Comment gérer ses angoisses : ce que les experts recommandent est enfin dévoilé !

Les angoisses font partie de la vie. Mais leurs conséquences n’affectent pas tout le monde de la même façon. Chez certains, elles peuvent prendre des proportions démesurées. Chez d’autres en revanche, elles ne sont pas si graves. Quoi qu’il en soit, on a tous quelques angoisses qu’on veut apprendre à gérer correctement. Comment gérer ses angoisses correctement ? Je vous propose de découvrir ce que les experts de la santé et les professionnels du comportement révèlent à ce sujet.

Les angoisses : un problème global et sérieux

Les angoisses désignent des peurs, des frustrations et des phobies qui affectent notre état mental, physique et psychique. Elles sont aussi connues sous le nom de troubles anxieux. Ces angoisses se manifestent de plusieurs manières. Elles peuvent consister en crises de paniques, en craintes irrationnelles, ou en anxiété généralisée qui paralyse et empêche d’effectuer même des tâches relativement courantes. Les angoisses ne sont donc pas un problème de santé à négliger.

La Haute Autorité de Santé de France répertorie 6 types d’angoisses et troubles anxieux :

  • L’anxiété généralisée
  • Les troubles de panique
  • les troubles d’anxiété sociale (timidité, agoraphobies, bégaiement, etc.)
  • Les phobies spécifiques (peur des araignées, des ascenseurs, des serpents, etc.)
  • Les troubles obsessionnels du comportement (se ronger les ongles, se cogner la tête contre un mur, etc.)
  • Les états de stress post-traumatiques

Ces catégories d’angoisses incluent de nombreux troubles et affections. Elles diffèrent d’un individu à l’autre, mais entraînent presque toujours des états d’anxiété plus ou moins prolongés.

Pour savoir comment gérer ses angoisses, il faut commencer par se rappeler qu’on ne guérit pas de ces angoisses. En revanche, il est possible de les gérer, d’en diminuer la fréquence, la portée et les conséquences. C’est d’autant plus important qu’en apprenant à gérer vos angoisses, votre vie sera heureuse et moins stressante.

Les spécialistes de la santé mentale recommandent 4 grandes actions et mesures pour juguler ses angoisses.

Comment gérer ses angoisses : identifiez les éléments déclencheurs

Nombre de sujets n’ont pas appris à gérer et reconnaître leurs angoisses. En conséquence, ils sont presque toujours pris au dépourvu quand celles-ci apparaissent. Les spécialistes recommandent donc d’apprivoiser cette angoisse. Vous devez parfaitement connaître quand et comment elles se déclenchent.

Comment gérer ses angoisses à ce moment? En réalité, la tâche est très complexe, car on ne vit pas les mêmes angoisses et elles ne surgissent pas de la même façon. Apprenez à décrypter vos propres symptômes. Dans certains cas, vous savez que vous aurez beaucoup de mal à vous exprimer devant un public, ou à prendre l’ascenseur. Rien de très compliqué. En revanche, il peut être difficile de savoir quand et pourquoi survient un stress-post traumatique.

La prochaine fois qu’une crise de panique survient, essayez d’identifier ce qui y a contribué. Quand vous maitrisez ces facteurs déclencheurs, vous avez franchi la moitié du chemin pour apprendre à apprivoiser vos angoisses.

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

Anticipez sur les facteurs déclencheurs

C’est la deuxième étape, et naturellement, elle a un lien avec la première. Si vous savez ce qui déclenche l’angoisse, vous aurez moins de mal à anticiper sur ses effets dévastateurs. Un exemple simple pour illustrer : supposons que les ascenseurs créent chez vous un sentiment de panique proche de la  claustrophobie. Vous savez qu’à moins d’entrer dans un ascenseur, vous ne courez pas le risque de subir cette phobie.

Que faire donc ? Vous pouvez choisir de monter les escaliers. Ou alors, vous vous arrangerez pour que votre bureau se trouve au rez-de-chaussée. On peut multiplier les stratégies à l’infini. Mais l’idée est là : on contourne le symptôme pour gérer ses angoisses.

Dans certains cas, la tâche est plus complexe. Un aliment, une odeur et un souvenir peuvent contribuer à créer cette crise de panique. Certains enfants atteints du syndrome de Tourette voient les signes de panique apparaître sans crier gare. Mais généralement, la crise est liée à une habitude de vie. Si un aliment semble provoquer des crises d’angoisses, bannissez-le.

Gérer ses angoisses : préparez-vous à réagir

Dans certains cas, on peut gérer ses angoisses en se préparant à réagir quand ils apparaissent. C’est le cas notamment quand on doit faire face à des troubles obsessionnels du comportement et des troubles d’anxiété sociale.

Par exemple, certaines personnes risquent la crise cardiaque quand elles doivent s’exprimer en public. Mais bien souvent, préparer son discours et le répéter plusieurs fois en comité restreint (auprès de proches par exemple) aide souvent à être plus confiant le jour J.

De même, on peut avoir tendance à se ronger les ongles jusqu’au sang à cause d’un stress lié aux examens. Comment gérer ses angoisses dans ce cas ? Certains étudiants portent des gants. D’autres ressentent moins de stress quand ils font du sport juste avant l’échéance.

Mettez donc en place un rituel qui vous détourne des symptômes de votre angoisse dès qu’elle apparaît. Pour cela, vous devrez peut-être essayer plusieurs choses différentes avant de trouver la bonne formule.

Apprenez l’art de la relaxation

Rien ne soulage autant des angoisses compulsives que la relaxation. Même sur le plan clinique, quelques minutes de relaxation sont supposées vous faire du bien. Par exemple, si vous utilisez les bonnes techniques de relaxation, vous régulerez votre rythme cardiaque et respirerez plus aisément. Ces deux actions contribuent à réduire immédiatement le stress !

La difficulté consiste à trouver la bonne technique de relaxation et de l’utiliser dès qu’on est angoissé. La réflexologie est un procédé qui aide énormément de sujets angoissés. D’autres ne jurent que par des formes plus ou moins élaborées de yoga. Le plus important, c’est de procéder de façon méthodique et respecter ce que recommandera un professionnel. En effet, une méthode de relaxation mal utilisée contribuera sans doute à augmenter davantage votre stress, et donc à décupler l’angoisse. Des techniques de relaxations pour lutter contre stress marchent parfaitement aussi, et ont contribué à soulager plus d’un sujet.

Parlez !

Parler fait aussi du bien. Vous l’avez sans doute constaté vous-même. Mais pourquoi devrez-vous parler de vos angoisses à une personne de confiance ? Pour 2 raisons. Premièrement, parler vous soulagera de la honte et de la culpabilité que vous ressentez peut-être du fait de vos angoisses. Lorsque les autres font preuve de compréhension et de compassion, vous vous sentez soulagé.

Deuxièmement, parler leur permettra de vous venir en aide le cas échéant. S’ils savent par exemple que vous développez des crises d’angoisse à l’approche de la date anniversaire d’un évènement traumatisant (acte terroriste, décès d’un proche, etc.), ils seront plus attentifs à vos besoins et sauront vous consoler ce jour-là.

Bien sûr, s’ouvrir aux autres exige de leur faire confiance. Surtout quand vous devez parler de sujets aussi délicats. Choisissez vos interlocuteurs avec soin. Et si vous ne faites pas aisément confiance aux autres, prenez en compte les conseils sur la confiance contenus dans ce dossier.

En définitive, vous savez désormais comment gérer ses angoisses. Mais cela exige du travail, des efforts et beaucoup d’anticipation. Même si vous devez vivre avec ce type de problèmes pendant des années, vous pourrez néanmoins les surmonter avec beaucoup d’intelligence. Existe-t-il d’autres éléments qui vous aident à surmonter vos angoisses ? Quels sont-ils et pourquoi marchent-ils pour vous ?

6

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Killian  mai 29, 2018

    Merci pour cet article qui est intéressant !
    Un bémol cependant pour ma part : dire qu’on doit contourner l’objet de son angoisse est pour moi une erreur.
    Les stratégies d’évitement conduisent toujours à augmenter l’angoisse… car fatalement, il y aura quasiment toujours un moment où l’on devra se retrouver face à son objet de peur (ex : impossibilité de ne pas croiser une araignée).
    Du coup, je pense qu’une stratégie de désensibilisation par une confrontation régulière avec le sujet de l’angoisse pourra à terme permettre de diminuer la peur !

    répondre
    • Nouzha  juin 23, 2018

      Oui effectivement je pense que vous avez raison sur ce point. Je suis d’accord avec vous.

    • Mathieu  novembre 9, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

  2. dumas  septembre 3, 2018

    angoisse crise de panique et un phénomène très pénible .a savoir que ses troubles n’arrive pas par hasard ya toujour un declancheur qui cause se gêne .alors se qu’il faut surtout faire ses de se laisser prendre par ses angoisses et se dire qu’elle vont partir comme elle sont arriver . bien sur c’est très difficile mais si vous etes sujet a se phénomène concentrer vous sur vos première crise ou symptome d’angoisse …esseyer de vous occuper si la crise augmente respirer doucement et dite vous qu’il ne peut rien vous arriver vous Naller pas tomber ou étouffer ou autre les angoisses c’est un phénomène naturel pour le corps humain …concentrer vous sur se qui et réaliste un objet une couleur …..et important de parler voir pleurer un bon coup cela aide a évacuer nos mavaise pensé .?….esseyer les infusions passiflor mélisse valeriane très bon pour se détendre .. angoisse attaque de panique c’est tout simplement une peur qui s’installe en vous et plus ont s’inquiète plus la crise devienne comme une catastrophe voir un danger .mais sacher que c’est vous qui augmente vos peur car tout se passe dans la tête c’est psychologique …..voilà pour vous rassurer et vous conseiller .?…

    répondre
    • Mathieu  novembre 2, 2018

      Bonjour,

      Merci pour tes précieux conseils

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

    • Lila  décembre 6, 2018

      Bonjour Duma vous avez l’air de vous y connaître … pouvez vous me joindre sur mon adresse mail faramour59@hotmail.fr svp cdl lila

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"