Avoir de la compassion : un vrai moteur de notre développement social


Dans une société polluée par l’égoïsme et où chacun trace son chemin sans se soucier des autres, avoir de la compassion devient de plus en plus difficile. En effet, ce sentiment si noble s’effrite comme une flaque d’eau en plein soleil. Apprenons, à vaincre le mal par le bien, à faire preuve de bonté dans un monde malsain où pullule la colère, la haine, la rancune et tant d’autres sentiments négatifs. Oui ! Si tout le monde pouvait se mettre à la place des autres, pouvait comprendre les autres et se mettait à agir pour les aider, nous vivrions tous dans un monde où règne l’harmonie et l’entraide. Tout de suite, apprenez tout de la compassion et l’intérêt d’en éprouver à travers les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que la compassion ?

En effet, avant de pouvoir découvrir le bel intérêt d’en avoir, il est indispensable de revoir ce que signifie réellement la compassion. Souvent associée — à tort — à la pitié, la compassion est un sentiment nettement plus noble et supérieur. En fait, ils n’ont aucun point commun à part le fait de ressentir la douleur et la souffrance d’autrui. Seulement, face à ce ressenti, l’apitoyé peut rester de marbre. Il peut même éprouver du mépris vis-à-vis de la personne qui lui inspire la pitié. La compassion, quant à elle, pousse celui qui la ressent à agir, à intervenir en faveur de la personne en mauvaise posture. Selon la philosophie et la psychologie, l’amour et la morale sont les moteurs qui poussent l’homme à avoir de la compassion.

Pourquoi avoir de la compassion ?

Après cette brève approche de la compassion, nous pouvons désormais mieux comprendre pourquoi nous devons en avoir. Si nous devions citer une figure emblématique de ce sentiment, ce sera certainement Raoul Follereau. Un personnage a voué toute sa vie aux autres. En effet, selon ce philanthrope qui a créé la journée mondiale des lépreux : « vivre, c’est aider à vivre. Il faut créer d’autres bonheurs pour être heureux ! » Vue sous cet angle, la compassion peut nous rendre heureux et améliorer notre vie en société.

Avoir de la compassion pour s’attirer les bonnes ondes

Avec de la compassion en soi, se mettre à la place des autres pour ressentir leur peine devient une seconde nature. Le fait d’éprouver de la compassion fait naître en nous d’autres sentiments plus nobles qui nous conduiront indubitablement vers l’ouverture d’esprit. Toutes ces ondes positives ne manqueront pas d’en attirer d’autres. La réussite, la sécurité et un sentiment de plénitude et de satisfaction suprême émanent en effet de la compassion.

Pour être en paix avec soi et mieux vivre avec les autres

Les personnes dépourvues de compassion ressentent un vrai vide en eux. Ce dernier ne peut être comblé que par le fait de donner sans vouloir recevoir. Ces personnes cachent alors leur détresse et dressent autour d’elles une barrière qui est celle de l’indifférence. En effet, savoir se mettre à la place des autres et aider les autres procurent la joie du devoir accomplie et la paix.

En effet, l’un des plus grands intérêts d’avoir de la compassion réside dans le fait que cela améliore nos relations avec notre environnement social. D’ailleurs, pour renchérir cet état de fait, l’historienne de religions Karen Armstrong affirme qu’il est possible de changer les relations avec les autres en cultivant la compassion. En effet, à force d’aider les autres sans rien attendre en retour, nous nous attirons naturellement les bonnes grâces de notre entourage. Il nous sera alors plus facile de nous faire de nouveaux amis. Des amis sur lesquels nous pourrons compter lorsque nous nous trouvons, à notre tour, dans une situation délicate.

Avoir de la compassion s’apprend

Tout le monde peut ressentir la compassion. Seulement, si comprendre les autres peut être plus facile pour certains, c’est un peu plus compliqué pour d’autres.

Si vous faites partie de cette catégorie de personnes qui souhaitent aimer et qui pourtant n’y arrivent plus, la première chose à faire sera de prendre conscience de votre difficulté à ressentir de la compassion. En effet, comment pouvons-nous agir contre l’indifférence si nous ne nous rendons pas compte de notre incapacité à avoir de la compassion ? Pour se faire, servez-vous de l’autohypnose, de la méditation. Ces méthodes vous aideront à aller au fond de vous-même. Et chercher la source de votre inaptitude à ressentir de la compassion. Vous pourrez alors par la suite trouver une parade et éradiquer complètement l’indifférence.

Toutefois, apprendre à ressentir de la compassion prend du temps. Les efforts que vous déploierez pour aider les autres peuvent ne porter leurs fruits que longtemps après que vous les aviez exécutés. Il sera alors question de persévérance et de bonne volonté. Car selon Raoul Follereau : « Tout amour semé, tôt ou tard, fleurira ». Lorsqu’il fleurira, cet amour ne pourra que nous rendre plus heureux.

Cependant, il reste une catégorie de personnes qui ne peuvent pas ressentir de la compassion. Il s’agit des personnes toxiques comme les manipulateurs, les femmes perverses narcissiques… Ce genre de personnage ne peut pas également apprendre à ressentir ce sentiment, car ils en sont tout simplement incapables.

Changeons les mœurs pour faire un monde meilleur

Si nous décidons de comprendre les autres, de ressentir leur souffrance, nous le faisons avant tout pour nous. En effet, avoir de la compassion participera à notre épanouissement personnel. Dans le sens où elle nous procurera de la joie, de la sécurité et tant d’autres bienfaits.

Parce que la compassion fait régner l’entraide, le fait de l’éprouver ne fera qu’améliorer les relations dans la famille d’abord. Ensuite, dans la communauté et dans le monde entier.

Si vous avez des avis, des conseils ou encore des témoignages concernant le sujet, faites un commentaire.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment