Développement personnel

Haine de soi : le point sur ce sentiment rarement exprimé

Ces dernières années, tant de choses ont changé si rapidement dans notre culture. Il est difficile de croire que nous sommes au 21e siècle. Nous nous comportons comme si le danger était encore partout. C’est peut-être la raison qui a donné une place si considérable à la haine des autres. Beaucoup de gens ne se servent plus de leur voix pour améliorer les choses. Ils expriment leurs opinions simplement dans le but de blesser ; pour faire taire les pensées qui sont contraires à la leur. Cette hostilité est même devenue quelque chose qui nous rend fiers. Hélas ! Détester toutes les personnes qui nous entourent est effectivement considéré comme un signe d’intelligence. Ce que les médias ne disent pas, par contre, c’est que ce sentiment négatif découle souvent de la haine de soi et la nourrit constamment. En effet, il faut s’aimer pour aimer les autres — et vice-versa.

Alors, comment prévenir cette haine-là ?

La haine de soi : pourquoi s’en défaire ?

Pour certaines personnes, l’expression « vous êtes votre propre pire ennemi » prend tout son sens. Il s’agit effectivement d’une réalité douloureuse qu’une grande partie d’entre nous endurent quotidiennement. « Je me déteste » est malheureusement une pensée assez commune. Ce sentiment d’indignité nous limite pourtant dans notre vie. Et pour cause, la haine de soi peut donner l’impression qu’une personne vous suit partout, toute la journée et tous les jours. Elle critique et juge constamment, faisant en sorte que vous vous sentez inutile, mauvais, laid, dégoûtant, gros, méchant, étrange ou tout simplement un échec. Cet intimidateur intérieur vous convainc également que les gens autour de vous vous voient de la même façon. Cela peut entraîner de l’anxiété sociale et le sentiment de ne pas pouvoir supporter votre propre corps ou votre propre personnalité.

C’est pourquoi apprendre à s’aimer s’avère primordial. Au premier abord, cela pourrait sembler égoïste. Cependant, vous réaliserez assez tôt qu’avant de pouvoir vraiment prendre soin des autres, vous devez d’abord faire un travail sur vous-même. Autrement dit, il faut en premier lieu s’aimer pour aimer les autres ensuite. Et pour cause, lorsque vous vous aimez, vous vous sentirez bien dans votre situation. Et vous serez capable de la changer à tout moment. Ce faisant, vous êtes en mesure de répandre la positivité auprès des gens qui vous entourent. Vous réaliserez qu’il n’y a pas de limites à ce que vous pouvez accomplir si vous vous y mettez. Vous ferez également des choix sains qui garantiront que vous atteindrez vos objectifs. Ainsi, vous donnez plus de chance à l’amour et la tolérance, plutôt qu’à la haine des autres.

Comment savoir si la haine de soi est problématique ?

En tant qu’être humain, à un moment ou à un autre, nous avons tous des pensées de haine de soi. D’une certaine façon, avoir un peu de conscience de soi est une bonne chose. Cela signifie que nous sommes réalistes quant à nos propres défauts. Cette connaissance intrapersonnelle peut contribuer à la capacité de ressentir de la compassion envers autrui et détruit donc la haine des autres. L’autocritique est également un élément important de la croissance et de la maturité. En effet, le fait de réaliser que nous avons la possibilité de nous améliorer et d’évoluer peut s’avérer un atout vital.

Le problème survient lorsque ces pensées dominent toute autre émotion. Afin de savoir si c’est également votre cas, essayez de répondre à ces quelques questions :

    • La haine de soi m’empêche-t-elle de fonctionner de façon optimale dans ma vie ?
    • Entrave-t-elle dans la réalisation de mes objectifs ?
    • Me vient-elle à l’esprit trop souvent ?
    • Un sentiment accru d’inutilité, de dépression, ou juste une obscurité générale est-il omniprésent à cause de ces pensées ?

Si vous avez répondu « oui » à l’une de ces questions, il est peut-être temps de trouver une solution pour apprendre à s’aimer. Il est essentiel de savoir mieux gérer le dégoût de soi, de s’aimer pour aimer les autres. La vérité est que des phrases comme « Je me déteste » ne sont que des pensées. Ce ne sont pas des faits concrets sur qui vous êtes. Et si elles commencent à prendre le dessus, vous pourriez finir par les croire. De même, si vous ne pouvez pas les séparer de la réalité quand il s’agit de votre propre estime de soi — c’est alors que les pensées de haine de soi deviennent un sérieux problème. Le moment est donc venu d’agir.

De la haine de soi à l’auto-compassion

La haine de soi est une chose qui se développe avec le temps et qui est généralement déclenchée par plus d’un facteur, y compris :

Quoi qu’il en soit, personne ne devrait être obligé de supporter cette charge pesante. Vous méritez de vous sentir mieux, d’éprouver de l’amour-propre, de la compassion et de la confiance envers vous-même. C’est peut-être difficile à croire — surtout si vous avez longtemps vécu avec une faible estime de soi, mais il est absolument possible de se sentir bien dans sa peau, d’apprendre à s’aimer.

1. Tenir un journal intime

Parfois, déplacer la haine de soi de l’intérieur de notre tête sur un autre support est juste ce dont nous avons besoin pour nous en libérer. Afin de les empêcher d’avoir autant de pouvoir. La tenue d’un journal intime n’exige pas que vous soyez un écrivain compétent, ni même que vous produisiez des phrases complètes ! Prendre ne serait-ce que cinq minutes par jour pour « déverser » vos pensées sur la page peut être thérapeutique. De même, cela peut vous donner un peu de perspective.

2. Méditer

Contrairement à la croyance populaire, la méditation n’exige pas que vous vous débarrassiez de toutes vos pensées. Cette pratique vous demande plutôt de les remarquer. Devenir plus conscient, puis faire un choix éclairé sur la façon d’y réagir, que ce soit en les ignorant, en les reconnaissant ou simplement en les respirant. Il s’agit d’un outil merveilleux pour combattre la haine de soi.

3. S’entourer de personnes positives

Éliminez de votre vie toute personne toxique qui peut contribuer à l’accroissement de la haine de soi. Cela peut être difficile, mais le bon côté des choses est que vous avez le choix. Vous pouvez décider de vous entourer de gens qui vous élèvent, vous valorisent et vous inspirent pour être au mieux de votre forme. Avoir ces individus auprès de vous — et apprendre à être ce genre de personne pour les autres — peut combattre la négativité, et vous permettre de mener une vie plus sereine.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire