médecine traditionnelle indienne
0
39
0
39

Introduction à la médecine traditionnelle indienne et ses principes clés

Accueil > Spiritualité > Introduction à la médecine traditionnelle indienne et ses principes clés

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

La société occidentale s’ouvre de plus en plus aux médecines orientales. En tant que soins palliatifs ou traitement alternatif, celles-ci comportent effectivement de nombreux bienfaits. Parmi elles, la médecine traditionnelle indienne — aussi appelée « ayurvéda ». Elle se hisse aujourd’hui au rang des incontournables. Et l’on comprend bien pourquoi ! Elle est officiellement reconnue depuis 1982 comme une méthode de soin à part entière. Celle-ci permet également de corriger bon nombre de troubles fonctionnels et d’accéder à un mieux-être global. D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la Santé vient tout récemment de reconnaître les pharmacopées locales comme un vecteur d’accès au soin et de promotion de la santé. Cela concerne plus particulièrement les régions du monde où l’allopathie reste inaccessible pour une grande majorité de la population.

Alors, sur quoi repose la médecine traditionnelle indienne ? Quels sont ses bienfaits ? Et comment en profiter pleinement ? Découvrons ensemble cette médecine non conventionnelle.

L’ayurvéda en quelques notions clés

Apparu il y a près de 5000 ans, l’ayurvéda est un système thérapeutique très vaste. Elle vise la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies. Selon l’histoire, cette médecine non conventionnelle trouve sa source dans le Véda. Il s’agit d’un ensemble de textes sacrés sanskrit révélé aux sages Rishis durant la civilisation védique. Ses applications restent toutefois d’actualité, même à notre époque. D’ailleurs, elle parvient aujourd’hui à des résultats stupéfiants dans différents domaines de traitement.

La médecine traditionnelle indienne se montrerait notamment efficace dans les soins relatifs à certaines conditions et pathologies. Citons la paralysie, l’arthrite, le rhumatisme ou encore les maladies des os et des articulations. De fait, elle a beaucoup évolué au fil des années pour dénouer les problématiques les plus coriaces de notre époque. Afin de s’adapter aux besoins de tous, les rituels de guérison n’incluent par exemple plus d’incantation ou de sacrifice.

Par ailleurs, à la différence de l’allopathie, l’ayurvéda propose une conception totalement différente du corps humain. Selon les préceptes traditionnels hindouistes appliqués dans la médecine traditionnelle indienne, l’être humain est un élément de l’univers… Au même titre que les cinq éléments (air, feu, espace, eau, terre). Appelés mahabhuta, ces derniers composent l’énergie vitale qui traverse le corps au travers des méridiens. L’objectif principal de l’ayurvéda est donc d’assurer une bonne circulation des énergies.

Plus généralement, il s’agit d’une approche holistique de la médecine. Lors des soins, l’individu est considéré comme « un tout » indissociable. Cette approche s’intéresse alors aussi bien à la santé physique, émotionnelle que spirituelle. Aussi, elle s’appuie sur le caractère unique de chacun. La médecine traditionnelle indienne encourage également la définition du « Prakruti » — la nature profonde du patient. Cela participe à l’appréhension des déséquilibres à l’origine de ses troubles et de son mal-être.

Les doshas : clé de voûte de l’ayurvéda

Les doshas

Selon la croyance hindouiste, tout comme l’univers, l’être humain est composé de quatre états de la matière :

  1. Vayu (l’air) ;
  2. Agni (le feu) ;
  3. Prithivi (la terre) ;
  4. Jala (l’eau).

Ces quatre éléments coexistent à l’intérieur d’un cinquième élément : l’Ether ou Akasha (l’espace vital).

Ces 5 éléments se combinent par paires pour former 3 humeurs biologiques que la médecine traditionnelle indienne prend en considération. Celles-ci créeraient effectivement le corps, le font fonctionner, mais peuvent aussi le détruire. On les appelle les « doshas » ou plus précisément les « tridoshas ». Ils s’apparentent à trois grandes forces biologiques intelligentes émanant du Prana (souffle de vie). Concrètement, il s’agit donc de trois formes de Prana qui ont pour objectif de gérer les états de matière.

Chaque dosha est ainsi associé à deux éléments.

  • Vata : le dosha de l’air (Vayu + Akasha).
  • Pitta : le dosha de feu (Agni + Jala).
  • Kapha : le dosha de la terre (Jala + Prithivi).

La médecine traditionnelle indienne propose une théorie selon laquelle, ces doshas gouvernent également les processus physiologiques et psychologiques du corps et de l’esprit. Une maladie ou une affection résulterait effectivement d’un déséquilibre à ce niveau. Tandis qu’un état harmonieux et équilibré entre les trois favoriserait la santé.

En outre, il faut savoir que chaque dosha possède des attributs reflétant directement votre profil ayurvédique. Selon les médecins et praticiens ayurvédiques, chaque personne s’avère alors être une combinaison unique de trois énergies fondamentales. Ainsi, les doshas permettent de mettre en évidence :

  • Le bagage génétique ;
  • La nature innée du patient traité en médecine traditionnelle indienne ;
  • Ainsi que ses points forts et ses points faibles.

Cette approche vous aide à déterminer votre Prakriti. Cela vous permettra aussi de comprendre pourquoi votre corps est sain ou, au contraire, fonctionne mal.

Les bienfaits de l’ayurvéda

L’ayurvéda reste tout d’abord une approche thérapeutique plébiscitée pour ses actions préventives. Le traitement dans ce cas inclut généralement des massages médicinaux et des soins à base de plantes. Le principal objectif dans ce cas est de renforcer le système immunitaire. Néanmoins, il est à noter que ce système de santé considère le patient dans son entièreté.

Au cours d’un traitement en médecine traditionnelle indienne, le praticien tiendra donc compte :

  • Du corps physique ;
  • Du souffle ;
  • Des nerfs ;
  • Et même du sang.

(L’ayurvéda aura dans ce dernier cas une action purificatrice.) C’est probablement pour cette raison aussi que les soins auront un impact positif sur votre bien-être général. En traitant l’individu dans sa globalité, ce système de santé participerait effectivement dans :

  • L’évacuation du stress ;
  • La relaxation profonde au niveau physique et psychologique ;
  • L’amélioration de la circulation sanguine et lymphatique ;
  • L’élimination des toxines de l’organisme ;
  • L’optimisation des capacités naturelles et des défenses immunitaires ;
  • L’augmentation de la vitalité.

Médecine traditionnelle indienne, bien plus qu’une médecine préventive

L’ayurvéda traite l’individu de manière à éviter les maladies. Cependant, elle constitue également une médecine curative. Même s’il ne s’agit pas de sa première application en occident, il apporte bien des avantages à ce niveau. Les études sur le sujet ne cessent de décupler (bien qu’encore insuffisantes). Cela nous permet aujourd’hui d’élargir la portée de son action.

Par exemple, ce système de santé se montrerait efficace dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. (Selon un article publié sur « Ayurveda Bansko ».) Afin de renforcer l’organisme et améliorer la qualité du sang, la médecine traditionnelle indienne préconise d’ailleurs quelques changements. Ils concernent l’alimentation, l’hygiène de vie ainsi que l’état mental.

Certains patients rapportent pareillement une réduction de la fréquence des crises d’asthme grâce à elle. Ils ont dans ce cas recours à une méthode basée sur la stimulation des chakras. L’ayurvéda peut aussi aider dans d’autres maux comme les suivants.

  • Le diabète.
  • La maladie de Parkinson.
  • La rétinopathie.
  • L’athérosclérose.

Quoi qu’il en soit, les médecins ayurvédiques s’intéressent aux maux dont vous souffrez. Ils s’appuient ensuite sur vos symptômes afin d’émettre un diagnostic précis. Cela permet d’obtenir une indication de traitement précise.

Les huit branches de la médecine traditionnelle indienne

En ce qui concerne l’aspect curatif de l’ayurvéda, les options de traitement varient en fonction des maux qui méritent une attention particulière. En réalité, ce système se compose de huit branches. Leurs applications changent en fonction des besoins. Les voici.

  1. La médecine interne (Kaya Chikitsa).
  2. La maladie de la tête et du cou (Shalakya Tantra).
  3. Le traitement des empoisonnements ou la science des antidotes (Agadatantra).
  4. La chirurgie (Shalya).
  5. La pédiatrie (Kaumara Bhritya).
  6. Le rajeunissement ou science des élixirs (Rasayana).
  7. L’utilisation des aphrodisiaques ou la puissance sexuelle et la fertilité (Vajikarana).
  8. La science des esprits malins (Bhutavidya).

Dans la médecine traditionnelle indienne, la huitième branche correspond à la santé psychologique. Il existe certes différentes branches et des domaines de prédilection. Cependant, les concepts de spécialité telle que vous les connaissez dans la médecine occidentale ne s’appliquent pas ici. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette pratique ancestrale prend toujours en compte l’être humain dans son ensemble.

Comment trouver le bon praticien ayurvédique ?

Différents professionnels peuvent vous aider pour améliorer votre santé au quotidien. Le mieux serait toutefois de recourir aux services d’un praticien profitant d’une adhésion à Ayurveda en France. Cette association regroupe effectivement les spécialistes de la médecine traditionnelle indienne. Quoi qu’il en soit, ils sont répartis en trois catégories majeures.

