Portage salarial
0
3
0
3

Comment se lancer en indépendant grâce au portage salarial ?

Accueil > Articles divers > Comment se lancer en indépendant grâce au portage salarial ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Si le monde du travail connaît une évolution grandissante depuis plusieurs années, c’est en partie grâce à la liberté de choix de statuts des travailleurs. En France, le statut salarié attire de plus en plus d’entrepreneurs en raison des nombreux avantages qu’il confère. Si vous êtes particulièrement en quête de flexibilité et d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle, pourquoi ne pas se lancer en freelance ? En optant pour ce statut d’indépendant, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Parmi elles, le portage salarial. Il s’agit d’une nouvelle forme d’emploi qui permet non seulement de protéger son patrimoine social, mais aussi de se libérer des contraintes administratives. Cette option vous offre donc l’opportunité de mettre en place une activité professionnelle indépendante tout en bénéficiant de la couverture sociale d’un salarié. D’ailleurs, on dénombre aujourd’hui plus de 90 000 salariés portés dans l’Hexagone.

Ce chiffre ne cesse d’augmenter avec l’arrivée des travailleurs à la recherche d’une solide sécurité financière et sociale. Dans cet article, nous vous révélons donc comment se lancer en indépendant grâce à cette solution innovante.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

L’article L 1251-64 du Code du travail concernant la modernisation du marché d’emploi donne sa définition. Il s’agit « d’un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des personnes clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage ». En d’autres termes, c’est un dispositif qui permet de devenir travailleur autonome et de jouir de tous les avantages du statut salarié. Il implique une relation contractuelle tripartie constituée de :

  • l’entreprise de portage salarial ;
  • l’indépendant ;
  • le client.

Ce système convient à toute personne souhaitant se mettre à son propre compte. En effet, ce mode de travail s’adresse aux professionnels qui désirent être indépendants sans pour autant changer de statut. Il existe un certain nombre de métiers auxquels le portage s’avère compatible. Cela concerne notamment les chefs de projet, les cadres et ingénieurs, les consultants en communication et marketing, les développeurs informatiques web, les rédacteurs SEO, etc. Vous pouvez aussi consédérer cette voie si vous êtes aujourd’hui à la recherche d’un métier propice à la reconversion professionnelle.

La société de portage salarial

Entreprise de portage

C’est une structure qui joue un double rôle, car elle propose des services et rémunère en même temps un salarié autonome qui exerce une activité indépendante. De fait, celle-ci prend en charge la facturation des honoraires au client. Par la suite, ces honoraires seront versés au porté. Vous l’aurez compris, elle constitue une intermédiaire entre le freelance et l’entreprise cliente.

D’un autre côté, la société de portage accompagne le travailleur dans le cadre de la réalisation de ses missions. Ce qui permet à ce dernier d’offrir des prestations dans les meilleures conditions possible.

L’indépendant

Dans le cadre d’un portage salarial, l’entrepreneur ou salarié porté a pour rôle de chercher des clients et de négocier les conditions de prestation. C’est une personne physique qui agit pour le compte de la société de portage suivant les accords contractuels fixés dans le contrat de travail.

L’entreprise cliente

C’est l’acteur qui sollicite les services du salarié porté. Ce dernier met donc son expertise au profit du client. En faisant appel à un salarié porté, l’entreprise cliente bénéficie d’une gestion des ressources humaines plus flexible. Par ailleurs, la gestion administrative et comptable est déléguée à la société de portage.

Comment fonctionne le portage salarial ?

En principe, le fonctionnement du portage se révèle simple et sans contraintes. Dans un premier temps, le salarié indépendant conclut un contrat avec une entreprise pouvant lui confier diverses tâches. Ensuite, ils définissent ensemble les points essentiels :

  • la durée d’une mission ;
  • les objectifs à atteindre ;
  • le tarif d’une intervention ;
  • les frais annexes ;
  • etc.

Le porté dispose d’une autonomie totale auprès de la société de portage dans l’exercice de son activité. Dans un second temps, un autre contrat est signé entre le client et le salarié lui-même au moment de la prestation. L’entreprise de portage salarial s’accorde alors une commission sur la facture des honoraires relatifs au service fourni par le salarié porté. Ce dernier perçoit sa rémunération à la fin du mois suivant sa facturation.

Les documents contractuels

En définitive, il existe trois types de contrats conclus entre les différentes parties.

  • Le contrat de travail : il porte sur les engagements du salarié et de la société de portage en reprenant les mêmes clauses que tout autre contrat salarié. Il peut s’agir d’un CDD ou d’un CDI.
  • La convention de portage : elle concerne les modalités de collaboration entre l’indépendant et l’entreprise de portage salarial. Elle renseigne également sur la convention collective, la caisse de retraite à laquelle le salarié est affilié…
  • Le contrat de mission : ce document comporte les conditions d’exécution des prestations par le salarié pour le client.

Quels intérêts de contracter avec une société de portage ?

Le choix de devenir un travailleur indépendant présente plusieurs intérêts, notamment lorsque celui-ci décide de se faire porter par une structure. Ci-après quelques avantages de contracter avec une société de portage.

Une grande liberté professionnelle

Le freelance gère à lui seul son projet professionnel. Il prend les décisions indépendamment de l’entreprise de portage salarial. En outre, il dispose d’une grande liberté pour exercer ses missions. Du choix des prestations aux horaires, en passant par le choix de l’espace de travail, il peut ajuster son activité en fonction de ses exigences. C’est pourquoi ce professionnel peut négocier les modalités d’exécution des missions et le salaire versé mensuellement. D’autre part, le salarié porté est entièrement autonome dans la prospection des clients.

Une simplification des formalités administratives

En se tournant vers un intermédiaire, l’indépendant se décharge de toutes tâches liées à sa structure (entreprise individuelle). Effectivement, l’entreprise de portage salarial va s’occuper de l’ensemble des formalités administratives telles que :

  • la facturation du client ;
  • les déclarations de charges sociales ;
  • la gestion comptable ;
  • etc.

Ce qui permet au salarié porté de se focaliser au maximum sur ses missions tout en se consacrant au développement de son activité professionnelle.

Un accompagnement complet

Il est important de savoir que l’accompagnement d’une société de portage ne se limite pas à la gestion administrative. De fait, elle peut offrir des conseils à tout moment à l’entrepreneur en cas de besoin. Concrètement, l’entreprise de portage salarial met à disposition des experts afin de répondre aux questions relatives à l’activité du professionnel.

Mais ce n’est pas tout ! Elle peut également offrir des formations dans le but d’améliorer les compétences du salarié porté. D’ailleurs, devenir formateur indépendant consitue également une autre option envisageable si vous souhaitez changer de voie professionnelle.

Une bonne protection sociale

Ce dispositif permet au travailleur indépendant d’être affilié au régime général de la Sécurité sociale (SS) et de conserver les faveurs sociales d’un travailleur salarié. Même en cas d’arrêt maladie, la société de portage salarial a la possibilité de lui soumettre une mutuelle santé.

Quoi qu’il en soit, le salarié porté jouit des avantages sociaux suivants :

  • les allocations chômage ;
  • le contrat de travail ;
  • les cotisations sociales de retraite ;
  • le salaire net.

Un réseau professionnel élargi

Enfin, une société de portage est un moyen pour l’entrepreneur d’entrer en relation avec un vaste réseau de professionnels. Ce qui augmente incontestablement les opportunités professionnelles. D’ailleurs, prospecter des clients à qui proposer ses services n’est pas toujours facile. Grâce aux nombreux contacts que détient la société de portage, l’indépendant pourra facilement trouver des relations.

Portage salarial, salariat et entrepreneuriat : quelles différences ?

 

Il peut y avoir une certaine confusion entre ces différents termes étant donné leur légère similarité. Toutefois, il existe des différences notables qu’il convient de bien prendre en compte.

  • Le salariat concerne une relation contractuelle entre un travailleur et un employeur où le travailleur exerce une activité en contrepartie d’un salaire. Celui-ci doit donc s’acquitter des taxes et des cotisations sociales. À noter que les produits du travail restent au titre de l’employeur.
  • Par ailleurs, l’entrepreneuriat fait référence à l’exercice d’activités sans une quelconque protection. Avoir l’esprit entrepreneurial s’avère indispensable ici.
  • Le portage salarial, quant à lui, accorde au travailleur une autonomie et une couverture sociale d’un salarié. En revanche, il a l’obligation de respecter les clauses prévues avec l’entreprise de portage.

En réalité, le système de portage se présente comme une option intéressante pour tout professionnel ne souhaitant pas se lancer dans le salariat ou l’entrepreneuriat. Néanmoins, il n’est pas toujours accessible à tous, voire à certains secteurs d’activités. De plus, les frais de gestion que prélève l’intermédiaire sont assez élevés compte tenu des nombreux services offerts en accompagnement. En tout cas, il se révèle être un dispositif plus sécurisant.

Le portage salarial international

Entrepreneur et salarie

Il s’agit d’un statut qui permet à l’indépendant d’effectuer des missions en toute liberté à l’échelle internationale. Entre temps, ce dernier bénéficie de la même couverture sociale que celle d’un travailleur dans un salariat. Le principe de cette forme de travail ne se diffère pas de la forme classique, sauf que les prestations se réalisent à l’étranger.

Dans ce cas, le salarié porté a le choix entre le statut de détaché et le statut d’expatrié selon la durée de la mission. Si celle-ci ne nécessite pas une intervention de plus de 2 ans, alors le portage salarial lui permet de choisir le détachement. En plus, ses droits à la sécurité sociale française sont conservés. Lorsque le travailleur effectue une prestation de longue durée, il devient expatrié. À cet effet, il doit prévoir une souscription au régime de couverture sociale du pays dans lequel il s’établit.

Pourquoi opter pour ce système ?

Le portage à l’international s’adapte particulièrement aux activités de consultant et d’expert. Il s’avère intéressant dans la mesure où le salarié porté réside en France, mais propose des services à plusieurs clients étrangers. Opter pour le portage salarial international donne également l’opportunité de voyager dans différents pays, et peut-être de devenir un nomade digital.

De surcroît, le freelance bénéficie d’une optimisation de la fiscalité sur son activité grâce à l’accompagnement de la société de portage. En effet, toutes les formalités administratives et fiscales sont gérées par le prestataire. Ce qui apporte aussi un gain de temps considérable au travailleur.

Bien choisir sa société de portage

Actuellement, on compte plusieurs dizaines de milliers d’indépendants en France. D’un autre côté, il existe plus de 300 sociétés de portage selon le syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial (PEPS). Il est donc important de prendre en compte certains paramètres pour choisir le bon prestataire.

Les besoins

D’une manière générale, le fonctionnement du portage varie en fonction des services de la société. Bien entendu, le principe reste le même : facturer les honoraires au client pour pouvoir rémunérer le freelance. Mais la différence se trouve surtout au niveau de la gestion des frais professionnels. En effet, certaines structures de portage prélèvent une commission beaucoup plus importante que d’autres. De ce fait, il est plus judicieux d’identifier ses besoins avant de se lancer.

Les informations sur l’entreprise de portage salarial

Le Code du travail impose à toute entreprise de portage l’exercice d’activité à titre exclusif. Et pour cause, elle est la seule à pouvoir conclure des contrats de travail dans le secteur. L’entrepreneur doit également s’assurer de sa solidité financière afin de payer les salaires, les indemnités, les cotisations… En outre, il existe d’autres points non négligeables tels que :

  • l’ancienneté ;
  • le chiffre d’affaires ;
  • le nombre d’indépendants géré ;
  • la notoriété ;
  • etc.

Enfin, il est recommandé de sélectionner une société de portage adhérant à un syndicat comme le PEPS.

Le professionnalisme de la société de portage salarial

Pour trouver le partenaire idéal, le mieux est de faire une évaluation sur l’expertise et la réactivité. En fait, le salarié porté devra se confier à une entreprise de portage disponible à toute heure et qui regroupe des professionnels qualifiés. De cette façon, le suivi de l’activité sera optimisé et l’accompagnement plus efficace. Toutefois, il ne faut pas oublier de tenir compte de l’accueil et du contact humain avec la société de portage.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.