Ennéagramme type 7
0
5
0
5

Ennéagramme type 7 : qui sont en réalité les épicuriens ?

Accueil > Epanouissement personnel > Ennéagramme type 7 : qui sont en réalité les épicuriens ?

Afin de connaître les diverses personnalités qui sommeillent en chacun de nous, les psychologues ont conçu un modèle appelé ennéagramme. Ce modèle a permis de dégager 9 principales personnalités dominantes. Si certaines d’entre elles sont complémentaires, d’autres sont au contraire complètement contradictoires. Il est important de connaître à quelle personnalité vous correspondez afin de mieux comprendre comment les autres vous perçoivent ; mais également dans le but d’améliorer votre comportement. Parmi les 9 personnalités, il y en a une qui se distingue par son caractère dynamique, pétulant et extraverti. C’est l’ennéagramme type 7, décrit également comme étant l’enthousiaste ou l’épicurien. Les individus appartenant à cette catégorie se nomment les ennéatypes 7 ou les Sept.

Les principaux traits des ennéatypes 7

Dans la société, les Sept s’identifient facilement : ce sont ceux qui vivent à cent à l’heure. Ces individus ont toujours quelque chose à accomplir ou quelque part où aller. Ils sont en en quête de stimuli, hiver comme été. Ce sont ces caractéristiques qui leur ont valu le surnom d’« Enthousiastes ». Les Sept sont en effet dynamiques et plein d’entrain.

Les individus de l’ennéagramme type 7 sont également surnommés les « Épicuriens ». Pour ces personnes, « il en faut pour être heureux ». Ils aiment croquer la vie à pleines dents. L’absence des problèmes et des contraintes est pour les Sept une pure vision du bonheur.

Les ennéatypes 7 sont des personnes extraverties. Elles aiment explorer le monde et tester les nouveautés. Si vous souhaitez donc connaître de bons plans, pensez à demander les adresses à un Sept. Ce dernier a déjà probablement fait le tour de tous les bons restaurants, cinéma ou boutique du coin. Il a déjà aussi probablement visité plusieurs endroits à l’étranger.

L’ennéagramme type 7 : ses points forts

ses points forts

Les Sept répandent la joie et la bonne humeur partout où ils vont. Ils sont remplis de gaieté et d’allégresse ; et leur joie de vivre est souvent contagieuse. Ce sont des personnes très faciles à vivre, appréciatives et ouvertes d’esprit. Ces individus développent un optimisme puissant : ils voient donc toujours la moitié pleine du verre.

Les Sept sont des personnes passionnées et créatives. D’ailleurs, ils ont toujours les méninges en action, dans le but de développer leur créativité. Ils sont en perpétuelle quête de nouvelles expériences. L’ennéagramme type 7 est donc caractérisé par l’attraction pour la nouveauté. Cela explique pourquoi ils sont les premiers à l’affût des dernières actualités.

Les points faibles de l’ennéatype 7

Les Sept sont souvent atteints du syndrome de Peter Pan. Ils souhaitent garder à jamais leur âme d’enfant. Pourquoi ? Être adulte, c’est faire face aux problèmes de la vie et aux lourdes responsabilités. Or, les ennéatypes 7 appréhendent toutes les formes de contraintes. Cette vision des choses les rend facilement distraits et parfois irresponsables.

Un Sept se lasse facilement. De ce fait, la capacité de concentration minime est l’un des plus grands points faibles de l’ennéagramme type 7. En effet, lorsqu’il entreprend quelque chose, le Sept en arrive rarement à ses fins. Il préfère effectuer autre chose qui a capté son intérêt… Et le processus revient : il ne finira souvent pas le nouveau projet. À force de vite se lasser, l’ennéatype 7 entre alors dans un cercle vicieux et ses chances de réellement atteindre ses objectifs sont faibles.

La société reproche aussi souvent aux Sept d’être insensibles à leur anxiété et à leur souffrance. Effectivement, les ennéatypes 7 ne comprennent pas comment les autres font pour s’apitoyer autant sur leur propre sort lorsqu’ils rencontrent des problèmes. L’ennéagramme type 7 est également plaint pour sa loquacité mal placée, sa curiosité excessive, son hyperactivité et sa grande impatience.

Selon toutes ces descriptions :

Le Sept aime…

  • Les nouvelles expériences.
  • Les voyages et les explorations.
  • S’amuser avec ses amis.
  • Réaliser plusieurs projets.

Le Sept n’aime pas…

  • La monotonie et la routine.
  • Rester chez lui.
  • Les imprévus.
  • S’engager à long terme.

Certes, les Sept sont donc des individus optimistes et spontanés, mais ils restent avant tout des êtres humains. Sous leur attitude exultante se cachent parfois une solitude profonde, de l’anxiété et des insécurités qu’ils dévoilent rarement aux autres.

Les projections ou variantes de l’ennéagramme type 7

La variante d’un profil est l’autre profil qui surgit lorsque le sujet est confronté à un contexte de désintégration ou bien à une situation d’intégration. Les ennéatypes 7 se projettent en ennéagramme type 1 ou type 5 selon les circonstances.

Quand le Sept se transforme en Un

L’ennéagramme type 1 correspond au profil du perfectionniste. La projection du Sept vers le Un se passe lorsque ce premier est sous pression.

Les ennéatypes 7 ont un penchant pour la diversité : ils accumulent alors les activités. Cela peu devenir source de stress pour l’ennéagramme type 7, car à force de réaliser plusieurs projets à la fois, il n’arrive en fait à rien concrétiser. Il est donc frustré à cause de la déception.

C’est là qu’émerge le Un qui se cache dans le Sept. Ce dernier va devenir plus minutieux et rigoureux, dans l’unique but d’atteindre son objectif. Or, les Sept apprécient la spontanéité la liberté dans ce qu’ils entreprennent. Ce côté « plus organisé » qu’ils ont ainsi décidé d’adopter va devenir une source de stress ; et cela ne fera qu’accentuer leur côté irritable. Ils deviennent alors de vrais critiques, comme le Un de niveau moyen.

De l’ennéagramme type 7 vers l’ennéagramme type 5

L’ennéagramme type 5 correspond à la personnalité de l’observateur. Le Sept tend à devenir un Cinq lorsqu’il souhaite recharger ses batteries. Comment cela ? Les ennéatypes 7 sont ceux qui sont toujours là pour amuser les autres ; et à détendre l’atmosphère lorsqu’il y a une tension. Un jour ou l’autre, ils se lasseront de faire le clown et d’être là pour divertir et illuminer les journées des autres.

Dans un tel cas, le Sept se transforme en simple spectateur : il va alors devenir silencieux et observera uniquement de loin les autres s’amuser. Il peut même arriver que l’ennéagramme type 7 se coupe complètement du monde pour avoir la paix. Il se retirera loin des activités afin d’être seul et retrouver peu à peu son moral.

L’ennéagramme type 5 émerge aussi lorsque les Sept sont en route vers l’épanouissement. En effet, ces derniers sont conscients qu’ils n’arriveront à rien de bon en jonglant sans cesse entre leurs décisions, ce qui entraîne des projets inachevés. Cet aspect des choses les rend alors plus observateurs. Ils pèsent ainsi le pour et le contre de leurs actions afin d’en tirer les meilleurs profits.

Ennéagramme type 7 : les différents instincts

les différents instincts

Il existe trois variantes instinctuelles : l’instinct de conservation, l’instinct sexuel et l’instinct social. Ces variantes sont propres à l’Homme et sont donc présentes chez chaque individu. Mais afin de définir la personnalité de chacun, il est utile de connaître quel est l’instinct dominant.

Les défenseurs ou Sept à instinct de conservation

Ces types de personnes sont à la recherche infinie de nouvelles expériences ou de nouvelles acquisitions toujours meilleures. Les défenseurs peuvent être considérés comme des matérialistes.

Comment reconnaît-on ces Sept ? Souvent, dans la société, l’ennéagramme type 7 à instinct de conservation est caractérisé par les personnes qui vont souvent au cinéma pour voir les nouveaux films, qui aiment faire les boutiques pour rester à l’affût de la tendance, qui aiment aller au restaurant pour déguster de nouveaux plats, etc. Mais ce n’est pas tout, en plus d’apprécier les nouveautés, ils les préfèrent « sophistiquées ». Ces types de Sept sont donc du genre à acheter les tendances les moins chères ou à aller dans les endroits les plus huppés. Ils ont donc un niveau de vie assez aisé.

L’ennéagramme type 7 à instinct sexuel ou celui qui a un penchant pour la suggestion

Pour les Sept sexuels, toute forme de nouveauté est un stimulus. Ce sont donc des personnes extrêmement curieuses qui foncent tête baissée dans toute nouvelle aventure. Ils veulent être au courant de tout et apprécient les nouvelles connaissances. D’ailleurs, ils n’hésitent pas à s’investir à fond dans leur relation avec les gens : ils s’intéressent aux intérêts de ces derniers, aiment discuter avec eux et souhaitent vivre tout type d’expérience avec la personne — y compris les expériences sexuelles.

Passionné, versatile et charismatique. Voilà le trio parfait qui décrit l’ennéagramme type 7 à instinct sexuel. L’enthousiasme poussé de ces personnes les incite souvent à ouvrir les bras à tout ce qui les excite pour plonger dans une aventure intense. Avides de nouveauté, ces personnes changent souvent de travail, d’amis et même de partenaire. À cause du manque d’analyse, ils regrettent souvent leur geste face à l’impulsion.

Le sacrifice social ou quand le Sept possède un instinct social

Les Sept sociaux accordent beaucoup d’importance à la bonne humeur qu’ils peuvent créer chez les autres. Ce sont des boute-en-train toujours là pour amuser la société avec leurs blagues. Souvent, comme les personnes de cet ennéagramme type 7 sont très orientées vers l’extérieur, elles sont confondues avec les ennéatypes 2 ou les altruistes. Ces derniers sont ceux qui sont toujours là pour aider les autres. Ces types de Sept développent donc des relations sociales très diverses. Attention, ces individus doivent toutefois se rappeler que « L’ami de tout le monde n’est en fait l’ami de personne ».

Les Sept sociaux apprécient organiser des sorties avec leurs amis pour leur faire sortir de leur train-train quotidien, ils aiment travailler avec les porteurs de projets. Restant dans le cadre de l’ennéagramme type 7, ces personnes acceptent de réaliser des choses qu’ils ne pourront pas forcément accomplir avec les autres. Par exemple : ce matin, j’irai faire les boutiques avec Marie. Ensuite, j’appellerai Marc pour déjeuner ensemble. Ce soir, je viendrai avec Sophie et Antoine au cinéma ou j’irai peut-être rendre visite à Phil. Ils ne sont donc jamais à court de projets. En plus de faire partie de leur caractère avide d’aventure, les Sept sexuels acceptent toute sorte de plans par peur de dire « non » aux autres et les décevoir.

Ennéagramme type 7 : les clés vers l’épanouissement du profil

Pour un Sept, l’épanouissement, c’est quand il accepte qu’il peut acquérir le bonheur, peu importe ce qu’il entreprend. Il n’est pas obligé de passer sans cesse d’un projet à un autre, afin de mener une meilleure vie. Il peut très bien se focaliser sur ce qu’il a déjà et chercher les solutions pour améliorer le présent ; et non chercher mieux autre part. L’épanouissement, c’est admettre que la vie est faite de hauts et de bas et que l’on doit faire face à ses responsabilités.

Quelques conseils pour acquérir le niveau épanoui de l’ennéagramme type 7

  • Ne cédez pas à vos pulsions : apprenez d’abord à analyser le pour et le contre de vos décisions avant de passer à l’action.
  • Carpe Diem : les Sept ont tendance à être visionnaires. Ils doivent apprendre à apprécier le moment présent et non pas toujours penser à ce que le futur leur réserve.
  • La patience est une vertu : attendez le bon moment pour réaliser le bon projet. Ne sautez pas toujours sur toutes les occasions qui se montrent à vous.
  • Appréciez la tranquillité : l’hyperactivité est un trait principal de l’ennéagramme type 7. Les Sept doivent apprendre à rester sereins et à s’éloigner de toute forme de stimuli. La sérénité permet de développer la confiance en soi.
  • Qualité vaut mieux que quantité : accepter de réaliser plusieurs projets sans pourtant les achever ne vaut rien. Il est donc préférable de se focaliser sur un unique projet et de bien le concrétiser de A à Z.
  • Acceptez la souffrance : personne ne nage perpétuellement dans le bonheur. Les calamités font partie intégrante de la vie. Il faut donc les braver.
  • Apprenez à vous engager : l’ennéagramme type 7 refoule les engagements. Pourtant, les Sept doivent connaître qu’il est bon de posséder/d’entreprendre une chose sur le long terme.

Alors, votre profil correspond-il à un Sept ou avez-vous des Sept dans votre entourage ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager l’article.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...