Développement personnel

Les bienfaits du pardon : se sentir mieux en se débarrassant de la rancune

Qui d’entre nous peuvent vraiment affirmer qu’il n’a jamais été blessé par les actions ou les paroles d’un autre ? Peut-être qu’un parent vous a constamment critiqué. Possiblement qu’un collègue a saboté votre projet ; du coup, adieu la promotion tant voulue. Ou encore, votre partenaire a eu une liaison, ce qui vous a laissé un goût amer. Il en est de même pour une expérience traumatisante que l’on vous a infligée, comme celle d’être physiquement ou psychologiquement maltraité par un de vos proches durant des années. Difficile de concevoir que ces actes sont excusables, n’est-ce pas ? La blessure est telle qu’il est quasiment impossible de ne pas développer des sentiments de colère et d’amertume à cet égard. Pourtant, ces charges émotionnelles sont trop lourdes pour que vous les trimbaliez tout au long de votre vie. Il serait probablement plus judicieux de profiter enfin des bienfaits du pardon.

Avant tout, commençons par définir ce qu’est vraiment le « pardon »

Savoir pardonner : chacun d’entre nous peut avoir une vision unique de ce que cela signifie réellement. C’est-à-dire que ma définition n’est peut-être pas similaire à la vôtre. Cependant, nous pouvons sûrement nous accorder à dire qu’il implique une décision de se défaire du ressentiment ainsi que des pensées de vengeance. Le dictionnaire fait mention du fait de « renoncer à punir (quelque chose ou quelqu’un), accepter avec indulgence ».

Il y a toutefois de fortes chances qu’il est pratiquement impossible pour vous en tant qu’être humain d’oublier l’acte qui vous a blessé ou offensé. Mais le pardon peut considérablement diminuer son emprise sur vous et vous aider à vous libérer du contrôle de l’autre personne. Votre haine, votre colère, votre rancœur ne dicteront plus chacun de vos agissements. À un certain degré, cela peut même conduire à des sentiments de compréhension, d’empathie et de compassion pour celui qui vous a fait du mal. Et c’est déjà là un des nombreux bienfaits du pardon.

Néanmoins, savoir comment pardonner peut constituer un réel défi pour nous. La principale raison pour cette difficulté réside dans le fait que de nombreuses personnes pensent qu’excuser ces torts reviendrait carrément à dire « Il n’y avait rien de mal dans ce que tu as fait. Pourquoi ne pas le refaire ? » Mais même pour ceux qui peuvent faire la différence entre acquiescer le mauvais comportement et accepter seulement que cela se soit produit, passer l’éponge peut être difficile. Et pour cause, ces deux notions sont facilement confondues. Bien évidemment, en pensant ainsi, il est impossible de profiter des bienfaits du pardon.

Les bienfaits du pardon : que pouvez-vous en tirer concrètement ?

Au niveau le plus élémentaire, savoir pardonner vous permet de faire place à une meilleure santé physique et à une tranquillité d’esprit. En effet, l’aigreur affecte réellement notre psychisme. Parfois, nous ne pouvons malheureusement pas nous défaire de nos ressentiments même si nous le voulons vraiment. Et d’autres fois, nous ne sommes tout simplement pas prêts à lâcher-prise. Quoi qu’il en soit, garder de la rancune est comme un prix de consolation mentale — on vous a fait du tort, alors maintenant c’est à vous de rendre la pareille. Cela peut sembler un peu rétrograde, mais c’est vrai. C’est notre façon à nous de rechercher inconsciemment la compassion et l’empathie, un moyen de compenser les sentiments négatifs que nous avons éprouvés dans le passé. Mais, en réalité, les bienfaits du pardon peuvent être encore plus apaisants.

Toutefois, s’accrocher à cette négativité n’est tout simplement pas bon pour notre cœur. Ils provoquent le stress, ce qui augmente le cortisol (votre hormone du stress). Cela peut — à son tour — entraîner une diminution des pensées positives et une accentuation de la consommation d’aliments de réconfort, de la perte de sommeil ou d’autres problèmes de santé récurrents. De même, la rumination mentale devient une habitude. Cependant, penser constamment au préjudice contribue à une accumulation d’émotions dévastatrices comme la colère, l’animosité ou la jalousie. Ce qui peut créer une irritabilité accrue. D’où l’importance de savoir comment pardonner.

Par contre, les bienfaits du pardon peuvent inclure :

    • L’amélioration de vos relations de façon globale ;
    • La réduction de l’anxiété, du stress et de l’hostilité ;
    • La baisse de la pression artérielle ;
    • La diminution de symptômes de dépression ;
    • Le renforcement du système immunitaire ;
    • La stabilisation de la santé cardiaque ;
    • Et même, l’augmentation de l’estime de soi.

Les bienfaits du pardon : alors, comment y accéder ?

Savoir pardonner n’est peut-être pas toujours facile. Toutefois, vous pouvez optimiser vos chances de réussite avec quelques exercices et un bon état d’esprit. Tout d’abord, il est important de se rappeler constamment que c’est quelque chose que vous faites pour vous-même, et non pas pour les autres. Vous décidez de laisser passer afin de rompre votre attachement émotionnel à ce qui s’est passé. C’est comme retirer votre main d’une casserole brûlante : le récipient reste chaud, mais vous n’êtes pas obligé de vous accrocher malgré la douleur.

De plus, rappelez-vous qu’aller de l’avant est la meilleure façon de profiter des bienfaits du pardon. D’autant que cette décision permettra à l’évènement négatif de rester dans le passé au fur et à mesure que vous progressez. Dans ce cas, tenir un journal intime, pratiquer la méditation ou faire du yoga peuvent tous vous aider à vous recentrer sur ce qui est important. Faites ensuite un travail sur vous-même.

Voici quelques conseils pour accéder aux bienfaits du pardon

    • Permettez-vous de ressentir la douleur. Rien ne sert de refouler vos sentiments. Il est essentiel de reconnaître qu’il y a vraiment eu un préjudice. Faire comme si cela ne vous affectait pas (alors que vous étiez vraiment blessé) ne fait qu’enfouir la colère et la peine très loin dans le subconscient. Il va sans dire que celles-ci sont toujours en mesure d’agir dans ce cas. Ainsi, acceptez que vous eussiez eu mal.
    • Parlez-en avec celui qui vous a blessé. Exprimez votre mécontentement. Expliquez comment ses comportements vous ont blessé. Ce faisant, vous serez plus à même de trouver des solutions ensemble. L’autre personne sera aussi moins susceptible de refaire les mêmes erreurs.
    • Pardonnez-vous. Il est important de se pardonner pour toutes les façons dont vous avez laissé le mal vous arriver. Beaucoup de gens se tiennent pour responsables quand quelque chose de mal leur arrive.
    • Sachez que les bienfaits du pardon authentique peuvent prendre du temps avant d’être perceptibles. Après tout, le pardon ne se fait pas du jour au lendemain. Concentrez-vous sur les progrès qui s’accumulent au fil du temps. Avec chaque nouveau jour, débarrassez-vous d’un peu de douleur et de colère.
    • Réfléchissez deux fois avant de consulter un être cher sur comment pardonner. Parfois, ces personnes se montrent très protectrices envers vous et peuvent à leur tour se mettre en colère. Ce qui peut potentiellement amplifier les émotions dévastatrices.
2

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Commentaires

  1. Yuyu  avril 22, 2020

    Je trouve que cet article donne beaucoup de clés et de courage afin de pardonner et de ne pas rester dans la culpabilité qui peut souvent être source de mal être et voir même des fois sources de maladies.

    répondre
    • Mathieu  avril 23, 2020

      Bonjour Yuyu,

      Merci pour ton commentaire. Ravi que l’article te plaise !

      À très vite sur Penser et Agir,
      Mathieu.

Ajouter un commentaire