Ennéagramme type 2
0
7
0
7

Ennéagramme type 2 : tout ce qu’il faut savoir sur l’altruiste ou le Deux

Accueil > Epanouissement personnel > Ennéagramme type 2 : tout ce qu’il faut savoir sur l’altruiste ou le Deux

Amabilité, empathie, service, attention. Vous avez identifié vos maîtres-mots à travers ces termes ? Les chances que vous ayez une personnalité appartenant à l’ennéagramme type 2 sont fortes.

L’ennéagramme est un modèle permettant de connaître les différentes personnalités de chaque individu. C’est une représentation géométrique sous forme d’un cercle appelé ennéaprisme et présentant 9 pointes bien distinctes désignant chaque type de personnalité. Les pointes sont reliées entre elles pour démontrer les liens entre les 9 personnalités. L’ennéagramme permet aux individus de mieux identifier leur état d’esprit et de trouver ainsi les moyens de développement personnel menant vers l’épanouissement.

Afin de faire le point sur le profil numéro deux du cercle, cap sur l’ennéatype 2 ou l’altruiste.

Ennéagramme type 2 : description et caractéristiques

Les personnes correspondant au numéro 2 sur l’ennéaprisme sont surnommées les « Deux ». Ce sont les altruistes. Ils sont facilement identifiables à travers leur comportement philanthrope. Ces personnes sont aimables et font toujours en sorte à ce que les autres se sentent bien ou aient toujours ce qu’il leur faut. Leur attention peut se manifester à travers de simples mots gentils, une étreinte ou un petit cadeau.

Ce sont des gens doux et bienveillants, qui souhaitent le bien pour tout le monde. Les individus correspondants à l’ennéagramme type 2 sont allocentriques et placent donc toujours les autres avant eux. Leur centre émotionnel est ainsi principalement orienté vers les agents extérieurs.

L’ennéatype 2 sous son meilleur jour

Les Deux font souvent preuve d’empathie. Ils comprennent les autres et savent se mettre à leur place. Un ennéatype 2 est une oreille attentive vers qui se confier. C’est un bon conseiller, un ami attentionné et dévoué.

L’altruiste est une personne chaleureuse qui aime partager le soleil et la bonne humeur à ses proches. Cette joie de vivre est un point fort de l’ennéagramme type 2. Un Deux se fait facilement des amis et s’intègre facilement dans n’importe quel groupe grâce à cette caractéristique.

C’est également une personne humble, qui sait apprécier toute chose à sa juste valeur. Elle voit le bien dans tout et juge rarement les autres. Il est ainsi très facile de vivre et de communiquer avec un altruiste. Les ennéatypes 2 sont des personnes généreuses qui aiment donner aux autres. La citation d’Épicure « Il est plus doux de donner que de recevoir » prend ici tout son sens.

Les petits défauts de l’ennéagramme type 2

Les petits défauts de l’ennéagramme type 2

Son caractère attentionné pousse souvent un Deux vers de petits conflits. À force de toujours vouloir être agréable, de toujours vouloir mettre du baume au cœur à qui en a besoin, un altruiste a tendance à devenir envahissant. Empiétant souvent dans leur bulle personnelle, les autres considèrent un ennéatype 2 comme un pot de colle ; et souhaitent le fuir, s’en éloigner à tout prix.

Voulant se faire apprécier par la société en retour de ses actes, un Deux peut devenir vaniteux, séducteur, manipulateur et orgueilleux.

Parmi les défauts de l’ennéagramme type 2, citons également le caractère versatile et extrêmement indécis de la personne. Un Deux change souvent de décision comme il peut changer d’humeur, en deux temps trois mouvements.

Dans le cadre d’une relation amoureuse, un ennéatype 2 peut être extrêmement possessif, de peur que son/sa partenaire ne se lie d’affection avec une autre personne et diminue ainsi son attention envers son couple. De cette possession naîtra une jalousie excessive.

Les Deux sont aussi des personnes naïves et crédules. Souvent, les autres tirent profit de leur gentillesse, sans que cela leur dérange. Mais le plus grand défaut de l’ennéagramme type 2, c’est la négligence physique et psychologique de l’individu, à force de toujours vouloir faire le bien et en plaçant les autres avant lui.

Bref, voici les termes décrivant au mieux un ennéatype 2 : altruiste, philanthrope, attentionné, empathique, humble, tactile, aimant, serviteur, bienveillant, séducteur, possessif, vaniteux, généreux, affectueux, etc.

La facette cachée de l’ennéatype 2

Les Deux portent souvent des masques. En surface, nous voyons des personnes souriantes et généreuses en qui nous pouvons toujours compter. Mais sous cette carapace se cache une personne fragile et émotive. Un individu de l’ennéagramme type 2 s’attend constamment à un rejet venant des autres à cause de son caractère intrusif.

En retour d’un petit geste charitable, un Deux souhaiterait bien que l’on s’intéresse et se soucie également de lui. Souvent, les altruistes se sentent seuls et blessés à cause du manque de reconnaissance venant des autres. Un ennéatype 2 n’a rien contre le fait d’offrir son aide, mais face à l’absence d’efforts des autres en retour, il peut devenir irritable et méprisant.

Même souriant et ouvert à tous, un Deux peut ainsi cacher en lui une tristesse, une solitude ou une colère profonde.

Les projections de l’ennéagramme type 2

De l’ennéatype 2 vers l’ennéatype 8 (le combattant)

Les Deux peuvent se projeter en Huit lorsqu’ils ont l’impression qu’ils ne sont pas assez appréciés ou que leur aide est souvent ignorée. Ils se retrouvent alors sous stress. Un vif ressentiment causé par le manque de reconnaissance va provoquer une sorte de rébellion chez l’ennéatype 2.

Comme un ennéatype 8, il va alors agir de manière autoritaire, voire impitoyable, ne pensant plus à ce que les autres peuvent éprouver. Devenu rancunier, rien ni personne ne pourra l’atteindre ni l’amadouer. Dans ce cas, l’ennéagramme type 2 deviendra le centre de dévotion et d’attention. Les rôles se sont alors inversés : c’est au tour des autres de vouloir tout faire pour gagner à nouveau l’affection de l’altruiste.

Dans certains cas, le ressentiment peut s’exprimer de manière plus intense. Cela peut se manifester à travers des pulsions que la personne n’est plus en mesure de contenir. Ce sera donc l’implosion chez le sujet : il va devenir pugnace et proférer toutes sortes de menaces, comme quoi, il ne fera plus jamais rien pour qui que ce soit.

De l’ennéagramme type 2 vers l’ennéagramme type 4 (le romantique)

La projection vers l’ennéatype 4 se présente de deux façons différentes.

  • Du Deux vers le Quatre moyen : ce cas se présente lorsque l’ennéatype 2 se sent assez en confiance vis-à-vis une personne. Il se sent ainsi plus en sécurité, il sera plus enclin à se confier et à exprimer ce qu’il ressent au plus profond de lui. Là, il pourra enfin montrer sa face cachée et laisser la tristesse et le besoin qu’on lui tende aussi la main prendre le dessus sur l’altruisme. L’ennéagramme type 2 aura alors disparu et cèdera la place à l’ennéagramme type 4 moyen. Le sujet deviendra alors très sensible et émotif.
  • Du Deux vers le Quatre épanoui : cette projection se produit lorsque l’ennéatype 2 commence à s’accepter tel qu’il est et à prendre conscience que les autres peuvent lui dire « non ». À ce stade, les Deux auront donc moins tendance à ressentir de la rancune envers ceux qui les ont rejetés. Cette projection se produit aussi lorsque l’ennéatype 2 prend enfin conscience qu’il doit également penser à son bien-être et non pas uniquement aux autres.

Les différents types d’ennéagramme type 2

L’ennéatype 2 à instinct de conservation

Il correspond à la théorie du « moi d’abord » d’Ichazo, précurseur de l’ennéagramme. Selon ce type d’altruiste, c’est en aidant les autres qu’il se fera aider et apprécier à son tour. Servir est pour lui un plaisir. Avec une empathie puissante, il sait pertinemment d’avance de quoi l’autre a besoin et anticipera ainsi les besoins de ce dernier. Après plusieurs gestes, ces ennéatypes 2 espèrent des actions réciproques : les autres se doivent à leur tour de s’intéresser à eux. Mais ces personnes de l’ennéagramme type 2 n’iront jamais quémander l’attention des autres. De ce fait, quand ils n’obtiennent rien de la part de la société, ils vont s’autosatisfaire par le biais de gâteries pour oublier la sensation de solitude. Souvent, cette autosatisfaction devient une pulsion alimentaire difficile à contenir.

