Développement personnel

Le management collaboratif, essentiel pour stimuler la productivité

Depuis quelques années, les managers ne cessent de développer de nouvelles pratiques pour répondre aux attentes de ses collaborateurs. Après le management agile, la tendance est aujourd’hui au management collaboratif. C’est un nouveau mode d’organisation qui a pour objectif de ramener l’homme au centre de l’organisation. Avec ce style de management, finis les organisations pyramidales. Mais place à l’initiative et à la créativité. En effet, le collaboratif met en avant l’envie de décider tout ensemble. Et c’est ce qui le différencie du mode de management traditionnel.

Vous êtes manager dans une société et vous voulez tous savoir sur ce nouveau système managérial ? Découvrez dans cet article tous ce que vous devez savoir à propos de ce sujet et de ses avantages pour l’entreprise.

Quid sur le management collaboratif

atteindre les objectifs

Connu aussi sous l’appellation de leadership collaboratif, ce mode d’organisation est apparu en Amérique du Nord en 1994. C’est le Harvard Business Review qui l’a publié en premier. Mais depuis, il a connu un grand succès auprès des managers du monde entier. Et de nos jours, son application continue de se répandre. Cette méthode managériale est totalement différente du modèle hiérarchique traditionnel. En effet, elle vise à encourager la prise d’initiative des salariés en leur offrant la liberté de parole. Elle mise sur la flexibilité, l’interaction et la collaboration des employés afin d’atteindre un objectif commun.

Le management collaboratif requiert donc une approche horizontale. Plus précisément, l’absence de la pression hiérarchique. Son principe, c’est de permettre aux employés d’affirmer leurs idées pour une meilleure transmission des informations. Ainsi, il implique une hiérarchie aplanie. C’est-à-dire la mise en place d’un système d’organisation avec moins d’échelons dans les relations.

En règle générale, les points clés de ce style de management incluent :

    • Le développement de la communication ;
    • L’incitation à la responsabilisation ;
    • La mise en place d’un état d’esprit collaboratif ;
    • Le renforcement du bien-être et de l’épanouissement des employés.

Management collaboratif : les bonnes pratiques à adopter

    • La collaboration. Il a été démontré que l’approche participative et la collaboration permettent à chacun de s’exprimer et de mobiliser l’intelligence collective. De plus, cela permet également d’instaurer des moments de convivialité. Alors, si vous voulez créer une bonne relation avec vos partenaires et vos employés, les échanges s’avèrent être la meilleure option pour atteindre les objectifs. En effet, cela vous permet d’avoir des retours d’expériences pour régler les problématiques que rencontrent au quotidien les employés.
    • La confiance. Dans le management collaboratif, toute l’équipe devra travailler ensemble. Or, c’est impossible lorsqu’il y a un manque de confiance entre les membres. Il est donc essentiel d’instaurer une relation de confiance. Vous devez alors partager des informations fiables et claires à vos collaborateurs. La transparence est également importante. Cela créera un sentiment d’appartenance et augmentera la motivation au travail.
    • Le plaisir et le bien-être. Une étude relayée par le site Quartz a démontré que la plupart des Français étaient en fait malheureux au travail. Seulement 5 % des employés se diraient ainsi satisfaits. Alors que pour être compétent, la motivation s’avère indispensable. En termes de management collaboratif, le plaisir au travail est donc l’un des critères essentiels qu’il faut considérer. Pour y remédier, les managers devront alors tout mettre en œuvre pour améliorer les conditions de travail du personnel. Ils devront établir un climat social positif. Et il en est de même pour un environnement de confiance. Cela motivera les salariés et l’ennui au travail ne sera plus un problème.

Quels sont les avantages pour votre entreprise ?

Cette approche collaborative présente plusieurs bénéfices. Que ce soit au niveau du personnel ou les dirigeants, elle permet de profiter de nombreux avantages.

Les avantages humains dans le management collaboratif

Avec ce système, les salariés vont se sentir plus impliqués dans l’entreprise. Et cela va générer une remotivation au travail. De plus, ils vont avoir plus confiance en eux. Par ailleurs, cette configuration va aussi permettre de renforcer la proximité entre les salariés et les managers. C’est ce qui permettra de travailler facilement ensemble sur les différents projets.

