La communication interpersonnelle : les véritables enjeux


La communication interpersonnelle est le processus d’échange d’informations, d’idées, de sentiments et de sens entre au moins deux individus. Elle se fait par le biais de méthodes verbales. De même, elle comprend souvent une interaction face à face en utilisant la communication para verbale. Celle-ci prend en compte l’analyse d’un discours en se concentrant uniquement sur le ton de voix, l’intonation, la fluidité et les latences d’expression. Par ailleurs, on mesure le niveau de cette compétence dans l’efficacité de la transmission du message. Ainsi, si vous avez souvent du mal à vous faire comprendre, c’est probablement le signe qu’il est temps pour vous d’apprendre à communiquer mieux avec les autres.

Communication interpersonnelle vs intrapersonnelle

La communication intrapersonnelle est la communication qui se produit à l’intérieur d’un individu. Il utilise celle-ci à des fins diverses, telles que l’analyse de situations, la clarification de concepts et la réflexion sur des phénomènes environnementaux. Trois éléments régissent cette forme, à savoir :

En d’autres termes, il emploie différentes méthodes pour communiquer avec lui-même. Il s’agit de ce fait d’un discours interne où se produit la pensée, la concentration et le traitement des informations. Cette capacité existe naturellement chez l’être humain. Elle peut toutefois se développer chez une personne mieux qu’à une autre. En outre, les personnes possédant une compétence élevée dans ce domaine savent s’examiner elles-mêmes en cernant facilement leurs propres forces et faiblesses. Cela leur permet de se voir comme une entité comportementale. Une telle prise de conscience engendre une nature intuitive, adaptative et indépendante.

La communication interpersonnelle, quant à elle, est une sorte d’interaction qui se produit dans le contexte social. En effet, elle fait partie intégrante de la vie de société. Les gens communiquent entre eux pour un certain nombre de raisons, notamment pour expliquer, enseigner, s’informer et informer. Le canal de communication interpersonnelle comprend quatre éléments de base :

    • L’expéditeur ;
    • Le message ;
    • Le support ;
    • Le destinataire.

Ici, la communication non verbale et la communication para verbale sont essentielles pour que le passage d’un élément à un autre soit fluide. De même, l’intelligence intrapersonnelle peut s’avérer utile. Et pour cause, elle constitue un outil nécessaire pour apprendre à communiquer efficacement.

Communication interpersonnelle : les caractéristiques

Les spécialistes en communication s’accordent à dire qu’il existe quelques caractéristiques communes pour les personnes qui ont une forte compétence dans cette branche. D’une part, la communication interpersonnelle implique systématiquement des individus qui sont dotés d’une conscience de soi imparable. Cela signifie en réalité que chaque personne a ses propres motivations, attentes et interprétations. En prendre connaissance garantit donc la bonne manière de transmettre un message et de développer la force de persuasion.

L’autre caractéristique fondamentale de la communication interpersonnelle est qu’elle est intrinsèquement rationnelle. Autrement dit, l’information émise est destinée à être comprise. Par conséquent, elle doit inclure la capacité de mettre des mots sur les idées, les pensées ou les sentiments. Pour ce faire, elle doit ainsi intégrer les bons outils, notamment :

Outre cela, vous devez également considérer que la communication est inévitable dans la vie de tous les jours. Cela signifie que vous serez toujours amené à vous exprimer dans de différentes situations. Même lorsque vous refusez de dire quelque chose, vous êtes déjà en train de communiquer. En bref, la communication est constante. Cependant, elle implique aussi un choix personnel. C’est la dernière caractéristique principale de la communication interpersonnelle. Vous décidez ainsi de la façon dont vous souhaitez transmettre votre message.

Les conseils pour développer cette compétence

Puisque rien ne déteint sur la motivation et la confiance plus rapidement qu’un interlocuteur désengagé, il est important d’apprendre à communiquer de manière positive. Il faut de ce fait améliorer votre habileté en communication interpersonnelle. De même, lorsque vous interagissez avec quelqu’un d’autre, vous lui offrez le don sacré de votre temps et de votre attention. Faites donc en sorte que ce cadeau compte.

Rangez votre téléphone

Cet appareil a radicalement changé la façon dont les gens interagissent les uns avec les autres. Son utilisation excessive peut effectivement avoir un impact négatif sur les relations personnelles. Faites attention à la nomophobie ! De ce fait, lorsque vous êtes en train de discuter avec une personne, assurez-vous de ne pas avoir continuellement les yeux rivés sur un écran. Vous accorderez ainsi tout votre intérêt à votre interlocuteur. Cela lui indique également que vous le respectez, et êtes disposé à lui consacrer un peu de votre temps.

N’interrompez point celui qui parle

Dans une communication interpersonnelle, il existe un moment où vous devez parler et un autre où vous devez écouter. Lorsque c’est à votre tour de garder le silence, concentrez-vous sur ce que la personne dit et essayez de vraiment comprendre le message qu’elle tente de transmettre. La déranger pendant qu’elle s’exprime démontre non seulement votre incapacité à tendre l’oreille, mais suggère également une certaine manque de respect. De même, ne vous efforcez pas de finir sa phrase. Vous désirez peut-être lui montrer que vous comprenez où elle veut en venir, mais ce faisant, vous indiquez en réalité que ce qu’elle dit ne vaut pas la peine d’être écouté puisque vous le savez déjà. Pratiquez l’écoute active pour écouter avec ouverture et attention.

Soyez toujours honnête

Cela renforce vos relations et établit votre intégrité. Même un petit mensonge peut potentiellement vous décrédibiliser, ce qui pourrait nuire à votre réputation et réduire la tendance des autres à vous faire confiance. De même, vous ne pouvez pas apprivoiser la manière dont ce geste sera perçu. Et si le résultat s’avère bien pire que prévu, votre sens des responsabilités et votre culpabilité pourraient engendrer de l’angoisse. Cela impactera à son tour sur votre communication non verbale qui ne reflétera plus la confiance en soi. Pourtant, les indices relatifs au geste constituent la moitié des interactions personnelles et professionnelles.

C’est pourquoi vous devez constamment afficher un langage corporel ouvert. Par exemple :

    • Une posture détendue ;
    • Des bras non croisés ;
    • Un contact visuel ;
    • Un sourire.
0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment