dormir sur le dos
0
9
0
9

Dormir sur le dos : la meilleure position pour un sommeil réparateur ?

Accueil > Epanouissement personnel > Dormir sur le dos : la meilleure position pour un sommeil réparateur ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Des études menées par des chercheurs britanniques révèlent que la position fœtale figure en tête des positions préférées de la population pour dormir (41 %). Vient ensuite la position sur le côté (28 %). Enfin, peu de gens (13 %) se couchent sur le dos. Pourtant, l’avis des experts semble unanime : dormir sur le dos est une posture de sommeil à privilégier. Et pour cause, il s’agit d’une excellente option à considérer pour obtenir un alignement optimal de la colonne vertébrale. Ce qui contribue à l’atténuation des douleurs lombaires et dorsales. Parmi les autres aspects positifs, précisons également des bienfaits sur la santé. En effet, se coucher sur le dos permet de réduire le reflux acide, de prévenir les rides et, particulièrement pour les femmes, de lutter contre l’affaissement de la poitrine. Alors, découvrez en quoi adopter une position dorsale pour dormir demeure intéressant pour profiter d’un sommeil qualitatif.

Dormir sur le dos : est-ce donc la meilleure position ?

La posture couchée sur le dos s’avère être idéale pour améliorer le sommeil. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une position neutre où tous les muscles du corps sont relâchés. C’est donc une excellente posture qui nous permet de nous détendre ; et ainsi de bien dormir. Cette capacité à favoriser la relaxation s’explique du fait que la posture dorsale assure un bon ajustement de la colonne vertébrale. Les personnes qui présentent des douleurs lombaires ont alors tout intérêt à adopter cette position.

Dormir sur le dos permet entre autres de placer le cou dans sa position naturelle. Ce qui réduit par la suite les torticolis et les courbatures au niveau des cervicales. Mais encore, dormir en posture dorsale permet de garder les organes internes alignés. De fait, vous serez moins sujet à subir des remontées gastriques parce que votre estomac ne sera pas comprimé. C’est également une bonne position de sommeil dans l’optique où elle garde le visage hors de portée des frottements sur l’oreiller. Autrement dit, se coucher sur le dos contribue à la prévention des rides.

Ce ne sont d’ailleurs pas les postures pour dormir sur le dos qui manquent :

  • avec les bras et les jambes écartés ;
  • en étendant les bras le long du corps ;
  • avec les bras levés au-dessus de la tête ou croisés sous l’oreiller ;
  • en relevant un genou.

Au dormeur de faire son choix.

Comment profiter pleinement de cette position ?

Se coucher de manière dorsale

Se coucher sur le dos n’est pas un réflexe automatique pour la plupart d’entre nous. Comme indiqué plus haut, la majorité préfère la position du fœtus ou sur le côté. Quant à certains, ils se reposent généralement sur le ventre.

Alors, pouvez-vous dormir sur le dos même si vous avez passé vos nuits selon une autre posture d’endormissement depuis toujours ? Eh bien, la réponse est « oui ». Il est tout à fait possible d’adopter de nouvelles habitudes et de rejoindre Morphée en apprenant à se coucher de manière dorsale.

Voici quelques conseils.

Couchez-vous en décubitus dorsal

Le décubitus représente un terme utilisé dans le jargon médical pour désigner une position horizontale du patient. Littéralement, se coucher en décubitus dorsal veut ainsi dire s’allonger sur le dos. La tête, la partie dorsale et lombaire ainsi que les mollets doivent toucher le matelas.

Pour bien dormir sur le dos, résistez à l’envie de tourner la tête sur le côté ou de mouvoir les genoux vers la gauche ou la droite. Gardez votre dos contre le lit et laissez vos membres expérimenter diverses positions. Certaines personnes trouvent notamment qu’avoir les bras sous l’oreiller est plus confortable. D’autres, en revanche, ressentent une pression sur leurs épaules et préfèrent la posture savasana où les bras sont étendus sur le lit.

À vous de voir dans quelle position vous êtes à l’aise.

Surélevez votre tête

Utilisez un oreiller pour élever légèrement la tête et l’aligner au reste du corps. Le meilleur oreiller pour dormir sur le dos serait un oreiller en sarrasin parce qu’il est plus plat et peut être réarrangé pour convenir à votre préférence personnelle. Si vous choisissez un autre type de garnissage (plume, polyester, mousse, etc.) pour votre oreiller, veillez alors à ce que celui-ci ne soit pas trop haut ni trop plat.

Vous pouvez entre autres placer un coussin sous vos bras pour vous sentir soutenu.

Mettez un oreiller sous les genoux

Si vous n’êtes pas habitué à vous coucher sur le dos, vous pourriez d’abord ressentir une pression au niveau des lombaires. Pour dormir sur le dos sans douleur, les spécialistes recommandent alors dans ce cas de placer un oreiller sous vos genoux pour vous soulager. Pourquoi ? Parce que surélever légèrement ces derniers vous permet de combler le creux au niveau de la colonne lombaire, source principale de votre douleur.

Une autre façon d’éviter le mal de dos lorsqu’on adopte une posture d’endormissement dorsale est de faire de légers étirements avant de vous coucher. Et pour cause, les personnes qui restent assises toute la journée ont tendance à avoir les muscles ischio-jambiers tendus. Si vous souhaitez dormir sur le dos et réduire vos soucis lombaires, pratiquez l’étirement du pigeon avant d’aller au lit. Voici les étapes de celui-ci :

  • mettez-vous en tailleur ;
  • tendez la jambe droite vers l’arrière et celle de gauche devant ;
  • maintenez cette position pendant environ 20 secondes ;
  • passez à l’autre côté.

Répétez l’exercice 3 fois.

La position de l’étoile de mer

Cette position est exactement ce à quoi elle ressemble. Vous vous allongez à plat, les bras et les jambes écartés. Cela peut s’avérer incroyablement confortable pour vous, mais pourrait ne pas laisser assez de place pour une autre personne dans le lit !

Dormir sur le dos : soyez persévérant pour pouvoir vous habituer à cette position

Si vous n’êtes pas un adepte de la position dorsale pour dormir, cela peut prendre un certain moment pour vous accoutumer à trouver le sommeil en étant couché sur le dos. De ce fait, n’abandonnez pas et ne vous découragez pas.

Vous constatez que vous vous retournez souvent sur les côtés pendant la nuit ? Ou bien vous vous réveillez sur une autre posture au matin ? Résistez à l’envie d’admettre votre défaite et continuez toujours d’essayer.

Misez sur les bonnes pièces de literie

Comme susmentionné, le bon oreiller pour dormir sur le dos ne doit pas être trop haut ou trop plat. Entre autres, sachez que si vous dormez seul, vous pouvez utiliser plusieurs oreillers que vous allez placer autour de vous. Ce faisant, vous réduisez les changements de position possibles lors de votre sommeil.

Concernant le matelas, il ne doit pas être trop ferme ou trop moelleux. Trop ferme, cela ne fera qu’accentuer vos douleurs dorsales. Trop moelleux, et vous allez passer votre nuit à vous retourner sur votre lit pour trouver une posture équilibrée et bien droite. La meilleure solution reste d’opter pour un bon matelas à mémoire de forme.

Dormir sur le dos : quelques inconvénients

Certes, la majorité des spécialistes recommandent d’adopter une posture d’endormissement sur le dos pour avoir un sommeil réparateur. Cependant, dans certains cas, la posture en question peut avoir des conséquences négatives sur le bien-être d’une personne.

En effet, d’après la National Library of Medecine, les individus qui ronflent beaucoup la nuit, ceux qui sont victimes d’une apnée du sommeil ou encore ceux qui ont des problèmes de brûlures d’estomac ne devraient pas adopter cette position de repos. Celle-ci risque d’aggraver les symptômes des précédents soucis et le sujet aura alors un mauvais sommeil. En guise d’explication, dormir sur le dos entraîne le relâchement des muscles de la gorge. Par conséquent, la langue a tendance à virer vers l’arrière de la gorge et boucher partiellement les voies respiratoires. D’où le ronflement et les pauses respiratoires nocturnes. Néanmoins, si vous avez tendance à ronfler, mais que vous aimez vous coucher sur le dos, il existe des solutions comme les bandelettes nasales anti-ronflement.

Enfin, pour certaines personnes, le décubitus dorsal peut accentuer les douleurs lombaires, car la colonne vertébrale risque de cambrer. Ainsi, si vous constatez que vous souffrez de mal de dos, cette position pourrait être celle que vous devriez éviter complètement.

Dormir sur le dos : déconseillé pendant la grossesse

Déconseillé pendant la grossesse

Les femmes enceintes doivent s’abstenir de se coucher sur le dos, notamment durant les derniers mois de grossesse. Cette position semble inconfortable lorsqu’on a le ventre qui tire. Mais la raison principale pour laquelle cette posture est à éviter lors de la grossesse reste pour prévenir le syndrome cave. En effet, s’allonger sur le dos comprime la veine cave, veine responsable d’alimenter le cœur en sang. Résultats ? Les échanges utéro-placentaires diminuent ; et cela peut par la suite ralentir le rythme cardiaque du bébé.

En somme, dormir sur le dos élève le risque de mortinatalité. C’est pourquoi les médecins suggèrent à leurs patientes de s’allonger sur le côté gauche pour mieux dormir et préserver le bien-être de la maman et du bébé.

Relation entre position d’endormissement et traits de personnalité

Saviez-vous qu’il existerait une corrélation entre la position d’endormissement et le profil du dormeur ? C’est ce que révèle notamment l’étude du Pr Chris Idzikowski, spécialiste du sommeil à Édimbourg. Ses recherches ont permis de différencier 6 types de positions de sommeil, dont chacune rapporte des personnalités respectives, mais également la façon dont l’individu interagit avec ses proches. Évidemment, dormir sur le dos compte alors parmi les 6 positions identifiées. Le lien entre la façon de dormir et le type de personnage est entre autres appuyé par des psychothérapeutes et des experts du langage corporel comme Robert Phipps ou encore Joseph Messinger. Ce dernier est l’auteur du livre « Ces gestes qui vous trahissent ».

La position du soldat

D’après l’analyse du professeur Chris Idzikowski, les personnes qui se reposent en décubitus dorsal selon la position du soldat seraient discrètes, taciturnes, sereines et calmes. Elles seraient également remplies d’ambition. Joseph Messinger soutient que dormir sur le dos s’apparente tout simplement à la position d’endormissement du « bienheureux ». Mais encore, ce spécialiste tire ses conclusions plus loin en trouvant différentes variantes.

  • Si vous vous reposez sur le dos avec les bras croisés derrière la tête, ce serait un signe de nonchalance ou d’ennui.
  • Vos mains sont placées sur votre ventre ? Ce serait peut-être parce vous vous trouvez dans une période de doute, de remise en question.
  • Si vous croisez vos chevilles en dormant, cela indiquerait que vous avez un besoin de soutien ou encore d’être rassuré.

Dormir sur le dos selon la position de l’étoile de mer

Sachez que l’aspect égoïste de cette position cache complètement autre chose. En effet, les adeptes de cette posture de sommeil seraient des individus épicuriens. Autrement dit, ils aimeraient partager, seraient gentils et attentifs. Très sympathiques et chaleureuses, ces personnes n’auraient aucun mal à se faire des amis.

Néanmoins, notez que les spécialistes ont surtout mené des études expérimentales et réalisé des évaluations personnelles. Les faits cités ne relèvent ainsi pas de la science. Des recherches plus poussées permettront de les valider complètement.

Certaines positions de sommeil sont meilleures que d’autres ?

Bien que dormir sur le dos semble être la meilleure posture pour se reposer, figurez-vous qu’il n’y a pas officiellement de position d’endormissement universelle. Effectivement, on peut très bien trouver le sommeil sur le dos et se réveiller sur le ventre. Par ailleurs, chaque posture comporte des avantages et des inconvénients.

Par ailleurs, la raison pour laquelle nous consacrons tant de temps à dormir, c’est parce que le repos permet à notre corps de bien récupérer. Cela peut également vous aider à vous réveiller de bonne humeur. Il s’agit en plus d’une solution anti-âge et antistress gratuite. Ainsi, il convient de trouver VOTRE position d’endormissement : dormir sur le dos, vous allonger sur le ventre, dormir sur le côté gauche ou droit… Ce sera le bon moyen qui vous aidera à trouver l’équilibre parfait entre confort et praticité. Cela vous permettra alors d’avoir une bonne hygiène de sommeil et de mieux tirer profit des avantages offerts pendant le repos.

Ainsi, si — pour vous — une nuit de qualité ne rime pas forcément avec se reposer sur le dos, mais plutôt sur le ventre ou sur le côté, il n’est pas obligatoire de changer vos habitudes en vous contraignant à dormir sur le dos. L’essentiel reste de considérer la posture qui vous procure un repos optimal.

Alors, avez-vous l’habitude de vous d’adopter cette position pour dormir ? Rencontrez-vous un problème quelconque ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager l’article autour de vous.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.