Se reconvertir professionnellement
0
3
0
3

Se reconvertir professionnellement en 2022 ? Oui, avec ces 7 étapes

Accueil > Articles divers > Se reconvertir professionnellement en 2022 ? Oui, avec ces 7 étapes

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Un poste monotone, une carrière qui stagne, une envie de devenir indépendant ou même problème de santé. Laquelle de ces raisons vous pousse aujourd’hui à envisager un changement de métier ? Ou, s’agit-il d’autre chose ? En tout cas, se reconvertir professionnellement est à portée de main, maintenant plus que jamais. Dans les faits, 49 % des actifs envisageraient, effectueraient ou auraient déjà réalisé une reconversion professionnelle. Ces chiffres concernant l’année 2021 sont les résultats d’une enquête menée par VISIPLUS Academy. En 2022, on s’attend à ce que cette démarche soit d’autant plus encouragée. Pour cause, la majorité des salariés souhaitent désormais exercer une activité en cohérence avec leurs valeurs personnelles. Cependant, se lancer peut être difficile.

Hésitez-vous encore ? Ou, avez-vous besoin d’un petit coup de pouce pour concrétiser ce projet ? Voici un petit guide à destination de quiconque souhaitant se reconvertir professionnellement. Bonne lecture !

Faire un bilan de compétences et un test d’orientation

Il s’agit de la première étape d’une reconversion professionnelle. Pour cause, celui-ci vous permet de mettre en lumière vos connaissances et vos compétences dans le milieu du travail. Vous pouvez d’ailleurs le réaliser à tous les tournants importants de votre carrière. À savoir :

Tous les salariés du secteur privé ou public mais aussi les demandeurs d’emploi peuvent le réaliser. Il s’agit cependant d’une démarche indispensable lorsqu’on souhaite se reconvertir professionnellement. Si vous êtes salarié, vous pouvez l’effectuer en dehors des horaires de travail. Dans ce cas, vous n’êtes pas obligé d’informer votre employeur. Néanmoins, vous pouvez aussi faire jouer vos droits de formation ici. Sous certaines conditions, cette opération peut ainsi être financée par l’entreprise.

Quoi qu’il en soit, un bilan de compétences se déroule auprès d’un organisme de formation agréé. Certains prestataires proposent leurs services en ligne. Il dure généralement 24 heures maximum, réparties en plusieurs semaines. L’objectif final est de définir un projet ambitieux et réalisable afin de se reconvertir professionnellement.

Pensez ensuite au test d’orientation. Se réalisant après un bilan de compétences, celui-ci a pour but de vous orienter vers les possibilités professionnelles qui s’offrent à vous en fonction de vos aptitudes. Bien évidemment, il vous donne seulement des résultats théoriques qui peuvent vous servir d’inspiration. Cela signifie que les informations qu’il fournit ne remplaceront pas vos propres aspirations.

Établir un projet pour sa réorientation

projet professionnel

Après ces deux évaluations, deux scénarios peuvent se présenter.

  1. Vous avez identifié un métier qui vous plait. Là encore, deux choses peuvent survenir.
    • Le test d’orientation — une phase incontournable pour se reconvertir professionnellement — a confirmé vos premières réflexions. C’est-à-dire que le métier de reconversion auquel vous avez pensé correspond à l’un des métiers proposés dans les résultats. Dans ce cas, vous avez tout gagné.
    • Le test d’orientation vous donne une autre piste de réflexion. Peut-être qu’il vous incitera à considérer un autre poste auquel vous n’avez pas songé. Par exemple, vous êtes commercial et vous souhaitez vous lancer dans le freelancing. Mais l’évaluation vous suggère le poste de directeur commercial.
  2. Vous avez identifié deux ou plusieurs métiers qui vous conviennent. Dans ce cas, la prochaine étape pour se reconvertir professionnellement consiste à faire une étude de marché. Quel secteur est le plus prometteur ?

Dans tous les cas, vous devez ensuite penser à établir un projet professionnel ambitieux. Parmi les éléments qui peuvent y figurer, vous retrouverez :

  • Les tests d’immersion (volontariat, stage…) ;
  • Les méthodes de recrutement ;
  • Les étapes à suivre (formation, obtention de certificat d’aptitude, etc.).

C’est également le moment idéal pour développer votre réseau professionnel. Partez à la rencontre de spécialistes de votre secteur cible. Vous pouvez par exemple vous rendre aux foires ou aux ateliers divers pour ce faire.

Trouver le financement pour se reconvertir professionnellement

Une reconversion professionnelle représente un investissement à part entière. Cela signifie qu’elle s’accompagne généralement d’un budget plus ou moins conséquent. (Conseils, bilan de compétences, construction de projet, formation, outils pédagogiques…). Il ne faut pas non plus oublier la perte ou la baisse de salaire que cette démarche implique si vous avez décidé de réduire vos heures.

Heureusement, vous avez la possibilité de profiter de certaines aides financières pour alléger le coût final. En fonction de votre profil, vous pouvez notamment considérer les cinq options suivantes.

Cinq aides financières disponibles

  • Le compte personnel de formation (CPF) pour se reconvertir professionnellement. La mise en place de l’application Mon Compte Formation vous facilite encore plus la tâche. En effet, vous avez à votre disposition un portail qui vous fournit les renseignements dont vous avez besoin. (Montant de cagnotte CPF en euros, formations disponibles, bilan de compétences…)
  • Le projet de transition professionnelle (PTP). Ce dispositif de financement de formation s’adresse particulièrement aux travailleurs du secteur privé qui entament une démarche de changement de métier. Il vous permet effectivement de maintenir toute ou une partie de votre rémunération. Et ce, tout en bénéficiant d’un congé de conversion.
  • Transitions collectives (Transco). Se reconvertir professionnellement est plus aisé avec ce dispositif. Il permet aux salariés de profiter d’un accompagnement professionnel pour faciliter cette démarche. Dans ce cas encore, vous pourriez accéder à une formation certifiante. Ce, tout en sécurisant votre salaire. Il peut aussi d’agir d’une validation des acquis.
  • Le dispositif Pro-A (« reconversion et promotion par l’alternance »). Il vous permettra d’obtenir une qualification professionnelle qui vous aidera à appréhender les mutations technologiques et économiques.
  • Le plan de développement des compétences (PDC). Celui-ci, au contraire des autres dispositifs précédents, est à l’initiative de l’employeur. Il s’agit d’un parcours pédagogique destiné aux salariés qui souhaitent se reconvertir professionnellement dans la même entreprise. Celui-ci les aidera à améliorer leurs aptitudes pour qu’ils puissent atteindre les objectifs préalablement fixés.

Savoir se vendre auprès des recruteurs

Mis à part la création d’autoentreprises, une reconversion implique de trouver un nouveau poste. Il faut donc généralement passer par la case recrutement. Deux points s’avèrent essentiels dans ce cas :

  • L’élaboration d’un CV ;
  • La rédaction d’une lettre de motivation.

Premièrement, veillez à indiquer clairement dans votre CV que vous êtes dans une démarche de reconversion. En effet, cela permet aux recruteurs d’avoir une idée bien précise de ce que vous recherchez. Se reconvertir professionnellement n’a d’ailleurs rien de désavantageux. Quoi qu’il en soit, une petite note en haut de page peut faire l’affaire.

Ensuite, veillez à bien structurer les informations données. Même si votre parcours actuel ne correspond par exemple pas au profil indiqué, vous pouvez vous mettre en avant en précisant les missions ou les responsabilités que vous avez prises en charge auparavant. Ces dernières peuvent constituer un excellent point de départ pour vous démarquer.

Inscrivez-y également les formations que vous avez suivies jusque-là pour vous perfectionner dans ce nouveau secteur d’activité. En résumé, se reconvertir professionnellement suit un peu le même principe que se vendre avec un CV sans expérience… Mais en ayant tout de même l’avantage du parcours professionnel déjà riche.

De même, abordez concrètement la reconversion professionnelle dans votre lettre de motivation. Répondez à ces trois questions de manière concise ici :

  • Qui êtes-vous ?
  • Pourquoi avez-vous décidé de changer de métier ?
  • Que pouvez-vous apporter à l’entreprise ?

Dans les deux cas, mettez toujours en valeur vos différentes expériences. Si besoin, mettez aussi à profit votre capacité de persuasion ou aiguisez-la.

Quitter un CDI/CDD pour se reconvertir professionnellement

Que ce soit dans le cadre d’un changement de carrière ou d’un changement d’entreprise, la question reste constamment la même. Faut-il démissionner avant ou après avoir trouvé un autre boulot ? Eh bien, la solution la plus judicieuse est d’attendre une promesse d’embauche. Pour cause, la démission ne donne pas droit au chômage. Une promesse d’embauche vous assure donc d’avoir un nouveau contrat à la fin de celui auquel vous êtes rattaché aujourd’hui.

Cependant, il convient de rappeler que cette démarche s’accompagne de quelques exigences. Et ce, même s’il s’agit d’une volonté de se reconvertir professionnellement. On mentionne par exemple le respect de la période de préavis qui peut durer de 1 à 3 mois. Bien évidemment, il vous faut référer aux conditions imposées par votre situation actuelle. Ce, pour savoir quelles sont les étapes que vous devez suivre (CDI, CDD, dans l’enseignement ou en tant que fonctionnaire).

Une autre option est de choisir une rupture conventionnelle (pour un CDI). Elle donne droit à des indemnités de chômage. C’est d’autant plus intéressant si vous décidez de créer votre entreprise. Cette alternative s’applique lorsque l’employeur et le salarié se séparent d’un commun accord.

Se reconvertir professionnellement : réussir la transition

La clé de la réussite se résume en trois mots : confiance en soi. En réalité, cette période sera rythmée par les doutes et les remises en question. Et c’est tout à fait normal vu le fait que vous vous lancez dans un domaine complètement nouveau. Il n’est donc pas grave de redoubler de vigilance. Cependant, il faut faire attention de ne pas s’engouffrer dans un processus d’auto-sabotage. Cela risque de vous démotiver en cours de passage.

C’est d’ailleurs pour cette raison que je conseille également de procéder petit à petit pour se reconvertir professionnellement. Cela vous donnera l’impression que votre objectif n’est pas si difficile à atteindre finalement. De plus, changer de carrière peut prendre du temps. Mais avec un plan bien organisé, vous pouvez vivre la transition en douceur. Pensez par exemple à ces quelques exercices.

  • Avant de vous engager dans une reconversion, établissez un projet professionnel personnel précis. Identifiez vos compétences. Faites des recherches sur le secteur que vous avez choisi. Et déterminez quels vos points forts. Ici, ne laissez rien au hasard (communication, capacité à fédérer, travail d’équipe, management collaboratif, etc.). Se reconvertir professionnellement exige souvent la possession de ces soft skills.
  • Ensuite, aiguisez ces compétences vous-même ou suivez des formations. Vous pouvez les ajouter à votre CV afin d’être plus compétitif sur le marché.
  • Familiarisez-vous avec le secteur et sa terminologie afin d’être bien informé.
  • Mais par-dessus tout, envisagez les changements de vie qu’implique une reconversion professionnelle. Il est important d’identifier les aspects qui pourraient impacter votre vie quotidienne. Des horaires variables peuvent par exemple vous convenir (ou pas, justement) si vous avez des enfants en bas âge. Quand on a une famille, se reconvertir professionnellement peut aussi  engendrer des dépenses inattendues (déménagement, services d’une assistante maternelle…). En gros, le secret est de savoir anticiper.

Accepter l’accompagnement d’un coach professionnel

reconversion professionnelle

Un changement de métier marque souvent un tournant à 180 ° dans votre carrière, mais aussi dans votre vie en général. D’ailleurs, cela est assez impressionnant et demande énormément de volonté de votre part. C’est justement pour cette raison qu’il peut s’avérer avantageux de demander l’appui d’un coach professionnel. En effet, celui-ci a la capacité et l’expérience nécessaires pour vous guider à chaque étape. Il occupe des missions diverses pour accompagner les salariés qui souhaitent se reconvertir professionnellement. Il vous aidera par exemple à :

  • Identifier vos attentes réelles ;
  • Souligner vos savoir-faire et savoir-être ;
  • Formaliser votre projet professionnel ;
  • Établir un plan de formation ;
  • Remplir un rôle de conseil pour surmonter les freins et blocages éventuels.

Il convient cependant de préciser qu’il ne s’agit pas d’un psychologue en mesure d’améliorer votre bien-être mental. Néanmoins, il est toujours plaisant d’avoir quelqu’un sur qui on peut s’appuyer dans une démarche difficile. Comprenez toutefois qu’il propose des conseils généralement en fonction de la problématique à laquelle le salarié peut être confrontée dans cette volonté de se reconvertir professionnellement.

Quoi qu’il en soit, les services d’un coach professionnel peuvent être financés entièrement par le CPF. Alors, renseignez-vous d’abord sur l’organisme auquel vous faites appel avant de vous embarquer dans cette aventure.

Alors, que retenir ?

Une reconversion professionnelle s’accompagne de nombreux avantages. Cependant, la route est difficile et souvent parsemée d’embuches. Il ne faut pas se leurrer. Cette démarche a aussi un coût non négligeable. Outre la formation, il y a aussi l’élaboration d’un projet professionnel et la création d’un bilan de compétences. Néanmoins, certaines aides financières sont disponibles pour ceux désirent se reconvertir professionnellement. Compte personnel de formation, projet de transition professionnelle, Transco, Pro-A, plan de développement des compétences, les choix sont divers. Mais n’oubliez pas : « Une once d’action vaut une bonne théorie » (Friedrich Engels). Alors, qu’attendez-vous ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :