respiration solaire
0
59
0
59

Respiration solaire : le point sur cette forme de respiration énergétique

Accueil > Epanouissement personnel > Respiration solaire : le point sur cette forme de respiration énergétique

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

La respiration solaire ou Surya Bhedana est une forme de respiration énergétique qui permet d’activer notre énergie yang. Elle est opposée et complémentaire au Chandra Bhedana qui est la respiration lunaire. Contrairement à cette dernière, le Surya Bhedana réveille l’énergie masculine intérieure, celle qui active. Chaleureux, ce souffle du soleil est bénéfique pour le corps et l’esprit. Lorsque vous pratiquez le yoga, privilégiez ce pranayama si vous cherchez à vous tonifier ou à vous dynamiser. Je vous invite à lire cet article pour en savoir plus sur ses bienfaits et la façon de la pratiquer.

Qu’est-ce que la respiration solaire ?

Surya Bhedana est un mot sanskrit (Surya veut dire soleil et Bhedana signifie pénétrer). Le Surya Bhedana Pranayama se traduit donc littéralement par « respiration du soleil pénétrant ».

Cette respiration du soleil est l’une des principales techniques de respirations yogiques. Elle diffuse à travers tout le corps de l’énergie vitale que constitue le souffle. Cela s’effectue par le biais du nadi ou méridien relié au soleil : le Pingala. Opposé au nadi Ida, le Pingala prend sa source au niveau de la colonne vertébrale et remonte sous forme de spirale jusqu’à la narine droite. C’est pourquoi, durant la respiration solaire, on préconise d’effectuer les inspirations par la narine droite. Les expirations, quant à elles, se font par la narine gauche.

Le Surya Bhedana est donc un mode de respiration alterné qui peut néanmoins se faire sous forme de différents exercices.

Quelques mots sur le concept de Surya

Surya désigne le dieu Soleil dans l’hindouisme. Décrit comme une divinité suprême, il est considéré comme le dieu de la santé. D’ailleurs, ses représentations le montrent sur un char tiré par sept chevaux, symbolisant les sept chakras. Depuis l’Antiquité, les maîtres yogis vénèrent le soleil à travers des salutations et des mantras.

respiration énergétique

La respiration solaire et la pratique du yoga ne seraient complètes sans un culte du soleil. C’est la raison pour laquelle les cours de yoga modernes comportent souvent une salutation au soleil (Surya Namaskara). Il s’agit d’une séquence de postures dynamiques, à l’honneur du soleil.

Surya Bhedana Vs. Chandra Bedhana

Lorsqu’on évoque le Surya Bhedana, on ne peut se retenir de faire la comparaison avec le Chandra Bhedana. En effet, les deux pranayamas sont en opposition l’un à l’autre, mais fonctionnent tous les deux de façon complémentaire.

Si le Surya Bhedana fait allusion à la respiration solaire, le Chandra Bhedana fait référence à la respiration lunaire. Contrairement à la respiration du soleil, la respiration de la lune passe l’inspiration par la narine gauche, canalisant ainsi l’énergie pranique par le nadi Ida.

Enfin, si le Surya Bhedana échauffe et dynamise le corps, le Chandra Bhedana le rafraîchit et le calme.

Quels sont les avantages de cette respiration énergétique ?

Clé de voûte du yoga, le pranayama favorise le bien-être du corps et de l’esprit. Pour sa part, le Surya Bhedana se démarque des autres formes de respiration consciente en exploitant l’énergie du soleil, considérée comme dynamisante. Pratiquer la respiration solaire nous met en lien avec la lumière et la chaleur, activant ainsi notre énergie yang.

Activer l’énergie pranique

Comme il a été évoqué précédemment, cette méthode de respiration complète active le Pingala, un canal énergétique situé à droite de la colonne vertébrale et qui monte jusqu’à la narine droite. Ce nadi est relié à l’énergie solaire, le yang. C’est une énergie chaude et dynamique qui renvoie à notre polarité masculine.

Ainsi, en respirant par la narine droite, nous nous connectons à notre masculin intérieur. En nous reliant à cette partie de nous-mêmes, la respiration solaire éveille notre force extérieure, c’est-à-dire : l’action, la détermination, la logique, le pouvoir protecteur, le sentiment de sécurité…

Par ailleurs, le Pingala étant en relation avec le système nerveux sympathique, inspirer par la narine droite stimulerait l’activité musculaire en favorisant la libération de l’adrénaline. Cette pratique permettrait ainsi de réguler l’énergie nécessaire à une action.

Lutter contre le stress

Lorsqu’on se trouve dans un état anxieux, on nous donne souvent des conseils qui nous invitent à respirer profondément. Car, il semble que la respiration calme le système nerveux. En ce qui concerne la respiration solaire, elle serait efficace pour soulager le stress.

En plus de permettre de respirer profondément, cet exercice nous pousse à soulever la cage thoracique qui est souvent comprimée puisqu’on a tendance à nous mettre en position repliée lorsqu’on est stressé. Cette méditation assise nous conduit à un changement de posture, envoyant ainsi un signal nerveux qui apaise les émotions.

Cette action du Surya Bhedana sur le stress contribuerait à prévenir de nombreuses maladies comme :

  • l’hypertension ;
  • la dépression nerveuse ;
  • certaines maladies cardiovasculaires.

Renforcer l’immunitaire

Comme nous l’avons vu, la respiration solaire active l’énergie pranique qui, à son tour, dynamise le corps. De plus, cette pratique améliorerait l’activité respiratoire et cela se répercute sur les fonctions vitales. De ce fait, elle renforcerait le système de défense de l’organisme et aiderait à :

  • augmenter la vitalité ;
  • venir à bout des problèmes respiratoires comme la toux, le rhume, l’asthme ;
  • soigner des troubles digestifs et stimuler l’appétit ;
  • guérir des troubles liés à une insuffisance d’oxygène dans le sang ;
  • lutter contre l’obésité ;
  • nettoyer les sinus frontaux ;
  • booster la libido et la fertilité.

La respiration solaire pour développer l’estime de soi

La respiration du soleil contribue à rééquilibrer le chakra du plexus solaire. Situé entre le nombril et le sternum, ce troisième chakra représente notre ego. De couleur jaune et associé à l’élément feu, il est perçu comme notre soleil intérieur. Il est la source de nos émotions, du désir, du pouvoir personnel, de l’estime de soi. C’est lui qui allume notre volonté de réaliser une action, permettant ainsi l’affirmation de soi.

Améliorer la capacité cognitive du yogi

Le canal relié au soleil impliqué dans cette respiration alternée passe par le cerveau gauche. Ainsi, la respiration solaire apporterait de l’oxygène à l’hémisphère gauche du cerveau, le siège de la logique et du raisonnement. Elle améliore ainsi notre aptitude à synthétiser et à raisonner. Une bonne respiration énergisante pourrait donc accroitre les facultés cognitives.

Par ailleurs, selon une étude parue en 2014 dans l’International Journal of Yoga, la pratique du Surya Bhedana améliore considérablement la vigilance et la capacité de concentration des yogistes. Cet exercice de respiration est d’ailleurs recommandé en Inde pour améliorer la performance des personnes peu productives. Il pourrait aussi être utile pour celles qui rencontrent des difficultés de communication avec le monde extérieur.

Respiration solaire : quelles sont les différentes étapes ?

Il est nécessaire de respecter certaines règles pour profiter des avantages de cette forme de respiration. En effet, il est important de rester attentif aux divers mouvements respiratoires durant la séance de yoga hatha. Mais en plus de cela, il faut veiller à bien effectuer les nombreuses postures.

La première chose à faire consiste à se mettre en posture pour méditation assise. Cependant, pour garantir le confort durant la séance, il faudrait s’équiper de vêtements légers et d’un tapis de yoga. Une fois ce détail réglé, l’exercice peut alors commencer.

Première astuce de respiration solaire

  • Asseyez-vous sur un tapis ou une chaise confortable et assurez-vous de garder une posture bien droite.
  • Puis, passez aux différents mouvements respiratoires.
  • Les inspirations se font par la narine droite et les expirations par celle de gauche. Il faut toutefois prendre le soin de boucher la narine opposée en réalisant une pince à l’aide de vos doigts. Cela vous permettra d’effectuer l’exercice sans difficulté et sans pour autant éprouver de la gêne.

Pour débuter en Surya Bhedana, une séance d’une durée de quelques secondes est suffisante. Puis, au fur et à mesure que vous pratiquez, reprenez la respiration solaire autant de fois que possible. Mais il est préférable de ne pas excéder dix minutes.

méditation assise

Deuxième astuce

Cette deuxième astuce va de pair avec la méditation assise.

  • Pour commencer, il faut se mettre en position assise tailleur.
  • Ensuite, posez chaque main sur son genou homologue (main droite-genou droit ; main gauche-genou gauche).
  • La prochaine étape consistera à joindre le pouce et le majeur de chaque main, pour faciliter la méditation.

Pour les inspirations, il est par exemple recommandé de visualiser une lumière dorée. En revanche, pour les expirations, vous observerez la lumière du blanc de la lune. Cette approche de respiration solaire vous aidera entre autres à vous détendre, une disposition essentielle pour se recentrer sur soi.

Le rythme à suivre pendant le processus

Pour améliorer votre respiration, il convient de respecter un temps d’inspiration et d’expiration. Pour commencer, comptez 2 secondes pour l’inspiration, puis retenez votre souffle pendant 1 à 2 secondes avant d’expirer durant 4 secondes. Une fois habitué à cette technique, vous pouvez augmenter votre rythme. À savoir qu’il est important d’adapter votre rythme sans vous forcer. D’ailleurs, les temps d’inspiration et d’expiration peuvent être plus courts selon votre état physique et émotionnel.

Quelques conseils pour pratiquer la respiration solaire

  • Ne poussez pas vos limites en faisant cet exercice, sinon vous allez vous fatiguer. Pratiquez-le à votre rythme.
  • Puis, détendez-vous. Vous ne devez ressentir aucune tension au niveau du front, des tempes, des yeux et des sourcils, car ils jouent un rôle passif dans l’exercice de Surya Bhedana.
  • Par ailleurs, il est important que votre rythme de respiration soit lent et régulier. Normalement, vous devez sentir le passage du souffle au niveau des pouces et de la cloison nasale, et entendre un léger sifflement. Si tel n’est pas le cas, il faudra ajuster la pression des doigts sur la narine.

Respiration solaire : quand la pratiquer ?

Vous l’aurez compris, le Surya Bhedana dynamise l’ensemble du corps en activant l’énergie yang. Il est ainsi difficile de s’endormir facilement après l’avoir réalisé. L’idéal serait donc de le pratiquer tôt le matin. Ce qui vous permettra de faire le plein d’énergie pour mieux commencer la journée et être assez productif. Il faudrait aussi éviter d’exécuter ce pranayama en été. Vous risqueriez en effet d’étouffer sous l’effet de la chaleur.

Pour les débutants, il est fortement recommandé de se faire accompagner par un professionnel.

Les précautions et les contre-indications du Surya Bhedana

Tout d’abord, la respiration solaire ne doit être pratiquée qu’avec l’estomac vide, car il peut avoir des effets sur la digestion. Mieux vaut donc attendre 4 à 6 heures après avoir mangé pour l’effectuer.

Ensuite, il est déconseillé de réaliser ce pranayama en cas de fièvre puisqu’il augmenterait la température du corps.

Par ailleurs, les personnes souffrant d’épilepsie, d’hypertension artérielle ou de maladie cardiaque devraient éviter cet exercice. Il en serait de même pour celles qui sont sujettes à :

  • la constipation ;
  • l’hyperthyroïdie ;
  • l’ulcère peptique ;
  • des bouffées de chaleur.

Les individus qui souhaitent s’adonner à la respiration solaire, mais qui ont subi une chirurgie abdominale ou une chirurgie cardiaque doivent, en revanche, demander un avis médical.

Enfin, un dernier point important : abstenez-vous de faire le Surya Bhedana et le Chandra Bhedana le même jour.

À vous de jouer !

La respiration énergique est une méthode parfaite pour réussir à se réaliser. Il vous permettra de découvrir les potentialités et favoriser une plus grande confiance en soi. Autre argument : une meilleure productivité qui vous amène à vous épanouir pleinement. Il existe plusieurs astuces pour réussir une séance de respiration solaire, mais disposer du matériel adapté est toujours recommandé. Les premiers jours risquent d’être laborieux, mais en persévérant, vous obtiendrez des résultats concrets.

Avez-vous déjà expérimenté le Surya Bhedana ? Qu’en pensez-vous ? Exprimez vos avis en commentaires et n’hésitez pas à relayer l’article sur vos réseaux sociaux préférés afin que d’autres internautes en profitent.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :