Stress et sommeil : quand le stress empêche de bien dormir


Ce n’est désormais plus un secret, le stress et sommeil sont intrinsèquement lié. En effet, en plus d’avoir un impact prépondérant sur notre bien-être quotidien et notre épanouissement personnel, le stress a des répercussions néfastes sur notre sommeil. Et pour cause ! En induisant un état d’hyperéveil, il contrarie l’endormissement, inhibe la sécrétion de l’hormone impliquée dans le déclenchement du sommeil. Mais surtout, il nuit considérablement à la qualité du sommeil. Or, nous savons également que plusieurs nuits perturbées constituent elles-mêmes une source de stress et anxiété supplémentaire. S’installe alors un cercle vicieux dont il est souvent bien difficile de sortir sans un changement de mode de vie et parfois même l’accompagnement d’un spécialiste. Dans cet article, on vous parle plus en détail des liens entre le stress et le mécanisme du sommeil et les solutions pour venir à bout de cette situation afin de mieux dormir.

Stress : quel impacte sur le mécanisme du sommeil ?

On ne vous apprend rien, les situations et les évènements stressants vécus dans la journée ont des effets physiologiques et psychiques qui peuvent impacter le sur le mécanisme du sommeil durant la nuit. De fait, en sonnant l’alerte émotionnelle au niveau du cerveau, le stress et l’anxiété vont générer des réactions physiologiques immédiates se traduisant par l’emballement du système nerveux et l’hyperactivité cérébrale qui va agir sur les fonctions clés de l’organisme responsable du maintien du cerveau en état d’éveil et accroît la vigilance.

Stress et sommeil sont donc intimement liés dans le sens où l’état d’éveil excessif va conduire à des difficultés importantes d’endormissement parfois suivies de ruminations ainsi que des difficultés à maintenir le sommeil accompagné d’une mauvaise qualité de sommeil. Si cette situation se prolonge dans le temps, le stress peut alors causer la une insomnie sévère qui va progressivement évoluer vers une insomnie chronique. De fait, au fur et à mesure que vous allez être stressé, vous allez immanquablement mal dormir.

Et ce n’est pas tout ! La sécrétion consécutive d’adrénaline et de cortisol va perturber la sécrétion de mélatonine, l’hormone impliquée dans le déclenchement du sommeil. Aussi, cette tempête hormonale déclenchée par le stress va dérégler les rythmes circadiens de l’organisme. En effet, à force d’être sollicité, le système nerveux va avoir du mal à se mettre en mode off même si tous les éléments sont réunis pour le sommeil.

Stress et sommeil : un véritable cercle vicieux

Vous l’aurez sans doute compris, qu’il soit aigu ou insidieux, à court ou long terme, le stress a des conséquences néfastes sur votre sommeil. Généralement, ces troubles de sommeil liés au stress se traduisent soit par des difficultés à trouver le sommeil, soit par des éveils nocturnes intempestifs, entre chaque phase du sommeil ou encore des réveils précoces. Dans la pire des cas, cela peut même aboutir à une insomnie. En somme, vous allez mal dormir. Et c’est bien là le piège ! La condition sine qua non pour être capable de lutter contre le stress, c’est d’avoir un sommeil suffisant. Et cela, aussi bien en terme de qualité qu’en terme de quantité.

Ainsi, si le stress entraîne une mauvaise qualité de sommeil, inversement, le mal dormir va accentuer l’état de stress et anxiété. Une étude du laboratoire du sommeil et de l’imagerie neuronale de l’université de Berkeley en 2012 a d’ailleurs, démontré que le manque de sommeil amplifiait de manière significative votre degré d’anticipation aux émotions imminentes.

Dans le même schéma, en inhibant la sécrétion de la mélatonine, le stress va réduire la faculté d’adaptation de l’organisme. Tandis que la faible quantité cette hormone impliquée dans le déclenchement du sommeil va engendrer une hyperactivité émotionnelle. Vous allez ainsi vous retrouver dans un cercle vicieux qui tend à s’entretenir. De manière générale, le stress et sommeil vont de pair. Tout simplement parce que le stress va agir sur le sommeil et en contrepartie le manque de sommeil va favoriser le stress.

Stress et sommeil : des effets délétères sur l’organisme

Nous le savons aujourd’hui, le stress et le sommeil ne font pas bon ménage. En effet, en plus d’avoir un impact certain sur votre qualité de vie, les troubles de sommeil liés au stress et anxiété ne sont pas sans risque pour votre santé physique et mentale. De fait, la diminution du temps du sommeil et la mauvaise qualité de sommeil est un facteur clé de :

  • Dépression nerveuse 
  • Troubles de l’humeur
  • Risque de diabète de type 2
  • Prise de poids
  • Névrosité
  • Troubles musculosquelettiques
  • Risque de maladie cardiovasculaire
  • Hypertension artérielle
  • Fatigue intense
  • Altération de la mémoire
  • Difficultés de concentration
  • Baisse de la performance
  • Apparition ou aggravation de troubles hormonaux
  • Risque de maladie digestive comme comme la colopathie, les gastrites ou les ulcères gastro-duodénaux

Mais pas de panique ! Tout n’est pas perdu. En effet, il est tout à fait possible de prévenir la survenue de problèmes de santé en lien avec le stress et sommeil en prendre soin de soi à travers une bonne hygiène et des solutions bien pensées.

Les astuces pour mieux dormir

Avant toute chose, il faut savoir qu’éliminer radicalement le stress est une mission impossible et pour ainsi dire inutile. De fait, le stress est une réaction biologique naturelle et parfois nécessaire. Parce que oui, un bon stress peut nous faire du bien et nous aider à avancer. Pour autant, en excès, le stress peut nuire à notre sommeil. Alors que les troubles de sommeils liés au stress peuvent avoir des effets néfastes sur notre santé. Il convient donc à ce moment là de prendre les taureaux par les cornes. Ceci, afin de lutter contre le cercle vicieux lié au stress et sommeil. Voici, quelques astuces cliniquement validées et des stratégies non médicamenteuses qui pourront vous aider à mieux dormir même en période de stress :

  • La pratique d’une activité physique régulière
  • Faire des exercices de relaxation comme le yoga et la méditation, la respiration pleine conscience, etc.
  • Une alimentation équilibrée et variée
  • Se coucher et se lever à des heures régulières
  • Écouter de la musique
  • Faire des exercices de visualisation mentale
  • Les thérapies cognitive et comportementale
  • La sophrologie
  • L’autohypnose
0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment