Le Yoga prénatal : tout savoir sur la pratique du yoga pendant la grossesse


Les neuf mois d’une grossesse constituent une période très importante dans la vie d’une femme. Elle doit être vécue avec attention et des dispositions clés doivent être prises pour préparer une délivrance agréable. Il existe un ensemble de pratiques physiques et psychologiques qui permettent de vivre une grossesse harmonieuse et de préparer un accouchement paisible. Au nombre de celles-ci figure le Yoga prénatal. Cette pratique physique et mentale est une ressource qui vous accompagne efficacement durant cette phase de votre vie. Dans cet article vous découvrirez ce à quoi renvoie ce yoga, sa raison d’être, ses bienfaits et tout ce qui est relatif à sa pratique.

Le yoga prénatal : qu’est-ce que c’est ?

Durant une grossesse, il est généralement recommandé à la femme enceinte de faire du sport. Il ne s’agit pas d’activités physiques rudes ou difficiles à mener. On lui conseille souvent de douces pratiques sportives telles la marche, la natation et/ou la danse pour diverses raisons. Mais aussi, on lui conseille de faire du yoga.

Vous le savez, il existe différents yoga et chacun a ses spécificités. Donc pour allier yoga et grossesse, on privilégiera le yoga prénatal. C’est par excellence le genre de yoga propre à la femme enceinte. Son usage consiste en la pratique d’un ensemble de mouvements sportifs relevant du yoga. C’est en réalité le sport le plus adéquat pour le déroulement harmonieux d’une grossesse. Il aide à assurer le plus grand bien-être de la femme et de son bébé.

Pourquoi pratiquer le yoga prénatal ?

Les périodes de grossesse constituent pour de nombreuses femmes des périodes difficiles et stressantes. Le malaise est d’autant plus accentué chez celles qui sont à leur première grossesse. Lorsque certains critères physiologiques et émotionnels ne sont pas réunis, la plupart d’entre elles vivent très mal ce temps et sont de moins en moins préparées à l’accouchement. Elles se laissent en occurrence gagner par la peur et l’anxiété ; des facteurs qui ne sont d’aucun intérêt pour une grossesse. Pour le bien de l’enfant et de la future maman, il faut alors trouver le moyen de pallier cet état d’être.

En la matière, le yoga prénatal représente un allié de taille. Elle a pour but de permettre à la femme de vivre convenablement sa grossesse jusqu’à l’accouchement. Autrement dit, elle aide d’abord psychologiquement la femme aux diverses transformations qu’elle subira durant les neuf mois. Ensuite, elle sert d’outil de préparation physique au jour J. Ainsi, l’ensemble de la grossesse devient facile à vivre. Également, les déconvenues souvent dues à une mauvaise préparation pour l’accouchement sont ainsi évincées.

Les bienfaits du yoga pendant la grossesse

La pratique du yoga avant l’accouchement regorge de bienfaits pour la santé de la femme. Les avantages qui lui sont liés sont tout aussi psychologiques, physiques que physiologiques. Il faudrait évoquer principalement comme bienfaits du yoga :

  • Le maintien de l’équilibre corporel : certaines positions adoptées pendant les séances de yoga prénatal aident la future mère à maintenir son équilibre corporel. Ceci lui permet de se mouvoir sans complexité et dans la souplesse.
  • La sécrétion de l’endorphine : les techniques du yoga employés permettent à l’organisme de sécréter cette hormone contre la douleur. Cette sécrétion est favorable à l’accouchement.
  • La création et le renforcement du lien entre la mère et l’enfant : les exercices de méditation pratiqués lors des séances permettent d’établir un contact intime entre la femme enceinte et le fœtus. Ce contact favorise un échange entre les deux et apprend surtout à la mère à être à l’écoute de son bébé.
  • Le renforcement physique pour l’accouchement : les femmes qui pratiquent ce sport doux gagnent en endurance physique et leur esprit se fortifie. Leurs muscles se consolident et s’adoucissent. En particulier les muscles des jambes se renforcent pour mieux porter la charge du corps et la souplesse du bassin se développe pour un accouchement facile.
  • La prévention de certaines indispositions liées à la grossesse : le yoga prénatal aide à éviter les maux telles la nausée, les douleurs dorsales, les varices… En effet, la plupart des exercices favorisent la relaxation et renforcent le système immunitaire.
  • La quiétude mentale : les divers exercices aident la femme développer la conscience de soi et de son état. Elle est ainsi à l’abri des crises d’inquiétude et d’anxiété. Ceci lui permet de vivre sa grossesse dans un état d’esprit positif.

Quand débuter le yoga prénatal ?

Selon le programme choisi, vous commencez le yoga déjà au deuxième trimestre de la grossesse. Ceci permet de s’y faire assez tôt et de jouir pleinement de cette pratique. Elle dure jusqu’au troisième trimestre et son débouché est l’accouchement. À chaque étape de la grossesse correspondent divers mouvements et techniques appropriés. Cependant, bien plus, au-delà du contexte de la grossesse, vous pouvez adopter les différents yoga pour le maintien de l’équilibre corporel et psychologique de votre vie. Les bienfaits du yoga sont en effet propres à divers épisodes de la vie.

Comment se pratique le yoga prénatal ?

Vous pouvez pratiquer le yoga prénatal chez vous ou en groupe. Dans l’un ou l’autre des cas, il est important de se faire accompagner et suivre par un spécialiste. Ceci est bien plus capital lorsque vous entrez dans le troisième trimestre de la grossesse. En réalité, la meilleure recommandation est de vous inscrire avant tout à des leçons de yoga données par un professionnel. Une fois les notions acquises, vous pouvez les reprendre chez vous si vous le désirez. Il est également de préférence que vous repreniez les divers mouvements chez vous en présence de votre conjoint ou de vos enfants si vous en avez déjà.

Les séances de yoga en groupe ne durent généralement pas plus de deux heures. Elles débutent dans la plupart des instituts par un temps d’échange pour connaître l’état de chaque future maman. Un tel échange permet de donner à la suite de la séance l’orientation convenable. Il aide à déterminer les exercices qui sont propices pour répondre aux besoins exprimés.

Quel type de yoga pour femme enceinte ?

En ce qui concerne les types de yoga qui entrent en jeu dans la pratique du yoga prénatal, il importe de souligner que le plus en vue est le Hatha yoga. Les mouvements et postures que l’on y retrouve sont tous adaptés aux besoins des femmes enceintes. Il peut éventuellement être associé à d’autres différents yoga dont les postures se révèlent parfois utiles.

Lorsque vous pratiquez le yoga seul chez vous, veillez à adopter des positions qui vous permettent de vous exercer en tout équilibre. Adossez-vous au mur ou utilisez vos coussins ou la chaise. Accompagnez également la séance avec de l’eau. Il faut débuter le yoga avec de l’eau et finir avec de l’eau. L’hydratation est de mise. Évitez d’adopter des positions qui vous indisposent. Optez plutôt pour des positions qui favorisent une respiration lente, profonde et qui vous assurent une bonne relaxation. Plus que tout, évitez de vouloir vous surpasser en allant au-delà de vos capacités. N’oubliez surtout pas que ce n’est pas une compétition sportive.

À vous de jouer !

Avez-vous déjà pratiqué le yoga prénatal ? Quels bienfaits cela vous a-t-il procurés ? Votre expérience est importante. Veuillez la partager avec nous. Si cet article vous a plu, relayez-le sur les réseaux sociaux.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment