surmonter le deuil
0
0

Deuil, souffrance, douleur : comment surmonter cette période difficile ?

Accueil > Articles divers > Deuil, souffrance, douleur : comment surmonter cette période difficile ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Faire face à la perte d’un être cher fait certainement partie des épreuves les plus difficiles que nous, en tant qu’être humain, ayons à affronter. Lorsque nous perdons un père, une mère, un enfant, un frère, une sœur ou encore un ami proche, cela crée généralement en nous un chagrin immense. Il est d’ailleurs tout à fait normal de ressentir de la douleur et de la souffrance dans de telles situations. Après tout, choc et confusion nous envahissent et nous assaillent. Cependant, il est important de (ré)apprendre à vivre… Ce n’est pas une chose facile, loin de là même ! Mais il est tout à fait possible de vivre et de surmonter le deuil sainement. Cela ne veut pas dire que vous êtes égoïste, en continuant à avancer sans la personne aimée.

Il s’agit surtout d’un moyen pour honorer sa mémoire qui continue d’ailleurs à vivre en vous et à travers vous. Alors, comment se passe concrètement le deuil ? Que faire pour affronter le chagrin et ainsi le surmonter ? Comment honorer la mémoire d’un défunt ? Voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles.

Quelles sont les différentes étapes du deuil ?

Lorsque la tristesse commence à s’installer et à prendre son aise dans notre quotidien après la mort d’un proche, la question que l’on se pose généralement est : combien de temps dure le deuil ? Quand est-ce que ce manque arrêtera de nous peser autant ? Quand finira-t-on par surmonter le deuil ? Malheureusement, cela dépend grandement de la personne endeuillée et de son caractère. Néanmoins, le temps sera toujours votre meilleur allié dans ce cas. On dit également qu’il faut passer par les 5 étapes du deuil pour réellement « guérir ». Mais que sont-elles ?

Les 5 étapes de deuil

  1. Le choc et le déni commenceront par s’installer. C’est la manière que l’être humain a adoptée pour affronter une situation qu’il n’est pas sûr de pouvoir gérer. La douleur étant insupportable, vous essayerez inconsciemment de vous convaincre que cela n’est pas en train de vous arriver à vous… qu’il s’agit forcément d’un cauchemar qui s’arrêtera dès que vous parviendrez à vous réveiller.
  2. La colère et la culpabilité viennent ensuite. Une fois que vous prendriez conscience que la perte est réelle, différentes pensées se bousculeront dans votre tête. « Peut-être que si j’ai fait ceci, cela ne serait pas arrivé. » Des phrases comme « Ce n’est pas juste que ça m’arrive à moi ou à lui/elle » occuperont également vos pensées. Vous commenceriez alors à chercher un responsable, une chose concrète ou une personne physique sur qui vous pouvez déverser votre frustration.
  3. Le marchandage prend place à son tour. Pour surmonter le deuil, vous vous imaginez tous les scénarios possibles qui n’auront pas causé le même résultat.
  4. La douleur et la tristesse viennent ensuite. Il peut même arriver que vous souffriez d’une dépression passagère dans cette étape.
  5. La résignation et l’acceptation. La phase de résignation vous amènera notamment dans un état passif. Elle se caractérise par une perte d’appétit, un manque de motivation généralisé, une irritabilité accrue, une difficulté de concentration… La plupart du temps, vous n’aurez même pas envie de sortir du lit. C’est seulement après que vous passeriez à l’acceptation. La plaie commence peu à peu à cicatriser. Vous parviendrez alors à reprendre le cours normal de votre vie. Vous vous rendez compte qu’il faut « faire avec » et qu’il faut surtout avancer.

Pourquoi le deuil est-il si difficile à surmonter ?

faire son deuil

Faire son deuil demande du temps. C’est indéniable ! Cependant, il ne faut pas se voiler la face. Il s’agit d’une émotion particulièrement délicate à surmonter. Lorsqu’on ne le vit pas, on a tendance à l’associer à des situations éprouvantes comme une rupture amoureuse brutale par exemple. Toutefois, le fait est que ce processus pour surmonter le deuil demande plus d’énergie que la plupart d’entre nous ne le pensent. Cette période s’accompagne d’une lourde charge. Elle vous demandera beaucoup à la fois émotionnellement et physiquement.

Souvent, le problème est également aggravé par les attentes de nos proches qui nous demandent d’être forts et de continuer à avancer. Mais c’est bien plus qu’une simple décision de se ressaisir, n’est-ce pas ? D’autant plus que différentes émotions se bousculeront dans votre tête. Tristesse, colère, désespoir, frustration, culpabilité… Ces sentiments peuvent vous affaiblir.

C’est pour toutes ces raisons qu’il s’avère généralement difficile de surmonter le deuil. Parfois, vous êtes aussi plongé profondément dans le chagrin que vous vous mettez inconsciemment en écart par rapport à la réalité. Un gouffre duquel vous devez pourtant sortir parce que la vérité est que vous, vous êtes vivant. L’isolement social serait effectivement votre pire ennemi.

Bien évidemment, cela prendra du temps… beaucoup de temps. Il s’agit aussi d’une expérience personnelle. Si certains s’adaptent de manière beaucoup plus instinctive et automatique à la perte, d’autres auront besoin de plus de soutien et d’un effort délibéré pour faire face au deuil.

Surmonter le deuil : que faire pour atténuer la souffrance et la douleur ?

Quelle que soit la nature de vos relations avec la personne décédée, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises façons de faire votre deuil. En réalité, il s’agit d’une expérience très personnelle. Cela signifie que vous êtes le mieux placé pour savoir ce que vous voulez ou devez faire. Cependant, quelques conseils peuvent vous aider si vous ne savez pas vraiment par où commencer. Inévitablement, le processus de deuil prend du temps. Mais vous pourriez vous sentir plus léger et surmonter le deuil grâce à quelques petits gestes au quotidien. En voici quelques exemples.

  • Ne faites pas comme si vous allez bien. Feindre n’est jamais la meilleure solution. Refouler ses émotions non plus. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au mieux, elles finiront par éclater d’un coup à un moment ou un autre. Et au pire, votre chagrin vous consumera de l’intérieur.
  • Donnez-vous la possibilité de guérir. Et pour ce faire, reconnaissez le besoin de faire votre deuil. Accordez-vous la permission de vous sentir triste. Acceptez votre douleur. Laissez vos sentiments suivre leur cours naturel. Faire face à votre chagrin vous aidera à améliorer votre santé émotionnelle au fil du temps.
  • Parlez de ce que vous ressentez. Une chose que vous regrettez de ne pas avoir dit à cette personne de son vivant ? Écrivez-lui une lettre. Sur le chemin de la reconstruction, vous pouvez aussi demander l’aide d’un professionnel de la santé psychologique. Il vous guidera dans ce travail de deuil, mais sera surtout une oreille bienveillante à qui vous pouvez partager ce que vous ressentez.
  • Éloignez-vous des personnes négatives. En effet, il y aura certainement quelques individus de votre entourage qui ne comprendront pas votre tristesse, qui vous bousculeront dans votre travail de deuil. Ils ne vous seront pas d’un grand appui au cours de ce processus.

Travail de deuil : comment honorer la mémoire d’un proche décédé ?

On n’y pense pas toujours, mais le travail du deuil commence aussi dès les obsèques. Il s’agit effectivement d’une belle occasion pour honorer la mémoire du défunt. Plusieurs solutions sont envisageables dans ce cas. La décoration occupe notamment une place importante dans ce cas. Pour personnaliser l’espace autant que possible, vous pouvez par exemple choisir quelques clichés des moments que vous avez passés avec ce proche parti trop tôt. Les photos représentent un excellent allié pour retracer sa vie, pour se remémorer ces belles années ensemble. De votre côté, cela vous aidera à surmonter le deuil sur le long terme.

Une bonne sélection de musiques qui caractérise la personnalité du défunt fera également guise de respect envers ses volontés. Bien évidemment, les prises de parole trouveront aussi leur place au cours de la cérémonie. De même, pensez aussi à opter pour des plaques funéraires sur mesure pour un hommage personnalisé. Cela donnera l’impression que l’hommage vient du cœur. Et ce ne sera d’ailleurs pas uniquement une impression ! Forme, taille, texte, photo… Démontrez votre amour ainsi que votre affection mutuels grâce à une conception 100 % authentique.

Cela aura une importance significative à vos yeux, car vous pourriez représenter à travers un objet palpable et concret la façon dont le défunt a vécu ou voyait la vie. Vous verrez, plus tard lorsque vous repenseriez à cette journée, vous aurez le sourire aux lèvres en pensant que la cérémonie funéraire était digne de l’amour que vous portez pour cette personne. La satisfaction que vous pourriez en tirer vous aidera certainement à surmonter le deuil.

Comment combler le vide en temps de deuil ?

Durant la période de deuil, vous ferez probablement face à des montagnes russes d’émotions. Ils passeront certainement par des pics élevés avant de redescendre. Cependant, le plus dur sera de se dire que la perte est définitive et irréversible. L’acceptation de cette vérité est nécessaire, mais elle est aussi difficile. Le manque sera également palpable. Pour un enfant, la confusion fera partie du chemin. Pour un adolescent, il faudra sûrement une explication concrète par rapport à ce qui s’est passé.

Mais que se passe-t-il quand on est adulte et qu’on est peut-être supposé être le pilier ? Le processus est d’autant plus compliqué si vous vivez un deuil périnatal. Cependant, surmonter le deuil est tout à fait possible. En réalité, cela se fera assez naturellement. Les échanges se dérouleront d’une autre manière. Peut-être que vous allez écrire des lettres au défunt ? Ou peut-être qu’il se retrouvera dans vos prières ? S’il n’est plus possible de communiquer directement avec ce dernier, vous pouvez toujours le refaire vivre dans vos pensées.

« Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis » — Victor Hugo.

Planifiez également votre itinéraire d’évasion. Ne vous attendez pas à pouvoir toujours cacher votre chagrin pendant la journée. N’arrêtez pas de vivre. Bien au contraire, faites des activités qui vous permettra de vous distraire de vos pensées et de vos sentiments douloureux… ne serait-ce que pendant un instant. Le secret est effectivement de cohabiter avec la douleur. Cela vous sera d’un grand appui pour aller de l’avant. Riez comme la personne aurait voulu vous voir. Faites des projets qui impliquent le souvenir de cet être aimé. S’il a par exemple succombé au cancer, vous engager auprès d’une association aidant les patients souffrant de cette maladie peut être une excellente idée.

Faire son deuil pour la bonne raison

travail sur soi

Eh oui, on peut parfois faire ce travail de deuil pour la mauvaise raison. Malheureusement, il peut arriver que nous essayions davantage de prouver désespérément à notre entourage et à nous-mêmes que nous tenions vraiment à la personne décédée. Les pleurs peuvent ainsi être un moyen de démontrer que nous ressentons la perte et le manque. Dans ce cas, ce n’est pas le chagrin qui parle. C’est plutôt notre personne qui essaie de l’exhiber. Et ce n’est pas la plus saine des attitudes !

En réalité, il est important de faire son deuil tout simplement parce que cette personne est partie. Son absence laisse un vide que vous ressentez profondément. Ne recherchez donc pas l’attention à travers cette expérience. Il s’agit d’un véritable travail sur soi qui s’impose à nous à la mort d’un être cher. Ce qui compte vraiment, c’est ainsi la raison pour laquelle vous souhaitez entamer ce voyage vers la guérison. Il ne faut pas que celui-ci soit égocentrique.

Évidemment, cela ne signifie pas que vous ne devriez pleurer que derrière les portes closes. Bien au contraire, parler de ce que vous ressentez peut être libérateur. Mais encore une fois, faites-le pour la bonne raison.

Et si je veux accompagner une personne endeuillée ?

Envie d’aider une personne pour surmonter le seuil ? Le premier piège à éviter est de laisser le sentiment d’impuissance que vous éprouvez vous inciter à garder votre distance de la personne endeuillée. En réalité, celle-ci aura certainement besoin d’être entourée.

  • Alors, apportez-lui de la chaleur humaine et de l’empathie.
  • Aiguisez vos compétences en matière d’écoute active. Soyez attentif à ses sentiments.
  • Faites preuve de compassion.
  • Ne comparez jamais son expérience avec la vôtre, sauf si la comparaison est vraiment pertinente. N’oubliez pas que nous avons tous une manière bien à nous d’affronter les moments difficiles. La même situation peut d’ailleurs avoir un impact bien différent sur chacun d’entre nous.

Lorsque votre emploi du temps vous le permet, vous pouvez aussi lui proposer votre aide pour réaliser des tâches basiques du quotidien pour l’alléger. C’est d’autant plus important s’il s’agit d’une personne âgée. Offrez-lui votre appui. Vous pouvez aussi lui faire découvrir ce blog sénior pour l’accompagner dans les différents aspects de sa vie.

De même, n’ayez pas peur de partager vos souvenirs en commun lors de ces rencontres. Parlez du défunt, de ses qualités, de ces bons moments que vous avez passés ensemble. Dans tous les cas, la meilleure chose à faire est tout simplement d’être présent… Mais avec un regard compatissant, bien entendu.

Et voilà ! Si vous souhaitez partager votre expérience personnelle, avez besoin d’extérioriser ce que vous ressentez ou tout simplement envie de parler d’un être cher parti trop tôt, vous pouvez laisser un commentaire. Et si vous avez dans votre entourage un proche qui vit la même situation et qui a besoin d’aide, partagez avec lui cet article. Pensez aussi à la consultation auprès d’un psychologue si le risque de tomber dans la dépression est accru.

À très bientôt sur Penser et Agir !

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :