Reprendre ses études à 30 ans
0
55
0
55

Reprendre ses études à 30 ans : pourquoi et comment faire ?

Accueil > Articles divers > Reprendre ses études à 30 ans : pourquoi et comment faire ?

Pour de multiples raisons, un grand nombre de gens abandonnent les études supérieures en cours de route et vont travailler. Parmi ceux-ci, beaucoup se rendent compte quelques années plus tard qu’ils ne veulent pas faire la même chose toute leur vie. Mais lorsqu’on est arrivé à ce stade, on se pose la question : est-il réellement possible de reprendre ses études à 30 ans ? Cette question nous turlupine et nous fait souvent douter. Résultat, la plupart décident de ne pas risquer. Pourtant, reprendre vos études là où vous les avez laissées représente un très grand atout, notamment pour votre vie professionnelle. Davantage de connaissances, un meilleur salaire ou même un meilleur poste.

Vous n’avez pas forcément besoin d’arrêter de travailler. Vous devez simplement vous organiser et trouver un créneau dans votre emploi du temps. Cet article vous en dit un peu plus sur le sujet.

Les bonnes raisons d’étudier même après la trentaine

Quand on a déjà passé plusieurs années à travailler, reprendre ses études à 30 ans peut être difficile à imaginer. Mais si on y réfléchit bien, le fait de revenir en cours pour décrocher votre diplôme comporte de nombreux avantages.

Améliorer son poste et retrouver sa motivation

Supposons que vous avez repris vos études et que vous obtenez votre diplôme après quelques années. Si ce diplôme est en rapport avec le poste que vous occupez actuellement, il vous offre plusieurs possibilités.

Premièrement, avec plus de qualifications, il vous sera désormais plus facile de négocier un meilleur salaire. Mieux encore, votre employeur pourrait vous octroyer de plus grandes responsabilités. En effet, reprendre ses études à 30 ans peut ouvrir la voie à une promotion, à un poste plus important.

Mais ce n’est pas tout. En addition, vous pourrez éventuellement retrouver votre intérêt pour le domaine dans lequel vous travaillez. Oui, car à force de faire la même chose pendant des années, il arrive que l’on perde son entrain. On peut perdre de vue sa passion. Mais en choisissant de vous replonger dans vos études, vous pouvez remonter aux sources et retrouver votre enthousiasme. De plus, prendre une petite pause et ensuite reprendre votre travail pourrait vous aider à regagner la motivation que vous aviez à vos débuts.

reconversion professionnelle

Reprendre ses études à 30 ans : continuer à apprendre

Quel que soit notre âge, personne ne peut affirmer posséder toutes les connaissances du monde. Il y a une infinité de nouvelles choses à apprendre. Et même en tant qu’adultes, nous avons toujours le droit et la possibilité d’étudier, d’assouvir notre curiosité intellectuelle.

De ce fait, peu importe que vous ayez 20, 30, 40 ou 50 ans. Si vous aimez apprendre, s’il y a un sujet particulier qui vous passionne, vous n’aurez jamais assez appris dessus. Et toutes les nouvelles connaissances que vous aurez acquises vous seront toujours utiles dans votre vie, tant personnelle que professionnelle. Reprendre ses études à 30 ans, c’est entrer en possession de nouveaux bagages.

S’accommoder à un milieu professionnel moderne

Comparé à comment était le monde du travail il y a quelques décennies, il y a certainement eu de grands changements. Cela peut concerner :

  • La technologie,
  • Les comportements,
  • Les générations,
  • L’organisation,
  • Les idées,
  • Les activités,
  • Le salaire…

Ainsi, au vu de ces différentes transformations, revoir votre formation générale peut s’avérer nécessaire. Ceci, dans le but de vous mettre au jus, de vous adapter.

Par exemple, certaines tâches sont maintenant plus automatisées. Vous pourriez avoir besoin de maîtriser certains programmes informatiques afin de faciliter votre travail.

Reprendre ses études à 30 ans pour une reconversion professionnelle

Vous exercez ce travail depuis des années, mais en réalité vous avez envie de faire autre chose. Le problème est que vous n’osez pas. Vous pensez être trop vieux pour changer de métier. Vous avez peur de perdre du temps.

Pourtant, en vous donnant cette chance de repartir de zéro, vous avez la possibilité de commencer une meilleure carrière. En plus, vous y serez plus motivé, plus épanoui. N’est-ce pas mieux que de passer le reste de votre vie dans un travail qui ne vous rend pas heureux ?

Reprendre ses études à 30 ans : accomplissement de soi

Reprendre ses études est un moyen de réaliser ses rêves. En effet, il se peut que la situation dans laquelle on se trouve actuellement ne soit pas vraiment ce à quoi on s’attendait lorsqu’on était plus jeune.

En effet, en décrochant ce diplôme et en réalisant ces projets qui vous tenaient à cœur, vous pouvez regagner confiance en vous-même. Vous vous sentirez plus accompli. Et l’accomplissement personnel est un des besoins fondamentaux, selon la pyramide de Maslow.

Bref, c’est un grand bond en avant et un énorme boost pour votre santé mentale.

Est-il vraiment possible de reprendre ses études à 30 ans ?

La plupart d’entre nous ont peur de retourner en cours pour de nombreuses raisons. On se dit des choses démotivantes comme :

  • C’est trop tard,
  • Mon cerveau ne peut plus apprendre,
  • J’aurais travaillé tout ce temps pour rien,
  • On risque de se moquer de moi.

Mais en réalité, vous pouvez bel et bien reprendre votre cursus scolaire à tout moment. Et voici pourquoi.

Il n’est jamais trop tard

Sachez-le, il n’est jamais trop tard pour reprendre le chemin de l’école. Il n’est jamais trop tard pour accomplir vos rêves. On peut très bien décider de reprendre ses études à 30 ans et décrocher un diplôme. Dans les universités, vous trouverez même des personnes au-delà de 40 ans travaillant dur pour avoir leur licence.

Le cerveau peut toujours apprendre

Beaucoup pensent que le cerveau régresse avec l’âge et que passés les 20 ans, on n’a plus aucune capacité d’apprentissage. Pourtant, c’est totalement faux ! Bien sûr, on ne peut pas comparer la vitesse à laquelle un adolescent et un quinquagénaire pensent et assimilent. Mais le déclin cognitif n’existe pas. Les performances du cerveau continuent d’évoluer, et ce, peu importe l’âge.

On peut toujours se concentrer, réfléchir et apprendre. Reprendre ses études à 30 ans n’est pas une mission impossible. On a d’ailleurs tout intérêt à muscler notre cerveau et à le nourrir de connaissances tout au long de notre vie.

Vos efforts ne sont jamais vains

Si vous quittez ce travail maintenant, cela ne veut pas dire que vous aurez gaspillé dix ans de votre vie, voire plus. Même si vous reprenez vos études et que vous vous engagez ensuite dans une carrière diamétralement opposée, cela ne veut pas dire que ce que vous avez fait avant ne voulait rien dire. Vous avez acquis des connaissances ainsi qu’une expérience qui vous seront certainement utiles.

Reprendre ses études à 30 ans ne signifie pas que tous les efforts fournis auparavant ont été vains. Cela signifie que vous aurez toujours d’autres cordes à votre arc.

Vous n’avez pas besoin de l’approbation des autres

Vous ne voulez pas vous retrouver entre les murs d’une école, car vous avez peur du jugement des autres ? Eh bien, sachez que vous n’avez aucune raison de penser de cette manière. Quoi que puissent en dire les personnes autour de vous, c’est votre décision, c’est votre vie. Ne laissez pas passer cette chance juste parce qu’on risque de se moquer. Quand vous aurez réussi, on verra si reprendre ses études à 30 ans est toujours aussi drôle !

Est-ce qu’on est obligé d’interrompre sa carrière professionnelle ?

En effet, la question est justifiée. Après tout, il s’agit d’une décision qui pourrait chambouler toute votre vie.

D’abord, dans le cas où les études que vous souhaitez reprendre sont en rapport avec votre travail, vous n’avez pas forcément besoin de démissionner. Vous pouvez en parler à votre employeur et lui demander si vous pouvez prendre un congé. Sinon, vous pouvez aussi organiser votre temps en fonction de vos horaires de travail.

Par ailleurs, si on prévoit de reprendre ses études à 30 ans pour une reconversion, c’est différent. Le choix d’interrompre votre carrière actuelle peut être envisageable. De toute façon, vous avez pour objectif de changer de secteur.

Bien entendu, là non plus vous n’êtes pas obligé d’arrêter de travailler si vous arrivez à concilier les études et le travail en même temps. De plus, cela pourrait toujours vous aider à avoir un peu plus d’économies.

En conclusion, tout dépend entièrement de votre emploi du temps et de votre but principal. Néanmoins, quoi que vous décidiez de faire, tâchez de bien y réfléchir avant d’arrêter votre choix.

continuer à apprendre

Reprendre ses études à 30 ans : comment s’y prendre ?

Vous avez fait le choix de reprendre vos études afin de vous rendre service à vous-même. Mais il existe de nombreuses contraintes, des éléments à considérer avant de vous lancer.

  • Où en êtes-vous dans votre travail ?
  • Comment est votre situation personnelle ?
  • Quel sera votre nouveau secteur d’activité ?
  • Comment choisir votre formation ?
  • Comment financer vos études ?

Évaluer votre situation professionnelle

En premier lieu, vous devez faire le point sur votre carrière et tout le savoir-faire que vous avez acquis jusqu’à maintenant. Il est conseillé de faire cela quand on souhaite reprendre ses études à 30 ans. Ceci, en réalisant ce que l’on appelle le bilan de compétences.

Cette étape est nécessaire pour connaître vos compétences et les analyser de plus près. Par la suite, vous serez en mesure de :

  • Valider votre projet de formation,
  • Entamer un nouveau projet de formation,
  • Envisager un changement de secteur.

S’organiser selon sa vie personnelle

Il n’y a pas que le monde du travail qui est impliqué quand on prend ce genre de décisions. Au fil du temps, certains peuvent avoir, par exemple, construit une famille. D’autres sont peut-être en charge de membres de la famille comme les grands-parents.

Reprendre ses études à 30 ans est toujours possible, bien évidemment. Ces situations ne doivent pas être un obstacle à votre apprentissage et encore moins à votre épanouissement. Mais il est important de savoir organiser votre vie pour ne pas vous confronter à de mauvaises surprises ou des regrets plus tard.

Choisir son nouveau secteur d’activité

Si vous planifiez une reconversion professionnelle, prenez votre temps pour faire ce choix. Certes, il est bon de pouvoir faire ce dont on a vraiment envie. Mais il est aussi primordial d’exercer un métier qui est profitable en tout point.

Donc, afin de reprendre ses études à 30 ans en toute quiétude, il faut avant tout s’assurer que le secteur choisi :

  • Vous passionne : bien entendu, il sera ainsi plus facile pour vous de rester motivé dans un travail que vous aimez,
  • Est propice à l’emploi : il ne faut pas oublier qu’une fois vos études achevées, vous aurez besoin d’une source de revenu,
  • Présente une possibilité d’évolution : s’épanouir et évoluer dans son travail est une des plus grandes sources de motivation,
  • Est en plein développement : car le monde continue d’évoluer et il ne faudrait pas tomber sur un secteur archaïque ou stagnant.

Quelle formation pour reprendre ses études à 30 ans ?

Comment allez-vous organiser votre vie professionnelle face à votre désir de reprendre vos études ? Si vous ne pouvez pas démissionner, il est important de choisir judicieusement votre formation. Pour cela, diverses solutions s’offrent à vous.

  • Les cours par correspondance : ils permettent d’étudier selon votre propre rythme.
  • Les cours du soir, ils sont disponibles pour tous : jeunes, adultes, employés à mi-temps ou à temps plein…
  • Recourir au Projet de Transition Professionnelle (PTF, ex-CIF) qui permet de prendre un congé.

Et côté financement, comment ça se passe ?

Comment gérer les dépenses quand on veut reprendre ses études à 30 ans ? Il existe en fait de nombreuses façons de financer votre reprise. À titre d’exemple, vous pouvez vous appuyer sur :

  • Votre Compte Personnel de Formation,
  • Le financement du PTF,
  • Le Fonds National d’Aide d’Urgence (pour les moins de 35 ans),
  • Le Pôle Emploi,
  • Le Conseil Régional ou la Mairie.

En outre, vous pouvez simplement financer vos études par vos propres moyens. Cela peut être par le biais de vos économies ou en restant dans votre emploi actuel.

Avez-vous aussi eu l’idée de reprendre vos études ? Comment vous y êtes-vous pris ?

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...