Rompre avec soi-même : vous êtes fait pour être heureux !


Soyons honnêtes : nous avons tous cette version de nous-mêmes que nous souhaitons voir disparaître. Celle qui renforce nos insécurités, nous éloigne de nos objectifs et nous fait généralement nous sentir misérables. Il est facile de remarquer quand nous recevons ce genre de traitement de la part d’autrui, mais que devons-nous faire lorsque nous réalisons que nous nous sommes engagés dans une relation abusive… avec nous-mêmes ? La réponse est simple : rompre avec soi-même. En fin de compte, la seule personne qui peut nous empêcher de vivre sereinement, c’est nous-mêmes.

Quelle est la nécessité de rompre avec soi-même ?

Aucun être vivant sur terre n’est censé cesser d’évoluer — dans tous les domaines, en particulier l’Homme. Dans la vie, l’évolution est surtout une question de réinvention. Il ne s’agit pas ici de la même chose que de se mettre à la recherche constante de récompenses ou d’accomplissements qui implique généralement une « fin ». Au contraire, l’objectif est de trouver un moyen de continuer à explorer de nouvelles parties de nous-mêmes. Dans ce sens, l’évolution n’est pas tournée vers l’extérieur, mais vers l’intérieur.

C’est notamment ce qui vous permettra d’être heureux. Après tout, personne NE mérite de vivre misérablement tout au long de sa vie. Malheureusement, notre plus grand obstacle pour arriver à cet épanouissement personnel est nous-mêmes. C’est la raison pour laquelle il s’avère indispensable de rompre avec soi-même. Qu’il s’agisse de votre relation avec votre corps, avec la nourriture, avec vos sentiments, ce que vous faites et qui vous êtes au quotidien, tout cela peut être classé dans cette catégorie.

Ainsi, si vous vous parlez actuellement d’une certaine manière, si vous vous considérez comme une personne pitoyable, si vous vous jugez sévèrement et si vous vous traitez généralement d’une façon trop exigeante, et que cela ne vous sert à rien — ni à vous ni à votre vie — cela veut dire qu’il est temps de rompre avec vous-même. Le moment est venu d’adopter une nouvelle façon de voir les choses… Une nouvelle façon de faire les choses. Non seulement vous serez en mesure d’améliorer considérablement votre existence, mais vous aurez également la possibilité de vraiment avancer.

Alors, comment faire pour rompre avec soi-même ?

Avez-vous un « bagage » que vous aimeriez bien emballer et vous débarrasser définitivement ? Vous n’êtes pas seul. Beaucoup d’entre nous ont effectivement une partie de leur personnalité qui semble nous traquer comme un paparazzi espérant nous surprendre faire une bêtise. Ces pensées obsessionnelles nous entassent, nous étouffent, nous minent, nous condamnent et nous blessent encore et toujours. Et pourtant, il n’est pas rare que nous préférions les garder année après année. Si ceci ressemble à votre situation, il devient urgent de rompre avec soi-même.

1. Se débarrasser de la culpabilité

La culpabilité fait disparaître le plaisir de l’ici et maintenant. Si votre voix intérieure est toujours en train de vous parler de la « bonne » ou de la « mauvaise » façon de faire quelque chose, de ce que vous « devriez, voudriez ou pourriez » faire (tout cela en comparaison avec le statu quo ou votre idée de la perfection, bien sûr), vous n’arriverez jamais à profiter réellement de l’expérience de votre vie.

Par conséquent, cherchez à savoir où les règles que vous vous êtes fixées vous amènent. Si la réponse est « nulle part », changez d’attitude. Pour vous faciliter la tâche, posez-vous une question simple à chaque fois que vous hésitez : « Comment vais-je me sentir après avoir fait ceci ? ». Prenez ensuite la décision qui vous permettra de profiter de votre expérience sans culpabilité. Si cela vous semble impossible, essayez de trouver un moyen de vous laisser aller ou de faire les choses autrement pour que vous puissiez vous réjouir dans tout ce que vous entreprenez.

2. Se défaire de la rancœur

Rompre avec soi-même exige également de laisser la rancœur de côté. En effet, elle s’accapare inutilement une grande partie dans votre vie. Et c’est la meilleure manière de permettre au passé d’interférer dans le présent. C’est ce qui vous empêchera de vous concentrer sur vos objectifs. La personne qui vous a fait du mal mérite peut-être que vous lui vouiez votre haine. Cependant, préférer le pardon peut être plus judicieux. De même, les choses se produisent parfois sans explication logique. Et ce n’est pas nécessairement la faute de quelqu’un. Blâmer n’enlèvera rien à ce qui s’est passé et ne changera rien aux faits. En fait, cela vous oblige de vivre dans le passé — éliminant toute possibilité d’amélioration de l’avenir.

Le plus souvent, le doigt est même pointé sur vous-même. Cependant, la haine de soi est la seule chose que vous pouvez en récolter. Alors, la prochaine fois que vous chercherez à rejeter la faute sur quelqu’un — même s’il s’agit de vous, demandez-vous : « Cela changera-t-il vraiment quelque chose ? ». Ensuite, concentrez-vous sur ce que vous POUVEZ influencer, sur ce que vous POUVEZ faire pour remédier à la situation et sur ce que vous VOULEZ ressentir

3. En finir avec la comparaison

Rompre avec soi-même signifie également se défaire de cette habitude qui vous pousse à vous comparer avec les autres. Certes, cela peut représenter un outil précieux qui peut nous aider à créer des distinctions dans notre esprit, à déterminer nos propres préférences. Cependant, il peut également être utilisé comme une arme pour nous juger, nous couvrir de honte et nous critiquer.

La vérité, cependant, est que vous ne serez jamais comme les autres. Vous êtes unique, et cela ne changera jamais. Alors, si vous continuez à vous comparer aux autres et que cela ne vous sert qu’à vous rabaisser, c’est une modification d’état d’esprit dont vous aurez besoin. Commencez tout simplement à vous approprier le fait que vous êtes un être à part entière et à vivre pour vous. Après tout, vous n’êtes pas censé être une copie conforme de quelqu’un d’autre ?

4. Rompre avec soi-même, c’est aussi rompre avec la peur

La peur de toutes sortes vous cache souvent de vous-même. Ce qui vous rend généralement anxieux et en état de stress constant face à des scénarios improbables. Il va sans dire que cela constitue une charge particulièrement lourde qui peut vous empêcher d’avancer ou de tout simplement agir. Alors, ne laissez pas ces prédictions sombres ainsi que ces pronostics peu convaincants vous contrôler. Ne leur permettez pas de vous « emprisonner » dans votre zone de confort. Exploitez plutôt votre potentiel même si cela inclut de rompre avec soi-même.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment