La dépression sans raison : Zoom sur cette forme de dépression sans cause apparente


La dépression fait partie des maux qui sévissent le plus au sein de la société contemporaine. De nombreux efforts scientifiques sont faits pour tenter de l’éradiquer. Cependant, les résultats de recherche continuent de révéler qu’en moyenne cinq femmes sur dix et un homme sur dix sont encore touchés par ce mal. Le comble, c’est que certaines personnes souffrent d’une dépression sans raison qu’elles n’arrivent pas à comprendre ou à expliquer. Mais à quoi renvoie au juste cette forme de dépression ? Cet article apporte plus de lumière sur le sujet. Vous y découvrirez des éclaircissements sur la dépression sans cause, ses caractéristiques et son traitement.

La dépression sans raison : qu’est-ce que c’est ?

La dépression est en elle-même une véritable maladie cérébrale qui affecte le fonctionnement du système neurologique. Elle se manifeste sous diverses formes et à d’énormes répercussions sur l’être humain. C’est une maladie qui affecte votre humeur, et vous conduit à une dégénérescence comportementale intellectuelle, émotionnelle, psychologique et physique. Vous devenez alors triste et maussade tout en perdant subitement l’intérêt pour la vie, vos passions et plaisirs. Ceci n’a rien à avoir avec une déprime passagère, une baisse de moral ou un coup de blues. Il existe des facteurs clés qui sont à la base d’un tel dysfonctionnement.

On évoque la dépression sans raison lorsque cet état d’être vous affecte de manière injustifiable ; ce qui a priori est fort improbable. En réalité, la médecine associe à toutes manifestations dépressives des antécédents biologiques, psychologiques, familiaux et environnementaux. Même si ces antécédents restent pour la plupart supposés, ils servent de justificatif à la dépression chez un individu. Ainsi, lorsque vous souffrez de troubles dépressifs qui ne peuvent être associés à l’un ou l’autre de ces facteurs, il faudra croire que vous êtes touché par une dépression sans cause. Cette forme de dépression est bien plus connue comme étant un trouble dépressif non spécifique. Elle ne répond en effet à aucun des critères établis pour distinguer les différentes formes de dépression.

Quand dire concrètement qu’il y a dépression sans raison ?

Avant de dire que vous traversez un épisode de dépression sans raison, il est important de prendre en compte certains aspects. Le premier serait de s’assurer qu’on ne confond pas une déprime passagère à un trouble dépressif. La dépression est de nature persistante. Elle dure généralement plusieurs mois ou même plusieurs années. Son influence négative et imposante devient manifeste dans tous les aspects de la vie du sujet atteint. Il est donc important de comprendre qu’elle se distingue de la tristesse, de la mélancolie ou de l’ennui qui peuvent survenir à un moment donné et face à certaines situations.

Le deuxième aspect est de s’assurer qu’avant toute conclusion, on a suivi une psychothérapie. C’est le moyen par excellence pour comprendre de quoi vous souffrez. Un traitement psychothérapeutique procède par un diagnostic qui servira à déterminer la forme de dépression dont vous êtes atteint. Il existe a priori différentes formes de dépression allant du trouble dépressif majeur au trouble dépressif du post-partum. L’une d’entre elles est le trouble dépressif non spécifique. Elle s’identifie à la dépression sans raison. Cette forme de dépression n’est ni une dépression majeure (un ou plusieurs périodes dépressifs majeurs), ni une dépression dysthymique (symptômes dépressifs différents de ceux de la dépression majeure).

Les caractéristiques de la dépression sans raison

Comme toutes autres formes de dépression, la dépression sans cause est également liée à un dysfonctionnement neurologique qui affecte l’humeur. L’on ne peut encore en situer la cause exacte. Cependant, elle se caractérise généralement par un trouble de l’adaptation. On peut évoquer :

Le trouble de l’adaptation avec humeur dépressive

Le trouble de l’adaptation constitue une réponse psychologique à des situations stressantes et inconfortables qui affectent l’humeur. Ces situations entraînent la manifestation de certains symptômes. Pour détecter ce trouble il faut un diagnostic. Lorsque de manière récurrentes les symptômes suivants commencent à transparaître chez vous, un tel examen s’impose :

  • Humeur dépressif quotidien et prolonger sur plus de deux semaines ;
  • Fatigue chronique persistante et quotidienne suivie de perte d’énergie ;
  • Perte croissante et quotidienne de l’intérêt et du plaisir pour les tâches habituelles ;
  • Perte de l’estime de soi et perte de la confiance en soi accompagnée d’un sentiment de culpabilité excessif qui revient presque tous les jours ;
  • Diminution de la faculté cognitive et de la capacité à se concentrer ;
  • Invasion de la pensée par des idées suicidaires ;

Le trouble de l’adaptation avec anxiété

Cette forme d’anxiété se démarque du stress post-traumatique. Il n’est pas en effet lié à un stress événementiel majeur. Il est provoqué par l’exposition à une ou plusieurs situations stressantes bien identifiables. Les symptômes liés à cette anxiété sont surtout l’inquiétude exagérée, les troubles de sommeil, les difficultés somatiques, la perte de l’appétit…

Comment traiter une dépression sans raison ?

Les causes précises de la dépression sans raison étant inconnues, on les associe tant bien que mal aux événements stressants. Autrement dit, toutes les situations qui au lieu de réduire le stress le font accroître peuvent être à la source de cette forme de dépression. Ces situations ont entre autres des sous-bassement affectifs, génétiques, familiaux, cérébraux et autres. Le traitement cette pathologie passe par deux principaux moyens médicaux :

La psychothérapie

Elle permet de détecter face à toutes expressions dépressives la forme de dépression en jeu et d’adopter les mesures adéquates. C’est une thérapie qui a pour but d’agir sur les symptômes du mal en les apaisant et en apportant au patient le soutien nécessaire. Elle emploie diverses méthodes en fonction des cas pour la compréhension de l’origine du malaise et son traitement. Une démarche centrée sur la gestion du stress peut être par exemple utilisée pour aider à réduire le stress chez les patients dont la dépression est due au stress.

La médication : les antidépresseurs

Les médicaments antidépresseurs sont conçus pour pallier la dépression sous toutes ses formes. Qu’ils s’agisse de dépression sans raison ou pas, il existe différents types d’antidépresseurs qui sont propres à lutter contre les symptômes liés aux différents troubles dépressifs. Seulement, il faut utiliser un antidépresseur uniquement sur prescription médicale. Il est d’ailleurs toujours mieux d’allier le traitement médical à la psychothérapie.

L’hospitalisation

Lorsque la tendance suicidaire du sujet dépressif est élevée il est préférable de procéder à une hospitalisation. Ceci est d’autant plus important lorsque ce dernier ne répond plus aux traitements thérapeutiques.

Comment prévenir la dépression sans cause ?

Bien avant de recourir à ces diverses sources de traitement, vous pouvez déjà personnellement à prendre des dispositions naturelles face à une expression de dépression sans cause. Ils constituent des mesures préventives de base qui peuvent s’avérer très efficaces. Vous pouvez

  • Revoir votre hygiène de vie et mieux l’organiser : il suffira d’assainir son hygiène en manger mieux par exemple ou en dormant suffisamment et plus tôt ;
  • Mener des activités sportives ;
  • Veiller à ne plus côtoyer les milieux qui vous influencent négativement
  • Être plus relationnel et éviter le repli sur soi…

En somme la dépression sans raison est une forme de dépression non spécifique dont les critères se démarquent de celles des autres formes de dépression. Elles possèdent ses caractéristiques propres et requiert un traitement donné comme pour tout cas de dépression.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment