se préparer à un entretien
0
28
0
28

Se préparer à un entretien : la clé pour mener à bien vos entrevues

Accueil > Efficacité et Productivité > Se préparer à un entretien : la clé pour mener à bien vos entrevues

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Après des jours d’attente et de stress, vous avez enfin reçu le fameux coup de fil qui vous confirme que vous êtes à deux doigts de décrocher le job de vos rêves. Vous pouvez d’ores et déjà être fier. Mais, attention, avant de remporter la guerre, il faut encore gagner l’ultime bataille : l’entretien avant le recrutement. Et croyez-le ou non, franchir cette étape relève d’un vrai parcours du combattant. Il est donc crucial de bien se préparer à un entretien pour mettre un maximum de chances de son côté. Pour ce faire, vous devrez être anticipateur, introspectif et négociateur.

Une bonne préparation pour un entretien d’embauche : en quoi est-ce si important ?

L’entretien est un passage obligé de tout processus de recrutement, peu importe le poste convoité. Mais voilà, pour passer avec brio un entretien, il n’y a pas de recette magique. Sachez qu’on ne vient pas à ce rendez-vous les mains dans les poches, en espérant jouer de sa chance. Si l’on désire anticiper les mauvaises surprises et ne pas se laisser prendre au dépourvu le jour J, se préparer à un entretien est capital.

D’ailleurs, prenez conscience que vous n’êtes pas le/la seul(e) à vouloir décrocher ce job. Les autres candidats sont tout aussi qualifiés et motivés que vous. D’autant plus qu’avec le taux de chômage en constante augmentation. La concurrence fait rage dans la course à l’emploi de nos jours.

Une bonne préparation vous permet de mieux établir des stratégies et d’affûter vos arguments. Puis, comme le disait si bien Sun Tzun dans son livre L’art de la guerre : « Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation ». Se préparer à un entretien en amont est donc la clé pour retenir l’attention du recruteur.

Préparation à un entretien : ce qu’il faut faire avant le jour J

Regrouper les éléments concernant l’entreprise

Savoir convaincre et persuader sont des qualités qui vous permettront de bien passer votre entrevue. Si le recruteur a l’impression que vous ne connaissez pas l’entreprise, vous allez perdre des points. Cela peut jouer en votre défaveur. D’ailleurs, sachez qu’il n’y a rien de plus agaçant pour un recruteur qu’un candidat qui donne le sentiment de ne pas être à sa place.

Ainsi, pour bien se préparer à un entretien d’embauche, il faut prendre le temps de connaître l’entreprise. Ainsi, accumulez le maximum d’informations sur la société :

  • Nom du gérant actuel
  • Nombre d’années d’existence
  • Domaine d’activité principal
  • Principaux concurrents
  • Clients les plus réputés
  • Valeurs
  • Actualités
  • Avis clients
  • Etc.

Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur le site internet de la société, sur LinkedIn, etc. Si vous connaissez des personnes qui y travaillent ou qui y ont déjà fait un stage, vous pouvez également les appeler pour vous renseigner.

vouloir tout controler

Le but de cette petite enquête est notamment de bien se préparer à un entretien en sachant où l’on met les pieds. Ces renseignements vous permettront d’ailleurs de tirer quelques remarques ou des questions pertinentes à glisser pendant l’entretien, afin de montrer le réel intérêt que vous portez pour la société.

Prouvez donc au recruteur que vous n’avez pas postulé par hasard, mais que l’entreprise répond parfaitement à vos attentes. En outre, pensez également à regrouper toutes les informations sur le poste pour lequel vous avez postulé.

Se tenir prêt pour un entretien d’embauche grâce à l’introspection

L’introspection consiste à dresser de manière objective une petite liste de vos points forts et vos points faibles. Se préparer à un entretien grâce à cette méthode permet d’avoir une meilleure connaissance de soi. Cela déterminera alors votre degré d’attractivité : plus vous vous connaîtrez, plus vous montrez au recruteur que vous êtes une personne en qui on peut avoir confiance.

Par ailleurs, notez que le fait d’identifier vos qualités vous permettra de développer votre estime de soi et de respirer la confiance lors de l’entretien. Tandis qu’identifier vos défauts vous permettra de repérer les choses sur lesquelles il faudra encore travailler.

L’introspection consiste également à étudier personnellement plus en profondeur votre personnalité.

Se préparer à un entretien en s’entraînant à la prise de parole

Pour éviter de bafouiller ou encore d’être paralysé par votre peur des inconnus durant l’entretien, pensez à vous exercer à parler de façon fluide et naturelle devant votre miroir ou en vous enregistrant en vidéo. L’objectif est de s’exercer et de prendre l’habitude de s’exprimer.

Durant cet exercice, révisez votre pitch de présentation, reprenez les informations de votre CV, parlez de manière pertinente de vos expériences passées et faites en sorte de savoir convaincre. Si possible, pensez également à anticiper le contenu de l’entretien.

Anticiper ces questions pour bien se préparer à un entretien

Voici une liste des questions souvent posées par l’employeur lors des entretiens d’embauche.

  • Parlez-nous de vous.
  • Parlez-nous de vos antécédents professionnels.
  • Connaissez-vous notre entreprise ?
  • Quelles sont vos qualités ?
  • Pourquoi souhaitez-vous faire partie de notre équipe ?
  • Pourquoi devrons-nous vous embaucher ?
  • Comment réagirez-vous lors d’une situation ou… ?
  • Qu’attendez-vous de votre manager ?
  • Qu’en est-il de votre disponibilité ?
  • Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?
  • Quelles sont vos prétentions salariales ?
  • Avez-vous des questions ?

Évidemment, cette liste est non-exhaustive. Mais bien anticiper ces questions et préparer des réponses en conséquence, c’est déjà cela, bien se préparer à un entretien.

De votre côté, pensez à recueillir des réponses concernant :

Préparer toutes les affaires utiles pour l’entretien

La veille de votre entretien, pensez à préparer une tenue vestimentaire adaptée ainsi que les dossiers à emporter. À savoir :
  • CV
  • Copie conforme de vos diplômes
  • Attestation de stage
  • Certificat de travail
  • Portfolio
  • Pressbook
  • Bloc-note et stylo

Organisez-vous en rangeant vos paperasses dans un trieur. Inspirez-vous aussi de ces quelques astuces pour faire le plein d’énergie avant un entretien.

savoir convaincre

Se préparer à un entretien : comment procéder le jour J ?

La plus grande partie de la préparation pour un entretien se passe avant le jour J. À l’arrivée de la date tant attendue, vous n’aurez plus qu’à appliquer tout ce que vous avez préparé au préalable.

Soyez à l’heure

La ponctualité figure parmi les premiers critères d’embauche. L’idéal serait d’arriver 10 minutes à l’avance pour ne pas trop faire défiler les minutes avant l’heure prévue et stresser encore plus durant l’attente.

Attention à votre langage corporel

À votre arrivée, présentez-vous clairement et laissez le recruteur procéder en premier à la poignée de main. Se préparer à un entretien avec brio, c’est effectivement savoir comment se servir du langage non verbal le jour J.

Lors de l’entrevue, tenez-vous bien droit sur votre chaise et montrez votre plus beau sourire. Déposez vos documents devant vous, sur la table. Placez également vos mains au-dessus de la table. Évitez de trop gesticuler en parlant.

Si c’est un entretien debout, ne croisez pas les bras et ne mettez pas vos mains dans vos poches. Placez-les plutôt devant votre ventre.

Attention : mettez votre téléphone en mode silencieux, de peur qu’il ne sonne durant l’entrevue, signe d’irrespect.

Se préparer à un entretien : attention aux mots !

Restez poli et courtois dans vos mots, adoptez un langage courant, mais délicat. Évitez à tout prix de tutoyer votre interlocuteur, même si celui-ci vous tutoie. Mais encore, même s’il se montre très décontracté, restez toujours humble. Laissez votre interlocuteur terminer ses phrases et ne lui coupez jamais la parole.

Attention : évitez de saler vos propos et de vendre du rêve. Soyez honnête.

Que faire après l’entretien d’embauche ?

Ce n’est peut-être pas évident, mais faire le point après l’entrevue fait partie des procédures pour bien se préparer à un entretien.

Débriefez sur l’entretien

Réalisez un débriefing personnel de l’entretien. Dressez une liste des points négatifs et positifs. Et ce, qu’il s’agisse de l’attitude du recruteur, du cadre de travail, de la clarté des réponses. Ne négligez rien.

Notez également comment avez-vous réagi. Avez-vous bien été clair durant votre présentation ? Quelles questions vous ont-elles mis mal à l’aise ? Ces points sont importants et permettent d’encore mieux réagir aux futurs entretiens.

Remerciements et relance

À la fin de l’entretien, remerciez votre recruteur pour le temps qu’il a bien voulu vous accorder. Se préparer à un entretien, c’est également demander les procédures de recrutement avant de dire au revoir (délai de réponse, courriel, ou appel téléphonique, etc.), pour savoir combien de temps vous devriez patienter avant d’avoir un retour.

Ensuite, une fois arrivé chez vous, préparez un petit mot à envoyer au recruteur, pour rendre vos impressions et reconfirmer vos motivations.

Comme vous avez noté la date à laquelle vous devriez être recontacté, pensez à faire une petite relance à l’approche de ce moment. Un email avec les mots-clés en rapport à l’annonce pour laquelle vous avez postulé fera l’affaire. Vous pouvez également directement appeler le recruteur.

Se préparer à un entretien, gérer la réponse du recruteur

Lorsque vous recevez le feedback de votre entretien, vous devrez vous préparer en conséquence, peu importe que les retours soient positifs ou négatifs.

Si vous n’avez pas été retenu pour le poste, mettez-vous en tête que ce n’est pas la fin des haricots et que d’autres aubaines viendront. Remerciez toujours le recruteur malgré votre déception et précisez qu’ils peuvent toujours vous recontacter si besoin. Ayez également le réflexe de demander quelles ont été vos failles ou les raisons du rejet de votre candidature.

Si le feedback est positif, c’est que les points à respecter pour se préparer à un entretien ont donc porté leurs fruits. Préparez-vous maintenant à attaquer votre période d’essai à la date convenue. Avant de commencer, pensez à prendre un petit moment pour parler avec l’employeur. Cette entrevue permettra de :

  • Négocier le salaire (si cela n’a pas encore été fait)
  • Discuter des conditions du travail
  • Parler des avantages sociaux
  • Mettre au point les horaires

Avancez vos exigences sans toutefois être rigide, au point de faire regretter votre rétention de candidature par le recruteur.

Avez-vous d’autres conseils à partager ? N’hésitez pas à laisser un commentaire.
Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.