devenir chaman
4
180
4
180

Devenir chaman : est-ce à la portée de tout le monde ?

Accueil > Spiritualité > Devenir chaman : est-ce à la portée de tout le monde ?

Devenir chaman est une quête difficile, mais chacun d’entre nous a le potentiel pour réveiller le chaman en lui. Toutefois, il est important d’éclaircir ce point : le chamanisme n’est pas une religion. En revanche, il s’agit bel et bien d’une pratique religieuse dans le sens où le rituel chamanique inclut la mise en relation avec l’au-delà et le monde immatériel des esprits. Les chamans sont très intensément liés à la terre et à la création en général. Chacun d’entre eux est unique. Le chaman d’autrefois était l’homme ou la femme qui vivait à la limite du village, à l’écart. Devenir chaman incluait généralement être évincé par les communautés que l’on servait… Jusqu’à ce qu’elles eussent besoin de vos capacités. Et c’est probablement toujours le cas. Certaines choses ne changent jamais.

Toutefois, cela ne peut empêcher certains individus à répondre positivement à l’« appel de l’invisible ». Mais alors, beaucoup se posent plusieurs questions. Que signifie réellement être un chaman ? Comment savoir si nous sommes aptes à en devenir un ? Et que doit-on faire pour mener à bien ce voyage ? Si vous vous retrouvez dans cette situation, voici une vue d’ensemble.

Devenir chaman : qu’est-ce que cela signifie ?

Le chamanisme est avant tout un voyage perpétuel. Lorsque vous l’entreprenez, il n’y a pas de fin. Il s’invente, se réinvente et évolue constamment. C’est une pratique, une manière de vivre auxquelles on s’adapte afin d’apprendre à mieux communiquer avec son environnement.

La définition du chaman en quelques lignes

Le chaman ou « sorcier » est celui qui circule entre deux différents mondes : le visible et l’invisible. De cette manière, il est le lien entre le monde où nous vivons et « l’au-delà », celui des esprits. En effet, car pour devenir chaman, vous devez comprendre un autre principe important du chamanisme. Et c’est l’existence d’un esprit, d’une essence en tout ce qui nous entoure. Qu’il s’agisse de nous les Hommes, des animaux, des plantes, des éléments… Tout est lié à travers ce que l’on appelle la toile de l’Esprit.

Dans les anciennes tribus, le chaman occupait évidemment d’autres rôles. En plus d’être l’outil pour communiquer avec les esprits, il était également le sage et le soigneur. Malgré tout, cela ne changeait pas le fait qu’il vivait reclus de sa communauté.

Que penser du chamanisme urbain ?

De nos jours, le fait de devenir chaman a-t-il la même signification qu’il y a quelques millénaires ? L’évolution a-t-elle eu raison de sa véritable essence ? Il est vrai que l’image d’un chaman dans les villes pourrait sembler contrastante. Mais la réponse est non.

En fait, cette pratique suscite l’intérêt d’un grand nombre de gens et se répand encore plus ces dernières années. Avec notre rythme de vie effréné, retrouver une connexion harmonieuse avec la nature est ce dont nous avons le plus besoin. Nous avons tout intérêt à découvrir développement personnel, spiritualité et respect de la nature. Vivre dans un monde moderne n’empêche pas de devenir chaman.

Pourquoi voudrait-on être chaman ?

Avant d’apprendre à être un chaman, il est primordial de s’interroger sur la raison. En effet, il est essentiel de prendre conscience de ce que cela implique. Pourquoi ? Parce que beaucoup de vos proches commenceront sans doute à vous éviter, parce que vous leur ferez peur. Il n’est pas impossible que votre entourage vous traite comme un médium de boutique ésotérique. De même, l’apparition de visions que vous ne pourrez pas contrôler entraînera peut-être une dépression. Votre conscience commencera à se développer, mais rien ne vous garantit que vous y trouverez du réconfort. Devenir chaman vous fait courir le risque de sombrer si vous ne faites pas attention. Vous devez être préparé à tout cela.

voyage perpétuel

Le chamanisme et le développement personnel

Malgré tout, le chamanisme peut être une sacrée expérience de vie. Vous allez découvrir énormément de choses sur vous-même, comme votre animal totem. Mais aussi, vous en apprendrez plus sur votre environnement. Vous serez en mesure de prendre des décisions conscientes et raisonnables. De même, vous ne permettrez plus jamais aux autres de dicter vos actions.

C’est assez paradoxal, mais vous serez à la fois ignorant et étonnamment sage. En vous décidant à devenir chaman, vous mettrez à l’envers tout ce que vous avez appris sur vous-même et sur le monde. Parfois, ce sera exaltant. Mais, peu importe à quel point vous êtes fort et averti, ancré et heureux, vous trouverez l’espace au fond de vous-même qui contient le doute, la terreur et la résistance. Ou plutôt, l’Ayahuasca le trouvera pour vous. Cela fait partie de son engagement envers vous.

Le chaman : un guide spirituel pour les vivants

Le devoir du chaman ne s’arrête pas à lui-même. Il doit également servir de guide pour les autres. Voilà ce qu’implique également de devenir chaman. C’est pour cela que cette obscurité que vous allez découvrir doit être traitée pour ne pas la propager. Vous aurez besoin d’avoir un taux vibratoire élevé.

Durant le rituel chamanique, vous communiquerez avec des esprits d’un autre monde. Et pour cause, souvenez-vous que le chamanisme implique de croire que tout a un esprit. Si vous savez comment communiquer avec eux, vous pouvez apporter des messages pour aider une personne qui en a besoin à guérir. Il s’agit de voir la vie dans chaque chose. C’est notamment ce que l’on vous enseignera au cours d’un stage chamanisme.

Alors, n’importe qui peut-il devenir chaman ?

Chacun d’entre nous a un chaman en lui et nous avons la possibilité de le déceler, de le faire sortir. La bonne nouvelle, c’est que cela peut s’enseigner, comme il est possible de le faire pour maîtriser n’importe quel autre domaine. C’est d’ailleurs l’objet d’un stage chamanisme : apprendre — pratiquer — s’entraîner.

Néanmoins, certaines personnes sont plus à même d’adopter cette voie, d’autres moins. Cela dépend de notre volonté et de notre ouverture d’esprit. Et une fois lancées, les évolutions qui en découlent sont des plus incroyables : l’intuition, la sensibilité, la stabilité…

Cependant, vous ne pouvez devenir chaman ou femme chamane que si les esprits choisissent de travailler avec vous. Et le fait est que vous n’avez pas le pouvoir de les forcer. Ainsi, il ne s’agit pas là d’une décision qui dépend entièrement de vous-même. Vous pouvez choisir de vous lancer sur cette route, de suivre le programme jusqu’à la fin, de vous y dévouer comme jamais… Cela ne garantira malheureusement pas que vous allez le devenir. Les esprits sont ceux qui font la guérison et ils ont des exigences et des demandes très spécifiques.

En revanche, tout le monde peut bénéficier d’un rituel chamanique. Devenir chaman et vivre cette expérience ne sont pas interdépendants. L’univers de l’au-delà est prêt à travailler avec vous pour partager votre vision à un niveau personnel. Ils se mettent à votre disposition pour vous aider à fournir des perspectives, des conseils et une certaine énergie de guérison. Vous êtes attiré par une voie chamanique parce que vous aimeriez avoir cette connexion dans votre vie ? Rien ne doit vous empêcher à suivre cette « impulsion » que vous ressentez. Vous pouvez utiliser les outils chamaniques pour soutenir votre développement spirituel individuel.

Devenir chaman avec la médecine actuelle

La médecine et le chamanisme font-ils bon ménage ? Comme je l’ai dit, nous pouvons tous envisager de nous lancer dans le chamanisme. Par ailleurs, il est bel et bien possible d’allier la médecine moderne et la médecine traditionnelle utilisée dans le chamanisme. C’est d’ailleurs ce qu’a fait le centre de médecine complémentaire de Pittsburgh et d’autres hôpitaux américains. Leur but étant d’associer toutes les techniques possibles pour accompagner les patients dans leur guérison. Ceci, à la fois sur le plan physique et leur état psychologique.

Petit guide d’initiation au chamanisme

Avez-vous pris la décision de devenir chaman ? Vous voulez en apprendre plus sur cette médecine du corps et de l’âme ? Vous pouvez désormais commencer par faire vos premiers pas, vous allez apprendre à communiquer avec la nature et à l’écouter. Mais avant de pouvoir pénétrer dans le monde des esprits et entrer en contact avec eux, il y a énormément de choses à savoir. Si vous vous sentez prêts, voici quelques conseils qui vous aideront à commencer votre voyage.

Faire la différence entre appel et égo

De nos jours, de plus en plus d’âmes s’élèvent vers une vocation ou un désir égocentrique de devenir chaman.

  • Comment peut-on faire la différence ?
  • Demandez aux plantes.
  • Si ça doit être le cas, un professeur apparaîtra.
  • C’est aussi simple que cela.

Toutefois, c’est ici que les choses deviennent risquées. Souvenez-vous que l’Ayahuasca (et toutes les plantes sacrées) est enracinée dans le Maintenant, et non dans une vision future que vous pourriez avoir. En réalité, la plupart des personnes appelées à diriger des cérémonies n’y arriveront pas. Non pas parce qu’ils sont juste des crétins, mais parce que ce chemin exige un niveau de dévouement, de discipline et de force mentale que la plupart d’entre nous n’ont pas.

guide spirituel

Devenir chaman en écoutant l’appel de la nature

La nature appelle beaucoup d’entre nous, car nous sommes censés plonger dans ce voyage et essayer. Nous devons laisser ce processus nous faire évoluer alchimiquement pendant que nous sommes à notre tour au service de la planète. Il s’agit d’un rappel amical que nos vies sont faites de voyages, jamais de destinations.

Rester humble en toute circonstance

Vous voulez savoir si quelqu’un qui étudie le processus se dirige vers un échec inévitable ? Il suffit de surveiller son obsession d’être une image plutôt que d’avoir la capacité de faire un travail réel. Devenir chaman signifie aussi rester dans l’humilité. On doit se focaliser sur le voyage et non de quoi on a l’air aux yeux des autres. De même, surveillez la tendance à s’attribuer le mérite des guérisons. Un apprenti chaman qui se vante constamment de ses prouesses perd sa véritable vocation.

Faire appel aux ressources inconscientes

Les pratiques du chamanisme consistent à modifier votre état de conscience. C’est uniquement de cette manière que vous pouvez communiquer avec le monde des esprits et le lier à celui des vivants. Pour pouvoir obtenir les pouvoirs de guérison et la sagesse, pour pouvoir devenir chaman, vous devrez commencer par entrer en transe. Pour cela, vous devrez passer par certains rituels. Cela peut être de la musique (ex. : bruits sourds de tambours), de la danse, la consommation de plantes psychotropes… Bref, vous avez besoin de recourir à vos ressources inconscientes pour pouvoir bénéficier de l’aide des esprits.

Lire des livres concernant le chamanisme

De nos jours, il y a de plus en plus de personnes qui enseignent le chamanisme. Vous pouvez également lire des ouvrages qui en parlent afin d’en savoir plus. Ils vous aident à mieux comprendre le concept profond de cette pratique.

Devenir chaman : chercher enfin un enseignant

Après l’éveil spirituel, trouver un mentor est le moyen le plus direct pour devenir un vrai chaman. Trouver le « bon » peut s’avérer un peu plus difficile. On ne devient pas chaman dans un stage chamanisme de fin de semaine ni par l’exploration des plantes médicinales. Le chemin est ardu, les efforts héroïques exigent que vous prouviez votre dévouement. Historiquement, les apprentis chamans sont testés pour leur ténacité et leur abnégation sur de longues périodes. Ce n’est pas un parcours pour les faibles de cœur ni pour ceux qui cherchent la gloire. Choisir de devenir chaman est une voie de dévotion sincère, qui exige un engagement total et de nombreuses divergences par rapport au statu quo.

Voyager dans des paysages éloignés pour apprendre dans des milieux indigènes est le cours le plus fréquent. Il assure une orientation, une protection et des initiations appropriées, qui affineraient vos capacités innées. Vous pouvez trouver des professeurs réputés en ligne, par référence ou même dans vos rêves. Suivre votre propre intuition pour trouver l’enseignant qui correspond à votre sincérité et qui est disposé à vous avoir comme apprenti est le chemin le plus exalté.

Afin de devenir chaman, le discernement est nécessaire, car tous ceux qui s’y aventurent n’ont pas la même intégrité. Les vrais détiennent le pouvoir. Ils partagent leur sagesse volontiers, sans jalousie ni hésitation. Trouver ce calibre de professeur est le plus grand effort requis pour devenir un chaman ou femme chamane.

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez des remarques ou des explications à ajouter, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

4 Commentaires

  1. delisca

    Très bonne article bien claire et conçu.
    Mais je voudrais ajouter ce paragraphe qui me semble tout aussi important que les premiers
    Sachez ces choses avant de vous engager sur le chemin
    Aimes-tu l’obscurité ? Comme si tu l’aimais vraiment ?

    Sinon, fuyez. Fuyez loin, très loin.

    Devenir chaman implique d’aller dans les ténèbres, et on ne dirait pas qu’on s’y attend.
    En vous consacrant à cette voie, vous mettrez à l’envers tout ce que vous avez appris sur vous-même et sur le monde. Parfois, ce sera exaltant. Mais peu importe à quel point vous êtes fort et sage, ancré et heureux, vous trouverez l’espace au fond de vous-même qui contient le contenant du doute, de la terreur et de la résistance. Ou plutôt, l’Ayahuasca le trouvera. Cela fait partie de son engagement envers vous ; cette obscurité doit être traitée ou vous la transmettrez à d’autres sans le savoir.

    Et c’est un processus presque continu. Au moment où vous pensez que vous avez le côté obscur sous la main, il viendra et vous anéantira à nouveau.

    Si vous ne vous occupez pas de votre ombre, vous serez soit un facilitateur inefficace, soit un ego délirant, soit un fouillis d’émotions refoulées. Probablement tout cela.

    Vous ne pouvez pas travailler avec ces énergies et ne pas avoir un foyer dans l’obscurité. Si vous pouvez vous lier d’amitié avec cet espace et travailler avec lui, alors tout est possible. Cela doit être une vérité dans chaque cellule de votre être, pas seulement quelque chose que vous épousez intellectuellement. Nous pouvons tous dire du bout des lèvres combien les ténèbres sont belles. Mais visitez votre version légitime de l’enfer et dites-moi à quel point c’était génial.

    Sérieusement, je n’insisterai jamais assez sur ce point. Sois prêt à te fondre intimement dans ton ombre.

    Autant que nous disions tous que nous pouvons gérer ça, que nous VEULONS gérer ça, nous ne pouvons pas savoir ce que nous demandons avant d’y être. Cela se manifeste différemment pour chacun d’entre nous ; cela fait partie du glorieux mystère.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Delisca,

      Tes conseils précis sont nécessaires pour tous les lecteurs et lectrices de cet article.

      Merci !

      Mathieu.

      Réponse
  2. Yoann Lucas

    Bonjour c’est conseil sont très intéressants ,pour ma part je pense que l’on ne choisit pas d’être chaman c’est un appel de l’âme et de nos guides.il y a très peu de vrai chamane et la plupart des gens ne se rendent pas compte de toute les responsabilités qui vont avec cette fonction et bien-sûr de tout le parcourt qui est nécessaire .malheureusement ce therme est souvent mal utilisé et cela ressemble plus à de l’ego qu’a autre choses mais c’est le chemin de l’humanité.il y une grosse différence entre moi je et je suis qui est libéré de tout sentiment lié à l’égo.Je suis c’est l’unité la conscience que je fais partie du Grand tout et donc que ma personnalité n’a aucune importance et que je n’ai besoin d’aucun titre (chamane ,prêtresse etc)
    merci encore pour ces belles informations.awen.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Yoann,

      Merci pour ces précisions. Ravi que l’article te plaise.

      A très vite sur Penser et Agir,
      Mathieu.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...