  1. Le conseiller-consultant.
  2. L’éducateur de santé.
  3. Le conseiller en nutrition.

La différence réside dans le nombre d’heures de formation qu’ils ont suivie, mais aussi les années d’expérience. Les trois sont néanmoins tous en mesure d’intervenir dans :

  • L’évaluation de la constitution et des déséquilibres du patient ;
  • L’établissement d’un diagnostic ayurvédique ;
  • L’émission de conseils ou de guide quant à :
    • l’alimentation,
    • l’hygiène de vie,
    • les soins et
    • les remèdes ayurvédiques de base.

Le conseiller-consultant en particulier représente un allié de taille pour pouvoir tirer le meilleur profitde la médecine traditionnelle indienne. Il s’intéressera plus en profondeur sur votre cas. Pour ce faire, il évaluera différents aspects.

  • L’Agni (le feu digestif).
  • Les doshas.
  • Les sous-doshas (cinq subdivisions pour chaque dosha).
  • Les 7 tissus Dhatu (éléments physiques constitutifs de la matière).
  • Les 14 systèmes de Srota.

D’ailleurs, le conseiller-consultant prévaut de :

  • Une expérience professionnelle de 3 ans minimum ;
  • 450 heures de travaux personnels et
  • 450 autres heures de contact.

Cela fait de lui le professionnel le mieux placé pour vous aider dans votre démarche. (Visitez le site Ayurveda en France si vous souhaitez vous inscrire à une cure.)

Médecine traditionnelle indienne : comment se déroule la première séance ?

La première consultation avec un praticien ayurvédique consiste en un entretien de quelques dizaines de minutes. À l’instar de toute autre thérapie d’ailleurs. Cela permettra d’établir un bilan ayurvédique complet. Durant cette étape, le professionnel peut recourir à de nombreux outils comme les suivants.

  • La prise de pouls.
  • L’observation de la langue.
  • L’interrogation sur les évacuations (selles, urines, sueur).
  • Les habitudes alimentaires et de vie.
  • La digestion.
  • La peau.
  • Les ongles.
  • Le sommeil ou encore
  • Le passif.

Cette évaluation a pour objectif d’aider le praticien en médecine traditionnelle indienne à mettre en place un programme sur-mesure. Celui-ci sera adapté à votre profil, vos dysfonctionnements et vos besoins.

Une fois le bilan ayurvédique établi, de nombreuses techniques pourront être utilisées . Elles rétabliront l’équilibre au niveau des doshas. Citons par exemple les suivants.

  • La modification du rythme de vie.
  • La réadaptation de l’alimentation selon la diététique ayurvédique.
  • Les massages avec des huiles essentielles spécifiques.
  • Les plantes médicinales.
  • Le yoga et la méditation.
  • Le pranayama.
  • Les mantras.
  • L’aromathérapie.
  • Le panchakarma (cure de purification profonde).

À noter que les soins se concentrent sur la thérapie corporelle ou sur les soins énergétiques.

Médecine traditionnelle indienne : puis-je établir un diagnostic ayurvédique moi-même ?

massage traditionnel

En réalité, cela demande une certaine connaissance. Ce qui signifie qu’il vaut mieux demander conseil auprès d’un praticien ayurvédique qualifié. Néanmoins, il est tout à fait possible de suivre des formations dans des centres spécialisés. Encore une fois, le site Ayurvéda en France constitue un excellent portail. Vous y trouverez les agendas de stages et d’ateliers proposant un enseignement sur ce sujet. Certains professionnels indépendants en ligne offrent également des cours qui peuvent vous intéresser.

Dans la majorité des cas, l’accompagnement se concentre sur les différentes techniques qui sont généralement appliquées en médecine traditionnelle indienne. Voici quelques exemples.

  • L’utilisation des plantes médicinales.
  • La nutrition ayurvédique.
  • Le massage traditionnel.
  • Les soins énergétiques.
  • L’hygiène de vie ayurvédique.

Vous pourriez ensuite entamer des changements dans votre quotidien afin d’améliorer votre rythme biologique. De même, il serait beaucoup plus facile pour vous de supprimer de votre quotidien les facteurs qui peuvent causer votre déséquilibre.

À qui s’adresse l’ayurvéda ?

La réponse est simple : à tout le monde. Effectivement, ce système de santé holistique représente une excellente solution pour optimiser le bien-être. Vous n’avez donc pas besoin de souffrir d’une pathologie quelconque pour profiter de la médecine traditionnelle indienne. D’ailleurs, il existe des techniques adaptées selon votre constitution, votre âge ou votre sexe. Certaines approches sont par exemple destinées aux bébés ou encore aux femmes enceintes. Il ne devrait donc pas y avoir de problème. À condition que vous vous adressiez à un professionnel aguerri.

Il faut toutefois redoubler de vigilance avec le massage ayurvédique. Celui-ci ne convient pas vraiment aux personnes souffrant d’inflammation de la peau ou de troubles dermatologiques. Il en est de même pour les fractures, ecchymoses, déchirures et tuméfaction. L’avis de votre médecin traitant s’impose aussi si vous êtes d’une maladie grave (dont le cancer).

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :