Déprime passagère
2
110
2
110

Déprime passagère : comment éviter la dépression

Accueil > Confiance en soi > Déprime passagère : comment éviter la dépression

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Depuis quelque temps, vous vous sentez à bout de force et complètement démotivé. Vous n’avez plus envie de rien. Avant, vous étiez un boute-en-train, toujours partant pour faire la fête. Et maintenant vous n’avez même plus envie de sortir de votre lit. C’est sûrement une déprime passagère. Ne vous inquiétez pas, tout le monde traverse ce passage à vide après un évènement stressant et douloureux, ou après un simple changement de saison. Néanmoins, la morosité ne doit pas se pérenniser au risque de devenir un trouble dépressif sévère. D’après l’Inserm, ce mal-être touche environ 20 % de la population française, dont 10 à 20 % des personnes en souffrance présentant un risque important de suicide.

Alors, comment éviter que la déprime se transforme en dépression ? Attitude positive, musicothérapie, pratique d’activité physique, méditation, luminothérapie… Il existe plusieurs solutions pour venir à bout d’un coup de blues.

Déprime passagère : de quoi parle-t-on ?

La déprime est un état émotionnel qui se manifeste par une baisse de moral, une perte de tonus et une tristesse passagère. Parfois appelé « coup de cafard » ou « spleen », cet état psychologique s’accompagne d’une irritabilité, d’une crise d’angoisse, d’une anxiété. Généralement, la personne déprimée se sent triste sans raison et ne trouve goût à rien. Elle ressent une perte de motivation, même pour les choses qui l’intéresse. De même, elle a de la difficulté à s’endormir, ou à l’inverse, éprouve un grand besoin de sommeil. Dans des cas extrêmes, la déprime passagère se manifeste par un isolement, un sentiment de culpabilité, une perte de confiance en soi et des remises en question.

Il faut souligner que la déprime n’est pas une maladie. Elle peut arriver à tout moment à n’importe qui, et ne dure généralement que quelques jours.

Sortir de la déprime

D’où vient la déprime ?

Les causes d’une baisse de moral passagère sont nombreuses. La plupart du temps, elle ferait suite à une situation de vie comme le décès d’un proche, la perte d’un emploi, une dispute avec un ami ou une rupture amoureuse. De même, on pourrait tomber dans la déprime passagère lorsque l’on fait face à un évènement stressant, notamment quand celui-ci est subi et non voulu. C’est le cas par exemple lorsque vous êtes en conflit avec vos voisins, quand vous ne vous sentez pas en sécurité ou quand votre entourage vous met des bâtons dans les roues.

Analysée sous un angle négatif, la moindre contrariété de la vie quotidienne affecterait l’état psychologique d’une personne hyperémotive ou pessimiste. Cette dernière est plus encline à se mettre dans une humeur dépressive en ayant tendance à penser que tous les malheurs s’abattent sur elle.

Déprime passagère : une affaire de chimie du cerveau

Mais en dehors des facteurs environnementaux, la déprime trouverait son origine dans une dimension biologique. Elle serait le fruit d’un déséquilibre au niveau du système nerveux. Plus précisément, elle serait due à un dérèglement au niveau de la fabrication de neurotransmetteurs, dont un en particulier : la sérotonine. Souvent surnommée « l’hormone du bien-être », cette molécule est plutôt un messager chimique du cerveau qui participe à la régulation de l’humeur. Une baisse de production de sérotonine suite à un apport alimentaire insuffisant ou une consommation excessive d’alcool pourrait alors déclencher une déprime passagère.

Les changements de saison

Beaucoup de personnes se sentent déprimées entre septembre et février et ne retrouvent leur bonne humeur que quand le soleil recommence à pointer le bout de son nez. C’est la dépression saisonnière. Ce trouble de l’humeur est notamment lié à une modification de l’exposition à la lumière. D’après une étude menée en 1982 par des chercheurs américains du National Institute of Mental Health, la lumière exerce un impact important sur le corps et l’esprit. Un manque d’ensoleillement en automne et en hiver peut alors provoquer une déprime passagère.

En effet, le fait de percevoir la lumière naturellle stimule la production de sérotonine qui agit comme régulatrice de l’humeur. Pourtant, lorsque nous sommes moins exposés à la lumière, le taux de sérotonine diminue pour laisser place à une trop grande quantité de mélatonine, désynchronisant ainsi l’horloge biologique. Ce qui explique le coup de mou et la baisse de morale que nous ressentons.

La déprime après accouchement

Certaines jeunes mamans ont une émotion à fleur de peau après la naissance de leur bébé. Ce phénomène, appelé « baby-blues », survient dans les 3 à 5 jours après l’accouchement.

Cette déprime passagère s’expliquerait par la chute du taux de progestérone après l’accouchement. Ce qui déclenche des réactions émotionnelles se traduisant par des sautes d’humeur, des crises de larmes, un sentiment de solitude… S’ajoute à cela la fatigue ressentie suite aux nuits interrompues par les réveils de bébé. Sans oublier la peur de ne pas savoir prendre soin du bébé, qui rend la maman anxieuse.

À savoir que le baby blues ne concerne pas seulement les femmes. Une étude menée par les chercheurs de Northwestern University révèle que 5 à 10 % des hommes en sont aussi victimes.

Déprime passagère : quand commence-t-on à parler de dépression ?

Se sentir triste et broyer du noir, cela arrive à tout un chacun. Avoir un coup de cafard est tout à fait naturel. Normalement, cet état émotionnel s’en va au bout de quelques heures ou quelques jours. Mais parfois, la déprime perdure dans le temps ou revient trop souvent. Dans ce cas, il serait préférable de consulter un médecin, car cela peut être le signe d’une dépression nerveuse, une maladie psychique qui peut mettre votre vie en danger. Seul un spécialiste pourra confirmer s’il s’agit d’une simple déprime passagère ou d’un début de dépression.

Se sentir déprimé, un état normal

Lorsque vous vous sentez triste, fatigué, noyé dans un océan d’idées noires, cela ne veut pas forcément dire que vous êtes en dépression. Vous arrive-t-il quelques fois à rire malgré votre sentiment de morosité ? Accepterez-vous de sortir de la maison si un ami vous appelle ? Si oui, alors la déprime ne vous a pas consumé entièrement. Vous vivez simplement un gros coup de blues qui finira par disparaitre après quelques jours.

La dépression, c’est une maladie

Contrairement à la déprime passagère, une dépression vous plonge à tout moment dans la maussaderie. En étant dépressif, vous n’éprouvez absolument aucun plaisir et rien ne peut vous faire rire. Cet état psychologique est invalidant puisqu’il vous empêche de rire, de manger, de dormir, de travailler. À la fin, il vous empêche de vivre. Si la déprime n’est pas une fatalité, la dépression est une véritable plaie. D’ailleurs, selon le site d’information sur la dépression créé par Santé publique France, cette maladie constitue la première cause de suicide en France. Près de 70 % des personnes qui se suicident souffraient d’une dépression.

Déprime passagère, c’est peut-être le début d’une dépression

Vous comprendrez que l’on peut déprimer sans se rendre compte que l’on glisse progressivement vers la dépression. Aussi, il est important de détecter les signes annonciateurs de dépression pour pouvoir agir avant qu’elle s’installe. Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM5) en énonce au moins cinq :

  • une humeur dépressive ;
  • une perte de plaisir ;
  • une perte ou un gain de poids ;
  • une insomnie ou une hypersomnie ;
  • une agitation ou un ralentissement psychomoteur.

Déprime : comment s’en sortir et éviter la dépression ?

Pour vaincre la déprime passagère, il faut positiver. Vous devez vous prendre en main et ne pas vous laisser envahir par la tristesse.

Vous déprimez parce que le poste de votre rêve vous a passé sous le nez ? Riez, sortez, car l’inaction nourrit la déprime. Dites-vous que rien ne sert de ruminer dans votre coin, et que le meilleur reste à venir. Chassez les pensées négatives et remplacez-les par des idées plus positives. Il existe pour cela de nombreuses activités plaisantes et relaxantes qui sont de véritables alliés contre la déprime.

Perte de motivation

La musique, une arme efficace contre la déprime passagère

Un grand nombre d’entre nous écoute de la musique pour garder le moral pendant les moments difficiles ou les instants de tristresse passagère. En effet, la musique serait une antidéprime et un antistress efficace. C’est d’ailleurs ce que confirme une recherche menée en 2011 par des chercheurs de l’Université de Bournemouth. Les résultats de cette étude ont permis de constater l’impact de la musicothérapie sur les troubles émotionnels. À l’issue de ceci, les chercheurs remarquaient que les jeunes déprimés souffraient moins de dépression rien qu’en écoutant une mélodie.

Le sport, un antidote à la déprime passagère

Selon la Haute autorité de santé, la pratique régulière d’une activité physique a un effet protecteur vis-à-vis des symptômes dépressifs. Ainsi, le sport contribue à maintenir le moral au beau fixe. S’adonner à des pratiques sportives permet non seulement de favoriser le bien-être physique, mais aussi d’évacuer le stress et l’anxiété. Sans oublier que faire du sport en groupe est aussi une occasion de rencontrer de nouvelles personnes et, par conséquent, de sortir de l’isolement.

Bien plus, une étude menée en 2009 à l’Université de Southampton démontre que l’activité physique booste le dynamisme et la vitalité. La personne souffrant d’une déprime passagère prend ainsi conscience de ses capacités physiques. Ce qui améliore considérablement son estime de soi.

