Sentiment d'appartenance
0
3
0
3

Comment cultiver et entretenir le sentiment d’appartenance en entreprise ?

Accueil > Articles divers > Comment cultiver et entretenir le sentiment d’appartenance en entreprise ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Tout le monde a besoin de se sentir à sa place. Et ce, que ce soit dans la vie en général ou au travail. Même les plus solitaires d’entre nous ne peuvent effectivement se passer d’un entourage aimant et affectueux. L’attachement joue d’ailleurs un rôle fondamental dans le développement de la personne. C’est justement pour cette raison que de nombreux dirigeants s’efforcent aujourd’hui de cultiver le sentiment d’appartenance dans leur entreprise. Il ne s’agit pas uniquement d’une excellente solution pour retenir les talents. Mais c’est aussi un moyen particulièrement intéressant pour promouvoir l’efficacité et la productivité de l’équipe. Les deux parties sont ainsi gagnantes. La société est plus à même d’atteindre ses objectifs. Tandis que les employés profitent d’un sentiment de sécurité interne. Celui-ci les pousse à rester dans un milieu professionnel où ils se sentent bien.

Bien évidemment, cela demande des efforts qui se concentrent principalement au niveau des managers. Alors, de quoi parle-t-on plus concrètement ? Tout de suite les détails.

Quel est l’intérêt du sentiment d’appartenance ?

Tout d’abord, ce concept n’est pas seulement indispensable dans le cadre d’une entreprise. Il s’applique dès lors où l’on parle d’un groupe. (Une famille, un cercle d’amis, une société, un pays, etc.). À cet égard, le dictionnaire en ligne L’Internaute propose la définition suivante. « Une impression de faire partie d’une communauté, ethnique, religieuse, musicale ou de toute autre nature ». Cependant, on se réfère bien plus souvent à ce terme dans le cadre professionnel. En effet, la plupart des organisations recherchent aujourd’hui activement à instaurer une image de marque… Une qui corresponde à la valeur de l’entreprise.

Le sentiment d’appartenance est alors devenu une condition sine qua non pour réduire le taux de turnover. Mais surtout pour assurer la satisfaction des salariés. C’est d’autant plus primordial dans la mesure où les nouveaux talents accordent une importance particulière à la santé psychologique. L’objectif reste donc simple : que tous les employés se sentent inclus, en tant que membres à part entière du groupe. Ce faisant, il s’avère aussi beaucoup plus facile d’être fier d’être rattaché à une entreprise spécifique. D’ailleurs, on parle également d’« appartenance corporate » dans ce cas.

Quoi qu’il en soit, le sentiment d’appartenance se construit progressivement. Il se développe au fil des interactions et des partages entre les salariés eux-mêmes, mais aussi avec l’équipe dirigeante. La perception par un employé de son acceptation au sein d’un groupe offre aussi aux responsables RH de nombreuses opportunités. Ce sera notamment l’occasion pour eux de redynamiser leur approche et leurs objectifs en matière d’inclusion.

Parmi les autres avantages, on peut également citer :

  • La cohésion d’équipe ;
  • L’amélioration des performances ;
  • La qualité du travail ;
  • L’engagement et la fidélité de la part des salariés qui se voient boostés grâce au sentiment d’appartenance ;
  • La créativité et l’innovation.

Quel est son rôle dans l’épanouissement professionnel ?

appartenance corporate

L’appartenance corporate représente un moteur d’engagement important pour les employés. Cela a d’ailleurs un impact direct sur le niveau d’enthousiasme et de connexion de ces derniers. Tout cela pour dire qu’il s’agit d’un levier de motivation non négligeable au quotidien. En d’autres termes, ils sont plus susceptibles de fournir des efforts supplémentaires pour leur organisation. Ils témoigneront également un plus grand engagement.

Cependant, la portée de ce concept va bien au-delà de ces aspects, jusqu’à toucher le salarié individuellement. En effet, le sentiment d’appartenance a une influence directe sur l’épanouissement dans le cadre social professionnel. Cela est principalement dû au fonctionnement de base de la psychologie humaine. Au niveau le plus élémentaire, chacun d’entre nous a besoin de se sentir accepté, inclus et entendu. Bien que son absence ne doit pas vous freiner dans votre amélioration personnelle, la reconnaissance constitue un besoin humain indispensable.

C’est simple, avoir la certitude que nos efforts et nos réalisations ont de l’importance nous encourage à donner encore davantage. Dans ce cas, nous avons aussi moins tendance à nous comparer à nos collègues. En profitant du sentiment d’appartenance, nous évaluons plutôt notre valeur en fonction des appréciations que nous recevons au niveau individuel. Cela reste d’ailleurs vrai dans tous les autres aspects de la vie. Le manque de reconnaissance des parents peut par exemple être à l’origine d’un mal-être, d’une frustration ou de diverses angoisses. Ils peuvent même persister jusqu’à l’âge adulte chez certains individus dans certains cas.

