Trouble de l’humeur : quand nos émotions prennent le dessus


Un trouble de l’humeur est un problème de santé mentale qui affecte principalement l’état émotionnel d’une personne. De ce fait, c’est une affectation dans lequel le sujet éprouve durant de longues périodes un extrême bonheur, une tristesse intense ou même les deux de manière alternative. Bien sûr, s’il est normal que l’humeur change en fonction de la situation, lorsque les symptômes persistent sur plusieurs semaines voire plusieurs mois, là ça devient un problème. En outre, le trouble de l’humeur peut modifier votre comportement et affecter vos relations ainsi que votre capacité à faire face à vos activités quotidiennes. Et cela, autant sur le plan professionnel que personnel. De la dépression jusqu’au trouble bipolaire, passons revue les différents troubles de l’humeur et leur sous-catégorie.

Trouble de l’humeur : la dépression

La dépression est un trouble mental commun qui se traduit par le chagrin ou la tristesse intense après un événement marquant tel que le décès d’un être cher, la perte d’un emploi ou encore à la suite d’une maladie grave. Pour faire face à ce type d’événement, le trouble de l’humeur va alors constituer devenir une réponse automatique de votre cerveau. Par ailleurs, lorsque la dépression continue de persister même une fois les sources de stress ont disparu et va au-delà de deux semaines, on parle alors de dépression clinique ou majeure.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de dépressions. Aussi, les symptômes peuvent varier en fonction de la forme du trouble de l’humeur :

  • La dépression post-partum (dépression péripartum) ;
  • Le trouble dépressif persistant (dysthymie) ;
  • Les troubles affectifs saisonniers ;
  • La dépression psychotique ;
  • La dépression liée à une maladie, à la prise de médicaments ou à une toxicomanie.

Trouble de l’humeur : le trouble bipolaire

En règle générale, le trouble bipolaire ou trouble maniaco-dépressif se définit par des sautes d’humeur allant de périodes de dépression à la manie. Lorsque l’humeur n’est pas au beau fixe, les symptômes peuvent ressembler à ceux d’une dépression clinique. À long terme, les épisodes dépressifs s’alternent avec des épisodes maniaques au cours desquelles le sujet peut se sentir exalté, irrité ou avoir un niveau d’activité accru.

Il existe quatre types de bases pour le trouble bipolaire :

  • Le trouble bipolaire I ;
  • Le trouble bipolaire II ;
  • La cyclothymie ;
  • Le trouble bipolaire « autre » ou « non précisé ».

Par ailleurs, pour les troubles bipolaires secondaires, il y a :

  • Le trouble dysphorique prémenstruel ;
  • Le trouble explosif intermittent.

Qu’est-ce qui cause le trouble de l’humeur ?

Il peut y avoir plusieurs facteurs sous-jacents selon le type de trouble de l’humeur. À savoir :

  • Les facteurs génétiques
  • Biologiques
  • Environnementaux

Pour les facteurs risque, on peut citer :

  • Les problèmes de famille ;
  • Diagnostic antérieur d’un trouble de l’humeur ;
  • Traumatisme, stress ou changements majeurs dans la vie en cas de dépression ;
  • Maladie physique ou utilisation de certains médicaments ;
  • La dépression peut également être associé à des maladies telles que le cancer, le diabète, la maladie de Parkinson o encore les maladies cardiaques ;
  • Modification de la structure et de la fonction cérébrale en cas de trouble bipolaire.

Quels sont les symptômes du trouble de l’humeur courant ?

Encore une fois, les symptômes dépendent du type de trouble de l’humeur :

Pour les symptômes de la dépression majeure, on peut citer

  • La sensation continue de tristesse intense ;
  • Le manque d’énergie ;
  • Le sentiment d’étouffement ;
  • La baisse de l’estime de soi ;
  • Le pessimisme ;
  • Le désespoir ;
  • Les troubles émotionnels ;
  • Les troubles alimentaires ;
  • La prise de poids ou au contraire perte de poids excessifs ;
  • La perte d’intérêt pour les activités qui procuraient auparavant du plaisir ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Les idées noires et les pensées suicidaires ;
  • Les difficultés de concentration

En ce qui concerne les hypomaniaques ou maniaques, nous pouvons noter comme symptômes :

  • Le manque d’énergie ;
  • Le sentiment d’exaltation ;
  • La parole ou mouvement rapide ;
  • L’agitation ou l’irritabilité ;
  • Les comportements à risque, à savoir, de dépenser trop d’argent ou de conduire de façon imprudente ;
  • L’augmentation inhabituelle de l’activité ou le fait d’essayer de faire trop de choses à la fois ;
  • Les pensées excessives ;
  • L’insomnie ou la difficulté à dormir ;
  • La nervosité sans raison apparente.

Comment est diagnostiqué le trouble de l’humeur ?

Tout d’abord, votre médecin procède à un examen physique afin d’éliminer les causes physiologiques des symptômes. Telle que la maladie de la thyroïde ou encore les carences en vitamines. Ensuite, il vous posera une série de questions qui permettra d’établir vos antécédents médicaux ainsi que les antécédents des membres de votre famille et les médicaments que vous prenez si vous suivez un traitement spécifique. Enfin,si le diagnostic est confirmé, votre médecin traitant vous dirigera vers un spécialiste des troubles mentaux, tel qu’un psychologue ou un psychiatre. Ce dernier, vous fera passer un examen en profondeur, vous posera des questions sur vos symptômes, vos habitudes de sommeil et d’alimentation et d’autres comportements associés au trouble de l’humeur.

 Trouble de l’humeur : les traitements

Le traitement dépendra de la maladie et des symptômes que vous avez. En général, la thérapie consiste à combiner l’utilisation de médicaments et de psychothérapie.

Médicaments pour traiter la dépression et/ou les troubles bipolaires

Il existe de nombreux médicaments qui permettent de traiter la dépression et les épisodes dépressifs liés à un trouble bipolaire. En règle générale, on utilise les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) et les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN). On peut notamment citer :

  • Les antidépresseurs
  • Les stabilisateurs de l’humeur

À noter toutefois que les traitements médicamenteux ne doivent pas perdurer dans le temps puisqu’ils peuvent créer de la dépendance ou encore aggraver le trouble de l’humeur.

Psychothérapie (conversation thérapeutique)

En règle générale, les patients souffrant de dépression et d’autres troubles de l’humeur peuvent bénéficier de divers types de psychothérapie ou de séances de conseil. Telle que :

Une petite précision sur les thérapies de stimulation cérébrale. Il faut notamment savoir que ce type de psychothérapie s’avère particulièrement efficace dans le sens où elle provoque la modification des substances chimiques dans le cerveau associées aux symptômes de la dépression et des troubles bipolaires. Elle permet ainsi d’agir efficacement sur ces derniers. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de thérapies de stimulation cérébrale, notamment :

  • Le traitement électroconvulsif ;
  • La stimulation magnétique transcrânienne répétitive (SMTr) ;
  • La luminothérapie pour les troubles affectifs saisonniers.
0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment