Les effets du stress sur l'organisme
0
88
0
88

Les effets du stress sur l’organisme, et si on en parlait ?

Accueil > Confiance en soi > Les effets du stress sur l’organisme, et si on en parlait ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Le stress est devenu un fidèle compagnon du quotidien pour beaucoup et notre vie s’en retrouve bouleversée. D’ailleurs, pratiquement 9 personnes sur 10 — avec une majorité de femmes — déclarent être soumises à des situations de stress chaque jour en France. Ces individus se sentent mal, appréhendent chaque instant de leur journée et sentent une lourde pression sur les épaules. Dans un tel contexte, il convient de s’intéresser à ce mal-être dont les répercussions ne doivent pas être négligées. Le présent article nous présente justement les effets du stress sur l’organisme.

Le stress et la population : à propos de ces dernières années

À titre de piqûre de rappel, le médecin et endocrinien Hans Selye définit le stress comme « une réaction normale, un réflexe psychologique et physiologique de l’organisme face à un agent stressant ». Le mécanisme du stress dans l’organisme est conçu de telle sorte qu’une fois la situation oppressante passée, les émotions doivent retomber. Bien qu’étant une réaction tout à fait usuelle lorsque l’on fait face à une circonstance inquiétante ou inhabituelle, il s’avère cependant que l’impact et les effets du stress sur l’organisme sont vraisemblablement néfastes.

En mai 2019, Opinion Way a réalisé une enquête sur les Français et le stress. Une population représentative de 1011 personnes âgées de plus de 18 ans dont 48 % d’hommes et 52 % de femmes a fait office d’échantillon. À la suite de cette enquête, il conclut que les trois grandes principales causes du stress sont :

  • La situation financière (43 %),
  • Le stress dû au travail (35 %),
  • Le stress dû au contexte sociopolitique et économique de l’Hexagone (34 %).

Une situation financière en dents de scie peut causer un stress permanent qui laisse voir les effets du stress sur l’organisme. Principalement pour les pères et mères de famille, la situation est d’autant plus compréhensible avec : les mensualités, le remboursement des prêts, les besoins des enfants, etc. Les parents placent ainsi leurs responsabilités avant tout. Même s’ils ont connaissance des dommages du stress, ils préfèrent classer ce mal-être en arrière-plan.

Quant à ce qui concerne le stress dû au travail, il s’agit d’un phénomène qui a toujours existé. La troisième cause du stress par contre est une situation peu habituelle. Ce contexte serait dû à la vie nationale depuis fin 2018 (manifestation des gilets jaunes, attaques terroristes, crise politique, etc.).

Les effets du stress sur l’organisme

Manifestations du stress

Il convient de d’abord comprendre au préalable les 2 phases de manifestation du stress.

  1. Dans un premier temps, face à une situation troublante, les glandes surrénales vont immédiatement se mettre à l’action pour libérer de l’adrénaline. On constatera alors une augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle. C’est la phase d’alarme. Sur le plan physique, elle se manifeste par une pâleur, une sueur abondante, une boule dans la forge, etc.
  2. Durant la deuxième phase, dite aussi phase de résistance, l’organisme libère du cortisol et de la dopamine. Ces deux hormones ont pour but de réguler les effets du stress sur l’organisme ou encore de modérer le rythme cardiaque et la tension artérielle. Les endorphines et la sérotonine se libèrent ensuite pour apaiser l’individu et le détendre. Il s’agit là du mécanisme du stress normal.

Quelques fois, rencontrer une situation de stress s’avère intéressant lorsqu’on arrive à lâcher prise très rapidement pour ressentir le bien-être procuré par les endorphines. Mais lorsque cela ne se produit pas et qu’au contraire le stress perdure et devient chronique, ses conséquences deviennent dangereuses pour la santé psychologique et psychique de l’individu. Les impacts se ressentiront très vite.

stress sur l'organisme

Les effets du stress sur l’organisme au quotidien

Le stress est à l’origine de certains de nos petits maux au quotidien. Il s’agit entre autres :

  • Des migraines,
  • Des douleurs articulaires et musculaires au niveau du dos et des épaules,
  • D’une nervosité permanente,
  • D’une asthénie ou un état de fatigue chronique.

Certains d’entre nous ont peut-être pris l’habitude de vivre avec ces sensations. Sauf qu’il reste indubitablement important d’en finir avec la situation de stress pour dire également au revoir à ces différentes affections.

Le stress et le cœur

Comme mentionné un peu plus haut, parmi les effets du stress sur l’organisme, il y a l’emballement du cœur. Un rythme cardiaque intense va ralentir le flux sanguin, d’où une sensation de faiblesse. Afin de booster la circulation du sang et de continuer alors à apporter l’oxygène et l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme, la pression artérielle va augmenter.

Les palpitations et l’hypertension artérielle peuvent réduire la taille des vaisseaux sanguins, durcir les artères ou épaissir et faire coaguler le sang. Le risque de rencontrer des accidents cérébraux et autres maladies cardiovasculaires est alors élevé.

Baisse de la qualité du sommeil et les effets du stress sur l’organisme

Concrètement, les situations oppressantes et le sommeil font deux. Effectivement, la veille d’un examen difficile ou d’une réunion importante, par exemple, la plupart d’entre nous vont faire face à une anxiété anticipatoire à cause du stress. Ces personnes vont ainsi passer une majorité du temps dédié au sommeil à penser au déroulement de l’événement du lendemain. Entre autres, on a aussi tendance à ruminer une dure journée pendant la nuit en rejouant les scènes déplaisantes en boucle dans notre tête.

En somme, l’altération de la qualité du sommeil compte parmi les effets du stress sur l’organisme, mais peut également constituer la source du stress. Autrement dit : on dort mal parce qu’on est stressé ou on est stressé alors on dort mal. La situation devient un cercle vicieux auquel il faut échapper à tout prix.

L’affaiblissement du système immunitaire

Les études montrent qu’une période de stress prolongé altère le développement des cellules immunitaires. La pression en question peut être due à l’environnement de travail, un mode de vie rude ou encore une situation post-traumatique. Le stress ralentit la prolifération et l’activité des cellules défensives dans le sang : globules blancs, cellules NK (Natural Killers), macrophages, etc.

Les effets du stress sur l’organisme rendent un individu faible face aux virus et aux microbes. En outre, sachez qu’un système immunitaire vulnérable peut également être à l’origine de l’aggravation de pathologies déjà existantes chez la personne et réduire l’efficacité de son traitement s’il en suit une.

Un risque de trouble neurologique

Le cortisol qu’on libère lors d’une situation de stress négatif peut être réellement néfaste si son taux dans l’organisme reste élevé. Cette hormone du stress est initialement destinée à réguler l’angoisse. Mais ici, lorsque le cortisol est abondant, la personne peut, au contraire, voire son angoisse décupler et rencontrer des problèmes psychiques.

Parmi les effets du stress sur l’organisme, comptez les troubles neurologiques suivants.

  • Une perte de mémoire : le cortisol agit au niveau de l’hippocampe — la zone du cerveau responsable de la mémorisation — en détruisant de nombreuses cellules nerveuses.
  • Des difficultés de concentration : comme la situation préoccupante va envahir nos pensées, on a du mal à se focaliser réellement sur les activités principales en cours.
  • Mais aussi, des troubles de l’humeur, comme des sensations pulsionnelles ou une hyperémotivité. Le stress permanent altère les fonctions cognitives et sensitives, d’où des réactions parfois démesurées.

Le système digestif et les effets du stress sur l’organisme

Les conséquences du stress sur l’appareil digestif sont sans doute les plus nombreuses et les plus communes des séquelles physiques qu’engendre ce mal-être.

S’il s’agit d’une période de stress passagère, comme l’appréhension concernant votre examen de conduite, par exemple, vous pourrez être victime de :

  • Maux de ventre,
  • Diarrhées,
  • Constipation,
  • Reflux gastriques ou remontées acides,
  • Indigestion.

Dans le cas d’un stress chronique, les conséquences sont :

  • Des brûlures d’estomac,
  • Le syndrome de l’intestin irritable,
  • Des ballonnements accompagnés de flatulences fréquentes,
  • Une douleur permanente au niveau de l’abdomen.

Ce qui explique les effets du stress sur l’organisme, c’est que le système digestif n’arrive plus à assimiler et à digérer la nourriture comme il faut. D’où ces différents maux.

Le stress peut entraîner des troubles alimentaires dangereux

Lorsqu’elles font face à une situation stressante, de nombreuses personnes ont tendance à se réfugier dans la nourriture pour se calmer les nerfs. Il s’agit encore ici de l’action du cortisol. Lorsque le corps est en alerte, ce dernier envoie des signaux de faim au cerveau, d’où des envies de manger. Chocolat, fast-food, pâtisserie, etc. La plupart des aliments qui réconfortent ne sont pas forcément équilibrés et encore moins sains.

Parmi les effets du stress sur l’organisme, comptez alors la prise de poids, voire l’obésité. La vie à cent à l’heure d’aujourd’hui explique également pourquoi bon nombre ont tendance à voir l’aiguille de la balance pencher à droite. En effet, de nos jours, nous manquons pratiquement de temps. Par conséquent, nous jetons notre dévolu sur des repas engloutis à la va-vite, d’où une prise de poids apparente.

Cependant, à l’opposé de tout cela, la victime peut au contraire perdre du poids. Effectivement, la personne pourrait peut-être repousser la nourriture, car le plaisir de manger n’est manifestement pas au rendez-vous. Le stress peut ainsi aussi provoquer une anorexie.

Les effets du stress sur l’organisme et problèmes cutanés

Psoriasis, urticaires, eczéma. Différents problèmes dermatologiques plus ou moins graves proviennent du stress.

En guise d’explication, pour répondre à la pression, les vaisseaux sanguins dirigent le sang vers les muscles au lieu de le conduire vers la peau. Négligée, cette dernière devient fragile et vulnérable face aux imperfections. Les cellules cutanées risquent entre autres de vieillir très rapidement. Mais encore, la peau peut être victime d’inflammations et de rougeurs.

Bien évidemment, nous ne pouvons pas parler de problèmes cutanés sans mentionner l’acné. Eh oui, celui-ci compte parmi les effets du stress sur l’organisme. Et, là encore, il s’agit de l’action du fameux cortisol. Ce dernier entraîne la surproduction de sébum, facteur principal d’une manifestation acnéique.

Le stress et les cheveux

Se retrouver sous pression en permanence entraîne des problèmes au niveau capillaire :

  • Une chute importante de cheveux,
  • Un ralentissement de la croissance capillaire,
  • L’apparition de pellicules.

Pour cause, tout comme avec la peau, en situation de stress, le flux sanguin est redirigé vers les muscles et biens moins vers la chevelure. Les cheveux se portent alors moins bien. Parfois, la personne peut même ressentir des douleurs au niveau de son cuir chevelu.

le stress et les cheveux

Les effets du stress sur l’organisme touchent la sexualité

Le stress ralentit l’activité de l’hypothalamus — zone du cerveau responsable de la sécrétion d’hormones sexuelles. Lorsque vous êtes stressé, vous constaterez probablement une baisse de la libido. Faire l’amour avec votre partenaire passera à peine dans votre tête. Et quand vous essayez de vous amuser au lit, si vous êtes un homme, vous pourrez avoir des problèmes d’érection. Quant aux femmes, elles pourront avoir du mal à se lubrifier, ce qui entraînera par la suite une vaginite. En bref, le plaisir charnel ne répondra pratiquement pas présent.

Les effets du stress sur l’organisme peuvent également causer des troubles de menstruations à cause de l’instabilité des hormones. Les règles seront alors irrégulières et parfois très douloureuses. Si la femme approche la ménopause, les symptômes précédant cette phase importante peuvent être accentués.

Remèdes pour réduire l’impact du stress sur la santé

Le stress est aujourd’hui devenu un « ami ennemi » pour la plupart d’entre nous. Si vous êtes une personne exposée au stress en permanence, pour ne pas laisser l’angoisse vous envahir, il vous sera crucial de penser à des stratégies efficaces pour limiter les effets du stress sur l’organisme.

Voici quelques astuces qui vous permettront d’éviter que le stress vous pourrisse la vie :

En vous rendant compte de l’impact du stress, vous allez peut-être repenser à la manière dont vous laissez la pression envahir votre vie. Il est grand temps de prendre les choses en main si vous souhaitez vivre plus sainement.

Présentez-vous les effets du stress sur l’organisme ? Que faites-vous pour combattre votre mal-être ? N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager l’article autour de vous.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.