musicotherapie
2
112
2
112

Musicothérapie, et si la musique pouvait nous guérir ?

Accueil > Epanouissement personnel > Musicothérapie, et si la musique pouvait nous guérir ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Et si la musique pouvait nous guérir ? C’est là toute l’ambition de la musicothérapie, connue également sous le nom de mélothérapie. Inclus dans la grande famille des arts servant de traitement pour les patients, comme la lecture et le cinéma, il se réfère à un domaine qui s’appuie sur plusieurs pratiques différentes. À l’instar de la technique réceptive, le mode actif, le yoga du son ainsi que le chant harmonique. Tous autant qu’elles sont, elles contribuent à l’amélioration de l’humeur, de la concentration et du sommeil. D’ailleurs, ces multiples bienfaits ne sont plus à prouver. Comment la musique participe-t-elle à notre mieux-être ? Découvrons ensemble la réponse.

La musicothérapie, une branche de l’art-thérapie

Afin de comprendre la définition de la mélothérapie, nous devons d’abord nous intéresser à son origine. Effectivement, elle fait partie de lart-thérapie, une sorte de traitement qui met en avant l’inventivité. D’après cette discipline, la création artistique à l’instar de la peinture, la danse et la musique aide à renouer avec votre moi intérieur. Lorsque vous vous focalisez sur l’élaboration d’un tableau ou d’une chanson, vous réfléchissez moins. De ce fait, au lieu de penser à vos barrières mentales et aux codes sociaux, vous comptez sur votre intuition.

La musicothérapie comme les autres arts-thérapies conspirent à accomplir ce qui vous anime réellement. Pour en dire plus, ces sciences invitent à la spontanéité et laissent place à votre inconscient. Voilà pourquoi elles aident chacun à retrouver le plaisir de créer pour accéder au bien-être.

En ce qui concerne notamment de la mélothérapie, elle désigne l’art d’utiliser la musique pour rétablir la santé mentale, physique, émotionnelle et spirituelle. À travers les sons, les mélodies et les rythmes, les souffrances et les ressentis non exprimés se libèrent progressivement. En plus de favoriser le lien avec soi et les autres, la musicothérapie renforce entre autres les capacités de concentration ainsi que les facultés psychomotrices. Citons : l’agilité, la coordination et la mobilité.

Soulignons qu’aujourd’hui, elle représente un outil complet pour optimiser le mieux-être de tout un chacun même si auparavant, elle servait uniquement en psychothérapie pour accompagner les personnes en difficulté sur le plan relationnel et communicatif. Autrement dit, les autistes, les individus atteints de démence, de schizophrénie ainsi que des pathologies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson.

Notez que selon les objectifs et la capacité de réception du patient, le musicothérapeute peut recourir à l’une des approches ci-après.

La musicothérapie active

la thérapie par le son

En mélothérapie, la technique active vise à simplifier l’affirmation de soi. Elle dispose de plusieurs méthodes pour y arriver.

  • La démarche Orff convient particulièrement aux séances en groupe. Elle repose sur l’exploitation du rythme et la pratique des exercices avec des instruments de percussion. Tout ceci afin de stimuler l’équilibre émotionnel et psychomoteur.
  • La technique Dalcroze s’appuie pour sa part sur le mouvement et le corps.
  • L’approche Willems prône la qualité de l’écoute et de la musicalité.

En somme, le mode « actif » s’intéresse surtout sur la composition de chansons et l’exécution des battements rythmiques.

La musicothérapie réceptive

La méthode réceptive quant à elle se spécialise dans l’écoute de la musique pour susciter et découvrir chez le patient des émotions précises. Hormis ce but principal, elle constitue un bon stimulus pour l’énergie créative et la concentration. Dans cette optique, Guided Imagery with Music ou GIM de H. Bonny figure parmi les approches les plus plébiscitées par les praticiens. La musique conduit le sujet vers la rêverie et cela permet d’explorer sa psyché.

L’approche millénaire de la thérapie par le son

Parmi toutes les formes que prend la musicothérapie, on retrouve la thérapie par le son, aussi nommée sonologie ou sonothérapie. Il s’agit d’une technique ancienne qui se base sur la résonance de l’onde acoustique sur le physique et les émotions. En effet, la vibration du son participerait au relâchement total de l’enveloppe corporelle et de l’esprit, comme peut le procurer un massage.

Dans ce contexte, le musicothérapeute, nommé ici le sonothérapeutefait appel à différents sons. À savoir :

  • les musiques relaxantes ;
  • le son des bols tibétains ;
  • le chant des mantras ;
  • les bruits de la nature (pluie, voix d’animaux, etc.).

La musicothérapie, incomplète sans le musicothérapeute, chef d’orchestre des sons guérisseurs

Comme tout traitement, la mélothérapie se pratique avec un guide. De fait, si vous souhaitez tirer profit de cette discipline, la présence d’un musicothérapeute devient indispensable. C’est un professionnel qui a étudié les bienfaits de la musique et qui accompagne des personnes pour les initier à la cure par la musique. En fonction des demandes, il effectue des séances en groupe et des sessions individuelles.

À titre d’exemple un mélothérapeute qui guide des femmes sans domicile à l’expression de soi. Le rôle de la musicothérapie et du praticien consiste ici à les amener à la prise de parole. De fait, comme elles disposent de peu d’occasion pour parler durant la journée, ils leur donnent le temps et le moyen de le faire. Et ce, à travers les instruments de musiques et les chansons. Plus précisément, le spécialiste les aide à retrouver un sentiment de cohésion et à reprendre contact avec elles-mêmes.

Bien sûr, la méthode varie d’un musicothérapeute à un autre. Certains privilégieront l’usage des percussions tandis que d’autres préféreront se centrer sur le chant. Au fond, il y a autant de styles de musicothérapie qu’il y a de professionnels. Cela s’explique par le pouvoir diversifié du son. Il peut ainsi accompagner tout type de personnes, à tout moment de leur vie.

Découvrir le yoga du son, une technique apaisante

Le yoga du son existe et se positionne au même rang que les autres sortes de méditation. C’est une pratique ancienne qui se sert des bienfaits du son pour relâcher complètement les tensions du corps. Non seulement elle intègre les mouvements typiques du yoga, mais entre autres, elle utilise le son pour apaiser profondément le corps et le mental. D’où elle fait partie de la musicothérapie.

Si vous avez déjà suivi un cours de yoga, vous avez certainement constaté qu’il se termine souvent par le son « Om », chanté en groupe. La mélodie de ce mantra possède des répercussions sur l’énergie présente dans la pièce. En d’autres termes, sa vibration créée des effets sur notre corps.

Cette façon d’utiliser les sons, à travers la résonance sur le corps, active la libération des blocages installés dans certaines parties du corps. Plus encore, cela participe à la récupération et l’amélioration de la mobilité de certaines zones inaccessibles par le simple mouvement.

Ainsi, le yoga en musicothérapie ou le yoga du son va progressivement nous donner la liberté de « vibrer ». En d’autres termes, l’utilisation des vibrations nous aligne à notre « propre voix ». On dit même que cette pratique arriverait à nous mener à l’éveil spirituel. Afin d’en savoir plus sur ces bienfaits, je vous invite à découvrir une séance de yoga du son, disponible sur YouTube.

Au-delà du cosmos avec le chant harmonique

Dans un domaine pas si éloigné, on retrouve les chants asiatiques anciens. Le chant harmonique, qui est une autre forme de musicothérapie signifie une pratique spirituelle qui possède de nombreux bénéfices. Et ce, aussi bien sur les personnes qui le chantent que celles qui l’écoute. Également appelé chant tibétain ou mongol, il réside dans un chant avec un son double : un son grave, appelé bourdon, et un son plus aigu qui entre en résonance.

Grâce à son côté sacré, on dit souvent que cette technique de chant permettrait de parvenir à l’illumination. À l’origine, cette discipline vocale aidait les chamans à communiquer avec les esprits ou avec la nature.

En revanche, pour le commun des mortels, le chant harmonique (musicothérapie en Asie) amène simplement à ressentir un profond bien-être. De par la résonance qui s’établit entre les deux hémisphères du cerveau, elle nous plonge dans un état méditatif. Un aspect qui s’avère bien utile dans notre quotidien mouvementé.

Pourquoi est-ce que le son nous procure du bien ?

Au vu des différentes façons de soigner par la musique, la question fatidique se pose : comment un tel domaine est-il né ? En fait, l’époque de Pythagore marque son existence dans la mesure où l’on commençait à mesurer le pouvoir du son (alias la musicothérapie) sur l’univers. Il n’y a rien de spirituel de la part de ce scientifique renommé. Pythagore croyait simplement que les nombres renfermaient un son et que le son composait notre monde. Plus tard, les astrophysiciens révélaient, eux aussi, qu’il y avait du son dans tout l’univers. Pareillement, ils affirmaient que celui-ci agissait sur le monde.

En conséquence, le son détiendrait une influence sur nous. Cette connexion explique le pouvoir positif de la musique sur la vie. Tout comme des sons nous énervent, en mélothérapie, on assure qu’il existe des sons qui nous réparent.

Que vous apporte concrètement la musicothérapie ?

le lâcher-prise

Composer de la musique, se laisser bercer par un chant harmonique, improviser sur une chanson et ainsi parvenir à un apaisement, voilà tout l’intérêt du traitement par la musique ! Ce domaine ne favorise pas seulement le lâcher-prise comme le ferait une activité physique. Au-delà de cet aspect, il aspire à apporter un vrai relâchement des tensions. Sans oublier une libération émotionnelle et le déblocage de certaines blessures.

D’ailleurs la thérapie par le son, une occasion pour prendre du temps pour soi, s’adresse à tous. Cela s’explique par les multiples bienfaits qu’elle procure à chaque âge.

Bienfaits de la musicothérapie : l’amélioration des fonctions cognitives

Aussi bien pour les enfants que les adultes, le traitement par la musique renforcerait les facultés psychiques. Pour les petits, il développe l’attention et la concentration. Tandis que chez les personnes âgées, il favoriserait une bonne mémoire. Effectivement, écouter de la musique activerait la production de dopamine. Cette hormone responsable du plaisir, de la motivation et de la cognition.

Une meilleure humeur

Anxiété et dépression… il semblerait que la mélothérapie participerait à l’atténuation de ces maux du 21e siècle. En effet, la musique influence les zones du cerveau qui contrôlent les émotions. L’efficacité de la musicothérapie a d’ailleurs été démontrée grâce à une étude réalisée en 2009 auprès des personnes atteintes d’Alzeihmer. Notamment, il s’agissait de patients habitants la ville de Montpellier. Pendant dix semaines, ils ont suivi une séance hebdomadaire de mélothérapie. Le résultat affirme bien que le taux d’angoisse eT d’agressivité des malades diminuait de manière significative.

Comme quoi cette médecine non conventionnelle permet de rester de bonne humeur, de se reconnecter à son corps et de se concentrer sur le moment présent. Un peu comme lors d’un massage ou d’une session spa, la musique en fond sonore apaise.

Bienfaits de la musicothérapie : un sommeil de qualité

Le traitement par l’art musical accélèrerait l’endormissement. Effectivement, l’écoute d’un instrument ou d’une musique douce diminuerait les réveils nocturnes et augmenterait la qualité du sommeil. Notons toutefois qu’aucune étude concrète ne le prouve.

Par contre, il s’agit d’en faire l’expérience pour constater les bienfaits. Bien évidemment, cette science ne prétend pas remplacer un avis médical. Surtout pour ceux qui souffrent de troubles du sommeil. Il accompagne tout simplement les soins pour optimiser leur efficacité. D’autant plus qu’une bonne nuit de sommeil dépend en grande partie de votre rituel du coucher.

Application de la musicothérapie : le déroulement d’une séance

Une séance de mélothérapie dure en moyenne aux environs de 45 minutes pour les sessions individuelles et à peu près une heure et demie en groupe. Dans l’un ou dans l’autre cas, la consultation se divise toujours en quatre phases distinctes.

  • L’observation, comme son nom l’indique consiste à analyser le problème du patient. C’est-à-dire à examiner l’état psychique et physique de ce dernier.
  • Le choix de la méthode adéquate.
  • Le traitement par la musique.
  • Le bilan sur la séance qui va servir de référence pour les sessions à venir. Dans le cadre de la musicothérapie, c’est effectivement nécessaire pour constater l’évolution du sujet.

Et vous, vous y croyez ? Avez-vous déjà testé cette technique ? Partagez-nous vos avis sur le sujet et n’hésitez pas à relayer l’information pour les autres.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

2 Commentaires

  1. jean-louis

    Le sujet m’intéresse beaucoup parce que connaître la musique sans rien savoir de la façon dont fonctionne un auditeur, c’est être unijambiste.
    D’après ce que j’ai lu, la musicothérapie reste empirique. On peut avoir acquis des connaissances sur les effets de tel son ou de telle musique, mais on ne sait pas trop comment, pourquoi cela agit, c’est à dire le lien musique/organisme.
    Peut-être faudrait-il entamer une large étude passant par la place de la musique chez les peuples primitifs, par un examen plus poussé de l’observation de l’organisme en rapport avec les différents aspects de la musique.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire et ravi que l’article vous plaise

      C’est une excellente idée. Les peuples primitifs ont en effet une conscience de leur corps plus importante que nous

      A très vite sur Penser et Agir
      Mathieu

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :