Tai chi chuan : pour vivre une longue et meilleure vie


Vivre plus longtemps, et surtout en bonne santé, qui n’en rêve pas ? Et si l’on vous disait qu’il existe un elixir de jouvence qui permet de vivre jusqu’à plus de 100 ans ? Quelque chose qui a fait ses preuves depuis des millénaires. Cette potion magique, c’est le tai chi chuan. Une discipline millénaire chinoise associant méthode de relaxation et gymnastique douce. Très pratiquée dans l’Empire du Milieu, mais aussi dans les quatre coins du monde, le tai chi chuan vous promet une santé de fer et une longévité dont vous n’aurez jamais pu espérer. D’ailleurs, le tai-chi-chuan pour seniors permet de rester aussi alerte et souple qu’à 20 ans. Mais alors, comment pratiquer le tai chi ? Quelle est la différence entre tai chi et qi gong ? Et surtout quels sont ces bienfaits tant vantés par ses pratiquants ? On vous dit tout.

Qu’est-ce que le tai chi chuan ?

Le tai chi chuan ou taichi chuan ou tai chi ou taiji quan est une discipline chinoise d’inspiration taoïste. Il forme avec le qi gong l’une des branches de la médecine traditionnelle chinoise ou MTC. Développé il y a plus de 3000 ans par des guerriers taoïstes et des moines médecins disciples de Lao Tseu, le tai chi chuan oscille entre art martial et méthode de relaxation. D’ailleurs, le mot taiji quan signifie littéralement « boxe de l’éternelle jeunesse ». Et c’est cette dynamique martiale qui fait la principale différence entre tai chi et qi gong.

L’origine du tai chi chuan n’est pas précise et les idées divergent là-dessus. Mais la version la plus courante (affirmée et infirmée par bon nombre de chercheurs) est qu’il a été inventé par Zhang Sanfeng. C’est un moine taoïste du monastère du mont Wudang situé au nord-ouest de la Chine. Il aurait inventé les mouvements du tai chi après avoir observé un combat entre un serpent et un oiseau.

En Chine, de nombreuses personnes, notamment des seniors, pratiquent le tai chi chuan dès le petit jour dans les jardins, les squares, etc. En Occident, il fait également de nombreux adeptes et se pratique surtout dans des centres associatifs, des centres spécialisés, des clubs sportifs, des centres de loisirs ou des YMCA.

Le taiji quan ou taichi chuan : bien plus qu’une gymnastique pour les seniors

Il existe plusieurs écoles de tai chi chuan : le Chen, le Yang… D’autres variantes utilisent des instruments tels que des bâtons, des épées… Chaque école a ses mouvements, mais le principe reste le même. Celui d’enchaîner des postures et des mouvements lents et circulaires dans un ordre précis. Le tout coordonné sur une respiration régulière, lente et profonde. Cette lenteur d’exécution est essentielle pour connaître les blocages, sentir le courant énergétique qui passe dans le corps et équilibrer le Yin et le Yang.

Par ailleurs, quel que soit le style, pour pratiquer le tai chi, ces règles de base prévalent :

  • Garder le sommet du crâne vers le haut ;
  • Laisser les épaules tomber ;
  • Garder les articulations souples ;
  • Réaliser des mouvements fluides ;
  • Effectuer des enchaînements non-stop ;
  • Ne pas utiliser la force ;
  • Rester toujours détendu.

Le tai chi pour débutant 

D’abord, il faut savoir que le tai chi, par la lenteur des mouvements est une discipline universelle qui s’adresse à tout le monde. D’ailleurs, il fait partie des « Nei Chia », des arts martiaux qui font appel à des énergies intérieures et est donc considéré comme de la méditation taoïste. Ce qui veut dire que quels que soient votre âge, votre sexe et votre condition physique, vous pouvez parfaitement pratiquer le tai chi. Une contre-indication est quand même observée pour les personnes souffrant de maladies articulaires ou ayant des problèmes cardiaques sévères. De même, après une fracture, il est conseillé de ne pas le pratiquer. Quant aux femmes enceintes, elles doivent simplement éviter les mouvements brusques.

Vous pouvez bien sûr pratiquer en groupe dans les jardins publics tels que Bercy si vous êtes à Paris, ou dans des centres sous la supervision d’un professeur. En tout cas, comme toute séance de tai chi chuan, le tai chi pour débutant (qu’il soit pratiqué individuellement ou en groupe) se déroule généralement en trois parties :

  • L’échauffement : cette étape dure en moyenne 20 minutes et vise à se familiariser avec les mouvements.
  • Le qi gong : cette partie consiste à rester statique et à méditer. Cette inertie qui constitue la différence entre tai chi et qi gong permet de canaliser et intensifier l’énergie vitale.
  • Le tai chi : il consiste à apprendre les mouvements du tai chi chuan et à les enchaîner dans un ordre précis.

Pour commencer le tai chi pour débutant…

  • Détendez-vous et concentrez-vous sur votre respiration : ainsi, vous pourrez avoir le contrôle de votre corps et de votre esprit ;
  • Ensuite, placez vos mains au bas de votre abdomen à environ 5 cm au-dessus du nombril et pressez légèrement.
  • Puis, inspirez et expirez légèrement par le nez depuis la zone de l’abdomen. N’hésitez pas à presser un peu plus avec vos mains si vous sentez votre abdomen bouger.
  • Enfin, relâchez une à une chaque partie du corps en commençant par les pieds jusqu’au sommet du crâne.

Les bienfaits du taichi chuan

Le tai chi est vanté dans le monde entier pour ses nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit. Entre autres, le tai-chi-chuan pour seniors permettrait de rallonger l’espérance de vie de plusieurs années. Et ce tout en restant en bonne santé. Par ailleurs, le tai-chi-chuan pour seniors permettrait également de réduire les risques de chute, car il améliore l’équilibre.

Ce n’est pas tout. Cette discipline :

  • Développerait la coordination, la souplesse et le dynamisme ;
  • Lutterait contre le stress grâce à la respiration lente ;
  • Améliorerait la qualité du sommeil.
  • Réduirait l’hypertension et les risques de maladies cardiovasculaires
  • Améliorerait les capacités fonctionnelles après une maladie grave telle que le cancer du sein.

Attention, le conditionnel est ici de rigueur, car les études scientifiques dans ce sens manquent souvent de cohérence.

Si vous pratiquez le tai chi chuan, dites-nous en commentaire ce qu’il a changé dans votre vie.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment