méthode tipi
1
640
1
640

Méthode tipi : pour désactiver toutes vos émotions négatives

Accueil > Spiritualité > Méthode tipi : pour désactiver toutes vos émotions négatives

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute participer au Challenge des Actionneurs : Du 26 janvier au 30 janvier, participez gratuitement à… 5 Ateliers en Ligne et en Direct pour Redonner du SENS à votre Vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Avez-vous déjà pensé à votre vie si vous n’aviez pas aussi peur de l’avion ? Vous auriez visité de nombreuses contrées et exploré des univers différents du vôtre. Et si vous ne montiez pas sur vos grands chevaux chaque fois que quelqu’un ne pense pas comme vous ? Tout ne serait-il pas plus facile ? La vie ne serait-elle pas plus simple et plus agréable ? C’est justement pour réguler toutes ces émotions que la méthode tipi se propose comme une solution. Fondée à partir d’une étude réalisée sur 278 individus en souffrance émotionnelle, cette pratique a été conçue dans le but de se libérer des ressentis qui handicapent le plus souvent la vie quotidienne. Elle vous permet de surmonter vos angoisses, vos doutes et vos peurs, même les plus profonds. En définitive, il s’agit ici d’une méthode simple qui peut nettoyer les émotions néfastes.

Dorénavant, faites plus qu’imaginer de maitriser vos phobies, vivez une nouvelle vie et devenez une autre personne. Le point sur l’application de cette technique dans cet article.

La méthode tipi : qu’est-ce que c’est ?

Définie comme une « Technique d’Identification sensorielle des Peurs Inconscientes », cette technique est née au début des années 2000. À cette époque, un formateur et conseiller pédagogique français appelé Luc Nicon demanda à l’un de ses élèves en état de stress de décrire ce qu’il ressentait dans son corps. En répondant à la question, l’élève s’est senti détendu et zen.

Après une étude menée entre 2003 et 2007 sur des personnes qui souffraient de phobie, de dépression, d’angoisse, d’irritabilité et d’inhibition, Luc Nicon crée la méthode tipi. Celle-ci consiste à entrer en contact avec les sensations physiques qui se manifestent dans le corps lors d’un ressenti désagréable. Puis, il convient de se laisser porter jusqu’à l’installation spontanée et durable d’un sentiment de bien-être. L’objectif de cette méthode n’est donc pas de supprimer une émotion polluante, mais de la changer en une émotion positive. Effectivement, contrairement aux autres méthodes visant à réguler un blocage émotionnel, elle ne cherche pas à connaitre l’origine du ressenti négatif, mais plutôt à retourner sur une situation qui est à l’origine de l’émotion.

Ainsi, l’application de la méthode tipi implique le travail les sensations physiques qui y sont aux liées telles que les palpitations, les bouffées de chaleur, les picotements, les mains moites, les tensions musculaires, etc.

Selon Luc Nicon, « Toute émotion perturbatrice a pour origine la peur, et singulièrement la peur de mourir. Un souvenir non conscient, engrammé dans les cellules, le plus souvent remontant à la période fœtale ou lors de la naissance, qui a fait qu’on a eu quelques instants une perte de conscience ».

En revivant sensoriellement cette perte de conscience, on produit alors une sorte de décharge électrique. C’est ce en quoi la méthode tipi permet de réguler le blocage émotionnel et de surmonter ses peurs.

Pourquoi ressentons-nous des émotions négatives ?

émotions négatives

Lorsque nous sommes confrontés à une situation, à des pensées ou à des souvenirs — qu’ils soient bons ou mauvais, notre corps réagit physiquement en conséquence. Si les sensations physiques sont négatives, il est évident que l’émotion que l’on ressentira sera également désagréable. C’est pour cette raison que face à une situation de peur, nous avons par exemple les mains moites, la gorge nouée, le rythme cardiaque accéléré… Par ailleurs, nous devenons tendus et anxieux. C’est à ce moment que la méthode tipi intervient puisque l’on ne (ré)agit plus normalement.

Toutefois, il faut savoir que c’est une réaction naturelle du corps face au quotidien. En tant qu’être humain, nous ne pouvons éviter les sensations douloureuses. Si les ressentir est tout à fait normal, ne pas les éprouver se révèle inhabituel. Bien que celles-ci soient source de problèmes, elles nous alertent néanmoins sur le fait que quelque chose ne fonctionne pas correctement. L’exemple le plus simple est la peur : elle nous aide à réagir face au danger. L’anxiété, elle, nous amène à nous réconcilier. Pour y parvenir, on a recours à la méthode tipi.

D’un autre côté, les émotions positives favorisent un sentiment de bien-être, d’insouciance et de déconnexion. Cependant, elles nous rendent moins conscients des dangers pouvant survenir et moins attentifs aux détails qui se passent dans notre vie. En tout cas, que l’on se rassure ! Chacun de nous a cette capacité naturelle de réguler une émotion. D’ailleurs, nous avons tous vécu à un moment ou à autre une situation désagréable. Mais comme cela finit par passer, nous sommes de nouveau prêts à croquer la vie à pleine dent. C’est notamment le cas après une rupture amoureuse.

La méthode tipi en pratique

La technique d’identification des peurs inconscientes part du principe que chaque individu a une fonction pour réguler ses émotions, mais qu’il arrive que celle-ci soit bloquée. Ce qui entraine des ressentis désagréables. La thérapie ne commence donc pas le jour de la séance, mais quelques jours auparavant. En effet, le ou la thérapeute vous demande de lui décrire par téléphone ou par mail une situation particulière qui vous a fait vivre une émotion négative. De cette manière, il peut préparer la séance. Celle-ci se divise en quatre étapes distinctes.

La première étape

La première étape de la méthode tipi consiste à identifier la peur envahissante dont vous voulez vous débarrasser. Pour ce faire, le thérapeute vous demande de la décrire afin de se pencher un peu plus sur la réaction qu’elle provoque.

La deuxième étape

Il s’agit de revivre l’émotion et les sensations corporelles qu’elle a engendrées en retournant dans la situation qui a provoqué l’émotion négative. Cette phase de quelques secondes à quelques minutes nécessite de lâcher prise, mais aussi de se laisser aller dans son souvenir. Ainsi, l’on peut se concentrer sur les sensations physiques présentes dans le corps dans cette seconde phase de la méthode tipi. Cela veut dire que vous ne devez pas résister à ce que vous ressentez. Au contraire, laissez l’émotion venir naturellement et se transformer d’elle-même.

La troisième étape

Cette étape est un court repos pendant lequel vous entrez dans une sorte hypnose. Le but est de dissocier les sensations physiques de l’émotion négative.

La quatrième étape

Cette dernière phase consiste à retourner encore une fois dans le moment désagréable et voir comment vous le ressentez. Si l’émotion ressentie est positive (sentiment de bien-être et d’apaisement), cela signifie que la séance a été un succès.

En principe, une séance de méthode tipi (2 ou 3 tout au plus) suffit pour réguler le blocage émotionnel et surmonter ses peurs. Qui plus est, la méthode ne traite qu’une émotion à la fois. Autrement dit, s’il y a 10 émotions négatives, il faudra suivre d’autres séances. À noter qu’une séance peut durer plusieurs minutes à une heure.

Cette pratique s’adresse à toute catégorie d’individus (enfant, adulte, personne âgée). Quel que soit votre âge, vous avez la possibilité de traiter votre phobie en ayant recours à la tipi. De plus, la régulation émotionnelle par cette technique s’apprend très facilement.

Quand suivre une séance de méthode tipi ?

Comme nous l’avons dit, la technique d’identification des peurs inconscientes s’adresse à toute personne désirant régler ses difficultés émotionnelles : peur, phobie, anxiété, dépression, stress chronique, irritabilité, colère irrationnelle, violence, etc. Ces difficultés peuvent également se manifester à travers des sensations physiques et des comportements, tels que :

  • le sentiment de blocage ;
  • les crises d’angoisse ;
  • les troubles du sommeil et les troubles alimentaires ;
  • etc.

Ce sont des signes de mal-être qui indiquent généralement que la fonction pour réguler ses émotions n’agit plus normalement. Et c’est justement là que la méthode tipi entre en jeu. Cette technique présente plusieurs avantages incontestables. Elle permet de se débarrasser de toute forme de sentiments négatifs qui empêchent de mieux vivre. De plus, elle est jugée simple, rapide et efficace sur le long terme selon la recherche réalisée par Luc Nicon lui-même. De fait, sur les 278 personnes étudiées, 79 % d’entre elles ont pu réguler leurs émotions dès la première séance. Les 21 % ont dû attendre la deuxième séance de consultation pour voir un changement se profiler.

Vous l’aurez compris, l’on peut sortir d’une souffrance émotionnelle grâce à la méthode tipi. Et ce, en éliminant de façon définitive les manifestations des peurs inconscientes. Évidemment, pour que cela marche, il faut vouloir le faire et y croire.

Comment appliquer l’autotipi ?

L’application de la technique tipi se fait généralement lors de la consultation chez un(e) thérapeute. Cependant, il est tout à fait possible de la réaliser chez soi. C’est ce qu’on appelle l’autotipi. Le principe reste le même : entrer en contact avec les sensations physiques se manifestant lors d’une émotion désagréable et se laisser porter par ces sensations jusqu’à au sentiment de bien-être spontané et durable. Il s’agit d’une méthode tipi sauf que vous l’appliquez sans l’aide de personne. Pour ce faire, il vous suffit de suivre quelques étapes.

  • Fermer les yeux et penser à une émotion, puis replonger au cœur de cette émotion et identifier les sensations qu’elle a suscitées.
  • Plonger dans ce souvenir et porter l’attention sur les sensations physiques présentes dans le corps.
  • Laisser les sensations évoluer d’elles-mêmes et laisser faire sans contrôle.
  • Attendre le moment d’apaisement.

Il est important de rappeler que l’objectif n’est pas d’éliminer la douleur provoquée par l’émotion, mais de bien la ressentir plus sereinement. Par ailleurs, l’efficacité de la méthode tipi repose sur la volonté de ne pas lutter contre les manifestations physiques éprouvées. De ce fait, évitez de les juger. Accueillez-les plutôt et observez leur évolution jusqu’à leur disparition.

Quelques approches pour réguler ses émotions

Pour mieux gérer les émotions, il existe plusieurs approches que vous pouvez parfaitement associer à la technique d’identification des peurs inconscientes. Il s’agit d’un travail plus en profondeur qui vous permet de devenir plus autonome. Pour optimiser l’efficacité de chaque association, il vous suffit de bien l’appliquer.

Ci-après quelques idées pour aller plus loin.

La connaissance de soi et la méthode tipi

La connaissance de soi

Il est essentiel de mieux se connaitre surtout lorsque les sensations douloureuses commencent à se faire ressentir. En associant cette connaissance de soi à la pratique tipi, vous pouvez entre autres :

  • comprendre vos émotions ;
  • identifier vos besoins ;
  • cibler vos valeurs ;
  • réaliser un projet de vie ;
  • etc.

Pour y parvenir, de nombreux exercices peuvent être réalisés tels que la méditation, le coaching, l’auto-observation, etc.

La grille SEPAB pour analyser et comprendre les émotions

Une des techniques pour vous aider à comprendre vos émotions est la grille SEPAB : situation, émotions, pensées, actions, besoins. Contrairement à la méthode tipi, vous êtes amené à accueillir et à comprendre une émotion forte lorsque celle-ci survient. Les étapes nécessaires à la réalisation de la grille SEPAB concernent :

  • l’analyse des émotions ;
  • la compréhension des pensées qui y sont liées ;
  • l’analyse de la réaction du cerveau ;
  • l’identification du besoin qui y est lié.

De cette façon, vous pouvez facilement réfléchir à comment répondre à ce besoin afin de limiter l’intensité de l’émotion négative.

Créer l’émotion soi-même

Certes, le développement personnel passe par la gestion des émotions, mais pas que. En effet, il est tout aussi possible d’appliquer la méthode tipi et d’améliorer son potentiel en créant les émotions. Vous devez de ce fait connaitre votre identité et votre mission de vie. Ainsi, vous pouvez vous sentir aligné et trouver votre place dans ce monde.

Il est vrai que la plupart des individus rencontrent ce manque d’alignement. Et en essayant de résoudre les problèmes séparément, ils perdent leur énergie et leur temps. Alors, pourquoi ne pas créer l’émotion soi-même pour une vie plus épanouie ? En réalité, vous pouvez mieux comprendre l’état des choses et vivre en harmonie avec vous-même. Vous pouvez refouler tous vos doutes avec la méthode tipi. Cette approche vous ouvre les portes pour surmonter les peurs envahissantes et avoir la vie dont vous méritez.

Avez-vous déjà essayé la technique d’identification des peurs inconscientes ? Est-ce que vous avez obtenu des résultats satisfaisants ? Racontez-nous en commentaire votre expérience et n’hésitez surtout pas à partager cet article sur les réseaux sociaux.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Du 26 janvier au 30 janvier, participez gratuitement à…

5 Ateliers en Ligne et en Direct pour Redonner du SENS à votre Vie.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le challenge des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

CHALLENGE INÉDIT : Du 26 janvier au 30 janvier, participez gratuitement à…

5 Ateliers en ligne et en direct pour redonner du SENS à votre vie.

Retrouvez enfin confiance en vous et en vos capacités à réussir sans être angoissé et stressé dès que vous devez passer à l’Action.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

1 Commentaire

  1. Christine Tilly

    Bonsoir,
    Je me suis auto appliqué cette méthode en regardant sur internet pour savoir comment faire. J’étais phobique des insectes et travaillant dans une école maternelle, mes réactions n’étaient pas exemplaires…
    Après la méthode tipi, je ne suis pas l’amie des insectes mais je suis capable d’en attraper un ou de le chasser d’un revers de main sans partir en hurlant… efficace !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INÉDIT : Du 26 Janvier au 30 Janvier, participez gratuitement à...

5 Ateliers en Ligne et en Direct pour Redonner du SENS à votre Vie.

Retrouvez enfin Confiance en Vous et en vos Capacités à Réussir sans être Angoissé et Stressé dès que vous devez Passer à l'Action.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

DU 26/01 AU 30/01 : Redonnez du SENS à votre vie grâce au challenge des Actionneurs.