Ennéagramme type 3
0
7
0
7

Ennéagramme type 3 ou la personnalité du battant avide de succès

Accueil > Epanouissement personnel > Ennéagramme type 3 ou la personnalité du battant avide de succès

Chaque individu peut adopter de nombreux comportements simultanés. Mais malgré cela, tout le monde a un caractère principal qui domine. Un modèle permet d’identifier la personnalité principale d’une personne : l’ennéagramme. Ce dernier met en valeur 9 différents types de personnalités reliées entre elles. Parmi ces personnalités, il y a le profil du battant qui correspond à la pointe numéro 3 de l’ennéagramme. Les personnes présentant ce profil sont également appelées ennéatypes 3 ou les « Trois ». Nelson Mandela a dit : « Un gagnant est un rêveur qui n’abandonne jamais ». Si vous vous identifiez à travers ces paroles, vous appartenez probablement à l’ennéagramme type 3.

Partons à la découverte des ennéatypes trois.

Les caractéristiques du battant

Les caractéristiques du battant

L’ennéatype 3 est une personne qui a soif de succès, qui désire obstinément développer ses compétences, dans le but de devenir LE meilleur. Exceller dans ses actions lui permet de se sentir plus valeureux aux yeux des autres, mais également à ses propres yeux. Son ambition ? Réussir dans tout. Il ferait d’ailleurs tout pour ce faire.

Les Trois accordent une grande importance à leur image. Ils font toujours en sorte à démontrer leur meilleur côté à la société. L’ennéagramme type 3 est donc caractérisé par les personnes toujours tirées à quatre épingles, qui s’abonnent aux salles de sport, qui suivent des cours particuliers pour élargir leurs connaissances, etc.

Les forces de l’ennéatype 3

Les Trois sont des personnes débordantes d’énergie et remplies d’ambition. Quand un ennéatype 3 a un objectif en tête, il se donne bec et ongles pour l’atteindre absolument. Il est prêt à emprunter tous les chemins pour y arriver. Cette persévérance lui permet de réussir dans la majorité de ce qu’il entreprend. Les autres l’admirent souvent pour cette force de caractère.

Une des plus grandes vertus de l’ennéagramme type 3, c’est sa façon de rester diplomate, peu importe le contexte. Effectivement, comme il souhaite être considéré par les autres, la diplomatie est de mise pour un Trois. Ce comportement lui permet de mener facilement un échange en instaurant un climat de confiance.

L’ennéatype 3 possède une estime de soi importante. Sa force mentale tend toujours vers le positif. Ce positivisme lui permet de ne jamais douter de ses aptitudes à bien réaliser les choses. Outre cela, un Trois s’adapte très vite à toutes les situations. Cette facilité d’adaptation lui permet de s’intégrer aux différents groupes sociaux.

Les faiblesses de l’ennéagramme type 3

Les accomplissements des Trois sont souvent vantés. Au bureau, ils représentent les meilleurs éléments de l’entreprise de par leur efficacité et leur productivité. Au collège ou au lycée, ce sont toujours les premiers de la classe. Dans la famille, c’est celui qui a réussi à devenir le directeur d’une grande entreprise. Ces divers contextes font que la plus grande peur des Trois soit les échecs.

Les ennéatypes 3 vivent pour impressionner et être valorisés. Ils désirent donc être le centre d’attention et sont prêts à écraser tous ceux qui se trouvent sur leur chemin pour en arriver à leurs fins. L’ennéagramme type 3 entre souvent en conflit avec les autres, en voulant toujours entrer en compétition avec eux. Afin de se sentir plus importants, les Trois n’hésiteront pas à devenir vantards et prétentieux.

Ils adoptent toujours une attitude impériale devant les autres. Mais derrière ce comportement se cache en réalité une grande crainte. Les Trois sont effectivement très fragiles du point de vue émotionnel. Ils sont souvent sous pression à cause de la peur d’être mis de côté. Pourtant, lorsqu’ils rencontrent des obstacles, ils n’iront jamais à leur grand dam demander un coup de main : cela provoque en eux un sentiment d’infériorité. L’ennéagramme type 3 cache donc en fait des personnes qui éprouvent souvent une solitude profonde et une grande insécurité.

Ces petits défauts impactent souvent les relations des Trois.

Les Trois dans une relation

Lorsqu’il est question d’attirer les autres à eux, les Trois savent exposer leurs atouts pour mettre toutes les chances de leur côté. En effet, ils se montreront charmants, séducteurs et adapteront leur attitude selon la personne à aborder. Ils vont donc tout faire pour plaire à l’autre. Ce principe engendre toutefois certains problèmes relationnels.

  • Ils vont paraître « faux » à force de vouloir adopter un comportement conforme aux autres.
  • L’ennéagramme type 3 a parfois du mal à faire durer une relation : il a peur de se faire rejeter et préfère alors partir de son plein gré.
  • L’envie d’impressionner fait partie intégrante chez les Trois : ils ont tendance à faire une « chasse aux conquêtes » pour se sentir valeureux.
  • L’ennéatype 3 critiquera son partenaire si jamais il dénigre l’image que le Trois se fait de sa propre estime.
  • Les Trois se plaignent quand les autres ne leur viennent pas en aide, alors qu’ils omettent leur problème.
  • Ils laissent de côté leurs proches à force de donner trop d’importance au travail.

Ennéagramme type 3 : comment devient-on un Trois ?

Le profil du battant se façonne durant l’enfance. Souvent, ce sont les parents qui sont des ennéatypes 3. Ils vont à leur tour transmettre ce qu’on leur a appris à leur progéniture. Les grands vont donc ancrer dans la tête de l’enfant qu’il doit toujours se surpasser afin d’être apprécié constamment par les autres, qu’il est primordial d’avoir une apparence impeccable pour sortir du lot et se faire valoriser.

Un enfant qui a souvent été rejeté par ses parents ou par la société (maîtresse, camarades à l’école, cousins, etc.) tendra aussi à appartenir à l’ennéagramme type 3. À force d’être sous-estimé, son ambition sera de se surpasser afin d’impressionner les autres et s’élever ainsi un niveau au-dessus d’eux.

Les ailes du profil du battant

l'art de travailler

Les ailes correspondent aux autres types de personnalités de l’ennéagramme qui ont une influence sur le profil de base. Ici, l’ennéatype 3. Pour les Trois, les ailes sont les ennéagrammes type 2 et 4.

Ennéatype 3 : accentuation de l’aile 2

L’ennéagramme type 2 correspond à l’altruiste. Si le Trois a une aile 2 prononcée, il adoptera un comportement flatteur et charmeur, comme ce dernier donc. L’ennéagramme type 3 est en effet caractérisé par l’envie d’être estimé. Or, pour obtenir l’admiration des autres, le battant n’hésitera donc pas à faire les yeux doux et à dire des compliments.

Le petit hic, c’est qu’à force de vouloir séduire, les gestes du Trois risquent de ne pas venir du cœur. En effet, il n’éprouvera parfois aucune sincérité dans ces mots. Cela pourrait, par la suite, envenimer la relation du battant avec l’autre. Mais dans le meilleur des cas, le battant à aile 2 prononcée est une personne qui aime encourager les autres et les aider ainsi à s’élever, tout comme eux.

Ennéagramme type 3 : accentuation de l’aile 4

L’ennéagramme type 4 correspond au romantique. Dans le présent cas, c’est surtout le côté créatif du Quatre qui est mis en valeur. Un Trois qui a une aile 4 prononcée est un carriériste qui cherche tous les moyens pour réaliser ses rêves.

Usant de sa créativité, il ira développer tous les chemins possibles pouvant le mener exactement là où il veut. Un Trois avec une aile 4 accentuée est souvent polyvalent et ouvert à toutes les opportunités. On surnomme souvent ces individus « les caméléons ».

Les projections de l’ennéagramme type 3

La projection représente l’autre profil qui se cache chez les Trois, et qui surgit lors d’une situation bien précise. Les projections des ennéatypes 3 tendent vers les Neuf, les Six et les Quatre. Voici les différentes situations qui font émerger ces caractéristiques :

  • Sous-pression : le Trois devient un Neuf. L’ennéagramme type 9 correspond au médiateur ou pacificateur. Cela arrive lorsque le Trois se rend compte qu’il n’atteindra pas l’objectif qu’il s’est fixé ; et il a du mal à l’accepter. Ce type de situation entraîne alors la dégénérescence de l’ennéagramme type 3 qui perd le goût des efforts et du travail.
  • En sécurité : Le Trois prendra l’aspect d’un Six ou le loyaliste. L’ennéatype 3 se sent en sécurité lorsqu’il est valorisé et quand ses efforts sont appréciés. Il se sentira donc plus en confiance avec ses relations et avec lui-même. Le Trois deviendra ainsi plus persévérant et s’ouvrira plus facilement aux autres.
  • Sensation d’intégration : Le Trois devient un Quatre ou l’individualiste lorsqu’il se sent intégré dans un groupe. C’est le cas lorsque le sentiment de concurrence est écarté. Il se sent alors moins menacé.

Les capacités instinctives de l’ennéagramme type 3

L’instinct de conservation chez les Trois

Les mots d’ordre des battants à instinct de conservation sont « travailler, travailler et encore travailler ». Un terme a même été inventé : les « workaholics ». Le travail représente pour eux la base de la vie : il n’y a qu’en travaillant dur que l’on réussit et qu’on puisse subvenir aux besoins des proches. Ces types de personnes ont souvent tendance à mettre leur vie sentimentale ou familiale au second plan, à force de chasser le succès. Le repos et les temps de pause n’ont aucune valeur chez cette variante d’ennéagramme type 3.

Les Trois à instinct sexuel

Pour les Trois sexuels, l’image qu’ils véhiculent est prioritaire. Ils font donc tout leur possible pour ne montrer que leur côté brillant. Ce sont des caméléons qui savent adapter leur figure à chaque contexte. Ils n’ont d’ailleurs aucun mal à devenir le centre d’attention.

Ils accordent aussi beaucoup d’importance à leurs capacités psychologiques. Appuyant le fait qu’ils ne sont pas que « superficiels », ils n’hésitent donc pas à faire preuve de leur intelligence. Montrer leur meilleure face à l’autre leur fait penser qu’ils pourront établir une connexion forte avec celui-ci.

Ennéagramme type 3 à instinct social

Les battants à instinct social ont une capacité d’adaptabilité sociale supérieure aux deux variantes précédentes. Ils accordent une grande importance à la place qu’ils occupent dans la société et à la reconnaissance de celle-ci. Ils se sentent épanouis lorsqu’ils gravissent les échelons grâce à la valorisation de leurs efforts.

Ces battants sont les plus diplomates : ils essaient de balancer leur envie de toujours surpasser les autres avec leur désir de ne pas chagriner ces derniers et perdre alors leur estime à cause de leur ascension.

Devenir un ennéagramme type 3 épanoui

Afin de mener une meilleure vie, les battants doivent se mettre en tête que les autres ne les apprécient pas uniquement pour ce qu’ils font. S’ils arrivent à accepter ce fait, ils sont en route vers l’épanouissement. Un Trois épanoui se sent mieux dans sa peau et dans sa relation avec les autres.

Règles d’or pour devenir un Trois épanoui.

  • Restez vous-même. Rien ne vaut l’authenticité si votre objectif est de vous faire apprécier. Les ennéatypes 3 doivent arrêter de s’autopromouvoir en vantant leur travail.
  • Apprenez de vos échecs. La phobie de l’ennéagramme type 3 est l’échec. Pourtant, chacun doit accepter que les échecs fassent partie des aléas de la vie. Les échecs sont des professeurs : ils nous indiquent comment éviter les mêmes situations. Echouer n’est donc pas une fatalité.
  • Acceptez les sentiments et les émotions. Les sentiments ne sont pas uniquement pour les faibles. Tout le monde, même les battants peuvent se laisser aller face à leurs émotions. D’ailleurs, les Trois ne doivent pas garder ce qu’ils ressentent uniquement pour eux ou de les refouler. Démontrer ses sentiments à autrui peut libérer d’un poids énorme chez l’ennéagramme type 3.
  • Accordez-vous des temps de pause et de répit. André Maurois a dit : « L’art de se reposer fait partie de l’art de travailler ». Les battants doivent donc savoir que pour pouvoir réaliser ce qu’ils souhaitent entreprendre comme ils s’y attendent, certes, il faut des efforts acharnés ; mais le corps et l’esprit ont également besoin de repos pour être au top de leurs compétences.
  • Soyez plus indulgent : la société reproche souvent aux ennéatypes 3 d’être trop durs, trop exigeants et excessivement compétiteurs envers les autres. Ces traits bien caractéristiques de l’ennéagramme type 3 réduisent en effet leur estime de soi. Si le Trois souhaite être apprécié par les autres, il devrait devenir plus bienveillant et éprouver également de l’admiration dans les efforts que les autres essaient de réaliser, même si ce n’est pas conforme à leurs attentes.

Alors, vous vous êtes vous identifié à travers ce profil ? N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager l’article.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...