Des exercices de relaxation pour un moral au top

En cas de baisse de moral, le département de psychologie de l’Université de Carnegie Mellon préconise quelques minutes de méditation par jour. Il semblerait que cette activité tient à l’écart les émotions envahissantes et les inquiétudes inutiles. De ce fait, elle allège le stress mental et contribue à un grand sentiment de bien-être.

Outre la méditation, vous pouvez également vous adonner au yoga pour passer le cap de la déprime passagère. Cet exercice influencerait le fonctionnement cérébral selon Chris Streeter, professeur à l’Université de médecine de Boston. En voulant comparer les effets du yoga et de la marche sur la régulation de l’humeur, il a pu constater que le premier est plus bénéfique que le second. Les postures de yoga stimuleraient la production de GABA et de sérotonine, des neurotransmetteurs qui ont un effet calmant et qui aident à contrôler les émotions.

Accepter les échecs, fêter les petites victoires

Subir un échec fait mal. Et il est tout à fait normal de déprimer face à une telle situation. Mais la déprime passagère ne doit pas gagner du terrain. Il faut admettre que l’erreur est humaine et que vous n’êtes pas infaillible. Rien ne sert donc de ruminer sur le passé. Mieux vaut rebondir de l’échec et repartir du bon pied. Commencez alors par vous fixer des objectifs atteignables. Avec des petites missions à accomplir, vous accumulerez des petits succès qui méritent des récompenses. Rendez-les ensuite de plus en plus difficiles pour regagner petit à petit confiance en vous. Le sentiment d’accomplissement que vous aurez fera du bien à votre moral.

Adopter une meilleure hygiène de vie

La déprime passagère peut s’expliquer par la qualité de notre assiette. En effet, une mauvaise alimentation conduirait à une carence en tryptophane, l’acide aminé qui est nécessaire à la fabrication de sérotonine. Et nous le savons, un taux bas de sérotonine déstabilise notre humeur. Pour garder le moral, il est donc conseillé de manger équilibré et de privilégier des aliments riches en tryptophanes comme des œufs, du poisson, des produits laitiers, des légumineuses, etc.

En même temps, limitez la consommation d’alcool, de tabac et de caféine qui auraient un effet inhibiteur sur la production de sérotonine.

La luminothérapie : votre allié contre la déprime passagère

La morosité vous gagne en hiver et en automne ? Une cure de luminothérapie serait efficace pour lutter contre la dépression saisonnière dont vous souffrez. Cette thérapie consiste à s’exposer le matin à une lumière blanche artificielle qui imite celle du soleil pour resynchroniser votre horloge biologique. En remettant les pendules à l’heure, la luminothérapie freine la production de mélatonine dans la journée et active la sécrétion de sérotonine. Ce qui permet de retrouver le moral et le tonus.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour sortir de la déprime passagère ?

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

2 Commentaires

  1. aline

    la dépression c est la maladie de la volonte quand elle s installe il y a tant de chose autour se sentir se noyer dans un ocean chaque jour ou on ne trouve pas le fond pleure pour un rien perdre son sang froid et plonger dans le doute le manque de confiance en soi , ma peur
    oui les psy et les chiatres (psychiatres) sont la mais a part filer des medocs c est tous ce qu ils savent faire et les psys bin comment ca va bof bon revenez dans 15 jours on verra comment vous serez ou je suis avec des bras cassés j avance pas et je reste dans mon monde de tristesse et d isolement
    je lis plein de choses sur le net mais rien ne me donne le declic mais ca passe le temps
    je me retrouve pas et un jour je ne sais pas quel hasard ( il n y a jamais de hasard juste des chemins qui se croisent) moi qui etait invisilble j ai ete visible pour Mathieu il m a vu et je me suis lancee dans son programme les 7 cles de la reussites je n avais pas de croyance car je ne croyais deja pas en moi
    en 3 jours en ce 13/02/2019 j ai un cap je n ai plus peur de l echec j ai un projet de vie en ce labs de temps je commence a acheminer ma vie et mon chemin le truc le plus dingue c est que je me sens bien j oublie que je suis depressive j oublie ma fatigue et je m occupe de MOI possitivement
    je ne sais pas pour mon manque de confiance en moi mes peur mes doutes et savoir comment etre visible des autres mais je ne suis qu au debut
    moi qui suis depressive depuis 3 ans medicamentée je trouve important de le dire car c est vraiment interessant les formations je vous invite a faire confiance en Mathieu car ca commence a change ma perception de la vie enfin de MA VIE
    AL

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Aline,

      Merci pour ton gentil commentaire et pour ton témoignage

      A très vite sur Penser et Agir
      Mathieu

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.