Une amélioration de la performance

Ce mode de travail permet d’améliorer la performance de l’équipe. Pour cause, si les salariés sont plus épanouis dans leur espace de travail, ils vont gagner en efficacité. Dans les entreprises qui ont appliqué le management collaboratif, on constate souvent de fortes améliorations au niveau de la réduction du stress. Le taux d’absentéisme est également minime.

Cela aura un impact positif sur leur productivité et de ce fait, ils pourront atteindre les objectifs de l’entreprise plus rapidement. Dans l’accomplissement de leurs tâches, les salariés miseront donc sur l’intelligence collective et la coopération. De plus, quand les collaborateurs se sentent plus épanouis, cela a un impact direct sur les rendements de l’entreprise.

Le gain de temps

C’est un avantage non négligeable de ce type d’organisation. En effet, il n’y aura plus d’intermédiaire entre les employés et les dirigeants en management collaboratif. Et les informations passent alors rapidement. Ainsi, on peut gagner en réactivité et en efficacité avec ce mode de management. De plus, les équipes pourront facilement s’entraider via des plateformes collaboratives pour un fonctionnement optimal.

En résumé, les bienfaits de ce type de management concernent trois points essentiels. Notamment le développement des connaissances accessibles, la transmission d’informations fluidifiée et l’incitation à travailler ensemble.

Les rôles du manager dans ce mode d’organisation

gagner en efficacité

Pour donner de l’importance aux missions de ses collaborateurs, les managers doivent adopter une stratégie claire. Pour que tout le monde puisse s’intégrer dans ses projets dans le management collaboratif, il faut ensuite que cette stratégie soit partagée avec toute l’équipe. En effet, il est très important que les informations passent entre tous les managers et le reste du personnel. C’est l’une des conditions principales pour atteindre les objectifs de votre société. Cela permet également à l’équipe de gagner en efficacité, car chaque salarié se sentira valorisé.

Or, une telle transition exige l’implication des membres de la direction et surtout, du manager. En effet, c’est lui qui est le plus concerné dans le développement et la mise en place de ce mode d’organisation. Dans le cadre du management collaboratif, il a pour rôle de veiller à la bonne circulation des informations dans la société. De plus, le manager devra également s’assurer que tous les collaborateurs ont compris l’organisation mise en place. Bref, il faut que chaque membre de l’équipe participe pour que le changement d’organisation soit efficient. Par contre, le salarié devra s’engager volontairement. Vous ne devez jamais les forcer.

En principe, le management participatif repose sur quatre piliers. Il s’agit des 4 C :

    • La coopération ;
    • La confiance ;
    • Le choix et
    • La convivialité.

Ces derniers caractérisent bien le fonctionnement du management collaboratif. Pour mettre en place l’organisation, le manager est tenu de mettre une bonne stratégie pour faciliter l’implication des collaborateurs. Cela consiste principalement à :

    • Donner la parole aux salariés ;
    • Leur laisser le choix et
    • Les impliquer dans les prises de décisions importantes.

Les 5 clés pour réussir la mise en place de ce type de management

    1. Avoir une vision précise sur les buts de l’entreprise. Une fois que vous avez défini les principaux objectifs à atteindre, partagez votre vision sous différentes formes. Pour cela, vous pouvez établir un plan stratégique avec vos collaborateurs. En effet, pour un management collaboratif réussi, c’est la meilleure façon de s’assurer que toute l’équipe puisse avoir une idée bien précise de la marche à suivre.
    2. Faites confiance à vos collaborateurs. Bien qu’il est important pour un manager d’être au courant des moindres détails sur l’organisation, il est aussi essentiel d’écouter ce que les autres ont à dire. C’est la meilleure manière d’avoir de nouvelles idées. Mais vous prenez aussi connaissance des contraintes des autres. Vous pouvez ainsi effectuer par exemple des rotations pour que tout le monde puisse prendre la parole.
    3. Adopter une hiérarchie horizontale pour gagner en efficacité. Le management collaboratif exige que tout le monde soit sur le même pied d’égalité. Cela permet à vos collaborateurs d’expliquer librement leurs idées et d’avoir une meilleure motivation au travail. S’il n’y a aucune distance entre vous, les salariés se sentiront aussi plus responsabilisés. Et ils prendront alors plus d’initiatives.
    4. Partagez le plus d’informations possible. Il est plus facile de monter un projet quand vous êtes nombreux à vous y mettre. Ainsi, n’hésitez pas à partager vos idées pour que vos collaborateurs sachent sur quoi vous travaillez. Pour ce faire, organisez des réunions et parlez de votre projet.
    5. Posez des questions. Pour que le management collaboratif fonctionne, il faut que vous sachiez les avis de vos salariés. Pour ce faire, formulez un ordre du jour avant les réunions. Ainsi, vos collaborateurs pourront mieux se préparer. Si jamais, ils ne sont pas d’accord avec vos idées, n’hésitez pas à ouvrir un débat. Et soyez attentif aux attentes des salariés.

Ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Avant de mettre en place un éventuel changement dans votre système managérial, il faut définir si vous et votre équipe êtes prêts pour cette transition. Normalement, vos collaborateurs suivront automatiquement vos décisions. Plus particulièrement s’ils trouvent que celles-ci sont cohérentes. Avant de se lancer dans le management collaboratif, la bonne question à se poser c’est donc : c’est que si vous êtes prêt pour ce challenge ? Et si oui, quelles sont vos limites ? En effet, cela implique de prendre une décision ensemble et dans certains cas.

Quand on est leader, on a des difficultés à accepter que ses idées soient réfutées. Or, on rencontre souvent ce genre de problème dans les prises de décision importante. Tout le monde n’est pas censé être sur la même longueur d’onde sur une situation précise. Cependant, sachez que l’adoption du management collaboratif ne se fait pas du jour au lendemain. En effet, l’idée c’est de changer petit à petit votre mode d’organisation et non pas de faire un virage à 180 °.

De plus, il n’y a pas de « management universel ». Alors, c’est à vous d’appliquer les règles qui conviennent le mieux à votre entreprise. Pour cela, adoptez une stratégie qui vous ressemble, qui permet d’améliorer la motivation au travail. Mais aussi, qui met en valeur vos atouts et vos talents. Par ailleurs, vous devez également savoir identifier les limites du modèle managérial que vous adoptez actuellement avant d’instaurer le management collaboratif. Cela vous permet de définir facilement vos besoins et de mettre en place un plan d’action concret.

Les qualités requises pour être un bon manager

Pour instaurer le collaboratif dans une société, le manager doit disposer des qualités suivantes en termes de compétences et de comportement :

  • Un esprit positif. C’est une qualité obligatoire pour devenir un bon manager. Il doit être positif à tout moment. Et il devra aussi savoir identifier et évaluer les problèmes complexes.
  • Une capacité d’adaptation. Du fait que le monde du travail change continuellement, l’adaptabilité est un trait de personnalité exigé pour le management collaboratif.
  • Une créativité. Bien qu’il est tenu de s’adapter aux nouveaux modes de travail, il doit aussi chercher de nouvelles idées pour optimiser l’organisation.
  • Un sens de la collaboration. En vue d’aider son équipe à atteindre les objectifs de la société, le manager doit mettre en avant la collaboration et le partage d’idées dans ses stratégies.
  • Une attitude de leader. En tant que dirigeant, le manager est tenu d’avoir une certaine autorité sur son équipe. Mais en termes de management collaboratif, il devra aussi être une source d’inspiration pour ses collaborateurs.

Bref, pour passer vers le management collaboratif, le manager doit être capable de piloter convenablement une équipe. Cela, en réinventant ses pratiques et en en faisant évoluer ses stratégies managériales. Cela permet à la fois de booster la motivation de ses collaborateurs. Et aussi, de développer une réelle intelligence collective.

D’autres astuces qui pourraient améliorer l’efficacité d’un manager ? Ou souhaitez-vous simplement partager votre expérience ? N’hésitez pas à laisser un commentaire.

1

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Commentaires

  1. Christophe Peiffer  septembre 25, 2020

    L’article est bien exliqué et très instructif.
    Le management collaboratif favorise la participation de chacun et l’esprit d’équipe des employés. Ce qui a pour effet d’augmenter la motivation intrinsèque des employés.

    répondre

Ajouter un commentaire