Les causes de la colère sont-elles internes ou externes ? On vous dit tout !

Tout le monde s’est déjà mis en colère de nombreuses fois dans sa vie. Du simple mécontentement à la fureur en passant par l’exaspération, nous connaissons tous ce sentiment explosif parfois libérateur, mais aussi destructeur. Mais pourquoi la colère ? Nous avons parfois du mal à l’expliquer, bien qu’elle se manifeste de manière subtile. Pourtant comprendre sa colère est un début pour mieux la maîtriser, surtout si elle pose problème dans nos relations avec les autres. Aujourd’hui, je vais donc aborder dans cet article les causes de la colère. Déjà, je tiens à vous préciser qu’elles sont nombreuses et de divers ordres.

Qu’est-ce que la colère ?

Avant d’aborder les causes de la colère, je tiens à vous rappeler que la colère est une réaction émotionnelle qui exprime une insatisfaction. Elle est en lien avec un facteur que nous considérons, à tort ou à travers, comme étant la cause de notre frustration. Le sentiment de colère est donc dirigé sur ce facteur responsable. En fonction de la nature et de l’importance de l’insatisfaction, la colère peut se manifester de diverses manières. Du simple mécontentement à la fureur, elle peut prendre différents aspects avec des degrés d’intensité variable.

Nous en avons déjà parlé, une personne en proie à la colère est incapable de raisonner. Son jugement est faussé et elle peut prendre des décisions qu’elle pourrait regretter plus tard. Quand colère et frustration prennent le dessus, vous n’avez plus le contrôle de vos actions. Sur le plan physiologique, la colère augmenterait la pression artérielle et libère l’adrénaline dans la circulation sanguine.

Il convient de dire que la colère est une réaction naturelle et vous avez le droit de la ressentir. Mais une question demeure : pourquoi la colère serait-elle un sentiment légitime ?

Avez-vous le droit d’être en colère ?

Chacun à sa vision et sa perception du monde. Vous avez vos propres croyances et vos réalités diffèrent de celles des autres. Il est donc tout à fait normal que lorsque les autres ne parviennent pas à toujours satisfaire vos attentes, vous ressentiez une certaine irritation voire un excès de colère. Ce qui n’est pas bien par contre c’est lorsque vous utilisez ce sentiment pour attaquer les autres en leur portant préjudice moralement ou physiquement. Vous ne pouvez pas changer l’opinion des autres pour les obliger à se conformer à la vôtre. Tout comme vous, ils ont le droit de défendre leur vision du monde. La meilleure chose à faire est d’identifier les causes de la colère pour pouvoir mieux la gérer. Nous verrons dans la suite de l’article qu’il y a des facteurs internes et externes liés à la colère.

Les causes internes de la colère

Parmi les raisons qui peuvent pousser à avoir un excès de colère, certaines sont internes. Elles le sont parce qu’elles proviennent d’une perception irrationnelle de la réalité. Si vous ressentez un sentiment de colère sur la base de celles-ci, vous avez tendance à rejeter la faute sur une cause extérieure (une personne, un évènement…) alors qu’en réalité le souci vient de vos émotions.

Parmi les causes de la colère, l’émotion est un facteur important

Certaines personnes se fient à leur émotion pour raisonner et prennent systématiquement mal tout ce qui est contraire à leur vision. Si tel est votre cas, vous devenez furieux et laissez colère et frustration vous envahir lorsque la réalité ne cadre pas avec vos attentes. Vous percevez très souvent les situations normales comme une menace à vos besoins et à vos objectifs. En basant votre raisonnement sur vos émotions, vous prenez par exemple ce que d’autres personnes vous disent de façon innocente comme une attaque. C’est pourquoi la colère vous envahit et vous accusez les autres alors qu’en réalité c’est vous le véritable problème.

Pour comprendre sa colère, il faut également se pencher sur son niveau de tolérance à la frustration. Il vous est certainement déjà arrivé de ne pas pouvoir supporter la frustration dans certaines situations. Dans ces moments, il est possible que vous ayez interprété des choses normales comme des menaces pour votre bien-être ou à votre ego. Vous développez donc un sentiment de colère pour vous protéger. C’est par exemple le cas lorsque vous avez des attentes déraisonnables. Vous voulez que les choses se passent comme vous voulez et non comme elles devraient être. Si elles ne déroulent pas comme vous l’entendez, vous ressentez colère et frustration.

Vaincre la colère - Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère" et découvrez comment dominer la Colère, contrôler vos Émotions et résoudre vos Problèmes Relationnels définitivement

Les causes de la colère : les facteurs externes

Comme je l’ai dit un peu plus haut, les causes d’un excès ou non de colère sont de divers ordres. Un excès de colère peut être provoqué par de nombreux facteurs externes. Ceux-ci sont des paramètres sur lesquels vous n’avez pas forcément de contrôle. Ils ne dépendent pas de vous. Vous pouvez donc ressentir un sentiment de colère lorsque quelqu’un vous agresse verbalement. Il est aussi possible que vous vous mettiez en colère pour défendre vos idées, vos opinions lorsqu’elles sont attaquées. Par ailleurs, si vous vous sentez menacé d’une manière ou d’une autre, la colère peut être votre manière de vous défendre. En résumé, vous ressentez la colère lorsque vous êtes blessé dans votre amour propre ou vous avez du mal à atteindre un objectif.

Pour comprendre sa colère, il faut aussi considérer certains paramètres susceptibles de diminuer la tolérance à la frustration. Il s’agit entre autres : du stress, de l’anxiété, de la douleur physique, des drogues et de l’alcool. Ces différents facteurs sont également considérés comme de potentielles causes de la colère, car ils peuvent l’occasionner ou l’amplifier.

Colère et frustration : autres facteurs en cause

Derrière un excès de colère se cache souvent une insatisfaction qui s’exprime à travers une émotion particulière. Si vous voulez identifier les causes de la colère, il faudrait également chercher du côté des sentiments tels que la rage, la révolte, le mépris, la jalousie, le dépit… Ces émotions sont souvent générées par des blessures telles que la trahison, le rejet, l’abandon, l’humiliation et l’injustice. Comprendre sa colère, c’est identifier ces causes et trouver le moyen de les évacuer de sa vie. Sinon, tant que la question « pourquoi la colère » ne sera pas réglée, elle occasionnera colère et frustration à chaque fois.

À votre tour !

Si vous avez des expériences personnelles à partager avec nous sur la colère et ses causes, la case commentaire est pour vous. Avez-vous aimé cet article qui aborde les causes de la colère ? Cliquez sur le bouton « j’aime » en dessous.

0

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère"