Isolement social : un phénomène de société à ne pas ignorer


À l’heure où les moyens de communication n’ont jamais été aussi nombreux et accessibles, où les réseaux sociaux nous permettent de tisser des liens et nous faire des amis (virtuels) même à l’autre bout du monde, nombreux sont ceux qui ne se sont jamais sentis aussi seuls. Et cela se comprend ! Si les nouvelles technologies ont grandement contribué à nous rapprocher de ceux qui sont loin, force est de constater qu’ils nous éloignent toujours plus de ceux qui sont physiquement près de nous. À un tel point que beaucoup se sentent aujourd’hui socialement isolés alors qu’ils sont hyperconnectés et reliés au monde entier. Alors oui, malgré Facebook, Skype et compagnie, l’isolement social est plus que jamais d’actualité. Nous pouvons même affirmer que cette situation s’est empirée puisqu’elle touche désormais toutes les tranches d’âges. Zoom sur ce mal insidieux

Isolement social plus en détail

Encore à ce jour, il reste très difficile de donner une définition unanime de l’isolement social. Tant ce concept comporte plusieurs facettes. Néanmoins, nous pouvons être d’accord sur une chose : l’isolement social est une situation de souffrance et de danger imminent dans laquelle se trouve l’individu. Ceci, lorsqu’il manque d’interactions sociales ou de relations de qualité avec les autres. En sociologie, cet état s’établi après l’évaluation du nombre de contacts, le sentiment d’appartenance et l’engagement avec les autres. Dans un champ plus large, l’isolement social se réfère donc à une carence de contacts interpersonnels. Ainsi que de rôles sociaux et de relations mutuellement satisfaisantes. Une situation qui prive l’individu de tous les éléments et ressources nécessaires pour se constituer en tant que personne. Mais surtout à se sentir égaux de ses semblables.

Par ailleurs, à la différence de la solitude qui parfois peut être choisie et même conseillée, l’isolement social, lui est un état subit et non souhaité. Il est subi dans le sens où les barrières physiques, économiques et sociales font que l’individu n’a pas la possibilité de s’engager dans la société. Ainsi, il n’a pas de choix que d’accepter cette mise à l’écart.

Selon les chiffres, l’isolement social toucherait environ 5.5 millions de Français (chiffre CESE 2014). Un constat assez surprenant lorsque l’on sait que dans notre monde hyper-connecté, la solitude aurait dû s’amenuiser. Et ceci, au fur et à mesure que les moyens de communication se perfectionnaient.

Les effets néfastes de l’isolement social

Quelle soit la conséquence de certaines pathologies ou au contraire leur cause, l’isolement social a des effets néfastes. Et cela, autant sur la santé psychique que physique. Effectivement, les études montrent que les personnes avec un faible support social présentent bien plus de risques de développer des maladies cardiovasculaires ou de subir une détérioration des fonctions cognitives. Par ailleurs, être isolé peut également mener à une forme de stress chronique pouvant causer énormément de ravages au niveau du système nerveux et immunitaire. Une étude britannique affirme d’ailleurs, que passer trop de temps seul serait tout aussi dangereux que fumer 15 cigarettes par jour.

D’autres études vont encore plus loin en affirmant que l’isolement social serait un facteur important de risque de mortalité prématurée. En effet, les facteurs psychologiques comme la fatigue chronique et l’anxiété liés à l’isolement social diminuent significativement l’espérance de vie. Et ce, au même titre que l’obésité et la sédentarité. À l’inverse, les personnes socialement engagées sont généralement en meilleure santé. Surtout, elles ont un risque moindre de déclin des fonctions cognitives.

Sur le plan psychologique, on peut observer chez les personnes souffrant d’isolement social des phénomènes de repli sur soi, de dépréciation de soi voire même du dégoût de soi. Cette perte d’estime de soi va peu à peu conduire le sujet à une forme dépression sévère et à long terme à des niveaux supérieurs de suicide.

Isolement social : comment s’en sortir et combattre la solitude

C’est un fait, des relations interpersonnelles de qualité sont essentielles pour l’épanouissement personnel et le bonheur. Pour ce faire, vous devez sortir de l’isolement social. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider dans cette lourde tâche :

Les conclusions de ses études montrent donc que

Apprendre à ne plus avoir peur du rejet

En effet, une tendance à éviter toute situation qui pousse à être en contact avec les autres par peur du jugement et surtout du rejet explique souvent l’isolement social. Or, s’il y a bien une chose qu’il faut retenir, c’est le caractère irréel de cette peur. D’ailleurs, comme l’indique le célèbre auteur du livre pouvoir illimité, la peur n’est rien d’autre qu’une expérience totalement subjective.

Décider de ne plus avoir peur d’être rejeté est donc la première étape pour oser aller vers les autres et combattre la solitude. Et comme le disait si bien Jia jing, empereur de la dynastie Ming : « si vous ne choisissez de ne plus avoir peur du rejet, vous vous rejetez vous-même… et le monde vous ignore ». Aussi, rappelez-vous, même si on vous rejette au moins vous avez essayé. Et ça, c’est déjà un grand pas pour renforcer votre estime de soi. Puis, on ne peut pas plaire à tout le monde et finalement c’est parfois une bonne chose ! Cela vous permet de fonder des relations avec des personnes qui vous apprécient réellement et à votre juste valeur.

Oser sortir de sa zone de confort

On vous a certainement déjà dit que sortir de sa zone de confort est une nécessité pour vivre une vie riche et épanouie. Ce qui est tout à fait vrai. Effectivement, le fait de sortir de votre zone de confort vous permet d’apprendre énormément de nouvelles choses. Mais surtout de rencontrer de nouvelles personnes. Il existe d’ailleurs des sites, des associations ou encore des clubs qui proposent d’organiser des évènements conviviaux. Telle que comme des sorties nature, des soirées, des vacances…

Evidemment, il faut comprendre que pour combattre la solitude et sortir de l’isolement social, il ne faut pas seulement multiplier les initiatives pour faire des rencontres et nouer des relations. Il est également important de changer d’état d’esprit et surtout de mettre en place de nouveaux comportements.

2

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Comments

  1. Aline  octobre 12, 2019

    je te remercie pour cet article sur l isolement social
    je le vis et subit depuis 2010 la ou j ai réalisé que je n avais pas d avenir et comme je découvre mon schéma (que j ai entendu dans une vidéo pur le 15 octobre 2019) la ou j ai eu tors car j ai pensé a ma belle mère pour qu elle voit grandir ses petits enfants ( j ai 4 merveilles) en m oubliant , en m oubliant j ai perdu mon identité, mes envies
    puis déprime coup dur de la vie devient dépression médicament
    j ai remonter un peu en 2012 pour replonger en 2016 medoc plus fort ma vie était dure compliqué mon cerveau s endormait je vivais ou survivait par automatisme j étais inexistante invisible de tout le monde et différente des autres parent qui ne se genêt pas de baver sur mon compte je laissais ce mal m affecter car ca me faisait mal

    et un jour début février 2019 tu m as vu et m a aider grâce a la formation DES 7 CLEFS DE LA RÉUSSITE
    tu as redonné un sens a ma vie
    tu as réveillé ma passion
    je suis sur une bonne lance pour mon projet ( que tout le monde critique car c est qu un reve mais je sais que j y crois et il est réalisable SMART )
    j ai eu en 4 mois 2 baisses médicamenteuse je n ai qu un traitement léger de fond
    et pour cet isolement social et avoir perdu 10 ans de ma vie pour une personne qui m a tourne le dos j ai ete dans la dynamique des regret mais la je reprend mon cap
    j ai fait une demande de logement ( que j aurais du faire en 2009) j ai choisis dans le 10 pour réaliser mon projet et je recherche d autre lieu pour me réaliser, vivre
    malgrés ma vie en dent de scie ÉMOTIONNELLEMENT
    car je vis avec mes ressenti promotionnelle et rarement avec ma tête car je me fis a mon instinct qui m a toujours montre ma voie et je ne l écoute pas assez
    ici et maintenant j ai un blocage et je cherche pour avancer et retrouver mon cap car la je suis dans un brouillard

    voila un peu mon histoire
    je te suis reconnaissante de m avoir sauvé c est un grand mot mais si vrai
    tu fait un travail merveilleux
    car si on la volonté de changer on le peu
    pas a pas

    *le 15 octobre je sais que tu vas aider bcp de monde qui veulent s en sortir et changer leur vie
    tu l as fait pour moi

    je sais je radote dans mes com mais c est sincère mes dire
    merci encore pour tout
    et suivre tes formation c est énorme et c est instructif que je vis la plus belle aventure « humaine » avec moi meme
    pour trouver ma confiance d être encore meilleure chaque jour* et montrer que dans la vie tout peu se réaliser parce qu il faut croire en soi et en ce qu on aime c est important

    j ai peut être du hors sujet mais c est important pour moi de le dire
    et mettre en valeur ta passion Mathieu et je vois comment toi aussi tu évolue de plus en plus haut a ta juste valeur

    avec tout ma sincérité de cœur
    Aline

    reply
    • Mathieu  octobre 15, 2019

      Bonjour Aline,

      Merci bien pour ton commentaire.

      J’apprécie beaucoup ta sincérité et ta grande admiration pour le site Penser et Agir.

      C’est adorable !

      D’ailleurs, savoir que les formations t’aident dans la vie m’encourage à continuer dans cette voie.

      🙂 😉

      A bientôt pour des nouveaux articles,
      Mathieu.

Add a Comment