Le chamanisme amérindien: ce qu’il faut savoir


Le chamanisme est un héritage ancestral qui permet aux humains de se connecter aux esprits. Grâce à lui, les hommes maintiennent un équilibre dans la vie. C’est le cas des Amérindiens qui le pratiquent. À cet effet, nombreux sont ceux qui désirent connaître les spécificités du chamanisme amérindien. Découvrez dans cet article l’essentiel sur la question

Chamanisme amérindien : présentation

Le chamanisme demeure une pratique ancestrale de plusieurs sociétés traditionnelles. Il se fonde sur des rituels magiques, symboliques et spirituels qui unissent le monde naturel et le monde spirituel. C’est le plus ancien système spirituel répandu à travers le monde.Nous avons entre autres le chamanisme celtique, le chamanisme tibétain, le chamanisme corse…

Ainsi, dans le chamanisme amérindien, la spiritualité est primordiale. Les Amérindiens sont des croyants. Ils sont convaincus qu’un Grand Esprit anime toutes les créatures naturelles comme les plantes, les animaux, les herbes, etc. Cette vénération de la nature qui se repose sur 7 principes implique un profond respect vis-à-vis des Esprits. Ils ont bâti leurs traditions sur des mythes, des légendes et des croyances qui se transmettent de génération en génération. Cette transmission nécessite l’implication de plusieurs acteurs. Il s’agit des :

  • Aînés qui s’occupent de l’enseignement au jour le jour ;
  •  Gardiens de la Pipe dont le rôle est de diriger les Cérémonies ;
  •  Clans Mères qui assurent la perpétuité des Codes Moraux de Vérité
  • Chefs qui sont les représentants du peuple au Conseil ;
  • Sachems qui sont les enseignants spirituels ;
  •  Conteurs qui véhiculent des messages d’Amour, de Vérité et de Paix ;
  •  Sages qui sont des historiens et des gardiens de la Mémoire ;
  •  Hommes/Femmes Médecins ou des herboristes qui guérissent par les plantes.

En dehors de ces acteurs, le chaman joue un rôle non négligeable. C’est lui qui sert d’intermédiaire entre le monde des vivants et celui des Esprits. Il est à la fois le médecin, le conseiller, le mystique, le prêtre, le psychologue. Étant le messager des Anciens, il se sert du tambour chamanique pour accomplir sa mission.

La place de la Terre Mère dans le chamanisme amérindien

Le chamanisme amérindien préconise une communication entre l’Homme et la Terre Mère.Cela révèle que c’est l’Homme qui appartient à la terre. À cet effet, la Terre Mère occupe une place prépondérante dans la société amérindienne. Elle permet d’unifier les membres de la communauté et ceux-ci peuvent :

  • Vouer un respect absolu au Grand Esprit qui est la Source de toute Vie ;
  • Mettre en place un système de cohésion, de paix et de solidarité au sein de la famille et du clan ;
  • Devenir membre de la famille de la Terre Mère ;
  • Échanger les dons de la Terre Mère avec toutes les créatures de la nature ;
  • S’engager à prioriser l’estime de soi et les relations de choix ;
  • Déterminer un code et un crédo de conscience de soi, d’amour et de vérité qui facilitent le développement personnel et la paix.

Usage des symboles dans le chamanisme amérindien

Le chamanisme amérindien fait usage des instruments qui sont symboliques. Il s’agit entre autres du tambour amérindien, la roue de médecine et de l’animal totem.

Le tambour amérindien

C’est le tambour chamanique. Il est le symbole du cosmos. Il représente les battements du cœur de la terre. Cet instrument aide les hommes à faire le voyage chamanique et découvrir leur animal. Son rythme facilite l’élévation de l’être et lui permet d’avoir des visions ou des prophéties.

Il faut ajouter que certains rythmes éloignent rapidement les ondes négatives et les mauvaises entités. Utilisé par le chaman, le tambour chamanique est l’un des attributs chamaniques les plus connus. Il est magique et permet au chaman de faire l’exorcisme.

La roue de médecine

Comme le tambour chamanique, la roue de médecine est aussi un des attributs chamaniques les plus connus. Elle est un symbole cosmique. Sa représentation est liée à l’ordre du monde, les points cardinaux et le rythme des saisons. Elle est souvent utilisée dans les rituels, les guérisons et enseignements. Cette roue est aussi réputée pour assurer l’équilibre physique, psychique, émotif et spirituel. De ce fait, elle établit une cohésion entre l’individu et le cosmos. De même, l’individu devient convaincu que les moyens de guérison sont en lui et autour de lui.

L’animal totem

Dans le chamanisme amérindien, l’animal totem est un guide spirituel. Son choix est effectué en fonction des besoins de l’individu. Il l’accompagne dans son initiation et son voyage chamanique. Cet allié n’est pas un serviteur. À cet effet, l’individu lui doit un grand respect. Ce maître spirituel est doué pour ces conseils. Face à des problèmes, il est le conseiller de celui qu’il contrôle. Cependant, ce n’est pas lui qui règle les problèmes. C’est plutôt l’individu lui-même.

Il est donc important pour l’individu de chercher à connaître son animal. Il doit communiquer avec lui et comprendre ses enseignements. Cette quête doit se faire au quotidien. Il pourra ainsi avoir un équilibre dans la vie. Comme animal totem, nous pouvons citer : l’animal totem papillon, l’animal totem licorne, l’animal totem aigle,  l’animal totem renard, l’animal totem corbeau, etc.

Le chamanisme amérindien et ses dangers

Avec l’évolution du temps, le chamanisme amérindien a perdu sa valeur originelle. Plusieurs personnes s’y adonnent sans respecter ses principes. Ce phénomène est pourtant préjudiciable. En effet, de nos jours, il existe des charlatans qui se font passer pour des chamans. Ils ingurgitent dans leur corps des drogues pour enter en transe. Pour des rituels, ils abusent aussi sexuellement des personnes qui ont recours à eux. De même, les retraites qu’ils prescrivent à leurs patients sont payantes. Ceux-ci sont donc souvent ruinés financièrement. Plusieurs personnes sont victimes de cette forme de chamanisme et ses dangers.

D’un autre côté, le christianisme possède une vision péjorative du chamanisme. Il considère cette pratique comme de l’animisme. Autrement dit, le chamanisme apparaît comme un mode de vie spirituelle capable de détourner l’homme de la voie de Dieu. Pour les chrétiens, c’est de la sorcellerie, l’idolâtrie et l’usage de la magie.

Dans ce contexte, le chaman est vu comme un sorcier ou un marabout. Ses rites magiques et spirituels sont contraires aux prescriptions bibliques. Le culte qu’il voue à la nature et aux esprits s’apparente au satanisme. Il est de ce fait, classé parmi les membres des sectes ésotériques. Ainsi, les religions chrétiennes mettent en garde les Hommes contre le chamanisme et ses dangers. Il n’est pas rare de voir des médias comme les chaînes de télévision et radios de dénoncer cette pratique.

Nous venons de découvrir le chamanisme amérindien, ses spécificités et ses dangers. Cet article vous a-t-il plu ? Si oui, n’oubliez pas de le commenter et de le partager.

 

 

 

 

 

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment