Développement personnel

Le chamanisme celtique : le point sur les particularités et méthodes employées

Avant l’avènement des différentes religions que nous connaissons aujourd’hui, les peuples ont appris à entrer en contact avec le monde des esprits. Ceci s’est fait et continue de se faire par le biais de différents composants de l’environnement comme les arbres et animaux. Garants de la transmission de cette science, les chamans orientaux comme ceux d’occident proposent des rites d’initiation différents. Il existe pour ainsi dire de légères différences entre le chamanisme authentique et celui pratiqué dans les différentes cultures. Dans cet article, nous nous intéresserons particulièrement au chamanisme celtique. Vous y découvrirez notamment les différentes pratiques chamaniques qui lui sont propres et bien d’autres éléments encore.

Le chamanisme celtique au fil du temps

Avant que les religions judéo-chrétiennes ne commencent leur expansion en Europe, le chamanisme celte était l’un des puissants mouvements au monde. Les druides et chamans constituaient alors des références vers lesquelles les populations se tournaient pour trouver réponse à divers problèmes. Ils avaient essentiellement pour mission de les aider à s’assurer un bien-être dans tous les sens du terme. Ils étaient aussi les guides au sein des sociétés, conseillant la hiérarchie pour la gestion des affaires d’État. L’aire d’influence du chamanisme celtique était également très grande. Elle s’étendait en effet sur toute la région de l’actuelle Europe centrale et occidentale. Ce mouvement spirituel a connu son apogée durant la période allant de l’an 1000 avant Jésus-Christ à l’an 0.

Toutefois, la conquête entreprise par le royaume romain puis les campagnes de croisade de l’Église catholique ont conduit à une forte répression des pratiques chamaniques. Ce qui a conduit à une disparition presque totale de ces dernières en Europe. Elles ont quand même réussi à laisser des traces dans l’inconscient populaire des peuples de cette région certaines valeurs morales et spirituelles. Il n’est donc pas étonnant que bien des années après, le désir d’un retour au chamanisme celtique ressurgisse. Ce dernier est d’ailleurs facilité par les chamans qui offrent une initiation personnelle. Quel est le contenu de ces modules de formations ? C’est ce que vous découvrirez dans le prochain paragraphe.

L’initiation selon les règles du chamanisme celtique

C’est une initiation de base qui est offerte par les chamans et druides celtes aux personnes désireuses d’apprendre ce mode vie. Ces derniers sont ensuite appelés à approfondir par le biais de différents exercices leurs expériences dans le monde spirituel. Mais avant même de commencer, ils doivent être en mesure de différencier les termes druides, sorcier, prêtre et gourou. Ceci leur permet d’apprécier autrement le contenu de la formation au chamanisme celtique. De fait, le chamanisme n’est pas une religion, elle ne saurait donc avoir de prêtres, s’occupant d’éventuels rites. Et puisque l’exercice consiste à aider l’individu lui-même à établir une relation avec le monde des esprits. Il n’a donc pas besoin de gourous.

On apprendra entre autres au futur initié que tous les éléments de l’univers ont un lien très étroit entre eux. En plus de cela, que toute forme de vie relève de l’ordre du sacré. Il en va de même pour les substances issues de ces différentes formes de vies (sang, sève, etc.). L’adepte du chamanisme celtique est de ce fait un défenseur de la vie et de la nature. C’est d’ailleurs au cœur de celle-ci qu’il apprend à reconnaitre les esprits ainsi que les trois mondes.

Les trois mondes selon les chamans celtiques

L’initiation des chamans celtiques permet aux impétrants de découvrir les trois mondes qui forment notre univers. Il s’agit notamment du :

  • Monde du milieu (dans lequel nous vivons tous. On le désigne également comme étant le monde physique).
  • Monde invisible souterrain (le monde d’en bas)
  • Monde invisible céleste

Chacune de ces dimensions fonctionne suivant neuf plans de conscience qui ont été identifiés grâce aux textes égyptiens et tibétains. L’impétrant au chamanisme celtique apprendra pour chaque cercle à s’accorder avec chacun des neuf plans de chaque monde. Le premier cercle qui est celui de la force permet donc de s’accorder avec le monde physique pour devenir maitre de son destin. Il apprendra donc à dompter ses peurs notamment celle relative à la mort. Ce qui lui permet de profiter plus sereinement de la vie et de rester à l’abri des maladies. Il est à préciser que le passage vers le cercle supérieur dépend de la réussite des exercices imposés au cercle précédent. Aussi des rituels et des paroles sont-ils nécessaires pour chaque passage selon les règles du chamanisme celtique.

Chamanisme celtique: les exercices et rituels à accomplir

L’essentiel du processus se déroulera au cœur même de la nature. En fonction du décor à portée de main, les exercices et rituels peuvent se faire au fond dans différents décors. Le déo peut par exemple vous conduire dans une forêt, près d’une cascade ou dans une grotte sans lumière. Ces espaces sont en effet, adaptés pour la purification de l’impétrant. Celle-ci se fait à l’aide de différentes plantes. Le chaman procède ensuite à une mise en condition du sujet. Il lui fait ensuite passer tour à tour les 27 rituels prévus pour le premier cercle du chamanisme celtique.

Parmi les exercices ici proposés à cette étape, on évoquera par exemple la cérémonie du chaudron celte. Au niveau du deuxième cercle, il s’agira de recevoir 27 enseignements spirituels et de s’exercer au rythme de la musique chamanique aux voyages astraux. Le dernier cercle est celui où le futur chaman part pour sa quête. C’est aussi à cette étape que les techniques de déconditionnement s’enseignent. Il est utile de préciser que pour réussir à franchir tous ces cercles il faut en moyenne 21 ans. Il faut donc faire preuve d’une grande persévérance pour y arriver.

Aujourd’hui, le chamanisme celtique peut se révéler utile pour les sociétés humaines tout comme pour les individus. Il est en effet possible en s’y référant de bénéficier d’un accompagnement de qualité dans la prise de différentes décisions. En plus de cela, le bien-être de la personne est au centre des préoccupations.

A vous de jouer!

Avez-vous déjà suivi un rituel avec un chaman celte ? Vos expériences nous seront alors très utiles. N’hésitez donc pas à les partager avec nous dans l’espace dédié aux commentaires.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire