cv sans experience
0
21
0
21

CV sans expérience : comment se vendre en tant que jeune diplômé ?

Accueil > Epanouissement personnel > CV sans expérience : comment se vendre en tant que jeune diplômé ?

Trouver un travail ressemble souvent à un parcours du combattant. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on vient tout juste de décrocher son diplôme ou encore en train de terminer ses études. Mais avant même de vous mettre à la recherche d’un premier emploi, il faut d’abord commencer par la rédaction d’un bon CV sans expérience professionnelle. Un peu compliqué, certes, mais ce n’est pas une mission impossible. Vous pouvez tout à fait convaincre un recruteur en sachant tout simplement mettre vos atouts en valeur. La première étape consiste toutefois à oser postuler. Bien qu’il puisse être parfois effrayant d’entrer sur le marché du travail pour la première fois, il s’agit d’un passage obligé. Et pour débuter en toute tranquillité, tout commence par l’adoption d’un bon état d’esprit.

Alors, gardez en tête que nous devons tous commencer quelque part. Et les employeurs le savent. Le tout est de savoir les convaincre avec les bons mots.

CV sans expérience : comment se vendre ?

Commençons tout d’abord avec une petite explication de ce qu’est un CV. En termes simples, il s’agit d’une sorte de carte de visite, mais avec plus de renseignements et de détails. En effet, il doit avant tout permettre au recruteur d’avoir une idée bien précise sur vos compétences et vos aptitudes. Lorsqu’il est complété d’une excellente lettre de motivation, il donne aussi un aperçu de vos ambitions (dans la vie personnelle et professionnelle). Il doit également susciter l’envie d’en connaître davantage sur vous, ce qui vous mènera directement vers un entretien d’embauche.

Un CV sans expérience doit ainsi être :

  • Précis et concis (oubliez les détails superflus qui vous feront passer pour un prétentieux) ;
  • Aéré (faites qu’il soit agréable à regarder et à lire) ;
  • Authentique (fournissez des informations exactes et actuelles) ;
  • Unique : si vous utilisez un modèle de CV en ligne par exemple, pensez à le personnaliser.

valeurs personnelles

Quelles sont les informations indispensables ?

De manière générale, les CV doivent tous présenter les rubriques suivantes :

  • Identité : nom, prénoms, adresse (physique et mail), numéro de téléphone ;
  • Formations : indiquer les diplômes obtenus (d’autant plus important pour un CV sans expérience) ;
  • Stages et expériences professionnelles ;
  • Compétences ou savoir-faire ;
  • Centres d’intérêt, loisirs ou activités extra-professionnelles.

Néanmoins, vous pouvez tout à fait avoir un CV complet et attirant, même si vous n’avez jamais travaillé auparavant. Pour ce faire, vous devez bien évidemment savoir vous vendre en tant que jeune diplômé ou étudiant.

Alors, commencez par être original dans votre rédaction. Vous pouvez par exemple vous lancer dans la création d’un CV format vidéo si vous visez un poste dans le motion design, la communication, la publicité ou même le tourisme. Un CV sans expérience a effectivement plus de chance de capter l’attention lorsqu’il se démarque des autres. Il en est de même pour le CV infographique qui, en plus d’être ludique, est aussi un moyen très efficace d’exprimer et de présenter votre créativité.

Tout cela pour dire que vous n’êtes pas obligé de vous cantonner au format papier traditionnel. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, tant qu’elle vous permet de vous démarquer de manière positive. Surtout, gardez toujours en tête que l’objectif ici est de mettre en avant vos atouts et vos qualités.

Que mettre dans un CV sans expérience professionnelle ?

Il ne faut pas se voiler la face, l’expérience professionnelle constitue un élément déterminant que la grande majorité des entreprises recherchent aujourd’hui. Cependant, vous aurez aussi toutes vos chances si vous savez valoriser intelligemment vos points forts.

La formation

Lorsqu’on débute dans le marché du travail, l’étape formation est incontournable. Mais attention, cela ne signifie pas que vous devez détailler tout votre parcours scolaire et universitaire. Contentez-vous de résumer vos études en citant les certificats et diplômes que vous avez obtenus jusque-là. N’oubliez pas les mentions, les options et même les notes.

Pour enrichir un CV sans expérience, pensez également à l’attestation « Prévention Secours de Niveau », l’informatique ou encore le marketing digital qui restent des domaines très utiles, quel que soit le secteur d’activité en question.

Les stages que vous avez effectués

À défaut d’expériences professionnelles concrètes, misez sur vos stages de fin d’études pour vous montrer en valeur. Et ce, même s’ils ont été de courte durée. Ils démontrent effectivement que vous avez déjà une certaine connaissance du monde de travail et que vous ne vous êtes pas contenté de la formation procurée dans une salle de classe traditionnelle.

Pour booster la valeur d’un CV sans expérience, ajoutez ainsi des informations comme le bénévolat dans une association, une récompense sportive ou encore des voyages à l’étranger. Ces données traduisent vos caractères : persévérant ; combatif, ouvert d’esprit, sens des responsabilités, esprit d’équipe, etc. De même, mettez en avant vos passions.

Les langues étrangères que vous maîtrisez

Tout comme l’informatique, les langues s’avèrent également utiles indépendamment du poste que vous visez. Alors, présentez les certificats du genre DELF, DALF, TOEIC, TOEFL, SIELE, DELE, Goethe… Vous pouvez d’ailleurs profiter de ce moment pour renforcer vos compétences linguistiques, au lieu de tout simplement attendre.

CV sans expérience : vos centres d’intérêt

Cette rubrique a tendance à être bâclée. Et pourtant, elle a toute son importance dans tout CV, car elle fait étalage de vos valeurs personnelles. Tout en mettant en avant vos projets personnels et professionnels. Par ailleurs, elle permet au recruteur de mieux cerner votre personnalité. Pour tout dire, à profil identique, cette partie peut faire toute la différence.

CV thématique ou chronologique : lequel choisir ?

Lorsqu’il s’agit de constituer votre CV pour un premier emploi, vous avez la possibilité de choisir le format que vous souhaitez. Pour un CV sans expérience, il s’avère toutefois plus judicieux d’opter pour la structure chronologique. En effet, elle donne une idée claire et précise de votre parcours scolaire et professionnel (car, rappelons-le, les stages font déjà partie des expériences professionnelles).

C’est aussi un moyen bien pratique de mettre en avant votre formation et simplifier la lecture du recruteur. En effet, celui-ci pourra facilement suivre votre progression avec ce type de format. De manière générale, vous devez commencer par les détails les plus récents et continuer avec les plus anciens. Le CV chronologique est d’ailleurs le plus utilisé.

Pour mettre en avant un CV sans expérience, il vaudrait donc mieux se passer du CV thématique (ou fonctionnel) qui s’adresse plutôt aux personnes qui ont déjà un parcours professionnel particulièrement riche. Cette deuxième structure permet effectivement de mettre en avant les compétences (et non le parcours). Elle est également parfaite pour « cacher » les défauts dans votre CV (comme les trous dans l’historique ou les changements trop fréquents d’entreprises).

Quelques astuces supplémentaires pour convaincre le recruteur

Maintenant que vous savez exactement comment remplir votre premier CV, voici quelques astuces supplémentaires pour vous aider à vous démarquer.

Donnez un titre à votre CV sans expérience

Plus particulièrement si vous envoyez votre candidature de manière spontanée. En effet, le fait de donner un titre à son CV permet au recruteur de connaître d’emblée le poste que vous recherchez.

Soignez la mise en page

Votre CV est la première image qu’un recruteur a de vous. Autrement dit, il traduit vos valeurs personnelles. Il est donc primordial que vous soigniez votre orthographe. En effet, il n’y a rien de pire qu’un CV qui comporte des tonnes de fautes pour miner votre crédibilité. Il va sans dire que cela peut vous pénaliser, surtout dans un CV sans expérience. En effet, c’est un signe que vous n’êtes pas sérieux et attentif dans ce que vous faites. Mais aussi que vous ne prenez pas la peine de vérifier ce que vous faites avant de valider un projet.

Mettez la rubrique « formations professionnelles » avant « stages et expériences professionnelles »

Et ce, en prenant soin de commencer par les points les plus importants.

projets personnels et professionnels

Détaillez les missions qui vous ont été confiées lors de vos stages

Pour aller plus loin, vous pouvez mentionner ce que ces stages ont apporté dans votre vie personnelle. Dans votre CV sans expérience, vous pouvez par exemple mettre en évidence les compétences en communication, en gestion du temps, en travail d’équipe ou autres.

Apportez le plus grand soin à la rédaction de vos centres d’intérêt

Comme on l’a dit plus haut, cette rubrique peut faire pencher la balance de votre côté. Aussi, il est important que vous y apportiez un soin particulier. Par exemple, si vous êtes bénévole dans une association, mentionnez le nom de celle-ci (sauf si elle est à connotation politique ou religieuse). Si vous pratiquez tel ou tel sport, renseignez votre niveau.

Pour étoffer un CV sans expérience, il peut aussi s’avérer avantageux de mentionner vos passions. C’est d’autant plus vrai lorsqu’elles vous permettent de vous distinguer des autres candidats. Si vous postulez notamment pour un poste dans le domaine de la photographie, dites lequel des professionnels les plus connus vous inspire. De même, pensez aux choses que vous aimez faire. Parmi les nombreuses possibilités, la lecture séduit toujours autant. Alors, mentionnez votre genre littéraire préféré ou votre auteur favori.

Attention toutefois, le but n’est pas de vous inventer des passions juste pour faire sensation auprès du recruteur. Restez toujours authentique et vrai dans vos propos.

CV sans expérience : évitez le remplissage

Ne mentionnez que les informations pertinentes et qui ont un rapport avec le poste que vous sollicitez ou qui peuvent être utiles. Autrement, votre CV ne sera qu’une suite de bla-bla inutiles et finira dans les poubelles.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...