technique alexander
2
107
2
107

Technique Alexander : la pratiquer pour vivre une existence plus douce

Accueil > Epanouissement personnel > Technique Alexander : la pratiquer pour vivre une existence plus douce

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

La clé du bien-être repose dans les mouvements que vous réalisez au quotidien. C’est ce qu’affirme la technique Alexander. Figurant parmi les méthodes d’apprentissage et de rééducation somatique, il commence actuellement à se faire connaître du grand public. Pour autant, il ne s’agit pas concrètement d’une thérapie, mais d’une aide pour corriger la posture. Selon son fondateur Frederick Matthias Alexander, le corps et l’esprit restent étroitement liés. Et c’est en prenant conscience des faux mouvements, en exploitant la coordination tête-colonne vertébrale, en inhibant les mauvaises habitudes ainsi qu’en contrôlant votre direction que vous atteindrez le top de votre forme.

Comment pratiquer la méthode Alexander pour en tirer profit alors ? Le guide.

Origine et définition de la technique Alexander

Étant, à l’époque, un acteur, l’Australien Frederick Matthias Alexander était la victime d’un enrouement de la voix. Causée par une infection virale, sa pathologie se manifestait le plus souvent lors de ses prestations. Cette maladie devenait ainsi une véritable entrave à sa profession. Au point qu’il a décidé de réagir en pensant que le problème pouvait venir de son corps et de ses habitudes.

Cette prise de conscience l’amène donc à analyser chacun des mouvements qu’il réalisait machinalement sur scène et dans son quotidien. De quelle manière ? En se regardant fixement dans le miroir. La technique Alexander fut née de cette autoconstatation régulière.

Au bout de dix ans d’observation, il finit par corriger les mauvaises habitudes posturales. Ceux-ci qui entraînaient de nombreuses conséquences néfastes sur son organisme. Aussi, son approche visait à éradiquer les comportements ainsi que les postures qui engendrent un dysfonctionnement du corps.

En 1958, trois ans après la mort d’Alexander, ses disciples londoniens ont fondé la STAT ou Society of Teachers of the Alexander Technique. De nos jours, plus de 2500 personnes dans le monde entier pratiqueraient cette méthode d’éducation et de rééducation somatique.

Concrètement, la technique Alexander désigne « une rééducation posturale » qui consiste à ajuster les mauvaises positions. Effectivement, une posture inadéquate peut occasionner :

  • des maux de dos ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • et tant d’autres mal-être qui peuvent nuire à notre vie.

Néanmoins, il ne s’agit pas d’une thérapie comme la chiropraxie. Et ce, tout simplement parce que les expériences scientifiques menées sur cette approche semblent minoritaires pour confirmer sa réelle efficacité. Cela n’empêche pas toutefois les spécialistes d’autres branches de la médecine de la préconiser à leur patient. De fait, beaucoup de professionnels de santé reconnaissent ses effets sur l’organisme.

Technique Alexander : en quoi consiste-t-elle ?

rééducation posturale

Comme mentionné plus tôt, l’acteur australien considère le corps comme un ensemble inséparable. De ce fait, pour lui, le dysfonctionnement d’une partie impacte sur le reste de votre être. Voilà pourquoi la méthode Alexander s’appuie sur quatre théories et quatre outils distincts.

Le contrôle primaire

Ce premier axiome s’appuie sur l’idée qu’il existe une relation étroite entre la tête et la colonne vertébrale. Cette interaction dynamique influence le reste du corps. De fait, il permet à la fois d’activer l’aisance motrice ainsi que la fluidité de vos mouvements.

Par conséquent, selon la technique Alexander, pour « faire un bon usage de soi », il faut commencer par prendre conscience de l’existence de ce « premier mouvement » et l’exploiter.

La prise de conscience

L’auto-observation d’Alexander lui fait prendre conscience de l’incohérence entre :

  • les mouvements qu’ils croyaient effectuer ;
  • et ceux qu’ils accomplissaient réellement.

Les tensions engendrées par la peur, les traumatismes et les souffrances perturbent effectivement votre perception. Lorsque vous ne prenez pas rapidement conscience de ces crispations, le corps s’y adapte progressivement. Au point qu’elles deviennent « une mauvaise habitude » qui nuit à votre équilibre corporel.

Pareillement, selon la technique Alexander, les émotions (positives comme négatives) influencent vos réactions corporelles. En d’autres termes, l’intégralité de votre comportement. De ce fait, il en conclut que nul ne peut vraiment se fier aux sensations qu’il ressent. Par conséquent, pour l’acteur australien, le secret de la rééducation posturale repose en grande partie sur la prise de conscience. Une fois que vous vous rendez-compte de vos faux-mouvements, il devient plus facile de les corriger. À cet effet, ce réajustement consiste à modifier vos attitudes par la pensée (et uniquement par la force de l’esprit).

Troisième principe de la technique Alexander : l’inhibition

Dans votre quête du changement, vous ferez face à des blocages. Alexander, lui-même en a fait l’expérience. Car oui, il faut l’avouer, les automatismes corporels s’avèrent difficiles à éliminer. L’être humain réagit hâtivement sans penser. C’est-à-dire que nous portons uniquement notre attention sur la manière de réaliser une chose et non les moyens mis à notre disposition pour l’effectuer.

Un des exemples les plus évidents : lorsque vous marchez. Vous ne pensez pas une seule seconde quelle position adopter. Vous songez seulement à vous déplacer et le corps s’exécute automatiquement. C’est ce que la technique Alexander souhaite vous faire prendre conscience : votre corps possède déjà sa propre façon de se mouvoir. Pourtant, il ne s’agit pas toujours de la bonne posture.

Pour revenir à la technique de l’inhibition, elle consiste à neutraliser le moment où vous pensez agir. En d’autres termes, si vous projetez de vous asseoir, vous vous arrêterez pile au moment où cela traverse votre esprit. C’est de cette manière que vous apprenez à rééduquer votre corps à supprimer d’une part les mauvaises habitudes et à adhérer d’autre part aux bonnes postures.

Quatrième principe de la technique Alexander : la direction

La direction désigne les réactions naturelles que nous avons par rapport à un « stimuli ». Par exemple les réflexes des muscles quand vous réalisez un mouvement spécifique. L’acteur australien Alexander grâce à son auto-observation constatait qu’il pouvait « diriger » consciemment ces activités. Soulignons toutefois qu’il s’agit ici de reproduire les mouvements innés du corps et non le contraire.

Effectivement, votre corps comme le mien ne nécessite pas en réalité une « prise en charge ». À lui seul, il reste capable de s’organiser. Mais comme les mauvaises habitudes ont remplacé les schémas innés selon la technique Alexander, nous avons besoin de retrouver cet équilibre perdu.

Quels bienfaits apporte la rééducation posturale ?

Bien que la méthode Alexander ne figure pas encore dans la branche de la médecine, certaines études scientifiques démontrent quand même les avantages de cette approche singulière.

Voici donc les effets positifs de la méthode Alexander sur votre corps. 

Apaise les symptômes de la maladie de Parkinson

En 2002, une expérience menée par Stalibrass et ses collègues sur 93 sujets prouvent que l’approche de l’Australien aiderait à réduire la dépression des patients atteints de la maladie de Parkinson. Selon cette étude, la technique Alexander améliorerait de manière significative la vie des personnes affectées par cette maladie neurodégénérative. Par ailleurs, elle aurait également permis de diminuer considérablement les symptômes de cette maladie.

Améliore la capacité respiratoire

Certes, aucune étude concrète n’a été menée pour vérifier l’efficacité de la méthode sur les asthmatiques et les personnes atteintes d’autres troubles respiratoires. Néanmoins, Frederick Matthias Alexander lui-même constituait une preuve de la participation de cette technique dans l’amélioration de sa voix. De fait, rappelons que c’est de cette façon qu’il aurait réussi à dépasser ses problèmes de respiration et ainsi, retrouver progressivement sa voix.

La technique Alexander soulage les douleurs

Selon les chercheurs de l’Université de Bristol, la méthode Alexander réduirait les souffrances liées à la lombalgie chronique. Ce constat résulte d’une étude qu’ils ont menée auprès de 579 personnes. L’objectif consistait à découvrir lesquels des traitements soumis aux malades se révélaient le plus efficaces. Soulignons que les soins en question étaient tous préconisés dans le but de réduire les douleurs. À la fin de l’expérience, il s’avère que les massages, les programmes d’exercices et les autres traitements obtenaient moins de succès que la méthode Alexander.

La technique Alexander affûte le sens de l’équilibre

L’approche Alexander aiderait à amoindrir les risques de chute, notamment pour les seniors. Comme vous le savez, avec l’âge, les troubles de l’équilibre se multiplient. Comme la méthode Alexander aide à corriger la posture, petit à petit, le corps retrouve progressivement sa stabilité. D’ailleurs, une étude particulière réalisée sur les personnes plus de 65 ans affirme que la rééducation posturale d’Alexander améliorerait les conditions physiques de ces dernières.

Optimise les performances des sportifs

La rééducation posturale participerait à la performance des athlètes. En effet, puisque la technique Alexander désigne aussi un réajustement postural, les sportifs de haut niveau utiliseraient cette technique pour :

  • améliorer la coordination des mouvements ;
  • renforcer l’endurance ;
  • augmenter la vitesse, la réactivité et la précision.

Réduit les douleurs liées à l’arthrose du genou

Vingt-et-une personnes souffrant d’arthrose du genou prenaient part à une étude centrée sur l’approche Alexander. La recherche visait à découvrir les facteurs déclencheurs des douleurs musculaires. Puis à apprendre aux participants les bonnes postures et les mouvements adéquats à adopter au quotidien pendant 15 mois.

Le résultat de l’expérience démontre une diminution de 56 % des douleurs grâce à la technique Alexander. Bien entendu, ce fut le cas uniquement pour ceux qui ont suivi à la lettre le traitement pendant le délai prévu.

La méthode Alexander, une pratique pour tous

coordination des mouvements

Vu les bienfaits qu’elle apporte, la méthode Alexander mérite d’être exploitée à fond pour pouvoir en retirer le maximum de bénéfices. Il s’agit apparemment d’une méthode qui améliore particulièrement les conditions de vie des personnes âgées. N’oublions pas qu’à 79 ans, Frederick Matthias Alexander a réussi à retrouver l’usage des fonctions moteurs. Ces derniers qu’il avait perdus à cause d’un accident vasculaire cérébral engendrant une paralysie latérale. D’où l’efficacité de la technique Alexander.

Bien évidemment, cela ne signifie pas pour autant qu’elle aide uniquement les seniors. Après tout, peu importe notre âge, nous rencontrons tous des problèmes de dos et des anomalies diverses. Dans tous les cas, elles peuvent gâcher notre vie.

Cependant, retenez qu’il ne s’agit pas non plus d’un traitement miracle pour éradiquer tous vos maux. Elle se définit plutôt comme une technique qui vous aide et accompagne harmonieusement toutes les thérapies existantes. Les kinésithérapeutes, comme les pneumologues et tant d’autres spécialistes la préconisent en effet pour accompagner les traitements qu’ils prodiguent.

Enfin, le plus grand atout de la technique Alexander réside certainement dans le fait qu’elle ne dispose d’aucune contre-indication.

Comment pratiquer la rééducation posturale d’Alexander ?

Cette méthode singulière s’acquiert obligatoirement auprès d’un spécialiste. De fait, nous ne pouvons pas reconnaître si nous effectuons les bons mouvements ou non. Seul le professionnel de cette technique identifiera les gestes qui causent vos maux sur une partie de votre corps. Comme vous vous en doutez donc, les cours se passent traditionnellement en individuel. Et elles durent approximativement entre 30 à 45 min en fonction de chacun.

Évidemment, une séance ne suffit pas. Pour tirer profit des bienfaits de la technique Alexander, il faudrait effectuer environ 25 sessions chez l’expert en la matière. Une fois que vous arrivez à acquérir les bons gestes, vous pourrez vous passer du spécialiste. Effectivement, son accompagnement vise à vous initier à la méthode. En d’autres termes, vous apprendre à corriger vos mauvaises postures, à les dompter et à les éviter. Pratiquer tout seul deviendra facile lorsque vous assimilez bien la méthode.

Place à l’action

Comme les autres méthodes visant le bien-être, la rééducation posturale implique de la régularité pour constater des résultats positifs. Et si nous réduisons notre stress, dépression et nos maux à travers la technique Alexander ? Pas besoin d’attendre que le mal arrive pour s’y mettre, non ? En adoptant cette technique, nous assurons une vie pleine de santé.

Par ailleurs, sachez que cette technique pourrait aider à booster votre estime de soi. Effectivement, il est possible d’améliorer sa confiance en soi en modifiant sa posture. Il ne reste que vous pour prendre la bonne décision et franchir le pas.

À vous de jouer !

Cet article vous a inspiré ? Vous avez peut-être des connaissances plus précises sur le sujet ? Laissez un commentaire si vous souhaitez. 

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

2 Commentaires

  1. Pascale DENANCE

    J’ai apprécié cet article sur la méthode Alexander. Je vis à Nantes et je cherche un professeur de la technique Alexander depuis quelques mois sans succès. Pouvez-vous m’aider?

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Pascale,

      Merci pour ton commentaire. Ravi que l’article te plaise.

      Ce que je te conseil c’est de trouver un professeur en ligne. Tu auras une large sélection. 😉

      Bien à toi,
      Mathieu.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.