Développement personnel

La manipulation positive existe-t-elle réellement dans le quotidien ?

De manière générale, quasiment aucun être humain sur terre n’aime être manipulé. Que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel. Il s’agit effectivement de quelque chose que la majorité d’entre nous associe à des connotations négatives. Lorsqu’on évoque la notion de technique de manipulation ou souhaite reconnaître un manipulateur, l’image qui nous vient d’abord en tête est celle d’un individu qui essaie de profiter de nos faiblesses pour nous amener à faire quelque chose dont nous ne voulons pas forcément. Mais avez-vous déjà pensé au potentiel de manipulation pour un induire un changement constructif ? C’est d’ailleurs ce que l’on entend par manipulation positive.

La notion de manipulation positive

Que vous le constatiez ou non, la manipulation fait déjà partie intégrante de notre quotidien. En fait, nous sommes tous en quelque sorte des manipulateurs. C’est par exemple le cas d’un parent qui influence son enfant pour l’amener à obéir. Il en est de même pour un manager qui met tout en œuvre pour satisfaire les besoins de ses employés pour que ces derniers deviennent plus productifs. Ou encore un politicien qui fait appel à l’émotionnel pour convaincre le public. Même la tenue que vous choisissez de porter manipule déjà d’une certaine façon l’opinion qu’ont les personnes que vous côtoyez à votre sujet.

Bref, il est quasiment impossible de trouver quelqu’un qui n’a jamais usé d’une quelconque technique de manipulation pour faire impression sur un individu de son entourage — de quelque manière que ce soit. Mais quand est-ce qu’on peut affirmer qu’il s’agit d’une manipulation positive plus concrètement ? Après tout, ce terme n’annonce souvent rien de bon. En règle générale, ce mot s’utilise pour décrire une conduite contraire à l’éthique. Cette notion renvoie presque toujours à un schéma de pervers narcissique qui agit de façon insidieuse pour influencer à sa guise son interlocuteur. D’autant que reconnaître un manipulateur n’est pas si facile que ça en a l’air.

Toutefois

Peu d’entre nous prennent conscience que la manipulation positive existe réellement. Si l’on regarde de plus près la définition qui lui est donnée, elle fait référence à une situation « où l’intention du manipulateur est toujours bonne, utile ou agréable pour celui qui en fait l’objet ». Il s’agit d’un moyen utilisé afin de convertir une énergie négative en quelque chose de positif. C’est « une manipulation ou une opération habile, une gestion ou un contrôle astucieux ». Elle est d’ailleurs utilisée par plusieurs organisations à but non lucratif et des entreprises éthiques pour nous persuader d’agir dans l’intérêt de tous, d’aider les autres dans le besoin ou de promouvoir un changement concret.

Mais comment vous assurer que vous recourez bien à la manipulation positive ?

En réalité, la manipulation positive est un phénomène assez courant. La majorité d’entre nous n’y prête tout simplement pas attention. Toute technique de manipulation implique d’ailleurs une notion de contrôle sur l’interlocuteur ou la situation. Et c’est justement l’utilisation de ce contrôle ou de cette influence qui définira si votre recours est positif ou négatif. Pour faire plus simple, vous devez réfléchir à votre acte. Faites-vous appel à la manipulation pour renfoncer votre pouvoir de persuasion ou plutôt par principe de coercition ?

Le premier vous permettra d’amener un changement opportun, tandis que le second contraindra l’autre personne à se soumettre à vos désirs purement égoïstes. Il est important de comprendre la différence entre les deux, en particulier pour les managers d’équipe. Il est essentiel de prendre conscience de la limite à ne pas franchir. Toute stratégie pour encourager ou motiver le personnel peut par exemple être considérée comme une manipulation positive. Mais employer des moyens de coercition est juste inacceptable sur le lieu de travail. Dans certains cas, cela peut même être décrit comme une forme d’intimidation ou de harcèlement.

Une autre manière de distinguer la manipulation positive est d’identifier dans vos agissements les signes qui pourraient vous aider à reconnaître un manipulateur. Vous n’avez ensuite qu’à vous assurer que vous ne présentez pas les mêmes traits de caractère. Certes, la nature égoïste de ces personnes narcissiques passe souvent inaperçue jusqu’à ce que vous deveniez trop impliqué dans leur vie pour simplement couper les ponts. Néanmoins, ils sont généralement de fins calculateurs. La violence verbale et parfois physique fait partie de leurs armes de destruction. Les crises de colère, les mensonges à répétition, la victimisation pour vous faire culpabiliser, le chantage affectif… les comportements manipulateurs peuvent être aussi nombreux que divers.

Alors, comment utiliser la manipulation positive à bon escient ?

Les manipulations mentales les plus puissantes profitent d’une condition appelée dissonance cognitive. Ce qui rend très difficile pour la plupart d’entre nous d’identifier cette technique. Lorsqu’elles s’emploient « correctement », les manipulés devient tellement obsédés qu’ils ne sont pas conscients de la situation. Ces personnes multiplient ensuite les actions déraisonnables et les déclarations irrationnelles concernant tout ce qui est en conflit apparent avec l’influence qu’elles ont subie. Avec la manipulation positive, nous n’aurons pas nécessairement besoin d’une stratégie si fine. Nous avons d’ailleurs déjà traité quelques techniques de manipulation qui pourraient vous servir. À condition toutefois de l’utiliser pour induire un changement positif. C’est notamment le cas pour :

Quelques stratégies supplémentaires qui pourraient vous aider

En plus de cela, vous pouvez également faire appel à la traditionnelle flatterie ainsi que les démonstrations d’amour. En complimentant votre interlocuteur, vous le faites se sentir bien dans sa peau. Il se sentira encore mieux s’il faisait une certaine chose pour vous. « C’est bien, mais je sais que tu es capable de faire beaucoup mieux ; débrouillard comme tu es. » Il est également intéressant de proposer des petites contributions. Les gens seront plus enclins à être favorables. « Même un euro peut permettre à notre association de venir en aide aux enfants défavorisés de… ».

De même, vous pouvez leur rappeler qu’ils sont libres dans leur action. Cette notion est effectivement perçue comme une valeur indispensable et un droit auquel tous les êtres humains aspirent. « Ce serait certainement plus judicieux d’opter pour celle-ci, mais après tout, vous êtes libre de choisir ce qui vous plaît. » Pareillement, recourez à la reconnaissance pour que votre interlocuteur se sente comme s’il était vraiment spécial pour vous. Utiliser les prénoms de vos employés par exemple vous aidera à les valoriser. Bref, la manipulation positive peut s’effectuer de tant de manières différentes.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire