Développement personnel

Vouloir tout contrôler : un véritable frein au développement personnel

Vouloir tout contrôler — tout ce qui se passe dans la vie — est commun à de nombreuses personnes. Et pour cause, ce besoin constitue un mécanisme de survie pour nous les êtres humains. Nous pensons à tort que si nous avons une maîtrise absolue sur chaque situation, rien de mal ne peut arriver et nous ne serons pas blessés. En réalité, cependant, notre pouvoir est limité. La majorité des événements qui se produisent échappent tout simplement notre contrôle. Et lorsque nous sommes confrontés à un tel événement, nous n’avons aucune idée de ce qu’il faut faire. Cela provoque des pensées houleuses sur ce que nous aurions pu faire différemment pour éviter ce résultat. Les « et si » suffisent pourtant pour nous rendre fous. C’est principalement la raison pour laquelle il s’avère essentiel de se défaire de cette habitude.

Vouloir tout contrôler : pourquoi arrêter de le faire ?

Tout d’abord, nous devons comprendre que l’idée d’avoir la capacité de contrôler les autres ou notre environnement est une pure illusion. Il s’agit d’une vérité que beaucoup d’entre nous refusent de croire. Toutefois, il est très peu probable de disposer réellement d’un pouvoir pour influencer ou diriger tout et n’importe quoi. Nous n’avons certainement pas l’aptitude de changer le cours des choses constamment. En effet, comment pouvons-nous contrôler notre environnement ? Le milieu dans lequel nous nous trouvons — que ce soit au bureau, à la maison, en collocation, etc. — est composé d’autres personnes.

Chacune d’entre elles a une éducation unique, des valeurs distinctes, des opinions ou des façons de travailler différentes. De ce point de vue, vouloir tout contrôler est tout simplement irréaliste. De plus, nous savons que nous ne pouvons pas maîtriser des choses comme le temps, ou l’inévitabilité de la mort, ou si un avion est retardé… Pareillement, nous n’aimons pas quand quelqu’un essaie de nous dicter nos actes avec des phrases comme : « Vous devriez plutôt faire cela, ce serait mieux ». Alors, pourquoi toujours vouloir tout contrôler ?

Vouloir tout contrôler : l’envers du décor

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de notre envie de vouloir tout contrôler. Parfois, elles sont difficiles à comprendre. Elle peut notamment être causée par :

Quoi qu’il en soit, ces facteurs nous poussent souvent à réagir de façon à nous protéger. Un comportement qui détruit nos relations avec les autres puisqu’il fait de nous une personne toxique qui entrave leur liberté. Cela nous amène effectivement à prendre des décisions basées sur les hormones de stress qui sont libérées dans notre corps. Plus souvent que l’on croit, cela nous donne envie d’en vouloir plus, d’en faire plus, de faire tout par nous-mêmes au lieu de déléguer quand cela est possible.

Vouloir tout contrôler : la confiance rapporte plus que le contrôle

Beaucoup de gens qui ont une envie excessive de vouloir tout contrôler ont besoin de travailler sur leur estime de soi. En effet, il se peut que ce désir découle d’une l’impression que les gens ne vous aimeraient pas ou ne passeraient pas du temps avec vous autrement. Un sentiment d’indignation, de haine de soi, qui nous laisse croire que si les autres peuvent faire ce qu’ils veulent, ils peuvent se rendre compte qu’ils ne vous aiment pas. Pour pouvoir avancer, cependant, il est primordial d’arrêter ce genre de réflexion.

Prenez conscience que vous êtes une personne extraordinaire et digne qui a juste besoin de se détendre un peu. Parlez à un thérapeute ou à un ami proche de vos problèmes de confiance en soi, de votre anxiété sociale, de votre peur du jugement ou de toute autre cause sous-jacente. Cela peut vous aider à aller à la racine qui vous empêche de lâcher prise. De même, adoptez quelques bonnes habitudes pour vous aider à ne plus vouloir tout contrôler.

1. Déterminez la cause

Vous pensez peut-être que votre stress est le résultat de vos efforts pour garder le contrôle de la situation. Toutefois, ce sont en fait des émotions néfastes qui motivent votre comportement et qui sont à l’origine de votre anxiété. Afin de changer cela, vous devez identifier l’émotion avec laquelle vous luttez. À savoir :

    • L’amour
    • Le bonheur
    • La peur
    • La colère
    • La tristesse
    • La honte
    • La jalousie
    • Le dégoût

Habituellement, il s’agit de la peur. Vouloir tout contrôler est un besoin humain fondamental. Et lorsque la vie vous montre que vous ne pouvez pas tout contrôler, cela vous rend craintif et inconfortable. Ensuite, pour vous sentir mieux, vous essayez de contrôler tout ce qui vous entoure. Même les choses qui n’ont rien à voir avec la partie de votre vie qui vous a fait vous sentir mal au début.

2. Faites la différence entre la rumination et la résolution de problème

Reproduire les conversations dans votre tête ou imaginer des résultats catastrophiques encore et encore est inutile. Par contre, résoudre le problème l’est. Alors, demandez-vous si votre réflexion est productive. Si vous résolvez activement un problème, par exemple en essayant de trouver des moyens d’augmenter vos chances de succès, continuez sur cette direction. Si, en revanche, vous perdez votre temps à ruminer mentalement, changez de canal dans votre cerveau. Reconnaissez que le fait de vouloir tout contrôler n’est pas productif et agissez en conséquence.

Plutôt que de vous rabattre sur le contrôle comme un moyen de défense contre l’incertitude, apprenez tout ce que vous pouvez sur la peur qui vous pousse à faire de la microgestion. Vous pourriez essayer de lire des livres sur la façon de se laisser aller. La connaissance est le pouvoir et, à mesure que vous serez mieux informé, vous serez mieux armé pour identifier vos comportements d’autosabotage et de les remplacer par des habitudes plus saines.

3. Pratiquez l’acceptation et la compassion envers vous-même

Il peut être difficile de changer, car n’oubliez pas que vous vouloir tout contrôler constitue un moyen pour éviter de ressentir une émotion pénible. Cependant, le moment est arrivé d’être plus indulgent avec vous-même et de parler de ces sentiments avec compassion et acceptation de soi. À chaque fois que vous doutez, dites-vous : « Je peux gérer ça ». Lâcher prise est difficile, mais cela vous aidera à vous sentir moins stressé. Inspirez profondément et affirmez : « Tout est », et en expirant, « comme ça devrait être ».

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire