médecine psychosomatique
0
7
0
7

La médecine psychosomatique pour procurer un soin global

Accueil > Epanouissement personnel > La médecine psychosomatique pour procurer un soin global

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

La médecine psychosomatique permet d’établir un lien entre les troubles psychiques et les différentes maladies développées par le corps. En effet, l’homme est une « unité psychosomatique ». Ainsi, tout ce qui affecte son esprit est susceptible d’affecter son corps et vice versa. Ce qui explique les maladies psychosomatiques dans l’ensemble. Des méthodes sont alors adaptées pour traiter ces dernières de manière efficace. Les patients ont simplement à consulter un spécialiste pour établir un diagnostic. Il préconisera les soins adéquats. Ceux-ci peuvent être prescrits afin que le patient profite d’un traitement à la fois physique et psychologique.

Pour en savoir davantage sur la médecine psychosomatique je vous invite à lire cet article.

Petit rappel sur la maladie psychosomatique

Une maladie psychosomatique peut posséder un point de départ physique (ou somatique). Au fil du temps, certains facteurs psychologiques vont l’aggraver. Cependant, ce n’est pas le seul cas de figure possible. Il peut aussi s’agir d’une pathologie qui se manifeste sous forme de signes physiques, mais reste d’origine émotionnelle.

Dans les deux cas, la pathologie s’en prend ensuite à notre système nerveux et nos défenses naturelles et les affaiblit. Selon PasseportSanté, ces troubles touchent davantage les femmes que les hommes. Quoi qu’il en soit, la médecine psychosomatique vient en aide à ceux qui en sont victimes.

Les causes possibles d’une maladie psychosomatique

Lorsque nous parlons de ce genre de maladie, il est impossible de ne pas associer les facteurs d’ordre psychologique. Ces derniers sont à l’origine de toute accentuation de la pathologie. Parmi les raisons les plus fréquentes, nous pouvons inclure le stress ou encore un haut niveau d’anxiété. Les personnes qui en sont atteintes sur une certaine durée sont effectivement plus enclines à souffrir de ces pathologies.

En second lieu, les événements traumatisants peuvent aussi être à l’origine d’une maladie nécessitant l’intervention de la médecine psychosomatique. Citons comme exemples la perte d’un être cher, un abus (sexuel ou émotionnel), une rupture amoureuse

Bien sûr, il peut aussi s’agir de situations comme les contraintes ou le stress subi au quotidien. Même si elles ont l’air moins importantes, elles peuvent énormément impacter l’individu si elles subsistent sur le long terme.

Pour finir, il peut s’agir également de la personnalité ou d’un souci psychologique sous-jacent dont nous ne nous rendons pas forcément compte. Les peurs inconscientes, les colères ou autres sentiments que nous refoulons… Tout cela peut enclencher ou contribuer à la complication d’une maladie psychosomatique existante.

Heureusement, la médecine psychosomatique peut être utilisée dans toutes ces circonstances.

Quels sont les troubles psychosomatiques et comment les reconnaître ?

les troubles psychosomatiques

Sachez que ces maladies se révèlent assez fréquentes et peuvent apparaître chez n’importe quelle tranche d’âge. Elles affectent certains organes et se présentent sous différentes formes selon l’individu.

Par exemple, on les distingue sous forme d’eczéma sur la peau. L’asthme qui touche les bronches constitue aussi une maladie psychosomatique. Il y a également celles qui s’attaquent au système cardiovasculaire comme l’hypertension ou l’infarctus. Mais le plus courant, c’est sans doute les troubles digestifs comme l’ulcère d’estomac.

Traiter ces maladies avec la médecine psychosomatique est possible. Nous pouvons aussi ajouter à la liste quelques exemples additionnels. Il s’agit des céphalées, de l’intestin irritable, des troubles sexuels ou encore des coliques idiopathiques.

Cependant, il existe d’autres pathologies qui ne sont pas forcément visibles de l’extérieur. Il s’agit notamment de la dépression et l’anxiété chronique. Le stress devient alors à la fois un symptôme et un facteur qui peut aggraver le cas du patient. De fait, il peut entraîner d’autres soucis physiques se rapportant au sommeil ou au transit. Les capacités cognitives telles que la mémoire et la concentration s’en voient aussi dégradées.

Médecine psychosomatique : de quoi s’agit-il exactement ?

La plupart du temps, lorsque nous sommes malades, nous nous penchons seulement sur la maladie dont nous souffrons. Pourtant, il est aussi crucial de se concentrer sur notre côté psychique, notre état mental face à cette pathologie. Cela permet de procurer un traitement beaucoup plus efficace.

Justement, dans la médecine dite psychosomatique, le principe est que les états psychologiques et physiques du patient sont indissociables. La personne qui suit un traitement est prise en charge dans sa globalité. De nos jours, cette méthode est déjà adoptée dans certains hôpitaux.

La médecine psychosomatique : quel est donc son champ d’action ?

Qu’ils soient fonctionnels ou organiques, les troubles somatiques peuvent avoir des répercussions psychiques. En d’autres termes, les maladies physiques peuvent affecter notre état mental. Par exemple, un patient atteint du VIH peut souffrir de dépression. Dans ce cas, il doit bénéficier d’une prise en charge psychologique.

Cette spécialité s’intéresse aussi à l’impact des facteurs psychologiques sur le soma. Elle tente de comprendre comment notre mental peut entraîner des changements somatiques. Les maladies psychosomatiques concernées ici sont des affections somatiques fonctionnelles ou organiques dont le facteur principal est psychologique. La médecine psychosomatique intervient dans des cas comme la fatigue chronique, le syndrome du côlon irritable ou encore la fibromyalgie.

Parallèlement, elle se penche sur :

  • Les effets indésirables de certains médicaments sur le psychique ;
  • L’influence du stress sur le corps. Par exemple, les modifications observées au niveau de la pression artérielle provoquée par la prise de parole en public. Ou encore, l’association de la dépression avec les accidents cardiovasculaires…

L’approche psychosomatique de la maladie peut donc concerner toutes les branches et spécialités de la médecine. La plus évidente est naturellement celle de la médecine clinique.

Qui peut envisager une consultation en médecine psychosomatique ?

Ce type de consultation convient aux patients souffrant de problèmes psychiatriques provoqués par l’impact émotionnel et psychologique d’une pathologie. Faire face à une maladie peut effectivement être difficile à bien des égards. Ceci, de sorte que de nombreux patients éprouvent plus que des effets physiques. Ils souffrent de problèmes mentaux qui empirent à mesure que leur maladie évolue. Ils sont donc confrontés à des défis supplémentaires. Et ceux-ci peuvent même contribuer à l’aggravation de leur état. Grâce à l’approche psychosomatique, ils sont désormais en mesure de bénéficier d’une prise en charge psychologique adéquate.

La médecine psychosomatique peut aussi aider les personnes qui souffrent d’une affection physique déclenchée par une prédisposition mentale. La consultation avec le spécialiste devrait aboutir à un plan de traitement psychiatrique. On peut par exemple y recourir comme moyen de prévention d’un suicide chez les patients dépressifs.

Les séances de consultation dans ce type de traitement peuvent aider à prévenir les effets du stress sur l’organisme. Elles permettent notamment aux personnes qui en souffrent de mieux gérer leurs différentes émotions. De cette manière, elles peuvent éviter les éventuelles aggravations de la pathologie qui les affecte.

Comment le diagnostic est-il établi dans la médecine psychosomatique ?

Quand on soupçonne une maladie psychosomatique chez un patient, on oriente ce dernier vers un spécialiste en psychiatrie. Bien entendu, rien n’empêche que le rendez-vous ait lieu entre le sujet et le médecin traitant. On parle de consultation de liaison.

Il s’agit d’une consultation qui se penche particulièrement sur les cas de troubles psychiques ou psychiatriques. Elle privilégie la continuation d’un traitement avec un spécialiste ou avec un médecin généraliste. Ceci, en se fiant à un avis spécialisé. La consultation commence par un entretien avec le patient ou le professionnel médical qui le suit habituellement. Le spécialiste en médecine psychosomatique posera des questions pour :

  • Évaluer ses antécédents médicaux ;
  • Analyser les antécédents familiaux en ce qui concerne les maladies mentales ;
  • Évaluer les antécédents de toxicomanie du patient ;
  • Examiner les symptômes de la personne traitée ;
  • Prendre en compte les traitements et médicaments antérieurs que l’individu a déjà reçus ;
  • Un diagnostic du problème psychiatrique spécifique qui affecte le patient.

Il arrive aussi que le spécialiste nécessite plus d’informations pour poser un diagnostic. Si tel est le cas, il détient la possibilité de demander un examen psychologique plus complet. Il peut aussi exiger des tests de laboratoire.

Médecine psychosomatique : les différents traitements préconisés

La psychanalyse

Une fois la consultation effectuée, le médecin spécialisé en maladies psychosomatiques élaborera un plan de traitement. Ce dernier varie évidemment d’un patient à un autre en fonction de plusieurs paramètres. Ainsi, il peut aussi prescrire des antidépresseurs, des médicaments anti-stress, des stabilisateurs d’humeur, etc.

Les maladies physiques provoquées par des facteurs mentaux peuvent donc être traitées par des médicaments. Néanmoins, la guérison complète peut nécessiter des traitements spécifiques pour atténuer les facteurs psychologiques en cause. Il s’agit notamment du stress, de l’anxiété, de la dépression, etc.

Dans ce cas, le spécialiste en médecine psychosomatique peut préconiser divers types de traitement.

La  psychothérapie

C’est une thérapie basée sur l’interaction entre patient et spécialiste qui vise à améliorer la santé mentale et le bien-être. Elle permet un changement positif dans la pensée, le sentiment, le comportement et le fonctionnement sociaux de l’individu.

La psychanalyse

Le médecin peut recommander cette thérapie qui est utilisée pour traiter la dépression et les troubles anxieux. C’est un processus long qui implique deux à cinq séances par semaine pendant plusieurs années. Il s’agit d’un processus qui se révèlera utile dans un traitement en médecine psychosomatique. Le psychanalyste notera alors les souvenirs d’enfance et les rêves de la personne pour déterminer la cause du mal-être.

La thérapie cognitivo comportementale

La TCC se concentre sur l’analyse des pensées et des croyances du patient qui influent sur son état mental. Elle aide le patient à surmonter les émotions qui entraînent une modification de son comportement. Elle permet également au patient d’affronter les situations négatives. Ces dernières sont souvent les causes de la dépression, la colère, des phobies, la douleur chronique… Les séances peuvent varier en fonction de la gravité de l’état du patient évalué par le médecin.

Médecine psychosomatique et thérapie de groupe

La psychothérapie de groupe implique 5 à 15 patients sous la direction d’un psychiatre qualifié. Cette thérapie s’adresse aux patients éprouvant des difficultés relationnelles entre autres.

Autres traitements possibles des maladies psychosomatiques

Outre les méthodes citées ci-dessus, il existe d’autres approches pour soigner ces troubles. Il s’agit de pratiques non conventionnelles auxquelles l’on peut avoir recours. Nous citerons notamment les suivantes :

  • Hypnothérapie : l’hypnose induit une condition de transe (inconsciente) dans laquelle le contrôle conscient de l’esprit est supprimé. C’est par le biais du subconscient que l’hypnothérapeute arrive à comprendre l’état d’esprit du patient en médecine psychosomatique. L’hypnothérapie est utilisée pour traiter les troubles liés au stress comme l’insomnie. Mais aussi, d’autres affections aggravées par des tensions comme le syndrome du côlon irritable, le psoriasis, l’eczéma, etc.
  • L’acupuncture : le spécialiste peut aussi recommander l’acupuncture. Le principe de base de cette thérapie consiste à stimuler les points du corps en utilisant des aiguilles, pour corriger les irrégularités du flux d’énergie à travers les canaux appelés méridiens. On y a principalement recours pour traiter l’anxiété et la dépression. D’ailleurs, de nombreux patients ressentent une profonde sensation de relaxation après une séance d’acupuncture.

Un spécialiste en médecine psychosomatique peut ainsi préconiser ces pratiques pour accompagner le traitement. Il existe par ailleurs des cas plus graves où une simple séance de thérapie ou d’acupuncture ne suffisent pas. Dans ce cas, il arrive que le médecin conseille des méthodes plus élargies. Celles-ci seront alors plus adaptées pour des traitements avec un délai plus long. Les patients peuvent par exemple être internés dans un hôpital ou un centre de réadaptation pour un traitement. Bien sûr, le sujet peut aussi rester dans sa propre maison, bien à l’aise, pour un traitement résidentiel.

La médecine psychosomatique peut-elle alors remplacer la médecine conventionnelle ?

Certes, cette méthode se révèle bénéfique. Néanmoins, elle ne parvient en aucun cas à remplacer la médecine conventionnelle. De fait, elle permet essentiellement de satisfaire les besoins émotionnels d’un individu. Cela, bien que nous sachions que ces derniers ne sont pas à négliger. Autrement dit, ce mode de traitement participe à offrir aux personnes souffrantes un minimum de réconfort. Cela va bien évidemment contribuer à améliorer l’état de l’ensemble de l’organisme. Et il s’agit là de la mission principale de cette médecine.

Le fait de consulter un spécialiste en médecine psychosomatique ne dispense donc pas de l’obligation de réaliser ses visites médicales. Les deux sciences sont au contraire complémentaires. L’aide du psychiatre peut cependant se révéler utile pour réduire la fréquence des rendez-vous chez le généraliste.

Si cet article vous a plu, un petit partage serait le bienvenu ! Et si jamais vous avez des remarques, rendez-vous dans les commentaires !

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :