Développement personnel

L’autodérision : savoir rire de soi-même pour décupler la confiance en soi ?

Cela peut arriver à tout le monde : on marche dans la rue, on trébuche et on tombe. En supposant que vous ne soyez pas gravement blessé, vous pouvez regarder autour de vous pour voir qui a été témoin de votre faiblesse et soit a) être complètement embarrassé et horrifié d’avoir fait une chute en public, soit b) rire de vous, vous dépoussiérer et reprendre ce que vous faisiez. La deuxième option correspond à l’autodérision. Croyez-le ou non, la science de la psychologie positive penche en faveur de ceux qui savent rire d’eux-mêmes quand ils tombent (bien qu’il s’agit d’une métaphore). Bien évidemment, cela peut s’appliquer à différentes situations et circonstances. Il s’avère effectivement que la capacité à rire de soi-même n’est pas seulement une attitude saine. C’est également un atout puissant pour renforcer la confiance en soi. Mais alors comment et pourquoi ? Voyons cela d’un peu plus près.

L’autodérision, de quoi s’agit-il au juste ?

Par définition simple, l’autodérision est la pratique consistant à se ridiculiser pour montrer aux autres que vous avez une attitude humoristique envers vous-même. En d’autres termes, il s’agit d’une action ou d’un discours dans lequel vous vous moquez de vous-même à vos propres dépens. Ce concept part du principe selon lequel personne ne peut vous ridiculiser lorsque vous avez ri de vous en premier. Ce qui constitue d’ailleurs le chemin le plus simple vers la paix intérieure. Cela favorise également la résistance, la tolérance et la gentillesse.

Parvenir à le faire n’est cependant pas aussi facile qu’il n’y paraît. Ce n’est pas non plus une aptitude qui naît du jour au lendemain. Seuls les plus évolués ou les plus chanceux d’entre nous arrivent vraiment et sincèrement à pratiquer l’autodérision. Pour apprendre à rire de soi-même, il faut d’abord avoir une conscience de soi bien développée. Toutefois, il est encore plus important d’avoir un niveau élevé d’acceptation de soi. Si nous avons la chance d’avoir grandi dans un environnement qui encourage ces capacités, tant mieux ! Sinon, nous devons travailler chaque jour pour les acquérir ou les développer.

Cela constitue un travail ardu dans la mesure où nous vivons aujourd’hui dans une société où chacun juge les autres. Et si souvent, nous le faisons sans aucun tact. Il va sans dire que cette ambiance, cette atmosphère négative est le produit de notre insécurité collective. Néanmoins, beaucoup de gens sont effrayés par ces jugements. À cet égard, l’autodérision représente un excellent moyen de s’affranchir de ces opinions qui ne servent pratiquement à rien.

Comment apprendre à utiliser l’autodérision plus souvent ?

L’autodérision signifie embrasser qui nous sommes vraiment. La plupart d’entre nous ont des insécurités ou se sentent mal dans leur peau à cause d’incidents passés. Cependant, il est normal d’être imparfait. Après tout, ce sont nos imperfections qui font de nous des humains. Cela étant dit, vous devriez cesser de vous préoccuper de devoir constamment convaincre les autres de votre valeur ou de maintenir une image idéale de vous-même. Laissez-les plutôt s’inquiéter de la façon dont ils vous jugent. L’important est que vous soyez honnête avec vous-même sur qui vous êtes, et que vous vous acceptiez malgré vos défauts.

L’acceptation de soi est effectivement la clé de la confiance en soi, et vous ne pourrez pas rire de vous sans vous accepter au préalable ! Ainsi, l’amélioration de ce point constitue votre première mission. De même, lorsque vous avez recours à l’autodérision, les gens vous apprécieront probablement davantage parce que vous êtes resté authentique. Si le fait de rire d’une autre personne peut la blesser même si vous n’en aviez pas l’intention, rire de vous-même ne le fait pas. Vous pourriez même vous retrouver à sourire.

Ne vous inquiétez donc pas de perdre le respect des autres, car il y a de grandes chances qu’ils apprécient vraiment de votre capacité à vous autoévaluer. D’autant plus que rire de vous-même montre que vous avez du courage et que vous êtes conscient par rapport à vos imperfections. Ce qui contribuera à faire de vous un être sympathique, et non grincheux, irritable et tendu tout le temps. Cela ouvre également la porte à des améliorations continues.

Quelques astuces bonus qui vous aideront à en tirer le meilleur profit

    1. Équilibrez qui vous êtes avec qui vous voulez être. Une chose est qui nous sommes, et une autre est ce que nous voudrions être. Cela semble assez clair, mais parfois ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Nous confondons souvent les deux. Cela arrive surtout si on nous inculque une idée très rigide de ce que nous « devons être ». Au lieu de cela, trouvez votre propre définition et vivez pour vous.
    2. Développez l’intelligence égoïste. Pour apprendre à utiliser l’autodérision, il faut abandonner le narcissisme et faire preuve d’un intérêt personnel sain. Le narcissisme est lié à un sentiment de fierté personnelle. L’intérêt personnel sain, en revanche, consiste à essayer de rechercher le bien et le bénéfice pour soi-même avant de le rechercher pour les autres. Ce qui peut conférer un grand sentiment de fierté qui vous mènera à l’épanouissement.
    3. Jugez-vous avec gentillesse afin de pouvoir rire de vous-même. Parfois, nous sommes nos critiques les plus sévères. Nous n’acceptons pas nos erreurs et nous nous punissons pour cela. Souvent, nous exigeons de nous-mêmes beaucoup plus que ce que nous pouvons donner. Toutefois, c’est le plus grand frein au développement personnel. Et pour cause, faire des erreurs nous donne la possibilité de nous améliorer et de continuer à grandir. Alors, préférez apprendre de vos erreurs plutôt que de constamment vous châtier à cause d’elles.
    4. Apprenez à être votre propre « partenaire de crime ». Si nous ne pouvons pas compter sur nous-mêmes, nous ne pouvons compter sur personne. Alors, au lieu d’avoir une voix intérieure dure et inflexible, nous devrions nous soutenir nous-mêmes. Nous devrions nous pardonner au lieu de nous blâmer. Par conséquent, essayez de vous motiver et de vous apprécier au lieu de vous punir et de vous réprimander. L’autodérision peut nous aider pour ce faire.
    5. Exercez votre rire. Cherchez des raisons de rire tous les jours. La rigologie constitue une merveilleuse pratique pour la santé émotionnelle. De même, elle nous aide à être moins « rigides ». Elle nous aide à prendre la vie moins au sérieux et à la laisser s’écouler plus spontanément. En fin de compte, tout cela nous aide à nous sentir mieux dans notre peau. Ainsi, n’oubliez jamais de vous simplifier la vie et de vous faire plaisir.
0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire