Yoga nidra : une pratique ancestrale qui va changer votre vie


Encore mal connu dans l’Hexagone, le yoga nidra parfois appelé « yoga du sommeil » ou « yoga pour dormir » est une technique de visualisation en relaxation profonde développée et adaptée par Swami Satyananda. Son objectif : permettre aux pratiquants de se plonger dans un état de sommeil profond tout en restant conscient. Ceci afin d’ouvrir la porte à l’expérimentation consciente de l’inconscient pour accéder à une meilleure conscience de soi et de se libérer des émotions négatives ainsi que des tensions psychiques profondes. Et cela sans avoir à mettre en place des enchaînements d’asanas complexes.

Retour sur l’histoire du yoga nidra

Selon l’histoire, Sivananda Swami alors qu’il était encore jeune disciple à Rishikesh en Inde s’était endormi pendant que les yogis à proximité de lui récitaient des bijas mantras qu’il ne connaissait pas.Toutefois, bien qu’il s’était endormi profondément, en se réveillant et en entendant à nouveau ces mantras, il semblait les connaître. Il s’est alors rendu compte que la conscience pouvait rester présente même dans un état de sommeil très profond. De ce constat, Sivananda Swami développe une méthode systématique qui permet à la conscience de s’infiltrer dans cette zone obscure, opaque et inerte qu’est le sommeil pour se préparer à méditation dans la recherche de l’éveil spirituelle.

Mais surtout, permettre à long terme au pratiquant d’agir volontairement sur son inconscient en utilisant un « sankalpa ». Il s’agit d’une réalisation pour soi-même, une résolution personnelle représentée par une phrase courte, à l’affirmative et au présent. De là est née le yoga nidra qui signifie en sanskrit le sommeil yogique. Il commence à enseigner sa technique dès 1962. Puis, sort les premières éditions de la Bihar School of Yoga en 1976.

Évidemment, il faut comprendre que Swami Satyananda n’est pas à proprement parler le créateur de cette discipline datant de plusieurs millénaires. Il est celui qui l’a importé en Occident. Effectivement, les techniques employés dans le yoga nidra sont issus du tantrisme. D’ailleurs, le yoga nidra s’inspire en grande partie de la tradition du Cachemire, du Shivaisme et du Vedanta qui proposent de nombreuses techniques méditatives pour pratiquer tout en dormant. Néanmoins, conscient de la complexité du yoga tantrique, il l’adapta pour le rendre plus simple et accessible tout en faisant en sorte de conserver leur puissance pour se libérer des émotions négatives, des souffrances et accéder à une meilleure connaissance de soi.

Les bienfaits du yoga nidra

Les pratiquants du yoga nidra s’accordent à dire que cette discipline présente de nombreux avantages. Et cela autant sur la santé physique que sur le bien-être mental. Parmi ces nombreuses vertus en voici quelques-unes :

Améliorer le sommeil

Bien qu’à ses débuts le yoga nidra n’avait rien à voir avec une pratique visant à favoriser l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil, de nombreuses études confirment aujourd’hui les effets bénéfiques de cette discipline sur le sommeil. En effet, il aide le pratiquant à accéder à une relaxation profonde et à relâcher efficacement toutes les tensions musculaires. Ainsi, il permet de se détendre plus facilement au moment du coucher et amène alors,à mieux dormir.

C’est d’ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles ont l’appelle également « le yoga pour dormir ». Par ailleurs, il faut savoir qu’une 30 minutes de yoga nidra correspond à 4 cycles de sommeil réparateur. Autrement dit d’un cycle de sommeil de deux heures. Il s’agit donc d’une technique extrêmement efficace pour récupérer d’un manque de sommeil.

Une bonne gestion du stress

En permettant au pratiquant d’accéder à une relaxation profonde aussi bien sur le physique, mentale, émotionnelle que spirituelle, le yoga nidra aide également à évacuer le stress et l’anxiété. Il s’agit également d’un excellent allié pour parvenir à prendre du recul sur certaines situations.

De plus, en stimulant l’hippocampe et le cortex frontal du cerveau, il permet de modérer les dysfonctionnements de l’amygdale responsables des pensées parasites ou négatives. Par ailleurs, grâce aux exercices de méditation le yoga nidra aide à se recentrer sur soi et à calmer le mental afin de se libérer des émotions négatives et facilite le remplacement des pensées négatives par des positives.

Épanouissement personnel

Au-delà d’être un yoga pour dormir, le yoga nidra est également un excellent outil de développement personnel. De fait, il s’agit avant tout à l’instar des autres disciplines d’un voyage intérieur. Celui-ci a ainsi pour viser de mener le pratiquant à la découverte de toutes ses potentialités et à sa véritable nature. Ainsi, il a pour objectif de conduire le pratiquant au dépassement de ses limites et in fine d’accéder à une meilleure connaissance de soi. Des composantes essentielles pour s’épanouir sur le plan personnel et spirituel.

Par ailleurs, il faut savoir que le yoga nidra peut également avoir des effets bénéfiques sur les patients souffrant de problèmes chroniques. En effet, de récentes recherches scientifiques des médecins du centre médical Davis Sacralento-Université de Californie (USA) ont démontré que la thérapie par la relaxation du yoga nidra permettait de :

  • Modérer la douleur en dehors du champ de conscience
  • Soulager les sentiments de désespoir et de dépression liée à la maladie
  • Diminuer les besoins en médicaments palliatifs (drogues, hypnotiques et sédatifs)

Le yoga nidra en pratique

Concrètement, le yoga nidra se pratique en position allongée sur le sol en posture de Savasana. Cette position consiste à :

  • S’allonger sur le dos
  • Les pieds écartés en position de détente
  • Les pointes des pieds légèrement tournées vers l’extérieur
  • Le cou bien droit en alignement de la colonne vertébrale
  • Les bras le long du corps
  • Les paumes des mains tournées vers le haut

En principe, le yoga nidra se déroule de la manière suivante :

  • Une fois bien installée le pratiquant commence par la prise de son corps dans sa globalité. Ceci afin d’accéder à une détente générale
  • Une fois fait, il répète plusieurs fois son sankalpa. Rappelons-le, il s’agit d’une résolution personnelle, un souhait ou un but à atteindre
  • Ensuite, il procède à la rotation de la conscience. Celui-ci consiste à associer la sensation de chaque partie du corps à une image mentale
  • Dans le même temps, le pratiquant fait un travail du souffle pour entrer progressivement dans un état proche du sommeil. Et ce, sans pour autant dormir
0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment