Crampes nocturnes
2
182
2
182

Crampes nocturnes : pourquoi sont-elles là et comment les soulager ?

Accueil > e-book > Crampes nocturnes : pourquoi sont-elles là et comment les soulager ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Ah les crampes ! Elles touchent tout le monde au moins une fois dans sa vie. Et si vous ne savez pas ce que c’est, vous êtes vraiment chanceux. Cette contraction vive et douloureuse dans les jambes se manifeste brutalement et met souvent du temps à passer. Mais quand les crampes nocturnes arrivent et nous réveillent, c’est pire ! Elles surviennent sans raison et nous handicapent pendant de longues minutes. Elles peuvent être dues à des insuffisances nutritionnelles, un excès ou un manque de sollicitation musculaire. La chaleur, les traitements médicamenteux ou certaines pathologies peuvent aussi être à leur origine. Découvrez aujourd’hui quelques astuces pour lutter contre ces contractions peu agréables. Vous pouvez choisir entre l’étirement, l’application d’une source de chaleur ou le massage pour soulager la douleur. Il est possible de les prévenir en évitant le froid, en s’échauffant avant l’entraînement et en soignant son alimentation.

Plus de détails sur les crampes nocturnes.

Les crampes, c’est quoi ?

Les crampes qui se font ressentir dans les membres inférieurs sont les plus fréquentes. Elles touchent particulièrement les hommes dans le cadre d’activités sportives, mais peuvent également résulter d’autres facteurs.

Une crampe est par définition un trouble musculo-squelettique se manifestant par une contraction vive d’un muscle, au repos ou lors d’une mise en tension de celui-ci. Elle est involontaire et peut être plus ou moins douloureuse.

Selon une étude intitulée « Criteria in diagnosing nocturnal leg cramps: a systematic review », plus de 33 % de la population de plus de 50 ans souffrirait de crampes nocturnes régulières. Même si elles n’ont pas de grande incidence sur l’état de santé, elles peuvent être handicapantes, car elles nuisent à la qualité du sommeil. À terme, elles sont même considérées comme des facteurs de la dépression.

Même si la plupart des crampes sont bénignes, elles peuvent parfois provenir d’une maladie sous-jacente. Par exemple, cela peut arriver en cas de phlébite. Si elles surviennent en période de canicule, elles pourraient être également causées par une déshydratation importante. Ce genre de cas nécessite la consultation d’un médecin.

contraction douloureuse

En dehors des crampes pathologiques, on distingue trois types de crampes :

  • Les crampes nocturnes. Elles ont lieu au repos et se produisent souvent la nuit, c’est pour cette raison qu’on les appelle ainsi.
  • La crampe à l’effort, qui sont des atteintes courantes chez les sportifs (football, natation…) ;
  • Les crampes de grossesse, qui surviennent généralement en fin de grossesse. Elles sont dues à la pression de l’utérus sur les nerfs, aux carences ou encore à une insuffisance veineuse.

Dans cet article, nous allons nous intéresser particulièrement à la première catégorie dite nocturne. En poursuivant votre lecture, vous en apprendrez un peu plus sur elle et ce qui l’occasionne.

À quoi sont dues les crampes nocturnes ?

Ces crampes se manifestent par une vive contraction qui vous tire de votre sommeil et devient douloureuse au moindre mouvement.

Les crampes surviennent lorsque les nerfs musculaires augmentent en excitabilité. C’est ce qui cause cette violente contraction. Cependant, elles n’ont pas de causes pathologiques et leur facteur de déclenchement est encore aujourd’hui mal connu. Cependant, on note que les crampes qui surviennent la nuit se manifestent davantage en fonction de certains éléments déclencheurs.

Une déshydratation importante

Lorsque nous suons beaucoup, nous avons plus de chances de souffrir de crampes la nuit. Il est ainsi important de toujours rester hydraté.

Crampes nocturnes et altitude

Avez-vous déjà été victime de contractions musculaires la nuit quand vous êtes en montagne ? Eh bien, sachez maintenant que ces crampes sont occasionnées par la pression atmosphérique.

Le déséquilibre électrolytique

Le manque de certains nutriments peut aussi favoriser les contractions musculaires. C’est d’ailleurs pour cela que c’est aussi fréquent chez les personnes âgées. Par manque d’hydratation et mauvaise nutrition, ils viennent notamment à avoir des carences en calcium, potassium et magnésium.

Une sollicitation excessive des muscles

Trop utiliser les muscles est un facteur important qui déclenche les crampes. Par exemple, pratiquer un sport intensif peut occasionner des crampes nocturnes. On peut aussi en contracter en portant souvent des talons hauts.

La sédentarité et les mauvaises postures

C’est assez paradoxal, mais le fait de ne pas solliciter ses muscles favorise également les crampes. Effectivement, avec l’abandon de la position accroupie au profit des chaises, les muscles des jambes subiraient moins d’étirement. Cette situation serait donc responsable d’un raccourcissement des muscles et des tendons. On peut conclure que l’inactivité physique conduit à la survenue de crampes.

La grossesse : autre facteur déclencheur

La femme souffre de contractions musculaires durant la grossesse, en particulier quand elle entre dans son dernier trimestre. Les crampes nocturnes sont aussi d’accoutumée chez elle et peuvent survenir à cause de :

  • Le stress ;
  • La perte de tonus musculaire ;
  • La carence en calcium ;
  • La fatigue ;
  • Un excès de phosphore ;
  • La formation de liquides…

La prise de certains médicaments

Les médicaments que vous prenez pour un traitement en particulier peuvent de même être à l’origine des crampes de nuit. De fait, ils diminuent les sels minéraux contenus dans le corps. Citons comme exemple les laxatifs, les diurétiques ou les médicaments contre l’hypertension. Les statines sont aussi dans le lot.

Chaleur et crampes nocturnes

Des études scientifiques évoquent d’autres causes sous-jacentes de la survenue d’une crampe nocturne. Par exemple, elles seraient plus courantes chez certains métiers qui subissent de fortes chaleurs comme les pompiers ou les personnes travaillant sur les chantiers.

Comme nous avons pu le constater, les raisons qui favorisent une crampe nocturne peuvent être nombreuses. Ce type de crampe peut nous surprendre à n’importe quel moment de la nuit et nous empêche de bien dormir. Pouvant parfois toucher les sportifs, les seniors et même les femmes enceintes, s’agit-il d’un problème bénin ou malin ?

Les crampes nocturnes fréquentes sont-elles alarmantes ?

Crampes au mollet

On ne peut pas accuser un seul facteur sur la survenue des crampes la nuit. Néanmoins, si un grand nombre de personnes souffrent plus ou moins souvent de ces crampes, même si elles sont douloureuses, elles sont majoritairement sans danger. De plus, il existe des moyens efficaces pour les éviter ou les soulager.

Mais si vos crampes sont un peu trop persistantes, je vous conseille de consulter un médecin généraliste.

De fait, il existe d’autres raisons plus sérieuses pouvant occasionner ce genre de contractions. Certaines maladies endocriniennes peuvent par exemple favoriser les crampes nocturnes. Nous pouvons citer comme exemples le diabète ou encore l’hypothyroïdie.

En outre, des contractions de nuit un peu trop fréquentes peuvent également être le signe d’une artériopathie oblitérante. Elle peut toucher soit les membres inférieurs soit les neuropathies périphériques.

Ainsi, si vous avez un doute quelconque ou si vous souffrez de crampes trop fréquentes, n’hésitez pas à aller vers un professionnel de santé. Il sera en mesure d’établir un diagnostic plus précis et de vous fournir un traitement adapté.

Crampes au mollet la nuit : comment les soulager ?

Il n’existe pas réellement de traitement pour soulager les crampes nocturnes en un seul coup. Pour autant, lors de l’apparition d’une crampe, vous avez la possibilité d’atténuer la douleur, petit à petit bien sûr. Voici quelques astuces qui pourraient vous être utiles.

Étirer le muscle tout en douceur

En premier lieu, vous pouvez commencer par effectuer un peu d’étirement sur votre muscle. Étirez-le doucement puis essayez de le détendre. Pour vous aider, vous pouvez effectuer une flexion avant du pied en vous aidant de votre main. Cela devrait en même temps apaiser votre douleur et vous permettre de relaxer le muscle contracté.

Soulager les crampes nocturnes avec la chaleur

La chaleur peut aussi permettre de détendre les muscles. Placez une bouillotte sur la zone douloureuse, prennez une douche chaude ou un bain chaud, ou alors mettez des patchs chauffants sur votre jambe.

Un massage aux huiles

Lorsque vous avez une crampe au mollet, prenez le réflexe de vous masser avec un gel à base d’huiles essentielles, de l’arnica, du baume du tigre ou encore de la passiflore.

Mais, si vous souffrez souvent de crampes durant la nuit, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous prescrire un complément en vitamines/ions ou un myorelaxant.

Comment éviter d’avoir des crampes nocturnes ?

Il n’est pas facile d’éliminer la douleur d’une crampe nocturne lorsqu’elle apparaît. Mais si on peut graduellement amoindrir la douleur, il est aussi possible d’anticiper son apparition. Pour ce faire, vous pouvez recourir aux moyens suivants.

Ne négligez pas les échauffements et les étirements

Beaucoup commettent l’erreur de s’adonner immédiatement à une activité physique sans s’échauffer. Malheureusement, cela occasionne les crampes. Pour éviter une crampe la nuit, n’oubliez pas vos échauffements. Et après votre entraînement, pensez à vous étirer.

Le soir, relevez vos jambes dans votre lit à l’aide d’un coussin pour faciliter le retour veineux.

Contrer les crampes nocturnes en évitant le froid

Oui, évitez le froid autant que possible. En effet, il peut ralentir la circulation du sang et réduit l’apport en oxygène pour les muscles.

Ainsi, je vous invite à ne pas pratiquer de sport en plein hiver. Cela pourrait s’avérer dangereux et pas seulement à cause des crampes !

Bien entendu, vous pouvez vous exercer régulièrement, mais sans vous exposer au froid. Par exemple, il est hors de question de nager dans une piscine froide ! Faites plutôt quelques exercices chez vous, à l’intérieur, dans une pièce chauffée.

Soigner son alimentation pour éloigner les crampes

Les crampes nocturnes peuvent s’éviter avec une bonne alimentation. Ainsi, vous avez tout intérêt à manger correctement et à avoir un apport en nutriments décent. Beaucoup de solutions s’offrent à vous dans ce cas :

  • Évitez les boissons excitantes comme le thé, le café ou l’alcool ;
  • Buvez 1,5 L d’eau par jour et plus si vous faites du sport. Pensez à vous hydrater durant et après une séance de sport et si possible avec une eau riche en magnésium ;
  • Surveillez votre taux de magnésium. La carence en magnésium est un facteur courant de crampes nocturnes ou à l’effort. Pensez alors à consommer des aliments riches en magnésium et lisez ces conseils ;
  • Adoptez une alimentation variée et équilibrée au quotidien ;
  • Consommez des glucides avant et après votre séance de sport.

Vous savez désormais un peu plus comment soulager les crampes qui surviennent la nuit et comment les éviter. N’hésitez pas à nous partager les astuces qui ont marché pour vous. Nous serons ravis de lire comment vous vous êtes débarrassés de ces crampes !

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

2 Commentaires

  1. edouard

    Ton article sur les crampes est bien. J’ai deja été victime. Moi, j’ai un blog et je veux connaitre la conduite à tenir, lorsqu’on veux partager ses connaissances avec son entourage. Je te remercie pour cette esprit de partage.
    Edouard

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.