Tout cela pour dire que l’appartenance corporate est vitale pour que les employés puissent se sentir heureux. C’est d’autant plus important dans la mesure où on passe en moyenne 36 heures au travail par semaine.

Comment cultiver le sentiment d’appartenance en entreprise ?

Nous nous sommes tous déjà retrouvés dans une situation où nous avions l’impression de ne pas être à notre place… À un moment ou un autre de notre vie. Peut-être que c’était à une fête d’anniversaire ou à une conférence professionnelle. Maintenant, imaginez que vos employés vivent le même inconfort de manière permanente au quotidien. Serait-il vraiment étonnant de les voir démissionner un à un ? Alors, pourquoi ne pas développer l’appartenance corporate pour prévenir ou résoudre le problème ? Pour ce faire, voici quelques astuces faciles à mettre en pratique.

Le sentiment d’appartenance et la reconnaissance de l’équipe dirigeante

Le manque de reconnaissance au travail figure parmi les premiers obstacles à la création de l’appartenance corporate. En effet, la considération aide les employés à voir que leur entreprise les apprécie. Mais surtout qu’ils contribuent au succès de leur équipe. De même, il n’y a pas de meilleure façon que de se sentir utile pour fournir des efforts au quotidien. C’est particulièrement important lorsque l’organisation procède à certaines réformes ou des changements majeurs. À ces moments cruciaux, il s’avère ainsi primordial pour les salariés d’acquérir un sentiment d’appartenance et de sécurité. Ce qui les motivera par la suite à continuer à faire du bon travail.

Et pourtant, une étude publiée par DARES en 2019 a pu démontrer qu’un tiers des salariés souffriraient encore du manque de reconnaissance. Celle-ci se portait sur la reconnaissance, l’insécurité et les changements dans le travail Alors, que faire pour améliorer la situation ? Décuplez tout simplement les marques de considération. Cela inclut entre autres :

  • Les promotions et les augmentations ;
  • Les primes de productivité ;
  • Les comportements et gestes encourageants ;
  • Les compliments et remerciements.

Pour cultiver le sentiment d’appartenance, les efforts à ce niveau doivent se faire de manière constante. Une excellente solution pour ce faire est de partager régulièrement des informations. Cela concerne la façon dont l’entreprise s’efforce d’atteindre ses objectifs. Mais aussi le progrès individuel de chacun.

Le management collaboratif

Faire preuve d’un leadership sans faille constitue un autre prérequis pour créer l’appartenance corporate. À cet égard, l’application du management collaboratif semble convenir particulièrement. Intégrer les collaborateurs dans les processus de prise de décision peut effectivement renforcer encore davantage leur sentiment de sécurité… La certitude qu’ils participent activement et pleinement dans le vie de l’entreprise.

Grâce au sentiment d’appartenance que cela produit, ils sont d’autant plus susceptibles d’avoir de la motivation pour progresser. De plus, il serait beaucoup plus facile de coordonner les efforts. Et ce, afin d’atteindre des objectifs communs sur le long terme.

Alors, comment assurer une collaboration efficace entre votre équipe de direction et vos employés ? Adopter quelques bons gestes au quotidien peut vous faciliter la tâche. Voici quelques exemples.

  • Encourager la contribution des employés dans les activités de l’entreprise.
  • Considérer les opinions de chaque membre.
  • S’engager dans une communication ouverte, transparente et efficace. (Cela s’avère particulièrement important dans la culture du sentiment d’appartenance.)
  • Prendre des décisions unifiées pour atteindre des objectifs communs.
  • Proposer un appui constant pour surmonter ensemble les défis ou les obstacles sur le lieu de travail.
  • Promouvoir des feedbacks continus et permanents (au lieu des traditionnelles évaluations trimestrielles, semestrielles ou annuelles).

D’ailleurs, le management collaboratif permet aux salariés de proposer leurs propres idées. Ce qui favorise l’innovation au sein de votre entreprise. Non seulement vous auriez accès à une myriade de points de vue diversifiés. Mais vous auriez aussi à votre disposition une équipe plus investie.

Consultez aussi les différents styles de management.

Le sentiment d’appartenance et la capacité à fédérer

Pour avancer dans la même direction, il faut avoir au moins un objectif commun. Vous pouvez d’ailleurs intégrer toute votre équipe dans l’établissement de celui-ci. Cependant, une autre solution tout aussi efficace consiste à suggérer une vision claire, à la fois attractive et rassurante.

Ensuite, servez-vous de la capacité à fédérer pour que les collaborateurs communiquent autour de cette dernière. Mais aussi pour suivre et récompenser les progrès accomplis durant une période donnée. Cela contribuera au renforcement de la cohésion, tout en encourageant les membres de votre organisation à travailler ensemble.

Afin de promouvoir le sentiment d’appartenance dans votre entreprise, il peut aussi s’avérer avantageux de mettre en place un système d’évaluation qui permettra de mesurer de manière précise les indicateurs clés de performances. Cela permettra de clarifier ce qu’est le succès pour les employés. Et ce, tout en les motivant à faire constamment des progrès significatifs.

L’investissement dans le long terme

Comme nous l’avons déjà mentionné un peu plus haut, l’appartenance corporate se construit progressivement. Cela implique alors des efforts qui s’étalent sur le long terme. Les solutions pour ce faire sont d’ailleurs aussi nombreuses que diverses. Afin de cultiver et d’entretenir le sentiment d’appartenance, vous pouvez par exemple :

  • Encourager des initiatives telles que la promotion de la diversité ;
  • Proposer des horaires flexibles ;
  • Instaurer des programmes de bien-être émotionnel (activités sportives, évaluations de risques pour la santé, gestion du stress, etc.) ;
  • Multiplier les sorties récréatives ;
  • Promouvoir les signes d’appréciation…

Toutes ces dispositions indiqueront à vos employés que vous vous préoccupez de leurs besoins et de leurs exigences distinctes. Et ce, même en dehors du cadre professionnel. Par la même occasion, vous avez la possibilité de booster la productivité de votre équipe.

Que faire pour cultiver le sentiment d’appartenance à distance ?

sentiment de sécurité

Le télétravail est devenu presque courant dans le contexte de crise sanitaire actuel. Mais l’une de ses limites réside dans le fait que les salariés peuvent se sentir isolés. Cela complique d’ailleurs le développement d’une stratégie d’appartenance corporate efficace. Cependant, cela ne signifie pas que vous ne pouvez rien y faire. Avec quelques bonnes pratiques, vous pourriez effectivement réussir à l’entretenir, même en dehors des bureaux. Pensez notamment aux exemples suivants.

  • Perpétuer les rituels quotidiens, comme le fait de tout simplement se dire bonjour le matin. Cela peut contribuer dans l’entretien du sentiment d’appartenance. Et ce, même via des plateformes de communication comme Zoom, Slack, Skype ou encore Hangouts.
  • Inciter les échanges réguliers.
  • Proposer des occasions de rencontre physique de temps à autre.
  • Préparer des petites activités à faire en ligne. (Atelier cuisine, pâtisserie, œnologie, DIY, yoga à distance…)

En résumé, le secret est de garder le contact humain, même si cela se passe fait entièrement en ligne.

Quelle est la responsabilité des employés dans ce cas ?

Il peut arriver que les initiatives prises par l’entreprise et l’équipe dirigeante n’aient aucun impact sur le ou les employés. En réalité, le sentiment d’appartenance demande aussi des efforts de la part des salariés. Ce, même s’il n’est ici question que d’une partie seulement du travail. Cela concerne notamment :

  • La volonté de participer aux activités organisées ;
  • L’adhésion aux valeurs organisationnelles ;
  • La promotion du partage d’idées ;
  • La communication ascendante.

De même, assurez-vous de faire l’effort nécessaire pour vous intégrer. Cela se révèle surtout indispensable lorsqu’il s’agit d’une nouvelle équipe. Que ce soit après une démission, une reconversion professionnelle ou un long congé sabbatique, il peut effectivement être difficile de retrouver ses marques. Ce signifie que le sentiment d’appartenance ne sera probablement pas immédiat.

Alors, rappelez-vous d’aborder les interactions avec un esprit ouvert et la volonté d’apprendre à connaître de nouvelles personnes. Bien évidemment, le rapport et la confiance prennent du temps à se construire. Ainsi, assurez-vous d’avancer petit à petit. Cependant, il est important de rester vous-même tout au long de cette démarche. Ce faisant, vous serez en mesure d’établir des relations authentiques avec vos nouveaux collègues.

Que retenir ?

L’appartenance corporate se traduit par la certitude d’être à sa place au sein d’une entreprise. Cela s’accompagne d’ailleurs de nombreux avantages. Mais la création et le développement du sentiment d’appartenance constituent surtout un moyen efficace pour booster la motivation et la productivité des employés. En se sentant utiles, ces derniers seront en réalité plus disposés à fournir des efforts constants. Et ce, pour atteindre les objectifs de l’organisation. Cela demande toutefois un travail sérieux de la part des managers. La reconnaissance, l’inclusion de chaque membre dans la vie de l’entreprise, la capacité à fédérer… Elles s’avèrent nécessaires dans ce cas.

Quelque chose d’autre à ajouter ? Des astuces à partager ? Des expériences récemment acquises à ce sujet ? Laissez tout simplement un commentaire. Et si cet article sur le sentiment d’appartenance vous a plu, cliquez sur le bouton de partage.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :