Narcissisme secondaire : ce qu’il faut savoir sur ce trouble de la personnalité


L’homme est par essence un être social. Il doit par conséquent pour s’épanouir dans son cadre de vie nouer des relations avec d’autres personnes. Il arrive toutefois que dans le processus de construction de ce tissu social, nous ayons à faire face à certaines difficultés. Certaines personnes souffrent en effet de troubles de personnalité, qui les empêchent d’avoir des rapports normaux avec les autres. C’est le cas par exemple des personnes qui ont développé le narcissisme secondaire. Comment se manifeste ce trouble de la personnalité et quels sont ses impacts sur la vie de l’individu ? Comment se traite-t-il ? Ce sont là quelques éléments auxquels je vais essayer d’apporter quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce que le narcissisme secondaire ?

Pour mieux comprendre ce trouble de la personnalité, il faut avant tout définir ce que c’est que le narcissisme. Il s’agit d’une notion que la mythologie grecque a essayé d’expliquer en s’appuyant sur l’histoire de Narcisse. Celle-ci est relatée dans le livre III des Métamorphoses d’Ovide. En nous référant à ce texte on pourrait définir le narcissisme comme étant l’amour de soi-même. Ce n’est pas une  mauvaise chose de s’aimer soi-même, puisque cela participe de la construction de notre propre personnalité. Mais un amour irrationnel et démesuré pour sa propre personne peut être destructeur. Selon Sigmund Freud, on distingue deux formes de narcissisme : le narcissisme primaire et le narcissisme secondaire.

Dans le premier cas, l’individu dans son enfance se considère comme un objet d’amour avant de s’intéresser à l’environnement extérieur. Le second type de narcissisme est pour sa part comme une résultante d’une mauvaise expérience vécue au stade du narcissisme primaire. De fait, l’individu ayant subi une déception dans sa quête de plaisir se replie sur lui-même. Il devient alors sa propre source d’autosatisfaction. Ce changement d’objet relié à l’expression de la libido est progressif et peut donc être diagnostiqué très tôt. Ce qui permettrait de procéder à une prise en charge rapide et efficace du narcissisme secondaire.

Narcissisme secondaire: Quelques causes du développement des tendances narcissiques

Il est assez difficile de se prononcer de façon précise sur les causes du déclenchement de cette déviance comportementale. Toutefois, les travaux de certains spécialistes en psychologie et en psychanalyse ont permis de répertorier certaines d’entre elles. Il est de ce fait, plus facile d’effectuer un diagnostic de l’état d’une personne afin de lui apporter l’aide nécessaire. Au nombre des causes identifiées, nous pouvons citer :

  • Les sévices corporels et émotionnels durant l’enfance ;
  • Le manque d’attention et de valorisation des qualités de la part de l’entourage immédiat ;
  • L’initiation à l’art de la manipulation par les parents.

Le narcissisme secondaire a donc ses racines ancrées dans le passé de la personne qui en développe les comportements. Il résulte d’un sentiment de rejet que la personne semble percevoir de son entourage ou de la faible estime qu’elle a d’elle-même. La formation de l’idéal du Moi peut aussi constituer une cause de formation des traits de la personnalité narcissique. On distinguera dans ce cas d’espèce les concepts d’idéal du moi et du moi idéal.

Manifestations des troubles liés au narcissisme secondaire

La personne narcissique estime généralement que ses défauts sont tels que les autres ne pourront jamais les accepter comme ils sont. Pour ne pas subir ce rejet, elle va se construire une carapace dure pour ne laisser voir aucune de ses failles. Elle cherchera également à contrôler les autres, manifestant une certaine forme de domination. Les personnes ayant développé le narcissisme secondaire sont donc moins réceptives aux frustrations. Elles font également preuve d’égocentrisme, ce qui les empêche d’apprécier de façon objective les conséquences de leurs actes sur leur environnement.

Une personne narcissique aura donc tendance à vouloir tout contrôler pour susciter chez ses les autres l’admiration, la soumission, la crainte. Elles ont toutefois du mal à entretenir sur une longue durée, les relations professionnelles. En tant que parent, elles chercheront à imposer à leurs conjoints ou leurs enfants, une certaine ligne de conduite. Une personne éprouvant de la difficulté à s’y adapter sera donc de facto moins appréciée. Si vous avez affaire avec une personne faisant preuve de narcissisme secondaire, il vous faudra une bonne dose de patience.

Diagnostic et prise en charge de troubles de personnalité narcissique

Il n’est pas évident que la personne narcissique aille d’elle-même en consultation auprès d’un psychologue. Pour cause, ce genre de personne ne reste souvent convaincu d’avoir la meilleure attitude possible. Elles ne reconnaissent pas le fait d’avoir un quelconque problème et vivront donc pour un bon moment avec ce handicap. Cette attitude n’est autre que l’expression de leur peur de rejet. Le traitement se fait donc sur l’initiative d’un proche de la personne souffrante du trouble de narcissisme secondaire.

La cure en question ne repose pas sur une utilisation de produits médicamenteux. Une telle option se révèlera tout simplement inefficace. De fait, les troubles sont indissociables de la personnalité même du sujet. L’idéal serait de recourir à une approche plus méthodique. Jeffrey Young propose à ce sujet un programme de prise en charge qui comprend plusieurs approches thérapeutiques. Au nombre de celles-ci, nous pouvons évoquer les traitements par thérapie psychodynamique ou en usant de la psychologie comportementaliste.

Cela suppose que l’intéressé soit disposé à suivre toute la thérapie. Il doit donc bénéficier d’un soutien de taille de la part de son entourage. Il pourra donc progressivement vaincre le narcissisme secondaire. Le choix du spécialiste est aussi un détail fondamental pour la réussite de la thérapie. Il est important en effet que le patient se sente en confiance. La tendance à fuir les préjugés pourra par conséquent s’apprivoiser. En plus, le sujet pourra découvrir les blessures de son histoire et s’engager dans un processus de guérison totale. Il peut par exemple faire la paix avec son enfant intérieur. Il pourra dès lors s’épanouir pleinement.

Tout le monde peut en raison des faits ayant marqué son passé développer divers troubles de la personnalité. Les troubles de la personnalité narcissique n’en sont qu’une illustration parmi tant d’autres. La prise en charge de ces problèmes peut se faire en usant de plusieurs méthodes. Le recours de psychologie semble toutefois être la meilleure approche contre le narcissisme secondaire. Ne manquez pas d’apporter vos commentaires pour enrichir le présent article. Vous pouvez aussi le partager sur vos pages de réseaux sociaux.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment