Développement personnel

Vivre pour soi : une nécessité pour ne pas mourir la tête pleine de regrets

De nos jours, beaucoup de personnes passent leur temps à vivre pour les autres, mais jamais pour elles-mêmes. Elles placent le bonheur d’autrui avant leur propre bien-être. Elles se dévouent corps et âme aux autres dans l’espoir qu’être attentionné permette de garder à proximité les amis et les proches. Ce faisant, les seules choses que nous pouvons en tirer sont un cœur brisé, de la déception et des années de dépendance affective. C’est pourquoi il convient d’apprendre à vivre pour soi avant de se préoccuper du reste.

Si j’étais toi, je ferais ceci ; à mon avis, c’est mieux de cette façon ; tu devrais faire ceci et cela… Bref, autant de propos qui ne nous aident pas à vivre la vie comme nous le voulons. Tout le monde semble connaître ce qui est mieux pour nous et donne leur avis sur la façon dont nous devons nous comporter ou agir. Dans ces conditions, rester fidèle à soi-même et mener la vie que l’on veut peut constituer un réel défi. Cela s’avère cependant indispensable pour une existence épanouissante.

Vivre pour soi : est-ce un signe d’égoïsme ?

On ne le dira jamais assez : la clé du bonheur, c’est vivre selon ses désirs. Cela peut sembler très égoïste au premier abord. Cependant, l’idée est bien plus complexe que cela. Lorsque ces mot sont énoncés, ils suscitent souvent des connotations négatives. On pense d’emblée au narcissisme, à l’égocentrisme, à l’individualisme. De plus, nous sommes censés éviter de penser seulement à « moi et mes intérêts », n’est-ce pas ? Toutefois, l’objectif ici n’est pas de faire uniquement les choses qui nous profitent directement. De même, vivre pour soi n’implique pas de cesser de se soucier des autres ou de les aider. Ce concept signifie plutôt : faire ce que l’on veut et avoir un but derrière chaque action même s’ il est parfois difficile de faire la distinction entre ce que nous sommes censés vouloir et ce que nous voulons réellement.

ne pas se préoccuper du reste

Par ailleurs, personne ne veut décevoir sa famille, ses amis ou ses proches. Alors, nous faisons de notre mieux pour vivre selon leur définition d’une vie heureuse et réussie. Ils pensent qu’ils savent ce qui est le mieux pour nous, et c’est peut-être le cas. Cependant, vivre pour soi est fondamental. Il ne faut jamais rater une occasion d’avancer juste parce que cela ne convient pas à une tierce personne. Faites le nécessaire pour atteindre vos objectifs et touchez vos rêves du bout des doigts. Après tout, il s’agit de votre vie ! Vous êtes le seul à le vivre et la seule opinion qui compte vraiment reste donc la vôtre. Les gens que vous aviez si peur de blesser ou de décevoir finiront par être heureux, puisqu’ils se rendront vite compte que vous saviez ce que vous faites au final.

Vivre pour soi : la peur, une grande barrière

La raison pour laquelle nous sommes tellement bornés à vivre pour les autres est la peur : la peur de ne pas être aimé, la peur de ne pas être accepté tel qu’on est, la peur de ne pas plaire, la peur de ne pas être à la hauteur des autres et de ses propres attentes… La liste est longue, mais tout ça pour dire à quel point ce petit mot de quatre lettres peut impacter sur notre vie. C’est le seul et le plus grand obstacle qui empêche de vivre pour soi.

Mais d’où vient exactement cette peur ? Elle trouve son origine dans les expériences que nous avons vécues dans le passé surtout pendant l’enfance. Les enfants n’ont pas peur d’exprimer leurs pensées, leurs émotions et leurs souhaits. C’est dans leurs natures, mais c’est leurs entourages qui leurs privent de ce droit. La société nous transforme et la plupart du temps, nous nous laissons faire. En grandissant, ce que pensent les autres prend une place importante au fond de nous et nous devenons esclaves de ce qu’ils pourraient éventuellement dire. De ce fait, vivre pour soi devient inaccessible puisque cette façon de pensée est tellement ancrée en nous.

Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas ici de remettre en cause la manière dont chaque famille éduque les tout petits. Cela concerne plutôt la façon dont nous voyons les choses. C’est comme si depuis notre naissance, nous étions conditionnés à vivre pour les autres et non pour soi. Et pourtant, si nous sommes sur terre, c’est pour nous épanouir en accomplissant une mission bien précise. Personne à part nous-mêmes ne peut le faire et nous sommes le seul maître de notre destin.

Vivre pour soi : le choix vous appartient

La société a tendance à nous imposer son régime, sa façon de faire. Même si c’est une situation qui ne la concerne en aucun cas, elle trouvera toujours son mot à dire. Alors, mieux vaut vivre selon ses choix.

L’être humain est doté d’un cerveau et d’un raisonnement depuis sa conception. C’est ce qui le différencie des autres êtres vivants : le fait qu’il puisse choisir et juger par lui-même. Pourquoi laissons-nous alors les autres décider pour nous ? Vous avez les mêmes pouvoirs que tous. Vivre pour soi ne dépend que de vous. Vous avez la capacité de choisir : le choix de dire oui ou non, le choix de faire ou de ne pas faire. Quelle que soit votre décision, nul ne peut la remettre en cause, peu importe son statut et la place qu’il occupe dans votre vie.

Avoir le choix, c’est avoir le pouvoir. Le pouvoir de tout changer selon vos valeurs, vos convictions et vos aspirations personnelles. Par contre, il faut les assumer. Effectivement, quoi que vous décidiez, il y aura toujours une conséquence, et ce, qu’elle soit bonne ou mauvaise.

Les avantages de vivre pour soi

Vivre sa vie présente de nombreux avantages. Les plus évidents concernent l’amélioration de l’humeur ainsi que l’accroissement de l’énergie. Cependant, les bienfaits que vous pouvez en tirer peuvent toucher des domaines encore plus larges. Notamment :

    • L’amélioration de la productivité. Lorsque vous apprenez à dire « non » à des choses qui vous dépassent et que vous commencez à prendre du temps pour des choses plus importantes, vous devenez plus à même de cibler vos objectifs et de vous concentrer sur ce que vous faites.
    • Le développement de l’estime de soi. Le fait de vivre pour soi et de mettre ses propres besoins en avant envoie un message positif à votre subconscient. Plus précisément, vous vous traitez comme si vous aviez de l’importance et une valeur intrinsèque. Cela peut grandement contribuer à décourager le discours négatif sur soi-même et votre voix intérieure critique.
    • L’accroissement de la conscience de soi. Choisir sa vie exige de réfléchir à ce que vous aimez vraiment faire. Déterminer ce qui vous passionne et vous inspire peut vous aider à mieux vous comprendre. Parfois, cela peut même déclencher une reconversion professionnelle ou une redéfinition des priorités.
    • L’augmentation de l’altruisme. Vivre pour soi permet de faire un travail sur vous-même. Par conséquent, cela vous donne les ressources dont vous avez besoin pour être compatissant envers les autres également. Avoir de l’empathie, c’est un peu comme remplir un seau ; vous ne pouvez pas remplir celui de quelqu’un d’autre si vous n’avez pas assez du vôtre ! Si vous persistez à aider les autres alors que vous ne vous occupez même pas de votre propre vie, cela ne créera que de la frustration et de la jalousie en vous. Vous vivrez l’existence en enviant les autres et à rêver leurs vies.

vaincre la peur

Vivre pour soi : les meilleures astuces pour ce faire

Il existe différentes façons de parvenir à ces résultats positifs. Celles qui sont citées ci-dessous ne sont que quelques conseils pour vous aider au mieux à vivre votre vie.

Appropriez-vous votre vie.

Même si vous avez l’impression que vous n’êtes pas censé le faire, oubliez les « devrait » et « doit », toutes ces règles qui ne viennent pas de vous.

Définissez ce que la vie signifie pour vous.

En réalité, ce n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît. Dans le but de vivre pour soi, imaginez-vous à la fin de votre vie en train de regarder en arrière. Quels mots voudriez-vous utiliser pour décrire la façon dont vous avez vécu et qui étiez-vous en tant que personne ? Vous pouvez également trouver votre voie en répondant à cette question : « Qu’est-ce que vous feriez s’il ne vous restait que 24 h à vivre ? » C’est sûr que là, vous ne vous soucierez pas des jugements des autres.

Cessez de vivre dans le futur.

Chaque fois que vous pensez « un jour » ou « quand j’aurai le temps, je le ferai », arrêtez. Vivre pour soi c’est maintenant que cela se passe. Demandez-vous plutôt : « Pourquoi pas maintenant ? » Pareillement, choisissez de commencer une nouvelle vie chaque matin. Planifiez une chose que vous ferez aujourd’hui pour vous sentir plus « vivant ».

Détachez-vous de votre colère et de votre douleur.

Transporter ces sentiments négatifs rend l’existence plus difficile et moins amusante. De plus, ils n’apportent rien, mais coûtent pourtant très cher tant sur le plan physique que mental. C’est en choisissant avec soin ce qui nous alimente que nous serions en mesure de pleinement vivre pour soi.

Ne discutez pas de choses dont vous ne devez pas vous soucier.

À moins qu’il n’y ait une menace réelle, laissez les gens qui ont quelque chose à prouver faire ainsi. Après tout, pourquoi perdre votre temps à essayer de réparer ce qui ne va pas chez eux ? Ne prenez pas la peine de vous justifier auprès d’eux tant que vous n’êtes pas en tort.

Favorisez l’énergie positive.

Privilégiez le pardon et l’amour, puis optez pour la résolution des problèmes. En effet, être constamment sur la défensive, ce n’est pas vivre pour soi. C’est se cacher de la vie et gâcher son existence.

Prenez de petits risques qui repoussent vos limites de toutes les manières possibles.

Soyez courageux et saisissez chaque opportunité qui se présente à vous. Être courageux c’est passer à l’action même si nous avons peur. Les occasions existent pour que vous en preniez avantage donc au lieu d’écouter les avis négatifs des autres, écoutez-vous. La joie de vivre est remplie d’apprentissages qui correspondent à nos compétences. Lorsque nous décidons de nous améliorer intellectuellement, physiquement, émotionnellement, c’est là que nous grandissons.

Valorisez et protégez les personnes qui vous sont chères.

Vivre pour soi ne signifie en aucun cas délaisser les autres. Au contraire, vous devez veiller à devenir une personne avec laquelle ils seront ravis de passer du temps. Ce peut être extrêmement gratifiant.

Ayez confiance en vous.

Parmi tous les conseils que nous vous donnons, celui-ci est le plus important de tous, celui que vous devez bien retenir dans votre tête. Un manque de confiance en soi engendre un mal-être énorme en nous. Nous doutons facilement de ce que nous faisons et nous sommes facilement influençables. Pour regagner votre confiance en soi, améliorez l’image que vous avez de vous même. Vivre pour soi sera naturel avec une bonne estime de soi.

Éloignez-vous des personnes toxiques.

Il est préférable de bannir si possible les catégories de personnes qui ne font que critiquer méchamment votre vie. Ils n’apportent aucune critique constructive. Ils sont juste là pour émaner des ondes négatives. Votre estime de soi pourrait être sévèrement affectée au fur et à mesure que vous les fréquentez.

Vivre sa vie selon ses choix : passez à l’action

Il est bien beau de se motiver et de décider dans sa tête de faire autrement que de vivre pour les autres. Toutefois, vivre pour soi n’est possible qu’à une seule et unique condition : l’action.

Vous savez maintenant pourquoi votre vie ne ressemble pas à ce qu’elle devrait être. Vous savez comment résoudre ce problème alors agissez et n’attendez pas un miracle. Le destin est entre vos mains. Certes, changer ses habitudes n’est pas simple. Il faudra du temps et de la volonté, mais cela reste tout à fait possible.

Et vous, avez-vous des conseils à nous partager par rapport à ce sujet ?

 

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire