mauvaise ambiance au travail
0
57
0
57

Mauvaise ambiance au travail : comment s’en sortir ?

Accueil > Relations humaines > Mauvaise ambiance au travail : comment s’en sortir ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

À l’heure où le bien-être des travailleurs se retrouve au cœur de toutes les préoccupations, de plus en plus de spécialistes pointent du doigt la mauvaise ambiance au travail. Il s’agirait effectivement du principal facteur de démotivation pour les salariés. Un nombre croissant d’entre eux avouent effectivement avoir déjà ressenti de la frustration, de la colère ou de la démotivation au bureau. Est-ce aussi votre cas ? Pas de panique ! Il est tout à fait possible de lutter contre la négativité dans le cadre professionnel. Comment ? En adoptant tout simplement la bonne attitude. Une communication efficace, une tolérance accrue, une bonne maîtrise des émotions et voilà.

Mais bien que le changement s’opère principalement au niveau individuel, les managers ont également leur part de responsabilité vis-à-vis de la mauvaise ambiance au travail. Les détails tout de suite.

Pourquoi l’ambiance est-elle un critère important au bureau ?

Une étude réalisée par le groupe Malakoff Médéric indique que pour plus de 49 % des salariés, une bonne ambiance au travail est bien plus importante que la rémunération ou les autres avantages. Les jeunes diplômés des grandes écoles vont encore plus loin. Ils n’hésitent pas à privilégier les entreprises dotée d’une bonne culture d’entreprise et réputée pour leur environnement professionnel serein. Et ce, même s’ils seraient mieux payés ailleurs.

D’ailleurs, cela est tout à fait compréhensible. La mauvaise ambiance au travail peut entrainer une réelle démotivation. Après tout, qui serait content de se rendre au boulot chaque matin tout en sachant que la bonne humeur ne sera pas au rendez-vous ? On préfère plutôt les bonnes ondes pour créer une atmosphère conviviale et s’épanouir beaucoup plus facilement. De plus, il s’agit d’une condition sine qua non pour prendre du plaisir à travailler, améliorer la productivité, multiplier les efforts et mieux apprécier l’environnement professionnel. C’est d’autant plus important lorsqu’on sait qu’on passe la majeure partie de la journée au bureau.

Quels sont les effets de la mauvaise ambiance au travail ?

burn-out

L’ambiance au travail est un indicatif notable de la bonne santé d’une entreprise. Un climat de travail agréable est en effet la première composante de la QVT (Qualité de vie au travail). Mais aussi, un facteur clé de la productivité. Parce que oui, un salarié heureux et épanoui dans son travail est un salarié plus performant. Le cas contraire peut avoir un réel impact sur les rendements d’une société.

En ce sens, un climat social peu agréable peut participer à une augmentation importante du taux d’absentéisme qu’on qualifie « de confort ». Indirectement, la mauvaise ambiance au travail engendre ainsi des dysfonctionnements considérables au niveau de l’organisation de l’entreprise et peut même mettre en péril son activité. Pire encore : selon une étude réalisée par OpinionWay, plus de 40 % des salariés seraient aujourd’hui prêts à quitter leur emploi bien rémunéré à cause d’un climat pesant au bureau. Ce problème peut alors participer à un accroissement important du taux de turn-over. Les conflits entre salariés ou avec la hiérarchie deviennent également plus récurrents. Résultat : l’organisation se retrouve affaiblie.

Par ailleurs, d’autres problèmes peuvent aussi survenir à cause de la mauvaise ambiance au travail. À ne citer que :

  • La perte de motivation ;
  • L’état de stress extrême ;
  • L’irritabilité constante ;
  • La dépression nerveuse ;
  • Le burn-out ;
  • L’apathie ;
  • Le manque de communication au sein des équipes ;
  • L’incitation à la rivalité interne

Il va sans dire que tous ces facteurs affectent la cohésion d’équipe et la productivité de l’entreprise. Sans parler du fait que la réputation de l’organisation peut détériorer. Un problème particulièrement sérieux lorsqu’on sait à quel point l’image de marque occupe aujourd’hui une place très importante.

Comment gérer la mauvaise ambiance au travail ?

Vous l’aurez sans doute compris, la sérénité au bureau n’a que des bienfaits. Et ce, autant pour le salarié que pour l’entreprise elle-même. Cependant, cet objectif s’avère généralement compliqué à atteindre dans la mesure où plusieurs facteurs entrent en compte. Les différentes personnalités au sein de la société, le parcours individuel de chacun, les tempéraments… Cela ne signifie pas pour autant que ce problème est impossible à éradiquer. Il suffit de mettre en place quelques gestes simples au quotidien. On pense notamment à :

Mauvaise ambiance au travail : commencez par prendre en charge vos sentiments

Ce conseil figure en tête de liste comme le changement se passe au niveau personnel. En effet, vous ne pouvez pas obliger qui que ce soit à modifier son comportement. Vous pouvez certes en parler avec lui, mais le dernier mot lui appartiendrait toujours. En revanche, vous pouvez vous pencher sur vos réactions. C’est simple : vous avez le contrôle de vos émotions. Cela signifie que la décision ne dépend que de vous. Deux possibilités s’offrent à vous : vous mettre en colère ou ne pas laisser la mauvaise ambiance au travail vous atteindre.

Attention, le but n’est pas de tolérer tout et n’importe quoi. Il s’agit tout simplement de laisser de côté ce qui ne vous apporte pas de la paix. Au moins, vous avez ce pouvoir ! Un collègue n’arrête pas de vous provoquer ? N’entrez pas dans son jeu. Un autre glande toute la journée ? Apprenez l’art du partage des tâches. Prévenez la direction si nécessaire, mais ne vous en portez pas. Quelqu’un vous pique tous les jours votre yaourt ? Mettez une petite note.

Tournez-vous vers ce qui est positif

Pour contrer la mauvaise ambiance au travail, un autre moyen est de vous concentrer sur les points positifs. Pensez notamment à l’expérience que cela peut vous apporter. C’est peut-être l’occasion pour vous de développer vos compétences. Ou peut-être qu’il s’agit d’un pas de plus vers votre objectif personnel. Après tout, si vous n’avez pas encore posé votre démission, c’est qu’il existe bien une raison. Alors, pensez-y pour vous remotiver. Recentrez tout simplement votre attention sur ce qui vaut le coup.

Faites preuve de tolérance

On a précédemment parlé de votre rôle vis-à-vis de vos sentiments (responsabilité émotionnelle). Pour contrer la mauvaise ambiance au travail, vous pouvez la compléter avec l’acceptation d’autrui. Cela signifie que vous devez aussi considérer les qualités de vos collègues plutôt que de vous concentrer sur ce qu’il y a de négatif. Cette attitude vous permet effectivement de ne pas contribuer à l’instauration d’un environnement de travail toxique.

Entretenez l’interaction avec vos collègues

La communication est la clé pour résoudre les conflits. En réalité, il n’y a rien de pire que les « non-dits » pour envenimer une situation, car vous entretenez ainsi votre colère jusqu’à ce qu’elle vous ronge de l’intérieur. La mauvaise ambiance au travail deviendrait alors un problème persistant. Ainsi, lorsque quelque chose vous dérange, osez vous exprimer. Et ce, qu’il s’agisse de vos collaborateurs ou de votre supérieur hiérarchique. Vous pourriez régler le problème ensemble. Cette astuce s’applique d’ailleurs à toutes vos relations (amicales, familiales, amoureuses).

N’oubliez pas les règles de savoir-vivre

Aussi, il est également important de faire preuve de savoir-vivre en entreprise. Prenez par exemple le temps de dire bonjour et au revoir à vos collègues. Gardez votre bureau propre et organisé, plus particulièrement s’il s’agit d’un open-space. Pareillement, apprenez à communiquer de manière positive et cordiale pour éradiquer la mauvaise ambiance au travail. Mais surtout, pensez à ces détails qui peuvent faire la différence, notamment :

  • Le respect mutuel ;
  • La politesse ;
  • La ponctualité ;
  • La bienveillance.

Ce n’est pas tout ! Pour une bonne ambiance au bureau, voici également les valeurs sûres qu’il ne faut pas perdre de vue :

Est-il possible de dénoncer de mauvaises conditions de travail ?

gérer la mauvaise ambiance au travail

Si la mauvaise ambiance au travail commence à devenir trop pesante, mais les conseils mentionnés précédemment ne vous parlent pas, peut-être qu’il est temps d’envisager une autre solution. N’oubliez pas, à chaque situation déplaisante, vous avez 3 possibilités qui s’offrent à vous : accepter et faire avec — essayer de l’améliorer — vous éloigner. Dans ce cas précis, on pense à la démission. Qui sait, c’est peut-être l’occasion pour vous de recommencer à zéro et de réévaluer vos priorités.

Attention, le but n’est pas de quitter son boulot sur un coup de tête à cause d’un problème comme une mauvaise ambiance au travail. Il s’agit plutôt de reconsidérer l’avenir en mettant en place un plan bien établi, une direction claire à prendre. N’avancez jamais à l’aveugle, ayez toujours un plan précis.

Par ailleurs, une dénonciation à l’inspection du travail est aussi possible si malgré plusieurs réclamations, votre employeur ne prend pas ses responsabilités pour améliorer l’environnement professionnel dans son entreprise. Souvent, ce recours s’avère particulièrement utile en cas de harcèlement (moral ou sexuel), litige entre salarié et manager, travail dissimulé ou encore non-respect des conditions de travail (durée, heures supplémentaires…).

Managers : que faire pour contrer la mauvaise ambiance au travail ?

Bien évidemment, les chefs d’entreprise ont également leur part de responsabilité dans cette situation. Après tout, vous êtes en charge de vos salariés. Vous ne pouvez donc pas juste fermer les yeux sur la dégradation de l’environnement dans votre entreprise. De manière générale, 4 points clés doivent faire partie de votre quotidien. À savoir :

  • La communication non violente : nécessaire pour ne pas devenir un manager toxique ;
  • La bienveillance : incontournable pour assurer le bien-être de vos salariés au bureau ;
  • La résolution de conflit : indispensable pour éviter que la mauvaise ambiance au travail ne se répande ;
  • Les activités de groupe : idéales pour renforcer la cohésion d’équipe.

Comment lutter contre le favoritisme ?

Le favoritisme reste également un autre facteur qui contribue à la haine et à la frustration au bureau. En tant que manager, vous devez donc rompre avec cette habitude et adopter de meilleurs comportements.

  • Traitez toute votre équipe en égal ;
  • Faites appel à votre capacité à fédérer ;
  • Soyez un mentor pour tout le monde ;
  • N’accordez pas de faveur à une personne en particulier, et ce, de manière récurrente ;
  • Pour la mauvaise ambiance au travail, ne blâmez pas le même individu alors que le problème inclut plusieurs parties.

Mais bien souvent, il vaut mieux prévenir que guérir. Commencez donc dès le recrutement. Analysez bien le tempérament de chaque candidat. Incluez dans vos entretiens d’embauches des questions relatives aux tests de personnalité. Évincez ceux qui sont susceptibles de créer de problème dans l’entreprise.

Et voilà, vous avez toutes les clés en main maintenant. Si vous avez d’autres astuces ou voulez partager votre expérience, laissez un commentaire.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.