L’ennéatype 2 à instinct social

L’ennéatype 2 à instinct social

C’est la théorie de « l’ambition » d’Ichazo. Les Deux appartenant à cette catégorie s’identifient grâce à la grande diversité de leurs relations sociales. Ils connaissent tout le monde, du boulanger du coin aux grands entrepreneurs à l’autre bout de la ville. Dans cette catégorie d’ennéagramme type 2, les individus sont donc les amis de tout le monde. Ils se sentent valorisés lorsqu’ils jouent un rôle important dans un groupe social. Le rôle en question peut être celui de conseiller, de médiateur ou encore de mentor. Ils n’apprécient pas qu’on ne les intègre pas aux événements sociaux. Souvent, à force de vouloir s’intéresser à tout le monde, ces Deux négligent leur relation principale.

L’ennéatype 2 sexuel

C’est la théorie de « l’agression » d’Ichazo. Il s’agit d’un Deux sexuel lorsque sa principale ambition, c’est de lier une relation étroite et fusionnelle avec les autres. Avec cet ennéagramme type 2, être important, c’est établir obligatoirement un lien intime avec les autres. Ces ennéatypes 2 souhaitent donc se rapprocher de plus près aux individus de toutes les manières possibles : connaître leur plat préféré, où ils habitent, leur couleur favorite, quel genre de musique ils écoutent, à quelle heure ils se réveillent, etc. Une vraie obsession. Si le Deux n’a pas d’arrière-pensée en demandant les détails de la vie d’une autre personne, cette dernière pourra considérer ce geste comme du harcèlement.

Les Deux sexuels sont des personnes séductrices, flatteuses et tactiles. Cette catégorie d’ennéagramme type 2 a tendance à proférer des louanges et des compliments aux autres, dans le but de gagner leur cœur. Ces ennéatypes apprécient également tout contact physique, allant d’un simple toucher sur l’épaule à une forte étreinte.

En amour, ils ont un caractère obsessionnel et passionné. Ils aiment profondément et sont très possessifs vis-à-vis de leur partenaire. Certains ont extrêmement du mal à passer le cap après rupture d’une relation. D’autres peuvent même passer par une période dépressive passagère.

Note : un ennéatype 2 peut être les trois à la fois, conservateur, social, sexuel.

Quelques conseils de développement personnel en relation à l’ennéagramme type 2

Il existe trois types de niveaux de développement d’un ennéatype 2 :

  • Pathologique : l’individu se sent comme un fardeau pour les autres malgré ses bonnes actions.
  • Moyen : l’individu a peur de faire fuir les autres ou bien d’être moins aimé malgré les bonnes intentions.
  • Epanoui : l’individu se rend compte de sa valeur sociale malgré le rejet des autres. C’est le nec plus ultra des niveaux de développement personnel.

Chaque ennéatype 2 doit s’entraîner à atteindre le niveau épanoui pour mener une meilleure vie. Voici quelques conseils de développement personnel de l’ennéagramme type 2.

Prioriser ses propres besoins

Les besoins personnels doivent passer AVANT ceux des autres. Cela est important tant au niveau physique que psychologique. Penser aux autres à tout moment, c’est fatigant. Il faut s’accorder un temps de répit et se détendre en faisant ce qui vous plait. De plus, les autres auront tendance à refuser votre aide pensant que vous faites trop pour eux et trop peu pour vous… Et ce n’est pas votre but.

Anticiper les déceptions

Lorsque vous aidez autrui, faites-le de votre plein gré sans vous attendre à quoi que ce soit en retour. L’altruisme, caractère principal de l’ennéagramme type 2, est généralement un comportement automatique. Si vous êtes altruiste dans le but d’obtenir obligatoirement de la reconnaissance, une belle déception est en vue. Les autres ne vont pas toujours vous témoigner leur gratitude.

Notez également que la société a très bien le droit de refuser votre attention. Ils veulent peut-être faire les choses par leurs propres moyens. Le refus ne veut pas dire que la personne vous méprise ou vous sous-estime. Le mieux, c’est de faire part de vos intentions à la personne pour vous assurer que vous pouvez procéder à l’action ou non.

Ne soyez pas narcissique

L’ennéagramme type 2 peut également être caractérisé par un comportement narcissique. Lorsque vous effectuez vos bonnes actions, vous devez faire en sorte de ne pas les réaliser pour vous faire remarquer. Aidez les autres en toute humilité et modestie. Inutile de leur rappeler votre geste. Le cas contraire entraînera une sorte de tension dans votre relation. Sinon, ils vous remercieront toujours un jour ou l’autre.

Alors, vous êtes-vous identifié comme un ennéatype 2 ou en connaissez-vous un dans votre entourage ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...