Dépression saisonnière : comment la prévenir et la soigner efficacement ?


.À l’arrivée de l’automne ou de l’hiver, l’ensoleillement naturel diminue et le temps est plutôt gris et maussade. Pour bon nombre, la vie continue et on se contente de s’adapter à la nouvelle saison. Ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde. À ces moments, certains sont victimes d’une dépression saisonnière encore appelée trouble affectif saisonnier (TAS). Il s’agit en effet d’une forme de dépression qui survient chaque année pratiquement au même moment.  Vous voulez en savoir plus sur cette pathologie et comment y faire face? Je vous invite à lire cet article

Qu’est-ce que la dépression saisonnière ?

La déprime saisonnière se caractérise par des épisodes dépressifs qui surviennent le plus souvent à la fin de l’automne (dépression automnale) ou en début d’hiver (dépression hivernale). Rarement, on relève des symptômes de TAS au printemps ou en été chez certaines personnes .

On dit qu’une personne a cette affection lorsque pendant au moins 2 années consécutives, celle-ci fait une dépression à la même période chaque année et que les symptômes disparaissent le reste de l’année.

Il n’y a pas de différence criarde entre les manifestations de la dépression saisonnière et les symptômes de la dépression classique. Ce trouble affectif se caractérise par des changements d’humeur,une perte de confiance en soi, un retrait social

Si vous souffrez de ce trouble affectif, vous êtes d’une humeur dépressive, triste et irritable. Rien ne vous » intéresse : vous ressentez une fatigue intense, une baisse d’énergie et vous avez du mal à vous concentrer. De plus, vous êtes en proie à une anxiété assez marquée mêlé à un sentiment de désespoir.

On note par ailleurs deux symptômes spécifiques liés à la dépression saisonnière, il s’agit de : accès de boulimie avec des envies irrépressibles d’aliments sucrés et l’hypersomnie.

Trouble affectif saisonnier : les causes

L’origine de cette forme de dépression n’a pas encore été établie scientifiquement. Cependant les conclusions des recherches qui sont faites dans ce sens semblent indiquer que la déprime saisonnière serait due à la baisse de lumière solaire observée à l’automne ou en hiver. En effet, la lumière naturelle a une influence sur notre organisme notamment sur l’horloge biologique et la production de certaines hormones comme la sérotonine qui régularise l’humeur et gère la production de la mélatonine.

Ainsi, lorsque le temps est couvert et les journées sont moins longues, l’insuffisance de la lumière solaire peut entraîner des dérèglements hormonaux suffisamment importants pour causer une dépression chez certains individus. Selon le cas, le TAS peut se compliquer et peut amener la personne à avoir des idées noires ou à adopter des comportements anti sociaux.

Comment soigner la dépression saisonnière ?

Le trouble affectif saisonnier est une pathologie potentiellement grave qu’il ne faut pas négliger. Dès l’apparition des premiers symptômes, il est important de consulter un médecin. Celui-ci pourra établir clairement le diagnostic pour une prise en charge adéquate. En effet, le trouble est souvent confondu avec les blues de l’hiver, l’avis d’un professionnel compte. Un traitement doit donc être posé rapidement pour aider le patient à surmonter le sentiment de désespoir et les autres symptômes. C’est aussi important pour que son évolution n’entraîne pas de troubles plus graves comme le retrait social ou les tendances suicidaires.

Traiter de la dépression saisonnière avec la lumière artificielle

Vous pouvez vous tourner vers la photothérapie ou la luminothérapie en premier recours. Il s’agit de thérapie d’exposition à la lumière qui permet de réguler la sécrétion de mélatonine dans le cerveau. Ce traitement s’avère efficace dans 85 % des cas diagnostiqués. Il consiste à s’exposer à une lampe spéciale ou à un réveil stimulateur d’aube chez soi ou à l’hôpital. La thérapie se fera un certain nombre de fois par jour pendant 30 minutes à une heure de temps en temps.

Consulter un psychothérapeute

Le traitement de la dépression saisonnière par luminothérapie peut ne pas donner de résultat rapide si vous êtes déjà à une étape avancée. Peut-être que cela fait longtemps que vous souffrez de ce mal et qu’il impacte négativement sur votre vie (tristesse profonde, retrait social, isolement…). Dans ce cas, il vaut mieux aller consulter pour bénéficier d’une psychothérapie. Le professionnel pourrait ainsi vous aider à surmonter votre trouble affectif avec une thérapie cognitivo-comportementale. Il sera peut-être aussi nécessaire de vous prescrire des médicaments tels que les antidépresseurs par exemple.

L’hypnose pour la relaxation : un moyen efficace pour soigner une déprime saisonnière

Vous pouvez aussi envisager de surmonter votre dépression saisonnière avec une autre approche : celle de l’hypnose thérapeutique. Grâce à cette thérapie, il vous sera possible d’une part d’atteindre votre inconscient pour identifier l’origine de la perte d’estime de soi, de la dévalorisation et du sentiment de désespoir dont vous souffrez pendant les épisodes dépressifs…

D’un autre côté, l’hypnothérapie vous permettra d’agir sur le subconscient pour stimuler la sécrétion de sérotonine grâce à des techniques hypnotiques. Il s’agira de visualiser des images lumineuses pour être suffisamment détendu afin de stimuler la production de l’hormone de la bonne humeur.

Pratiquer la respiration consciente

Si vous avez la dépression saisonnière, votre humeur est morose et votre moral à plat. Vous broyez du noir et ressassez sans cesse. Pour surmonter ces moments difficiles, vous pouvez essayer de vous relaxer avec des exercices de relaxation basés sur la respiration profonde associés à la méditation ou au yoga quelques minutes par jour. Cela vous permettra de vous recentrer sur vous-même, de lâcher prise et de profiter du moment présent.

Autres traitements possibles

Pour soulager les symptômes de la dépression hivernale ou automnale, les méthodes naturelles telles que  l’homéopathie, la phytothérapie, l’aromathérapie et la naturopathie peuvent être utiles, en complément.

Dans tous les cas, le maintien d’une bonne hygiène de vie incluant la prise d’aliments anti-déprime peut également s’avérer bénéfique.

Comment prévenir la déprime saisonnière ?

Une fois que vous savez que vous êtes sujet à la dépression saisonnière, vous devez également prendre des dispositions préventives pour limiter ses effets.

Les états dépressifs saisonniers présentent une figure de récurrence prévisible puisqu’ils surviennent pratiquement à la même période chaque année. Vous pouvez donc atténuer les symptômes en adoptant des mesures préventives telles que :

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée tout en privilégiant les aliments anti-déprime ;
  • Pratiquer une activité physique de façon régulière ;
  • Faire de la méditation ou du yoga ;
  • illuminer suffisamment les pièces de votre maison ;
  • Commencer la luminothérapie avant l’apparition des symptômes…
  • Prendre si nécessaire de la vitamine D et B9

Conclusion

La dépression saisonnière est un trouble affectif saisonnier qui se manifeste dans la saison automne-hiver. Elle peut toucher n’importe quelle personne, jeune, adulte et même les enfants. Il s’agit d’un état dépressif caractérisé par :

  • une mauvaise humeur,
  • un sentiment de désespoir,
  • des troubles de sommeil,
  • une augmentation de l’appétit,
  • l’anxiété…

Ce trouble peut entraîner des comportements comme le retrait social. Heureusement, il est possible de le prévenir en adoptant quelques règles simples comme la consommation d’aliments anti-déprime.

Si les symptômes sont déjà là, vous pouvez les soigner grâce à la luminothérapie, la psychothérapie… Il est aussi possible de recourir à l’hypnose pour la relaxation.

Connaissez-vous d’autres moyens pour traiter la déprime saisonnière ? Partagez-les avec nous en commentaire. Et si l’article vous a plu ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment