respiration inversée
0
200
0
200

La respiration inversée : de quoi peut-il bien s’agir ?

Accueil > Epanouissement personnel > La respiration inversée : de quoi peut-il bien s’agir ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Nous respirons naturellement grâce à la respiration abdominale. Cependant, notre façon d’inspirer et d’expirer change tout au long de l’année et de notre vie. Bien souvent, cette modification se fait mécaniquement en fonction de notre état émotionnel. Et dans certains moments, nous sommes en mesure de manipuler consciemment la respiration afin d’améliorer notre santé physique et psychologique. Si vous êtes un adepte des disciplines comme la méditation ou le yoga, vous connaissez surement déjà qu’il existe plusieurs types de respirations auxquels notre corps a recours. La respiration inversée, par exemple, constitue une variante particulièrement intéressante dans la mesure où elle peut nous aider à induire la relaxation et la sérénité. Il s’agit d’une technique qui nous vient tout droit de la culture taoïste de l’Empire du Milieu et que l’on utilise pour réduire le stress.

Mais de quoi est-il vraiment question ? Comment mettre en application cette technique respiratoire ? Éléments de réponse dans les lignes qui suivent.

Le principe de la respiration à l’envers

Il y a de fortes chances que, lorsque vous voyez le terme « respiration inversée », la première question qui vous vient à l’esprit est : mais pourquoi l’adjectif « inversé » au juste ? Eh bien, la raison est toute simple. Le diaphragme représente le principal muscle qui contrôle la respiration chez l’être humain. Pendant l’inspiration normale, il se tire vers le bas en vue de laisser plus de place dans la poitrine, afin que les poumons se dilatent. La poitrine semble alors s’agrandir. À l’expiration, il se déplace vers le haut, ce qui pousse concrètement l’air hors des poumons.

Lorsque vous effectuez la respiration inversée, le schéma de respiration normal s’interchange. Ce qui signifie que durant l’inspiration, la poitrine se contracte. Et pendant l’expiration, celle-ci se dilate. De manière générale, la grande majorité d’entre nous y ont recours — inconsciemment, toutefois — à un moment ou un autre. C’est notamment le cas lorsque vous éprouvez des émotions fortes, comme quand vous pleurez ou riez. Dans de telles circonstances, la réaction est automatique pour que vous soyez paré à fuir, à crier ou à attaquer, selon la situation. Il en est de même lorsque vous bâillez.

Par ailleurs, la respiration inversée se produit également lorsque votre esprit se concentre beaucoup dans l’exercice d’une tâche qui exige une attention particulière. Comme quand vous essayez de pousser ou de déplacer un objet lourd, par exemple. Cependant, étant donné qu’il s’agit ici d’un effort purement inconscient, vous ne percevez pas forcément les bienfaits du souffle à l’envers. Dans le cadre de la pratique du Chi Gong, du Tai Chi ou même du yoga et de la méditation, en revanche, on adopte cette technique respiratoire de façon purement délibérée et bien contrôlée.

Comment pratiquer la respiration inversée ?

le Sukhasana

Vous devez prendre quelques dispositions avant de pratiquer la respiration dite inversée. Choisissez d’abord un endroit avec le moins de nuisance sonore possible pour promouvoir la concentration. Ensuite, veillez à ce que votre posture reste confortable et que votre dos soit bien droit. Vous pouvez décider de vous asseoir, de rester debout ou même de vous allonger, selon votre convenance. Dance ce cas, le Sukhasana (la position du tailleur) et le Tadasana (posture de la montagne) conviendraient parfaitement.

Passons maintenant à la pratique proprement dite de la technique de la respiration inversée. Elle se déroule en quelques étapes.

  1. Prenez position et fermez les yeux.
  2. Dégagez votre poitrine vers l’avant.
  3. Placez une main sur le ventre et l’autre sur la poitrine, puis commencez à respirer profondément et lentement 6 à 8 fois en vous concentrant sur le mouvement de l’abdomen et de la poitrine.
  4. Ensuite, prenez une grande inspiration tout en rentrant votre ventre et en contractant le périnée.
  5. Retenez votre souffle pendant environ 3 à 5 secondes.
  6. Expirez en soufflant très fort par la bouche et en relâchant le ventre.
  7. Contractez l’abdomen à nouveau et refaites l’exercice.

Poursuivez ce processus de respiration inversée en effectuant d’abord des mouvements lents et réguliers. Pour les débutants, une session de 5 cycles peut suffire. Les premiers exercices peuvent se montrer difficiles étant donné qu’il ne s’agit pas d’une respiration classique. Vous pouvez alors pousser votre ventre sous vos côtes avec votre main pour être sûr de respecter le principe. Au fur et à mesure que vous avancez dans votre pratique, vous pouvez progressivement vous passer de l’aide de la poussée de votre main et accroître la durée de l’exercice jusqu’à 5 minutes.

Les effets de la respiration inversée

Réguler le souffle pour promouvoir le bien-être individuel ne constitue pratiquement pas un concept nouveau. Dans le cadre du sport, on doit par exemple adopter une certaine technique respiratoire pour optimiser l’entraînement. En outre, de nombreuses cultures considèrent le contrôle de la respiration comme une pratique essentielle à la vie quotidienne.

À l’instar de toute autre forme de respiration consciente, la pratique de la respiration à l’envers présente aussi de multiples avantages qui lui sont propres pour ses adeptes.

Découvrez les différentes vertus de la technique respiratoire à l’envers.

La respiration inversée permet de réaliser un massage interne

Certains pratiquants parlent de « massage interne » lorsqu’ils pratiquent la respiration à l’envers. Effectivement, contrairement à la respiration classique où l’on dilate le ventre au moment de l’inspiration, la technique respiratoire principale de notre article consiste à contracter les abdominaux lorsqu’on inspire. Cette façon de procéder permet en quelque sorte de masser les organes au niveau de l’abdomen. Ce qui optimise par la suite leur bon fonctionnement et améliore tout spécialement la digestion.

Entre autres, cet exercice vous demande de travailler vos muscles abdominaux les plus cachés. On peut dire que la respiration inversée renforce et tonifie alors par la même occasion les muscles abdominaux. De ce fait, si vous souhaitez vous sculpter un abdomen de rêve, vous pouvez intégrer cette pratique parmi vos exercices quotidiens.

Une technique pour combattre le stress et l’anxiété

Face à une situation inhabituelle ou à forte pression, le stress commencera à vous envahir et l’angoisse à vous ronger. Vous avez alors la sensation d’avoir une boule dans le ventre. Vous pouvez parfois faire une crise d’hyperventilation. Et si la situation perdure, cela peut entraîner des troubles digestifs ou une perte d’appétit. Ce sont des facteurs que la respiration inversée peut contourner.

En effet, sachez d’abord que l’impression de lourdeur que vous ressentez au niveau de votre ventre pendant une période stressante s’explique par un blocage au niveau du plexus solaire, la zone du troisième chakra qui est située entre le nombril et le sternum. Or, comme le principe même de la respiration à l’envers consiste à contracter cette partie, vous déliez alors le nœud au niveau de cette partie de votre corps.

Ensuite, les difficultés de respiration à cause du stress résultent d’une obstruction au niveau du diaphragme. Comme la respiration inversée permet de débloquer le diaphragme, vous allez alors pouvoir respirer plus profondément et retrouver une sensation de sérénité. Enfin, pour ce qui est des troubles digestifs, le massage interne des organes permet de remettre en marche le bon fonctionnement du système digestif, notamment au niveau des intestins.

En somme, cette technique de respiration permet de réduire les conséquences du stress sur le corps, ce qui vous permettra de finalement en arriver à bout des ondes négatives. Ainsi, dès lors que vous sentez la pression monter, pratiquez la respiration à l’envers pour retrouver un sentiment de calme et de paix.

La respiration inversée fluidifie la circulation de l’énergie vitale

fluidifie la circulation

Nous avons vu un peu plus haut que la respiration à l’envers permet de débloquer le chakra du plexus solaire, également appelé Manipura. C’est un chakra de couleur jaune que l’on associe à : l’énergie, la vitalité et l’activité ainsi que la force mentale et la confiance en soi. Ainsi, si vous ressentez de la fatigue, un manque d’énergie au quotidien, une faiblesse musculaire ou une perte de la confiance en soi, il est clair que vous avez besoin d’optimiser votre troisième chakra. Pour ce faire, il suffit de vous mettre à la respiration inversée.

Cette technique booste à la fois le flux sanguin et le flux de l’énergie vitale à travers tout le corps. En approfondissant l’exercice, vous serez capable de diriger le Qi vers les organes malades ou encore les blessures pour pratiquer l’autoguérison.

Une clé pour apprendre à contrôler ses émotions

Comme la respiration à l’envers n’est pas innée, il faut concrètement l’apprendre pour en tirer avantage. Pour contrôler votre souffle, vous devez alors faire preuve d’une grande concentration. Vous dirigez entièrement votre attention sur la respiration pour réussir l’exercice. En restant focus sur la respiration inversée, vous êtes moins susceptibles aux stimuli extérieurs et prenez conscience de vos émotions. Autrement dit, vous êtes mieux capable à maîtriser vos émotions grâce à la respiration profonde. Mais encore, cette pratique vous permet par la même occasion d’accroître votre concentration méditative.

Autres bienfaits du souffle inversé à ne pas négliger

Voici d’autres vertus non négligeables de la respiration à l’envers.

  • Cette technique respiratoire assouplit le diaphragme, ce qui permet de respirer plus facilement. Cette propriété se révèle particulièrement intéressante si vous êtes victimes de problèmes respiratoires, comme l’asthme.
  • La respiration inversée tonifie les muscles pelviens. Cela va de soi étant donné que la pratique nécessite une contraction du périnée. Un périnée bien tonique permet d’optimiser la continence, de faire durer le plaisir sexuel et de réduire le risque de descente d’organes chez la femme après un accouchement.
  • La respiration à l’envers augmente l’apport en oxygène dans le corps. C’est ce qui garantit un meilleur fonctionnement des différents organes. Vous profitez alors par la même occasion d’un système immunitaire nettement plus solide.

Les précautions à prendre lors de l’exercice

Au vu de tous les bienfaits que revêt la technique de la respiration inversée, vous vous dites que vous allez vous y mettre sans plus attendre. Néanmoins, certes, celle-ci revêt des avantages intéressants, mais il convient de souligner qu’il existe bel et bien certaines précautions à prendre ainsi que des contre-indications.

Pour qui la respiration à l’envers peut-elle être à risque ?

Toute personne souffrant de stress chronique à tout intérêt à pratiquer l’exercice respiratoire en question. Idem pour qui souhaite tout simplement optimiser son bien-être en général. Quoi qu’il en soit, il serait probablement plus judicieux de consulter votre médecin avant l’initiation à la respiration inversée si vous souffrez de problèmes de santé particuliers, tels que :

  • L’hypertension artérielle ;
  • Un trouble cardiaque ;
  • Les migraines ;
  • Les gastrites chroniques ; etc.

Évitez également la respiration à l’envers si vous êtes enceinte. Cela va de soi, vous ne pouvez pas comprimer votre ventre avec le petit être qui vit à l’intérieur. Par ailleurs, pensez tout spécialement à vous faire accompagner par un maître taoïste qualifié pour la première séance. C’est une personne experte en la matière qui saura vous guider tout au long de la pratique en proposant des exercices adaptés à votre niveau.

Exercices de respiration inversée : ne dépassez pas vos limites

Il reste important de faire preuve de délicatesse lors de la mise en application de cette pratique respiratoire. En effet, ce genre d’exercice n’est pas facile à apprivoiser du fait qu’il n’est pas inné. Ainsi, dès que vous ressentez une quelconque tension ou un malaise, reprenez votre respiration ventrale normale. Si vous souhaitez prolonger la session, procédez petit à petit.

Veillez à toujours rester à l’écoute de votre corps et de vos ressentis pour ne pas aller au-delà de vos limites. Aussi, n’essayez pas de remplacer le schéma naturel de votre respiration par la respiration inversée dans le but de décupler l’effet. En effet, quelques minutes de séances régulières suffisent largement pour ce faire.

Enfin, sachez que pour maîtriser cette pratique, vous devez au début faire preuve de beaucoup de rigueur. Ce, toutefois sans jamais vous forcer. Les sessions doivent alors se réaliser avec le minimum d’efforts possible. Laissez la réaction de votre corps se faire naturellement.

Connaissiez-vous déjà ce type de respiration ? L’avez-vous déjà pratiquée ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :