Chi gong : un instrument infaillible pour libérer les pouvoirs de guérison


Le chi gong – aussi connu sous le nom de qi gong, qigong ou chi kung – représente un système complet de travail énergétique et de développement personnel. Les activités qui le constituent combinent tout ce qui est nécessaire pour maintenir un niveau de santé élevé et accroître le bien-être global. Dans certains cas, le chi gong sert également d’exercices d’échauffement pour les artistes martiaux et guérisseurs énergiques. Aussi, pratiquer le qi gong chez soi procure au moins autant d’avantages que ceux obtenus en faisant du tai chi.

À quoi se réfère le terme chi gong ?

Le qigong (prononcé chi gong) est un ancien exercice chinois qui a servi de technique de guérison pendant des siècles. Le mot « chi » qui constitue la première partie du chi gong en lui-même est assez difficile à traduire. Toutefois, il se réfère à un concept de la culture traditionnelle asiatique qui signifie à peu près l’énergie vitale, l’information, le souffle ou l’esprit. Le terme « gong », quant à lui, désigne la culture ou maîtrise. Ainsi, le chi gong se réfère donc à la « culture ou maîtrise de l’énergie vitale ». Par conséquent, le but du chi gong est de promouvoir le mouvement du qi dans le corps en permettant certains canaux d’énergie de s’ouvrir.

En outre, le chi gong se base sur la répétition d’ensembles de mouvements très précis. Ils sont spécialement conçus pour améliorer la santé à différents niveaux. Il implique également des exercices de méditation et de respiration contrôlée, deux conditions indispensables à la fluidité de l’énergie vitale. Il est facile à apprendre et agréable à faire. Même quelques minutes de pratique peuvent avoir un effet revigorant et rajeunissant. Toutefois, pratiquer le qi gong chez soi de manière régulière renforce en profondeur tout le métabolisme humain et ses différents systèmes (nerveux, digestif, respiratoire, squelettique, hormonal, gynécologique, etc.).

Dans le chi gong, chaque individu assume sa responsabilité personnelle pour équilibrer et harmoniser son qi. C’est ce qui lui permettra de :

Quelle différence y a-t-il entre cette pratique et le tai chi ?

Bien qu’ils partagent beaucoup de caractéristiques, la plupart des gens considèrent qu’il existe une certaine différence entre tai chi et qi gong. En effet, il s’agit de deux disciplines bien distinctes. De nombreuses formes de qi gong sont pratiquées à travers le monde. Certaines d’entre elles impliquent la respiration et la méditation (pour promouvoir la spiritualité et la santé), tandis que d’autres sont plus vigoureuses et comprennent même des exercices relatifs aux arts martiaux. Le tai chi, quant à lui, se concentre largement sur l’équilibre entre le corps et l’esprit. Comme il aide aussi à gérer le qi, le tai chi se considère parfois comme une sous catégorie du chi gong.

Toutefois, les mouvements que l’on exécute lors de chaque pratique constituent la principale différence entre tai chi et qi gong. Et pour cause, le tai chi implique seulement des mouvements simples, lents et répétés – contrairement au chi gong qui comporte quelquefois des activités plus intenses. Néanmoins, bien qu’elles puissent être différentes de celles du tai chi dans certains cas, les deux pratiques associent force et souplesse. Elles incluent également des exercices de respiration et de l’attention focalisée. De ce fait, le chi gong s’exécute soit comme une discipline à part entière, soit comme un complément parfait aux entraînements de tai chi.

Quelles sont les différentes formes de chi gong ?

Le chi gong peut être qualifié de « médical », « martial » ou « spirituel » en fonction du but de la pratique. Par ailleurs, il existe des milliers de styles différents. Toutefois, pratiquer le qi gong chez soi se fait généralement de deux manières. Ainsi, on peut retrouver :

    • Le Nei dan : Aussi appelé chi gong statique, cette forme met l’accent sur la méditation silencieuse. Il utilise des méthodes de concentration interne et de régulation de la respiration. Il peut être pratiqué dans des postures immobiles et peut donc inclure les positions couchées, assises ou debout. Ceci permet de tonifier le corps en stockant l’énergie vitale.
    • Le Wai dan : Cette forme de chi gong externe se repose sur des postures dynamiques. Il consiste à déplacer le corps sous la direction consciente de l’esprit. Il comporte ainsi des séquences de mouvements, de travail respiratoire, de visualisations positives et de méditation. Ceux-ci constituent une partie importante de la pratique de guérison. Ils consistent à apprendre à calmer l’esprit et à le libérer des petites distractions inutiles. Ainsi, le chi dong dynamique permet de développer les vastes pouvoirs internes indomptés pour ne plus laisser l’esprit diriger.

Que peut-il faire pour vos yeux ?

L’un des fondements de la médecine chinoise est la conviction que chaque problème peut être traité en améliorant certains aspects de la vie d’une personne. Cela inclut :

    • Le mode de vie ;
    • Les facteurs de stress ;
    • Le régime alimentaire ;
    • L’activité physique et
    • La constitution génétique.

C’est la raison pour laquelle le qi d’une personne (et tout blocage dans son flux) affecte profondément le corps tout entier. Le chi gong peut être utilisé pour traiter les divers maux liés à cela, mais le qigong des yeux est sans doute le moins connu. Et pourtant, il peut être d’une grande aide.

En effet, les yeux représentent l’âme et l’intelligence. C’est pourquoi il est primordial d’en prendre soin. Pour ce faire, le qigong des yeux peut être une bonne option. Et pour cause, la médecine chinoise reconnaît six agents pathogènes environnementaux pouvant entraîner une perte de vision. La résistance d’une personne à ces facteurs dépend de la santé de son système immunitaire, et le qi régit ce dernier. Ainsi, une instabilité au niveau du qi dans l’un des organes liés aux parties de l’œil affaiblit la résistance. Le qigong des yeux vise alors à le rééquilibrer pour améliorer la vision, surtout en cas de myopie.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment