Développement personnel

Stress des examens : comment le gérer de manière efficace ?

Ah le stress des examens ! Un sentiment que la plupart d’entre nous ont déjà éprouvé au moins une fois dans notre vie. En effet, il est tout à fait normal de se sentir ainsi avant ou durant les épreuves. Quasiment tout le monde — même les plus performants — se retrouve d’ailleurs dans cette même situation. D’autant qu’il s’agit d’un potentiel facteur de motivation qui peut réellement nous inciter à travailler encore plus pour nous assurer la réussite. Cependant, lorsque cette détresse devient si excessive qu’elle commence à interférer dans notre capacité à gérer efficacement le quotidien, cela signifie généralement qu’il est temps d’agir. Alors, que faire dans ce cas plus précisément ? Éléments de réponse.

Mais d’abord, d’où vient le stress des examens ?

En règle générale, le stress est une réponse naturelle de l’organisme humain face à une situation qui menace sa sécurité même indirectement. Mais comment les examens pourraient-ils appartenir à cette catégorie, me diriez-vous ? En fait, tout type d’évaluations quelconques — même si elles ne sont pas d’ordre scolaire — remet toujours en cause notre performance. Et il est là le problème. C’est-à-dire que la pression n’émane pas ici du test à proprement parler, mais plutôt de notre anticipation quant aux résultats.

C’est d’ailleurs pour cela qu’on entend souvent dire que, dans la majorité des cas, le stress des examens cache en réalité un problème sous-jacent. Comme la peur de l’échec ou la peur de l’inconnu par exemple. Des fois, nos attentes contribuent également à la promotion de ce sentiment négatif. Si vous croyez notamment d’emblée que vous n’allez pas réussir à un partiel, vous serez beaucoup plus susceptible de laisser vos appréhensions vous dominer. Il peut aussi s’agir d’une mauvaise expérience vécue dans le passé. Peut-être que les tests vous rappellent les moqueries d’un ancien professeur ou les rabaissements psychologiques dont vous étiez victime.

Par ailleurs, afin de se préparer à faire face à ce qui est sur le point de se produire, le corps libère généralement une hormone appelée adrénaline. La plupart du temps, cela s’avère être une excellente chose, en veillant à ce que nous restions alertes et prêts à tout affronter. Pour certaines personnes, cependant, le stress des examens qu’elles ressentent prend rapidement le dessus. Des symptômes comme la nausée, la transpiration et l’accélération du rythme cardiaque peuvent se manifester à n’importe quel moment. Comme dans tous les aspects de la vie, il convient toutefois d’accepter ses émotions de manière authentique pour qu’elles ne finissent pas par nous ronger. En choisissant de les refouler, elles prennent effectivement de l’ampleur.

Et un cercle vicieux se forme…

Vouloir à tort et à travers les combattre nous force à nous concentrer davantage sur les mauvaises choses. Ce qui alimente le stress des examens. Des pensées négatives surgissent. « Et si j’oublie tout ce que j’ai appris ? » « Et si les questions sont trop difficiles ? » Trop de pensées comme celles-ci ne laissent aucun espace mental pour focaliser toute votre attention sur les épreuves à venir. Si vous ne parvenez pas à vous en débarrasser, cela va créer encore plus d’anxiété. Ce qui entamera sur votre capacité à vous concentrer.

Les troubles de l’alimentation ainsi que la perte de sommeil s’ensuivront. Et revoilà une couche de stress en plus ; comme la santé mentale est étroitement liée à votre capacité à dormir suffisamment. Sans parler du trouble de l’humeur et de l’irritabilité constante qui deviendront omniprésentes dans votre quotidien. Et ainsi de suite. C’est notamment la raison pour laquelle, gérer efficacement le stress des examens commence avant tout par la volonté d’accepter ses émotions.

Voici quelques astuces utiles pour gérer le stress des examens

Une stratégie simple et efficace pour combattre le stress des examens consiste à vous préparer bien à l’avance. Vous pouvez par exemple mettre en plus un système bien précis afin d’organiser les temps de révision en prenant compte de votre charge de travail. Cela vous aidera à vous approprier la situation. Vous pouvez également dresser une liste de tout ce que vous devez apporter lors des examens pour être sûr de ne rien oublier. Pièce d’identité, convocation, fiches récapitulatives et tout ce dont vous pourriez avoir besoin.

Vous pouvez aussi apprendre certains techniques de gestion de stress pour induire la détente et le calme lorsque vous êtes particulièrement tendus. Vous mettre à la médiation ou au yoga, activer la cohérence cardiaque, troquer le café contre une tisane, etc. Tant de possibilités s’offrent à vous. Pareillement, pratiquer des exercices de respiration spécifiques — comme la respiration carrée — constitue des méthodes rapides et efficaces pour atténuer le stress des examens.

Diverses techniques de respiration présentées sur le site sont d’ailleurs faciles à maîtriser et peuvent être effectuées à tout moment et en tout lieu. L’astuce ultime consiste à apprendre à respirer profondément en concentrant votre souffle dans l’abdomen. Cela empêche la respiration superficielle (qui est associée au stress et à la panique) de se produire. Les activités physiques permettent également de réduire l’anxiété. Vous pouvez notamment décider de faire un jogging de bon matin ou de tout simplement de faire le tour du pâté de maisons avant les épreuves.

Faites tourner le stress des examens en votre faveur

L’erreur que font un grand nombre d’entre nous face au stress des examens est de vouloir tout simplement qu’il disparaisse. Pourtant, vous n’aurez généralement que l’effet inverse en agissant ainsi. Et pour cause, votre anxiété deviendra votre principal objectif. En lui donnant de l’importance, vous permettez à celle-ci de continuer de croître. C’est pourquoi il serait probablement plus judicieux d’accepter ses émotions au lieu d’entamer une guerre sans fin avec elle.

La prochaine fois que vous éprouvez le stress des examens, essayez donc quelque chose de radical. Au lieu de vouloir vous en débarrasser, exploitez plutôt son pouvoir. Comprenez-le. Ne vous battez pas contre tous les symptômes qui se manifestent. Accueillez-les comme un signe que votre corps est prêt à se concentrer. Décidez de travailler avec cette anxiété, pas contre elle. Même ce petit changement dans votre façon de penser peut faire une énorme différence dans votre capacité à vous approprier la situation.

Et vous, comment faites-vous pour gérer le stress au quotidien ?

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire