Crampes nocturnes : comment y remédier ?

Ah les crampes ! Elles touchent tout le monde au moins une fois dans sa vie. Et si vous ne savez pas ce que c’est, vous êtes vraiment chanceux. Cette contraction vive et douloureuse dans les jambes se manifeste brutalement et met souvent du temps à passer… Parfois, elles viennent perturber nos séances de sport, mais quand elles arrivent en pleine nuit et nous réveillent, c’est encore pire ! Elles surviennent sans raison et nous handicapent alors pendant de longues minutes. Comment les éviter ? A quoi sont-elles dues ? Doit on s’inquiéter si l’on souffre de crampes nocturnes régulièrement ? Je vous explique tout dans cet article.

Qu’est ce qu’une crampe nocturne ?

Les crampes qui se font ressentir dans les membres inférieurs sont les plus fréquentes. Elles touchent particulièrement les hommes dans le cadre d’activités sportives mais peuvent également résulter d’autres facteurs.

Une crampe est par définition un trouble musculo-squelletique qui se manifeste par une contraction vive et douloureuse d’un muscle, au repos ou lors d’une mise en tension de celui-ci. Elles ont lieu la plupart du temps dans le mollet ou le pied On évoque que 50 % de la population de plus de 50 ans souffrirait de crampes nocturnes régulières. Même si elles n’ont pas de grande incidence sur l’état de santé elles peuvent être handicapantes car elles nuisent à la qualité du sommeil. A terme, elles sont même considérées comme des facteurs de la dépression.

Même si la plupart des crampes sont bénignes, elles peuvent parfois provenir d’une maladie sous-jacente, telle qu’une phlébite par exemple. Si elles surviennent en période de canicule, elles pourraient être également causées par une déshydratation importante. C’est pourquoi il vaut mieux prendre rendez-vous avec votre médecin ou vous rendre aux urgences si la crampe est particulièrement douloureuse ou longue à passer.

En dehors des crampes pathologiques, on distingue trois types de crampes:

  • celles qui ont lieu au repos, ce sont elles qui se produisent souvent la nuit et que l’on nomme « crampes nocturnes »
  • les crampes à l’effort, qui sont des atteintes courantes chez les sportifs (football, natation…)
  • les crampes de grossesse, qui surviennent généralement en fin de grossesse. Elles sont dues à la pression de l’utérus sur les nerfs, aux carences ou encore à une insuffisance veineuse.

A quoi est due une crampe nocturne?

Celle qui nous intéresse aujourd’hui est donc la crampe nocturne. Vous avez peut être déjà vécu une crampe au mollet la nuit. Elle se manifeste par une vive contraction qui vous tire de votre sommeil et devient douloureuse au moindre mouvement. Ces crampes n’ont pas de causes pathologiques et leur facteur de déclenchement est encore aujourd’hui mal connu. Cependant, on note que les crampes nocturnes se manifestent davantage en fonction de certains facteurs  :

  • l’âge avancé
  • la fatigue notamment la fatigue musculaire
  • la déshydratation
  • un déséquilibre électrolytique : carence en phosphore ou en calcium
  • une mauvaise posture : positions debout prolongées ou statiques
  • l’altitude
  • le port de haut talons
  • la pratique d’un sport intense
  • la prise de certains médicaments : laxatifs, diurétiques, hypertension
  • la grossesse 

De plus, des études scientifiques évoquent d’autres causes sous-jacentes de la survenue d’une crampe nocturne. Par exemple, elles seraient plus courantes chez certains métiers qui subissent de fortes chaleurs comme les pompiers ou les personnes travaillant sur les chantiers. La sédentarité serait également un facteur d’apparition de crampes. En effet, avec l’abandon de la position accroupie au profit des chaises, les muscles des jambes subiraient moins d’étirement ce qui serait responsable d’un raccourcissement des muscles et des tendons. Avec le temps, cela favoriserait les crampes au fil des années. De plus, l’inactivité physique conduirait également à la survenue de crampes.

Crampes au mollet la nuit : comment les soulager ?

Il n’existe pas réellement de traitement pour soulager les crampes nocturnes d’un coup. Pour autant, lors de l’apparition d’une crampe vous pourrez aider la douleur à disparaître en étirant doucement votre muscle et en le détendant. Pour vous aider, effectuer une flexion avant du pied en vous aidant de votre main.

La chaleur peut permettre aussi de détendre les muscles. Vous pouvez placer une bouillotte sur la zone douloureuse, prendre une douche chaude, ou encore mettre des patchs chauffants sur votre jambe.

E-book gratuit l'état d'esprit du succès

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès". Découvrez les habitudes de vie des personnes qui rencontrent le succès à tous les niveaux... Et comment les recopier !

Lorsque vous avez une crampe au mollet la nuit, prenez le réflexe de vous masser avec un gel à base d’huiles essentielles, de l’arnica, du baume du tigre ou encore de la passiflore. Mais, si vous souffrez souvent de crampes nocturnes, parlez en à votre médecin. Il pourra vous prescrire un complément en vitamines/ions ou un myorelaxant.

A savoir : L’homéopathie est aussi très efficace pour prévenir et soulager les crampes. Pour la prévention, on utilisera du Cuprum Metallicum 15 CH et Magnesia Phosphorica 7 CH : 5 granules matin et soir pendant 3 mois. Pour soulager la crampe nocturne, vous pourrez prendre du Cuprum Metallicum 5 CH. 5 granules toutes les 10 minutes pendant une heure.

Comment éviter d’avoir des crampes nocturnes ?

Il n’est pas facile d’éliminer la douleur d’une crampe nocturne lorsqu’elle apparaît, mais on peut anticiper son apparition de plusieurs manières. D’abord, en évitant le froid et notamment la pratique d’un sport en plein hiver. En effet, le froid ralentit la circulation sanguine et l’apport en oxygène pour les muscles. Pour éviter une crampe au mollet la nuit, vous devrez aussi éviter les efforts sportifs trop intenses sans échauffement. Après un séance de sport, pensez également à relever vos jambes dans votre lit  à l’aide d’un coussin, afin de faciliter le retour veineux.

Beaucoup de solutions se trouvent également dans votre alimentation :

  • Évitez les boissons excitantes comme le thé, le café ou l’alcool.
  • Buvez 1.5 L d’eau par jour et plus si vous faites du sport. Pensez à vous hydrater durant et après une séance de sport et si possible avec une eau riche en magnésium.
  • Surveillez votre taux de magnésium : la carence en magnésium est un facteur courant de crampes. Pour cela, consommez des aliments riches en magnésium et lisez ces conseils.
  • Adoptez une alimentation variée et équilibrée au quotidien.
  • Consommez des glucides avant et après votre séance de sport.

Vous savez désormais un peu plus comment soulager les crampes nocturnes et comment les éviter. N’hésitez pas à nous partager les astuces qui ont marché pour vous. Nous serons ravis de lire comment vous vous êtes débarrassés de ces crampes.

Crampes nocturnes : comment y remédier ?

Les crampes nocturnes souviennent souvent chez les sportifs ou avec l\'âge. A quoi sont elles dues ? Comment les soulager ? Comment les éviter ? Conseils

2

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Commentaires

  1. edouard  janvier 5, 2019

    Ton article sur les crampes est bien. J’ai deja été victime. Moi, j’ai un blog et je veux connaitre la conduite à tenir, lorsqu’on veux partager ses connaissances avec son entourage. Je te remercie pour cette esprit de partage.
    Edouard

    répondre
    • Mathieu  janvier 7, 2019

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès"