Hot yoga : une vue d’ensemble sur cette pratique populaire


Passer du temps dans une pièce chauffée peut suffire à améliorer l’humeur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les saunas et les hammams sont tant appréciés. En effet, cela peut favoriser la libération d’hormones bienfaisantes comme la dopamine, l’ocytocine, la sérotonine et les endorphines. Complétée avec le yoga, cette chaleur peut induire au soulagement du stress. C’est ainsi que le hot yoga constitue une très bonne option.

Qu’est-ce que le hot yoga ?

Le hot yoga s’explique mieux comme un style de yoga pratiqué dans un studio chauffé. La plupart des cours de yoga chaud sont effectués à des températures pouvant atteindre 40 ° C. Le terme désigne  alors tout exercice de yoga ayant recours à la chaleur. Autrefois, cela a été opéré pour reproduire le climat d’Inde, où le yoga a pris naissance. Mais depuis, cette pratique a été popularisée pour le large éventail d’avantages qu’elle offre pour la santé.

Il existe de nombreux styles de hot yoga de nos jours. Cependant, la tendance a été lancée par le gourou du yoga Bikram Choudhury dans les années 1970. Après avoir constaté son succès, d’autres disciplines ont commencé à incorporer la chaleur dans leur pratique.

Quels sont les différents types de hot yoga ?

Le hot yoga existe sous diverses formes qui représentent chacune des bienfaits du yoga sur le corps. Certaines se concentrent sur la souplesse, tandis que d’autres travaillent la respiration ou encore l’équilibre.

Le bikram yoga

Bien qu’il existe quelques styles de cours de yoga chaud, le bikram yoga est le « hot yoga original ». Il est aussi parmi les plus connus. Même si certaines personnes ne font pas la différence entre « hot » et « bikram », la vérité est que le bikram yoga est un yoga chaud, mais que tous les yogas chauds ne sont pas bikram. Ce dernier sur des règles strictes. Il doit par exemple se pratiquer dans une salle chauffée à 40 °C avec une humidité à 40 %. De même, les 26 asanas qu’il comporte sont conçues pour être effectuées dans un ordre concret. Durant la séance de 90 minutes, les yogis travaillent à faire circuler l’air oxygéné dans l’organisme en s’étirant, en s’équilibrant et en créant une pression à l’unisson. Lorsqu’elle est exécutée correctement, on pense qu’une session de bikram yoga cible toutes les parties du corps.

Le yin yoga

Le yin yoga est un style de yoga lent qui met l’accent sur les asanas physiques. Quand il est effectué correctement, le yin yoga apporte de nombreux bienfaits pour la santé. Plus précisément, il se concentre sur les tissus yin, communément appelés « tissus conjonctifs ». Ce type de muscle répond mieux aux mouvements lents. C’est pourquoi le yin yoga encourage les pratiquants à maintenir les asanas plus longtemps. En étirant doucement le tissu pendant une période prolongée, le corps gagne en souplesse et en force.

Le forrest yoga

Le forrest yoga est une technique assez moderne. Basée sur la pratique Hatha, cette discipline doit son nom à sa fondatrice Ana Forrest. Tout comme le yin yoga, le forrest yoga aspire à exécuter des asanas pendant une certaine durée. Ceci est fait pour permettre à chacun d’établir un lien entre le corps émotionnel et le corps physique. Le but est donc de réussir à gérer et à exprimer les émotions. Dans une séquence standard, les yogis sont amenés à répéter les mêmes 20 asanas pour une session de 45 minutes.

Le power yoga

Le power yoga est classé dans la discipline vinyasa. Se concentrant sur le mouvement dynamique, ce style de hot yoga est idéal pour ceux qui cherchent à accroître leur condition physique. Lorsqu’elle est exécutée correctement, chaque asana doit permettre de passer à la suivante (plus difficile). Souvent, les cours s’accompagnent de musique pour aider à maintenir le rythme. Le power yoga utilise également des techniques de respiration pour améliorer le débit d’air. Quand la respiration est synchronisée avec le mouvement, les yogis atteignent facilement un niveau de débit plus élevé.

Conseils et précautions à prendre

Les bienfaits du yoga sur le corps sont nombreux ; surtout pour le hot yoga, notamment :

Toutefois, la pratique du hot yoga nécessite une certaine préparation.

Restez hydraté

Pour ne pas souffrir de déshydratation, vous devez boire beaucoup d’eau la veille de votre séance. Un corps hydraté est capable de dissiper la chaleur plus efficacement, rendant la pièce de 28 à 40 °C beaucoup plus supportables. Cependant, veillez à ne pas boire trop dans les heures précédant le cours. De nombreuses postures sont conçues pour masser et comprimer les organes internes, alors imaginez ce que cela peut donner avec une vessie pleine. De même, évitez de manger au moins deux heures avant et faites attention à la mauvaise alimentation.

Portez une tenue appropriée

Les vêtements tels que les pantalons, les hauts à manches longues ou ceux fabriqués dans un tissu qui n’évacue pas l’humidité doivent être omis. En revanche, tout autre habit de sport peut être de bonnes alternatives. Par ailleurs, vous serez sûrement trempé après la séance alors prévoyez des affaires de rechange. N’oubliez pas non plus d’apporter votre tapis, serviette et bouteille d’eau.

À qui s’adresse le hot yoga ?

Tout le monde ne peut pas profiter des bienfaits du yoga sur le corps par le biais du hot yoga. En effet, l’intensité de la séance d’entraînement et la température élevée peuvent comporter certains risques. Ainsi, assurez-vous de consulter votre médecin avant de vous essayer au yoga chaud.

Aussi, il vaut probablement mieux éviter si vous êtes sujet à :

    • Une maladie cardiovasculaire ;
    • Des problèmes de déshydratation ou
    • Une intolérance à la chaleur.

Il en est de même pour les personnes qui ont des antécédents de complications liées à une chaleur excessive. Certainement, le hot yoga n’est pas non plus recommandé aux femmes enceintes. Et si vous ne vous sentez tout simplement pas à l’aise dans une pièce extrêmement chauffée et humide, vous devriez probablement rechercher une autre discipline.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment