Accepter son corps : la clé du bonheur et de l’épanouissement personnel


Être bien dans sa peau, en parfaite harmonie avec ce que l’on est et accepter son corps, qui n’en rêve pas ? Et pourtant, rares sont ceux et celles qui peuvent dire, sans mentir, qu’ils sont entièrement satisfaits de leur apparence physique. En effet, il nous arrive à tous de connaître ses pics d’insatisfaction corporelle, voire de rejet. Parfois, ce sera sur un détail, comme un ventre pas assez plat ou encore des abdos pas assez dessinés. Mais parfois, ce que l’on considère comme un défaut va se transformer au fur et à mesure en handicap. Il faut dire aussi qu’avec les canons de beauté imposés par la société, être mince et galbée comme les filles de Victoria’s Secret semble être le Graal pour les femmes en quête permanente de perfection. Tandis que les hommes rêvent d’un corps musclé, tatoué et définitivement viril.

Alors, comment parvenir à accepter son corps malgré les injonctions sociétales et surmonter ses complexes ? Nos réponses !

Accepter son corps : qu’est ce que cela signifie ?

Accepter son corps, c’est d’abord se sentir bien dans son corps et se sentir satisfait malgré le chiffre sur la balance. Mais surtout malgré une silhouette qui n’entre dans aucune catégorie et en dépit de toutes les imperfections. On peut même dire qu’accepter son corps, c’est parvenir à voir la perfection à travers son imperfection. Mais c’est aussi, apprendre à accueillir tous ses défauts avec amour et bienveillance. Ainsi, accepter son corps, c’est s’accepter tel qu’on est, se regarder et se voir autrement. Sans jugement ni préjugé. Autrement dit, savoir se mettre en valeur et être en mesure de s’aimer d’un amour inconditionnel et sans compromis.

Ensuite, accepter son corps, c’est aussi et surtout rejeter les idéaux irréalistes véhiculés par les médias, les films ou encore les magazines. Tout simplement parce que lorsque l’on s’accepte, c’est nous qui décidons comment nous percevons notre corps et ce que nous éprouvons à son égard.

Enfin, accepter son corps, c’est porter un regard positif sur notre image corporelle et notre apparence. En effet, en acceptant notre corps, on prend conscience de notre valeur, on ne s’autoflagelle pas et on ne se dénigre pas. Plus encore, on ne se compare pas aux autres. Et parce que l’on est capable de s’accepter tel qu’on est, on donne également la permission aux autres de nous accepter tel que nous sommes.

Complexe physique : toutes les bonnes raisons de dire stop

Comme vous le savez certainement, une image corporelle positive joue un rôle essentiel sur votre santé psychique et physique. Mais pas seulement, elle représente un facteur clé de votre épanouissement personnel. En effet, lorsque l’on a une image corporelle positive, on sait se mettre en valeur et surtout on affiche des attitudes positives. A contrario, l’insatisfaction corporelle, elle, peut emmener à un véritable mal-être.

De récentes études scientifiques confirment même qu’il existe un lien étroit entre l’insatisfaction corporelle et les symptômes dépressifs, mais aussi d’autres troubles mentaux plus graves. Pour ne citer que les troubles des conduites alimentaires (l’anorexie, la boulimie, etc.). Mais aussi, la dysmorphie musculaire associée à la pratique excessive d’exercices physiques visant à développer la masse musculaire.

Et ce n’est pas tout ! Il faut aussi comprendre qu’en essayant obsessionnellement de contrôler votre apparence et ce qui ne vous satisfait pas, vous perdez le contrôle même de votre existence. Parce que oui, à force de retarder sans cesse le moment où il sera propice de s’accepter tel qu’on est, on oublie de profiter du moment présent et de penser à notre bonheur. Puis, n’oublions pas que de notre naissance jusqu’à notre mort, nous vivrons avec notre corps, nous ne pouvons pas nous en détacher. C’est lui qui nous supporte et nous protège. Alors, pourquoi s’acharner à des reproches, à désapprouver et à ne pas accepter notre corps ?

De plus, il faut être réaliste, si l’on devait tous se ressembler, être symétriques et parfaits, la vie serait bien monotone comme l’affirme l’actrice Naomi Denvers. Eh oui ! À bien y penser, la perfection c’est ennuyeux.

Alors, comment surmonter ses complexes et s’accepter tel que l’on est ?

Apprendre à accepter son corps en quelques réflexes

Il existe de nombreuses bonnes pratiques à mettre en place pour apprendre à accepter son corps et se mettre en valeur malgré que l’on ne soit pas dans les normes

Ne pas se focaliser sur les complexes physiques

Oui, il faut se l’avouer, tout le monde a ce petit quelque chose qu’il n’apprécie pas. Un bourrelet sur le côté, un menton en galoche, un nez un peu trop grand, une bouche pas assez pulpeuse… Néanmoins, il ne sert à rien de se polariser sur ses défauts et se miner le moral en pensant à ce que l’on ne sera jamais.

Au contraire, il faut apprendre développer sa force mentale pour surmonter ses complexes. Ainsi, on tente d’apprivoiser progressivement l’objet de notre complexe physique et on se détache petit à petit de nos imperfections pour nous intéresser à nos atouts. Et puis, accepter son corps c’est aussi apprendre à relativiser et toujours chercher le positif même dans le négatif.

Accepter d’être ordinaire

Il faut être réaliste, on ne sera jamais Nick Bateman, Lukie Blue Smith ou encore Amber Heard et Charlize Theron. Et non, on ne fera peut-être jamais la couverture de Elle ou de Marie Claire. Mais ce n’est pas si grave ! Cela ne nous empêche pas de réussir notre carrière, d’avoir des amis(es) en or et d’être entourés de personnes formidables. Et comme le dit si bien Christophe André auteur et psychologue : « Accepter d’être ordinaire, c’est extraordinaire ».

Cultiver les différences

Meryl Streep disait toujours ceci : « Tout le monde essaie de se ressembler et au final, les personnes qui sont choisies pour des rôles sont celles qui ne ressemblent à aucune autre ». Et elle a bien raison. En effet, les différences peuvent parfois devenir des miracles. La preuve : amputée d’un tibia Viktoria Modesta, la chanteuse anglaise impressionne avec sa prothèse érigée au rang d’œuvre d’art.

Outre ses bonnes habitudes à mettre en place, il existe également d’autres voies qui permettent d’accepter son corps. Telle que les thérapies par la parole ou encore les méthodes de relaxation. A l’instar de l’hypnose, la méditation ou encore la respiration relaxante.

Et vous ? Avez vous d’autres idées pour apprendre à accepter son corps ?

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment